«

»

Juin 18 2013

Photo du profil de Karine:)

Une place à prendre – J. K. Rowling

Une-place-a-prendre.jpegPour une raison inconnue même de moi-même (en fais, semi-connue… et ça avait quelque chose à voir avec le prix si je me souviens bien…), j’avais décidé que je ne lirais pas ce roman de J. K. Rowling.  Puis, plusieurs mauvaises critiques ayant fait leur apparition, je me suis dit que je ne lirais CERTAINEMENT PAS ce roman de JK Rowling!  Puis, finalement, une copine – qui n’a pas dépassé la page 150 – me l’a prêté en me disant que c’était le roman le plus plate de la terre.  Et ça, ça m’a décidée à le lire.  N’essayez pas de comprendre. 

 

Résultat? 

J’ai adoré.

Totalement, complètement adoré.

 

Je ne saurais dire si c’est une tragédie comique.  Ou une comédie de moeurs remplie d’humour noir.  Mais ce roman nous transporte dans la vie d’un microcosme très particulier et, en même temps, ça pourrait se passer partout.  Dans n’importe quel petit village qui se croit un peu le centre de l’univers.  À Pagford, joli petit village – so very cute, où est dans le paraître – Barry Fairbrother vient de mourir.  Rupture d’anévrisme, début quarantaine.  Barry était aimé de – presque – tous.  Coach pour l’équipe d’aviron, ardent défenseur d’une cité, celle des Champs et d’un centre de désintox, conseiller paroissial.   Et dans ce petit village coquet où tout le monde connaît tout le monde et où on regarde la ville voisine avec de gros yeux, c’est un événement.  Il faut remplacer Barry au conseil.  La voilà, la place à prendre. 

 

C’est donc un roman de moeurs.  L’auteur jette un regard à la fois lucide, acéré mais aussi parfois indulgent sur cette petite micro-société, avec ses guerres, ses jalousies, ses querelles qui datent de l’âge de pierre, ses statuts sociaux et ses vanités triviales.  Aucun personnage n’est épargné.  Une genre d’atmosphère Dickensienne, en moins type et en teintes de gris.    Que ce soit le « premier citoyen » qui tient à tout prix à gagner son point et à rester le maître à penser du village, la femme en pleine remise en question de la quarantaine, les adolescents enragés contre leurs parents, l’homme violent et magouilleur ou encore l’assistante sociale qui veut aider mais qui n’y peut pas grand chose, tous sont réalistes, pas toujorus aimables (rarement, en fait) mais toutefois profondément touchants dans leur médiocrité.  En tout cas moi, ils m’ont touchée, justement parce qu’ils étaient loin de la perfection. 

 

Et, juste comme ça, avez-vous déjà fait partie d’un conseil d’administration?  N’importe quel, là.  De celui, important, d’une ville, le conseil d’une école ou au CA d’un organisme dont tout le monde se fout éperdument des décisions et des méandres internes.  Avez-vous déjà assisté à une bataille épique pour un poste ou pour une question qui devient soudainement hors-proportion pour l’organisme?  Ben voilà, c’est exactement ça.  La politique de village, de petites organisations, les magouilles, l’impression que tout tourne autour de ça… J.K. Rowling décrit parfaitement comment ça se passe, comment les couteaux peuvent voler bas.   Et ça, c’est jubilatoire à lire. 

 

Alors d’un côté, il y a les élections et de l’autre, la famille Weedon.  Krystal, pour être plus précis.  L’adolescente, fille d’une mère junkie, badgirl et badmouth par excellence de l’école, qui cache beaucoup de choses à ses petits camarades du fond de sa cité des Champs.  Son petit frère, dont elle tente de s’occuper, tout en restant une ado écorchée par la vie et difficile à atteindre.  On a de la peine à la voir se débattre dans tout ça, vraiment.  Et de l’autre côté, dans les hautes sphères, dans une indifférence totale, on parle de leur enlever le peu qu’ils ont…

 

Pas d’action de folie.  Juste les chroniques de cette petite ville, de tout plein de points de vue différents.  La fin est selon moi très réaliste, avec les personnages qui évoluent mais qui restent eux-mêmes.  Des portes sont ouvertes mais on ne sait pas trop encore où elles vont mener, tout n’est pas joliment bouclé et empaqueté.  La vie, quoi.  

