«

»

Mai 25 2013

Photo du profil de Karine:)

L’éducation d’une fée – Didier Van Cauwelaert

education-d-une-fee.gifNon mais est-ce qu’un jour je vais être capable d’écrire ce nom de mémoire? (Oui, je viens de virer la maison de bord pour retrouver mon roman – qui avait mystérieusement fait une balade sous le lit – pour vérifier l’orthographe.  Quand je l’ai récupéré, je mesuis souvenue (après, of course, sinon ce ne serait pas drôle) que Google est mon ami!)   Toujours est-il qu’après avoir fait la tournée de la catégorie « premières amours » de mon Feedly (ne posez pas de questions, j’adore nommer et renommer mes catégories… ça fait partie des petits plaisirs de ma vie), j’ai vu à plusieurs endroit le dernier roman de cet auteur.  Comme j’ai décidé de ne plus rien acheter en grand format, je me suis plutôt rabattue sur ce roman-ci, qui traînait dans ma pile depuis la nuit des temps bloguesques et que m’avait chaudement recommandé Stéphanie de Mots en bouches. 

 

C’est donc une histoire qui commence par un double coup de foudre.  Celui de Nicolas qui rencontre, dans un bus d’aéroport, Ingrid et son petit garçon Raoul.  Puis un jour, parce qu’elle l’ame, Ingrid décide de partir.  De le quitter.   Et Nicolas est dévasté. Et en parallèle, on rencontre César, jeune Kurde qui aurait voulu vivre dans la France d’André Gide, et qui veut vivre son rêve de Sorbonne.

 

Histoire qui semble banale paut-être.  Mais qui a un côté doudou et réconfortant.  Nicolas, le personnage principal, est un homme enfant, créateur de jeux, qui fait vivre l’imaginaire, rend leur place aux morts et sauve des arbrisseaux.  Et il fait entrer Raoul dans cet univers, petit à petit, aux côtés d’un père mots en Bosnie mais qui ne faisait déjà plus partie du coeur d’Ingrid, la femme de sa vie.   Puis, elle veut partir.  Il est dévasté. 

 

D’un autre côté, un autre narrateur apparaît.  Une jeune caissière qui voyait dans la France LE rêve.  Au début, on se demande le comment du pourquoi puis finalement, ça s’intègre plutôt bien.  Les réflexions sont souvent très cute, j’ai beaucoup aimé l’écriture, simple mais avec quelques pépites disséminées.   C’est un livre dans la lignée de ceux qui parlent de gens qui se croisent et qui s’emmènent ailleurs.  De ces parenthèses qui changent quelque chose. 

 

J’ai beaucoup aimé le personnage principal, avec sa candeur et sa part d’enfance (l’explication sur les fées est adorable) mais c’est surtout César qui m’a touchée, avec ses rêves et ses désillusions.  Son acceptation de l’inacceptable aussi.  Le personnage d’Ingrid m’a moins touchée avec son « je pars parce que je t’aime »… bon, on voit un peu le comment du pourquoi mais quand même. 

 

Est-ce que ça restera longtemps dans ma mémoire.. je ne sais pas.  C’est trop court pour qu’on puisse vraiment s’attacher, s’identifier.  Mais quand même…  Quand ça n’ira pas, je pourrai me dire qu’en fait, je suis une fée… mais que j’ai oublié!  Et ensuite, tenter d’y croire.

(34 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Onee-Chan

    Je me rappelle l’avoir lu parce que j’ai travaillé dans un salon où l’auteur était et que je l’avais bien aimé (l’auteur) ; et même si je crois me souvenir que j’avais bien aimé aussi sur le moment, je ne me rappelle plus trop du livre (c’est pour ça que c’est bien d’avoir un blog^^). J’aime le titre en tous cas 😉

    1. Karine :)

      Onee-Chan: Le blog, ça me sert à ça en premier lieu, en fait!  Me souvenir de mes lectures et de mes impressions!  Et oui, j’ai bien aimé!

  2. Valérie

    Je n’ai toujours pas lu cet auteur, je ne commencerai pas par celui-ci car si c’est trop court, ça ne me plaira pas. Mais il faudrait quand-même que je le découvre. 

    1. Karine :)

      Valérie: C’est un chouchou pour plusieurs.  Dans mon cas, c’était ma première expérience!

  3. L'Irrégulière

    C’est un de mes chouchous de l’auteur (qui est mon chouchou absolu) et d’ailleurs, il est dans ma PAL pour relecture !

    1. Karine :)

      L’irrégulière: Et tu me conseillerais quoi d’autre, de l’auteur?

