«

»

Déc 30 2012

Photo du profil de Karine:)

Wanderlove – Kristen Hubbard

wanderlove.jpgPrésentation de l’éditeur (traduction avec une bizarre de concordance des temps par moi-même)

« Je me l’imaginais déjà.

 

Je me baladerais de ruine en ruine, sur la route des Mayas, dans une caravane de gens beaux et heureux.  Je serais la fille mystérieuse, gracieuse et profonde.  Il y aurait des papillons qui sortiraient de la jungle et qui se poseraient sur ma peau bronzée.  Je porterais des colliers en argent et des jupes longues et légères qui flottent dans la brise. 

 

Et surtout, je ferais ce qu’Olivia m’a suggéré le jour où Toby m’a laissée: Je n’aurais que des interludes sans conséquence avec des garçons de qui je me ficherais.  Maintenant et pour toujours.  Comme ça, quand nous nous séparerions, je pourrais facilement l’oublier… »

 

Commentaire

Oui, je fais dans la frivolité ces temps-ci.  Je lis en fait très peu et surtout, rien de sérieux.  Mais ce petit roman, il m’a agréablement surprise, en fait.  Il m’a surtout donné des envies de trips sac à dos, de découvrir des endroits de l’intérieur et de vivre intensément le temps d’une parenthèse voyage. 

 

Bria est une gentille fille qui a envie de quelque chose de différent.  Son petit copain – artiste sérieux et talentueux – vient de la laisser tomber et elle a envie de wilditude.   Dans toute sa grande expérience, elle choisit de partir dans un pays inconnu dans un groupe qui semble génial – sur les brochures – les Global Vagabonds. Mais bon, amère désillusion, ce n’est pas tout à fait ce à quoi elle s’attendait et elle se retrouve Touriste avec grand T, parcourant le pays sans rien en voir.  Son goût d’oser lui fait rencontrer Starling et Rowan, deux backpackers avertis et avec qui elle va finalement parcourir le pays, laissant joyeusement tomber son groupe prépayé.  Rowan, le frère de Starling, a une théorie : toujours aller de l’avant et ne pas vivre dans le passé.  Parce que si elle, c’est une bonne fille qui veut de l’action, lui, c’est un badboy qui veut en finir avec ça.  Et qui ne veut plus repenser à son passé. 

 

Bien entendu, il y a une histoire d’amour, qu’on voit super bien venir et qui évolue très très lentement.  Ce n’est pas ce qu’ils veulent, ce n’était pas prévu, ça bouleverse leurs plans.  C’est surtout une évolution personnelle, selon moi, pas une évolution amoureuse.  J’ai aimé découvrir le voyage par les mots de l’auteur, de ressentir ce goût de vivre ailleurs pendant un temps et pas juste de « visiter ».  Et ce sont des petits détails qui ont pour moi rendu ça réel, ce goût d’être citoyen du monde, de se laisser porter pendant un moment.

 

Bien entendu, pour moi, ce n’était pas un livre à « papillons ».  C’était plutôt un passage obligé, un processus de deuil et de redécouverte de soi.  Bien entendu, l’héroïne nous fait parfois hausser les sourcils… son « traumatisme » baignade (sérieux??), son refus d’aviser ses parents (ça, j’ai fait grrrrr), sa façon de dénigrer certaines choses.  Mais en gros, c’est une ado, pour qui son histoire est tragique et surtout le centre de l’univers.   Réaliste, quoi.  Pas gnan gnan.

 

La postface mentionne que ce roman s’inspire beaucoup des passions de l’auteur… ça me l’a rendue d’autant plus sympathique.  Et je relirai autre chose d’elle!  J’ai bien aimé!

(10 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Le Papou

    Ado ou adulte ? Il y a, quand même, une marge. Quoique des adultes avec des mentalités ados il y en a des tonnes. Au sec… je dis n’importe quoi et son contraire.

     

    le Papou

    1. Karine :)

      Le Papou: Ado.  :)) Clairement!  

  2. Céline

    Ca a l’air très mignon. Je ne suis pas certaine que ça me tente, mais je le garde sous le coude pour proposer à une de mes nièces…

    1. Karine :)

      Céline: Je ne suis pas certaine que ce soit pour toi, en effet!  Mais c’est une romance qui ne tombe pas du ciel et ça, ça m’a plu. 

  3. Cess

    J’ai été super déçue par ce livre qui ne m’a pas touchée et que j’ai trouvé lent…
    La seule chose que j’ai aimé, c’est quand on découvre à la fin que l’auteure aime voyager et dessiner …

    1. Karine :)

      Cess: Moi j’ai aimé que l’amour se développe petit à petit, que ce ne soit pas un grand coup de foudre… je suis bizarre, parfois. 

  4. yueyin

    mignon 🙂

    1. Karine :)

      Yue: Oui, very cute!

  5. Kim

    Ce livre a une superbe couverture!

    1. Karine :)

      Kim: N’est-ce pas!

Les commentaires sont désactivés.

Aller à la barre d’outils