 

Une style résolument différent de celui d’Harry, des thèmes plus adultes, un regard acéré porté sur la société anglaise.  Je découvre ici que Rowling peut réussir à faire vivre, réellement vivre, des personnages autres que ceux du petit monde d’Harry Potter, traiter de thèmes adultes et réussir un roman abouti et qui se lit tout seul.  Pour moi. 

 

Les avis sont contrastés.  On a détesté ou adoré.  On a vibré ou on s’est ennuyé.  Mais ce fut une rencontre totalement réussie pour moi, en raison de mélange de noirceur et d’espoir.  Je l’ai refermé et il me hante toujours. 

 

Ah oui!  j’ai le roman en traduction et j’ai trouvé que ça passait trèsbien.  À part pour les surnoms.  Là, par contre, je n’ai pas compris.  Beine-à-Jouir?  C’est supposé vouloir dire quoi?  En anglais, c’est Bends-your-ear, qui a un sens, au moins!

 

Lecture commune avec Mrs B et Novelenn!

(78 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. mycoton32

    Le pavé me fait un peu peur mais à l’occasion je le lirai peut être parce qu’il me tente bien 🙂

    1. Karine :)

      Mycoton: Je l’ai lu vraiment super vite.  Genre 2 jours à peine.  C’est très différent de HP mais c’est un autre aspect de Rowling.

  2. Cuné

    « Beine-à-jouir », c’est un (mauvais) jeu de mots entre « peine à jouir » (qui est une expression imagée comme « qui rit quand il se brûle » et qui en a à peu près le sens) et « benne », une poubelle. Pas si mauvais, comme trad, je trouve 🙂

    1. Karine :)

      Cuné: Heu… ça veut dire quoi « qui rit quand il se brûle »??  En fait, je voyais ça comme benne (poubelle) pour jouir dedans.  Genre une fille qui se fait sauter par tout le monde.  Du coup, je trouvais ça douteux étant donné le contexte!  Vivent les différences langagières hein!

  3. Valérie

    Je n’ai pas aimé toute cette noirceur. En effet, étrange traduction des noms. 

    1. Karine :)

      Valérie: Ce roman, on aime ou on déteste, je crois.  J’aime généralement les ambiances sombres sous couvert de la « correctitude » comme dans ce cas.

  4. George

    Je l’ai aussi, il faudrait que je m’y mette pour me faire mon propre avis car, comme tu le dis dans ton billet, les avis sont très différents.

    1. Karine :)

      George: Oui!  C’est un véritable pari que de lire ce roman, je trouve.  On ne sait pas du tout comment on va réagir!

  5. Alex-Mot-à-Mots

    Finalement, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis….

    1. Karine :)

      Alex: Faut croire! 🙂

  6. Mrs Figg

    Pour moi, c’est l’inverse : j’avais très envie de la lire lors de sa sortie (il est dans ma PAL) mais à force d’entendre des avis négatifs, je l’ai laissé de côté !

    Du coup, j’ai seulement survolé ton billet mais j’ai vu que tu es très enthousiaste : ça va me décider à me plonger dedans ! merci !

    1. Karine :)

      Mrs Figg: J’espère que tu seras aussi enthousiaste que moi alors.  Plusieurs se sont ennuyés, en effet… ça dépend de nos attentes de départ, je crois.  J’ai trouvé ces portraits très réussis, même si bien noirs.

  7. Aifelle

    J’adore le début de ton billet  Je le prendrai peut-être à la bibliothèque, sur une impulsion !