  4. Le Papou

    Écrit comme ça, ça à l’air banal à faire peur…

    Au Papou

     

    1. Karine :)

      Le Papou: non, sérieusement, c’est bien!  Court mais bien!  J’ai vraiment raté mon billet, je pense!

  5. L'Irrégulière

    Tout ! Mais j’ai un faible pour « Vingt ans et des poussières » (son premier avec lequel je l’ai découvert), « Un Aller simple » (son Goncourt) et « Cheyenne », qui est très très touchant !

    1. Karine :)

      L’irrégulière: Je note alors.  J’ai aimé ma lecture mais quelques semaines après, je me demande quand même ce qui va m’en rester…

  6. Fabienne

    Je l’ai lu sur les conseils de Stéphanie aussi et j’avais trouvé ce roman très moyen, et platement écrit. Je ne m’en rappelle d’ailleurs pas du tout. 🙂

    1. Karine :)

      Fabienne: Je pense que j’ai plus aimé que toi.  Mais bon, ce n’est pas marquant non plus!

  7. Cynthia

    C’était mon préféré de cet auteur (je dis « c’était » parce que je l’ai lu à sa sortie en grand format donc ça date), je me souviens l’avoir adoré et je n’ose d’ailleurs pas le relire de peur de ne pas retrouver mes impressions d’autrefois.

    Plus du tout attirée par ses derniers romans par contre. Je suppose que mes goûts ont changé 🙂

    1. Karine :)

      Cynthia; Ah, cette peur de relire!  Je te comprends donc.  Je ne me suis pas remise de ma relecture des 4 filles du Dr. March!

  8. Violette

    je ne vais pas tarder à lire son dernier roman… j’aime beaucoup ce qu’il fait mais je n’ai pas lu ce livre!

    1. Karine :)

      Violette: J’ai envie de ne pas me casser la tête ces temps-ci… et cet auteur semble me convenir pour ça!

  9. Grominou

    Jamais lu cet auteur… J’avoue, j’ai vraiment des lacunes en littérature française contemporaine!

    1. Karine :)

      Grominou: Et moi donc!

  10. Yspaddaden

    Bon, les livres doudou, c’est pas pour moi (une dure à cuire…), je passe…

    1. Karine :)

      Ys: Ah non, en effet, je ne te conseillerais pas ce roman.  Pas à toi!  Comme tu dis, pas ton style!

  11. Alex-Mot-à-Mots

    Au moins, ce récit aura réveillé la fée en toi.

    1. Karine :)

      Alex: Mais voyons, je suis une fée!  Quotidiennement!

  12. Manu

    J’ai lu quelques romans de cet auteur que j’ai beaucoup aimé. Par contre, ce titre fait partie de mes déceptions. Je l’avais trouvé gnangnan.

    1. Karine :)

      Manu: Oui, je vois ce que tu veux dire.  Moi, je dis doudou, toi gnangnan mais je prense qu’on veut un peu dire la même chose 🙂

  13. Mlle Pointillés

    J’ai lu ce livre il y a un bail maintenant mais j’en garde un très bon souvenir! Une vraie parenthèse comme tu dis 🙂

    Depuis cette époque, Un Aller simple est dans ma PAL. Et voilà.
    ^^

    1. Karine :)

      Mlle Pointillés: Il m’a plu mais je me demande si je m’en souviendrai..

  14. Mlle Pointillés

    Ps: Vive les fées que nous sommes!! 😉

    1. Karine :)

      Mlle Pointillés: Tout à fait.  Nous sommes merveilleuses et scintillantes!

  15. Géraldine

    J’ai d’abord 2 livres de cet auteurs à lire dans ma PAL avant de prévoir toute nouvelle acquisition du même nom que je ne sais pas plus écrire que toi. Après, pourquoi pas !

    1. Karine :)

      Géraldine; Si ceux que tu as te plaisent, en effet, ça se lit bien.  Une jolie lecture détente, malgré le thème.

  16. Liliba

    Covelarte ? Impossible de me souvenir non plus de l’orthographe de son nom ! 

    Ni non plus de savoir si oui ou non j’ai déjà lu ce roman… je crois que oui, mais aucun souvenir… 

    1. Karine :)

      Liliba: C’est pas bon signe ça!  Mais je ne pense pas que ça va me laisser un souvenir impérissable, même si j’ai bien aimé.

  17. Edelwe

    Un des rares romans de cet auteur que j’ai vraiment aimé!

    1. Karine :)

      Edelwe: Ça m’a plu mais je ne sais pas si je le relirai… étrange sentiment, je trouve.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils