«

»

Mar 27 2013

Photo du profil de Karine:)

Suite nuptiale et quiproquos – J. Lynn

Suite-nuptiale.jpgPrésentation de l’éditeur

« J’ai toujours été folle amoureuse de Chase, le meilleur ami de mon frère.  Lui et moi, on formerait un dou d’enfait s’il ne jouait pas les serial-lovers et si on ne passait pas notre temps à s’engueuler pour un oui ou pour un non.

 

C’est officiel, mon frère se marie.  Pour de vrai.  Manque de bol, il a choisi Chase pour témoin. Cerise sur la pièce montée: je vais devoir partager avec lui une suipe nuptiale d’un goût douteux pendant les noces.  L’angoisse.  S’obstinera-t-il à me considérer comme une gamine?  Craint-il la réaction de mon frère au point de se dégonfler?  Au programme: duel à mort ou réconciliation sous la couette. »

 

Commentaire

Cette romance porte bien son titre.  Parce que bon, il y a une suite nuptiale (pas celle de mes rêves, soit, mais une suite nuptiale quand même) et des quiproquos.  En fait, un gros quiproquo.  Qui dure tout le long du roman qui, heureusement est assez court.  Vous aurez donc compris, cette romance n’a pas vraiment fonctionné pour moi.  

 

L’histoire est super simple, en fait.  Maddie, superbe jeune femme de 25 ans, au corps de rêve et à la culotte optionnelle (j’espère pour elle qu’elle est toujours en jupe car je n’ose même pas imaginer l’inconfort dans un jean) est amoureuse depuis toujours de Chase, beau brun ténébreux, admirablement membré et fossetté, qui n’est autre que le meilleur ami de son frère Mitch.   Mais voilà que Mitch se marie.  Et qu’elle doit partager une chambre avec Chase pour une sombre histoire de mauvaises réservations.  Poor girl, comme on dit.  La vie est over-dure. 

 

Il semble que ces deux-là soient en fait, des meilleurs amis.  Ou aient été.  Une chance qu’on nous le dit (souvent) parce que ça ne paraît pas vraiment.  J’ai eu l’impression de débarquer au milieu d’un épisode qu’on me raconte en vitesse.  Je n’ai rien senti du tout de cet attachement, de cette amitié.   Elle est amoureuse, elle le sait.  Il est amoureux, tout le monde le sait sauf lui.  De toute façon, monsieur s’est mis en tête (ou peut-être a-t-il consulté une improbable étude, allez savoir) que l’infidélité et le salopardisme (oui, j’invente… my bad) sont génétiques.  Et que comme son père était un gros con fini qui a fait vivre l’enfer à sa mère, forcément, il ne sera pas mieux. Forcément.  Et on nous le dit quoi… AU MOINS 10 fois.  Au moins.  Rien de sous-entendu ici hein, on veut être certains qu’on aie bien compris­.  Peut-être a-t-on craint que la lectrice ait été trop excitée par les scènes hot (qui sont ma foi pas mal du tout, et qui, en français, on évité l’écueil du « come for me ») et en aient oublié des bouts!  Et pour être bien certaine que la lectrice ne pense pas que les héros se font des idées sur leur relation, au moins 3 personnages leur rappellent qu’ils sont bien et qu’ils sont faits l’un pour l’autre.  Sinon, on aurait pu en douter, n’est-ce pas!

 

Et l’histoire?  Ben en fait, tout ça aurait pu être évité si nous deux tourteraux s’ouvraient le bec (vous remarquerez le champ sémantique) et se parlaient, en fait. Au début, elle est persuadée qu’il ne la désire pas (alors que le pantalon du pauvre homme doit être en tissu solide pour résister à toutes les érections qu’il a, le pauvre) et ensuite, elle saute tout de suite aux conclusions… et aux grands moyens.   Un gros malentendu, quoi.   J’ai eu un peu le goût de les secouer tout le long du roman.  Et de leur crier « non mais parlez-vous!! »

 

Bref, une chance, c’est court.  Parce que tout de même, bonjour les clichés.  Je pense que les romances-malentendu et moi, on est pas amies!

 

Je donne quand même une étoile pour l’humour (certaines réparties m’ont bien fait tire) et les scènes hot qui sont selon moi bien réussies.  Je pense que je vais passer mon tour pour les histoires de Chad et Chandler. 

(8 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Edelwe

    Bon ben je passe! 🙂

    1. Karine :)

      Edelwe: J’aurais en effet bien du mal à le conseiller… pourtant j’ai vu plein de 5 étoiles sur goodreads alors bon, sait-on jamais!

  2. Alex-Mot-à-Mots

    En totu cas, la couverture est romantique à souhait.

    1. Karine :)

      Alex: N’est-ce pas!

  3. bladelor

    Je tenterai malgré ton avis « négatif » ! 😉

    1. Karine :)

      Bladelor: Je pense qu’il m’a vraiment agacée en raison des répétitions et de l’absence de non-dits, en fait. J’aime quand c’est un peu moins explicite.

  4. yueyin

    et moi je l’ai lu en anglais donc sans le style petillant 🙂 non mais les secouer c’est tout ?j’avais le gout de les baffer oui 😉

    1. Karine :)

      Yue: Sans le style pétillant, je pense que je les aurais passés par la fenêtre :))

Les commentaires sont désactivés.

Aller à la barre d’outils