    1. Karine :)

      Aifelle: Bonne idée!  Quand il te sautera dans les mains et qu’il te fera des signes!

  8. dasola

    Bonjour, Karine:), très bien ce billet où tu nous fais comprendre que tu ne voulais surtout pas le lire mais que bien malgré toi tu l’as lu quand même et que tu ne le regrette pas. Et bien moi, n’ayant lu aucun Harry Potter, j’ai lu une Place à prendre. Dès que je l’ai commencé, je ne l’ai plus lâché. Je ne peux pas dire que j’ai aimé ce roman très noir, très pessimiste sur la nature humaine. Je ne trouve pas que Mme Rowling ait de l’indugence pour ses personnages sauf Crystal et son petit frère (qui sont les grandes victimes de ce qui se passe). Mme Rowling sait tenir son lectorat en haleine. http://dasola.canalblog.com/archives/2012/11/23/25633904.html  Bonne journée.

    1. Karine :)

      Dasola: Pour être pessimiste, ce l’est, en effet.  On ne peut pas dire que Rowling soit tendre avec l’être humain en général.  Mais j’ai aimé ce ton, cette façon de voir les choses, de faire ressortir ce qui se cache sous le vernis.

  9. Petite Fleur

    Je dois le lire pour une lecture commune en septembre. J’avoue avoir hésité moi aussi, mais j’ai laissé le soufflé retomber et j’ai été tentée.

    1. Karine :)

      Petite Fleur: Il a fallu que j’attende hein.. sinon au début, je ne suis pas certaine que ma réaction aurait été celle-ci.

  10. valeriane

    Je fais partie de ceux qui ont adoré (de fait, pas mal de gens n’ont pas accroché).

    Ca fait plaizz de trouver d’autres adhérentes! 🙂

    J’aime vraiment ce style de bouquin : petit village, petite intrigue, mais gros remue-ménage 🙂

    Ah bin voilà, suffisait de te lancer!

    1. Karine :)

      Valériane: Ravie de trouver quelqu’un d’autre qui a aimé autant que moi.  En effet, il ne fait vraimet pas l’unanimité.  Et je trouve que c’est TELLEMENT ça.. un truc de rien qui fait une histoire incroyable.  Ça me rappelle les élections d’un organisme à but non lucratif dont je fais partie… on se serait cru dans Big Brother et à part les 5-6 personnes concernées, tout le monde s’en foutait!

  11. sylire

    Moi aussi j’ai A-DO-RE ce livre. Un vrai coup de coeur pour un livre que j’ai trouvé très intelligent, bien construit et captivant. Certes noir, c’est vrai, mais réaliste !

    1. Karine :)

      Sylire: Je suis tout à fait d’accord.  La construction nous mène inexorablement vers la finale et c’est tellement, tellement ça!

  12. Titine

    Moi non plus je ne voulais pas lire ce roman et je ne l’ai toujours pas lu !!! les premières critiques n’étaient vraiment pas bonnes mais vous êtes plusieurs à avoir adorer. je vais réfléchir…

    1. Karine :)

      Titine: Yep, au début, j’avais entedu dire que c’était pé-ni-ble… et je pense que pour plusieurs, ce l’est hein… mais j’ai eu l’impression de lire une chronique « comme dans le temps »… bref, ça m’a plu.  J’ai même des fois – des petites fois, pas souvent quand même – pensé à Dickens!

  13. MrsB

    Quand je peux j’essaye de lire les auteurs anglophones en VO.

    1. Karine :)

      MrsB: Moi aussi… la, c’est qu’on me l’a prêté!  sinon j’aurais lu en VO.

  14. JainaXF

    Je ne l’ai pas encore lu, la hype de l’époque m’avait agacé et le ton paraissait trop sombre pour moi…mais il est à la bibli, je vaix peut-être tenter le coup (sans compter que je travaille pour une mairie avec ses tensions et guéguerres… )  ! 🙂

    1. Karine :)

      Jaina: Ah oui, tu risques de reconnaître des trucs alors!

  15. kikine

    Je ne suis toujours pas réconcilliée avec J-K-R. Harry et moi n’avons pas cliqué. Je le lirai probablement un jour .. plus tard… beaucoup plus tard

    1. Karine :)

      Kikine: On est très loin d’Harry, là… vraiment très loin! 

  16. yueyin

    je le savais, je le savais, je le savais :-)))) bon je l’ai adoré mais tu le savais je t’ai assez tanné avec ça… et pour Beine à jouir, comme cuné 🙂

    JK Rowling est un grand auteur : malgré les réserves de certains (en France en tout cas) le succès de Harry n’était pas accidentel, il était dû à la qualité de l’écriture, de l’histoire et des personnages… (source d’intermiinables conversations 😀 ) Les premières critiques en France étaient mauvaises c’est vrai mais dans la presse, elles étaient le fait de journalistes qui n’avaient pas lu le bouquin et décidé dès le départ qu’un « livre pour adulte » écrit par une « auteure pour enfant » (!?!) ne pouvait être que mauvais, quand on parle de Beine à jouir tiens… (je n’invente rien, ils le proclamaient eux mêmes cf la critique de l’express qui n’avait pas dépassé la page 50 ou 75 je ne sais plus)

    1. Karine :)

      Yue: Pour beine-à-jouir: voir ma réponse à cuné… j’avais une image de dépotoir pour jouir dedans… ewwwwww…  Plusieurs ont des réserves pour ce roman, qui ne plaira pas à tous mais pour moi, ça a réellement cliqué et j’ai déménagé à Pagford.  J’ai aimé les enjeux politiques, les personnages… et oui, dans Harry, il y avait déjà, même pour les « enfants », cette complexité qui fait qu eles adultes ont aussi aimé.

  17. Lilibook

    Je n’ai toujours pas lu ce roman….

    1. Karine :)

      Lilibook: Il m’a fallu du temps hein… j’avais quelque chose dans la tête!

  18. jerome

    Ton billet est super mais sincèrement je crois ce n’est pas pour moi et il me semble que je ferais parti de ceux qui risquent de s’ennuye sévère.

    1. Karine :)

      Jérôme: Ca dépend de ce que tu aimes dans les romans.  Ce sont des chroniques, des petites choses, beauuucoup de personnages… si ça ne t’attire pas, en effet, peut-être que ce n’est pas pour toi!

  19. Lou

    Oh my, je n’avais pas pensé au problème de la traduction… ils ont du mal avec les noms de JK Rowling, j’ai toujours trouvé les noms français disgracieux pour Harry Potter !!!

    1. Karine :)

      Lou: Ici, c’est quand même moins évident… il n’y en a que 2-3 qui font réagir.  Mais dans Harry, je préfère aussi les noms en anglais!

  20. Vert

    Un jour je me ferais mon propre avis, j’ai lu autant d’avis positifs que de négatifs je crois, c’est pas un roman qui met tout le monde d’accord ^^

    1. Karine :)

      Vert: Je pense que c’est un livre qui divise clairement son auditoire!

  21. Cuné

    « Qui rit quand il se brûle », ça veut dire qui est super coincé, pas d’humour, il ne rit jamais, ne trouve jamais rien drôle, sauf quand ça ne l’est pas, en gros 🙂

    Effectivement, vu comment tu interprétais le surnom, ça ne pouvait pas coller ;o) ;o)

    1. Karine :)

      Cuné: Ah oui, là, je vois mieux, ça colle!  Moi, c’était juste heu… vulgaire :))

  22. bladelor

    J’ai adoré aussi. Tu as bien fait d’écouter tes envies et de le lire !!!

    1. Karine :)

      Bladelor: Oui, je suis contente!  Surtout que j’étais persuadée de ne pas aimer, en fait!

  23. lewerentz

    Je n’ai pas lu « Harry Potter » et ai détesté les 3 premiers films. Mais j’avais lu plutôt des bonnes critiques de ce roman que certains comparaient même à J. Coe (j’adore !). ça me semblait quand même un peu excessif mais en même temps, peut-être que oui !? Mais comme c’est un pavé, j’hésite…

    1. Karine :)

      Lewerentz: Ah oui, qu’est-ce qui t’a tant déplu??  Moi j’ai adoré Harry hein… je te le dis!  Mais sérieusement, j’ai vraiment trouvé ça bien.  Noir, sombre, avec un peu d’espoir mais pas tant que ça…

  24. Leiloona

    Pas réussi à le finir. Shame on me.

    1. Karine :)

      Leiloona: tu n’es pas la seule, je pense!

  25. Sophie Hérisson

    Je l’ai adoré aussi et rien que de lire ton avis j’ai envie de me replonger dans cet univers!

     

    1. Karine :)

      Sophie: J’y suis restée prise un bon moment, en plus, dans cet univers.  j’y ai pensé pluuuusieurs jours!

  26. Sophie Hérisson

    Au fait que signifie Bends-your-ear ?

    1. Karine :)

      Sophie: To bend, ça veut dire plier, se pencher.  Elle parle tellement longtemps qu’elle fait du mal à nos oreilles, genre!

  27. Sophie Hérisson

    Merci, j’avais du mal à voir 🙂

    1. Karine :)

      Sophie: Mais de rien! 

  28. Lilly

    Décidément, il partage les gens ce livre ! Bon, il faut que je me motive moi aussi.

    1. Karine :)

      Lilly: Je pense en effet que ce roman, il faut se faire sa propre idée… on ne peut pas savoir d’avance!

  29. Manu

    J’ai moi aussi adoré ce roman et j’ai trouvé qu’elle réussissait très bien à se reconvertir.

    1. Karine :)

      Manu: Elle est allée totalement ailleurs en effet et j’ai trouvé que ça passait super bien!  Une excellente conteuse.

  30. Louve Solitaire

    Je l’ai acheter à sa sortie (car c’est J.K Rowling…) mais je ne l’ai toujours pas lu…J’ai trop peur d’être déçue…Et vu le prix que je l’ai payé,j’aurai l’impression d’avoir perdu de l’argent si j’aime pas…Il-y-a tellement de mauvaise critiques…Mais ta chroniques me donne un peu d’espoir et donc l’envie de le lire…Je suis du québec aussi, alors j’espère que je n’aurai pas trop de mal avec les noms et les jeu de mots…J’adore les Harry Potter et la plupart des noms dans H.P me font bien rire…Mais, j’avoue que « beine à jouir » (est-ce bien ça ?) ne me dit rien non plus, j’aurais sûrrement pensé aux (bennes) grosses poubelles rectangulaires en métal qu’ont les companies, les resto et les magazins…

    bref merci pour ta chronique, je vais bientôt tenter « une place à prendre » 

    1. Karine :)

      Louve Solitaire: En fait, quand il est sorti, j’ai vu le prix et j’ai dit NO WAY!  C’est fou quand même.  Je pense que c’est un livre qu’on adore ou que l’on déteste.  J’ai rarement vu de critiques « entre les deux »… J’espère que tu seras du même bors que moi!

       

      Et oui, j’imaginais ces poubelles-là.  Et des gens qui jouissaient dedans.  Ewwwww!

  31. Lyra Sullyvan

    Je fais aussi parti de ce qui n’ont pas détestés. Je n’ai pas non plus adoré, mais je l’ai trouvé intéressant, et les persos sont restés un moment dans ma tête après avoir clo le bouquin (que j’ai mis peut-être deux semaines à lire, parce que j’avais un peu de mal à rentrer dedans malgré tout… mais je lisais en VO donc ça joue :p). C’est vrai que la critique l’a beaucoup incendié, tout le monde s’attendait trop à du Harry Potter, et forcément ils ne pouvaient être qu’être déçus, dans cette optique là.

    1. Karine :)

      Lyra Sullivan: C’est certain que si on s’attendait à du Harry, on était forcément déçu… c’est réellement autre chose.  Le point commun, je trouve, c’est la capacité de l’auteur à rendre vivant un petit monde.  Vraiment vivant.  Comme toi, j’ai repensé à tout ça longuement après.

  32. éline

    il est dans liste , il me tarde de le lire , pour voir …

    1. Karine :)

      Éline: Je pense vraiment qu’il faut le lire pour se faire sa propre idée.  Moi, j’ai totalement adhéré!

  33. Noukette

    Ce roman est incroyable… Je l’ai dévoré en moins de 2 jours, un exploit pour moi !

    1. Karine :)

      Noukette: Idem!  Il m’a totalement absorbée.  Et j’y ai pensé suuuper longtemps après!

  34. Le Papou

    J’étais absent, je visitais un  beau coin de pays dont ta région fait partie. Je ne suis pas surpris que tu ais aimé.

    Amicalement

    Le Papou

    1. Karine :)

      La Papou: Tu es venu dans mon coin et tu ne m’as même pas contactée.  Insultée je suis!

  35. Stephie

    J’aime que tu aies aimé 😉

    1. Karine :)

      Stephie: :)))

  36. Florian

    je viens de tomber sur ton blog par hazard, merci de nous faire partager tes lectures c’est cool et utile quand on est en manque d’inspiration littéraire (ça retransmet pas du tout ce que je voulais dire mais c’est pas grave lol)

    si tu aimes lire viens donc faire un tour sur mon blog 😉

    http://histoiresdunsoir.over-blog.com/

    1. Karine :)

      Florian: Merci!  Je vais faire un tour chez toi!

  37. Le Papou

    Faut pas être insultée.

    1) on n’était pas tout seul mais 4 anciens 

    2) Il me semble que normalement tu travailles…des fois

    3) J’avais essayé par FB de te demander des coins à visiter nais mon message n’a pas dû passer. De toutes façons on aurait pas eu le temps, j’en avais trop prévu. Entre le trou de la fée (tu le sais déjà) Val Jalbert, une nuit de camping avec les bêtes sauvage (juste des caribous) le tour du lac, la croisière sur le Saguenay, la visite du garde-côte-GRC (ce n’était pas prévu au départ) l’Anse saint Jean, Notre Dame du Saguenay, La route jusqu’à Sacré Coeur via Ste Rose du nord, Tadoussac, L’Isle aux coudres, on n’a pas chômé pour des petits vieux.

    Et toi, viens-tu ou non aux chutes quand Lau sera là et si oui, ce qui nous ferait plaisir, quand son tes dates de vacances ?

    Le Papou 

     

     

    1. Karine :)

      Le Papou: En fait, ton message a très bien passé mais s’est perdu dans les méandres de mon cerveau :((  J’y ai repensé quand j’ai lu que tu étais dans mon coin.  Sinon j’aurais dit que MA MAISON était THE coin à visiter.  Même à 4 pas si anciens!  J’aimerais beaucoup venir à Niagara, faut juste que les horaires et le budget fittent.  Suis en vraies vacances du 1e août (au soir) jusqu’au 11 août.  Yep, j’en ai peu.  Mais je peux prendre des longs week-ends!

  38. MyaRosa

    Moi aussi, j’ai adoré ! Je l’ai dévoré en un week-end et j’en garde encore un souvenir ému. C’est un roman que je relirai, c’est certain, pourtant j’ai horreur des gros pavés;

    1. Karine :)

      MyaRosa: Pareil pour moi.  Ce petit monde est resté vivant très très longtemps dans ma tête.  Et il l’est encore!

  39. Géraldine

    Pas tentée du tout par ce livre, sans doute déjà par son trop énorme volume !

    1. Karine :)

      Géraldine: Si tu ne te sens pas tentée et pas attirée, ce n’est sans doute pas pour toi :))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils