«

»

Nov 20 2012

Photo du profil de Karine:)

La tournée d’automne – Jacques Poulin

tournée d'automnePrésentation de l’éditeur

« EXTRAIT

– Je m’appelle Marie, dit-elle.

 

Il toussa pour s’éclaircir la voix.

 

– Moi, les gens m’appellent le Chauffeur.  J’ai un camion avec des livres… un bibliobus.  Mon travail consiste à prêter des livres.

– Vous faites des tournées?

– Oui.  Je visite les petits villages entre Québc et la côte nord.  C’et un grand territoire… Je fais la tournée au printemps, une durant l’été et une à l’automne.

 

Il eut du mal à prononcer le dernier mot et son visage s’assombrit.  La femme le regarda plus attentivement.  Il détourna la tête, se mit à contempler l’horizon brumeux.  Ils restèrent silencieux, côte à côte; ils avaient la même taille, les mêmes cheveux gris. »

 

Commentaire

Des fois, je me mets des drôles de contraintes.  Avec ce roman, c’est un peu ce qui est arrivé.  À cause de la couverture et du titre, je m’étais mis en tête de le lire seulement en automne, quand les feuilles seraient bien jaunes et rouges et que bref, il ferait un peu froid (ici, la mi-saison dure un gros 4 jours, normalement…)  Imaginez ma surprise quand j’ai compris… que le roman se déroulait en été! 

 

Rassurez-vous tout de suite, le titre est très pertinent et significatif.  Mais c’est tout de même à la tournée d’été du bibliobus que nous sommes conviés.  Le Chauffeur – dont on ne connaîtra jamais le nom – a décidé que ce serait sa dernière.  Finies ensuite les balades à bord du vieil autobus sur les routes du Québec pour fournir de la lecture à ses chers réseaux de lecteurs.   Mais sur la terrasse Dufferin, il rencontre un cirque ambulant, venu d’ailleurs.  Et dans ce cirque, il y a Marie.  (Cette phrase me donne envie de chanter « L’arbre est dans ses feuilles »… je pense que je suis plus fatiguée que je ne le croyais…

 

C’est un roman très « Jacques Poulin » que celui-ci.  Le style est simple, beau, élégant, parfois lumineux.  Calme.  Ça se dit, un style calme?  Bref, malgré les routes, malgré les longs voyages, c’est un roman paisible, chaleureux.  Il ne faut pas s’attendre à de l’action en déferlantes.  Ni à un total réalisme (ce mot est ici très mal utilisé… mais je n’en trouve pas d’autre pour l’instant… va falloir s’en contenter.  Mais bon, je vous inquiétez pas, aucun dragon ni vampire en vue!).  C’est plutôt une histoire douce et tendre dans une nature belle et parfois sauvage, entre deux personnes qui ne se connaissent pas vraiment mais qui se reconnaissent. 

 

On retrouve plusieurs des thèmes chers à l’auteur.  C’est rempli de livre, d’amour de la littérature, celle qui fait du bien, de lecteurs et de chats.   Mais on y parle aussi de vieillesse, de peur de vieillir, de perdre ses facultés, de ne plus se reconnaître en soi-même.  On parle de choisir, on parle de deuxième chance, de répits. Bien entendu, il y a de drôles de coïncidences.  Bien entendu, tout le monde aime les romans que le Chauffeur propose.   Mais on s’en fiche un peu et on se laisse porter par cette histoire très tendre.

 

Bref, un très beau roman.  Je sens qu’il fera partie de mes Poulin préférés.

 

(42 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Coralie

    Je le note pour le prochain « Québec en septembre », d’autant que je n’ai encore rien lu de cet auteur (mais je le lirai cet été, moi aussi j’aime bien coller aux saisons !)

    1. Karine :)

      Coralie: Bonne idée 🙂

  2. Anne

    Tu me donnes très envie de lire ce titre ! Bon début pour découvrir cet auteur ?

    1. Karine :)

      Anne: Excellent début, je dirais!

  3. TLe Papou

    C’est pour moi ! C’est pour moi !

     

    le Papou

    1. Karine :)

      Le Papou: Je pense oui!

  4. Lise

    Mon préféré à vie de cet auteur; ça fait au moins quatre fois que je relis ce livre. Il m’apaise et me réconforte comme nul autre car tout ce que j’aime s’y trouve; des livres, des humains aimant les livres, des chats, de l’amitié, de la tendresse, la côte-nord (mon coin natal) en filigrane, de l’humour subtil, enfin tout ce qui est l’univers de Jacques Poulin. J’y suis comme un poisson dans l’eau!

     

    Bonne journée Karine!

    1. Karine :)

      Lise: Il y a de tout dans ce roman… tout ce qui est Jacques Poulin, en fait.  J’aime cette idée, ces lecteurs, ces livres voyageurs… bref, ça me plaît!

  5. Alex-Mot-à-Mots

    C’est vrai ça, ça se dit : un style calme ?!

    1. Karine :)

      Alex: Probablement pas.  :))

  6. Fee_gnomene

    J’ai adoré ce livre de Poulin…. beaucoup de chaleur s’en dégage et je l’ai déjà lu 3 ou 4 fois mais ton avis me donne envie de le lire à nouveau

    1. Karine :)

      Fee Gnomene: Je trouve que les livres de Poulin sont en effet doux et chaleureux!  J’en lis un de temps en temps!

  7. Miss Alfie

    Je l’ai lu il y a un bout de temps, et j’avais dit que j’aurai lu d’autres titres de Jacques Poulin… Des titres à me conseiller ?

    1. Karine :)

      Miss Alfie: J’ai aussi beaucoup aimé « La traduction est une histoire d’amour »!  Ou « Le vieux chagrin ».

  8. Manu

    Je n’ai pas du tout été sensible au charme de ce roman.

    1. Karine :)

      Manu: C’est le cas de plusieurs, je pense… je dirais que c’est un tout ou rien!

  9. Petite Fleur

    Je me souviens que, pour cette première lecture de Poulin, je n’avais pas été transportée, comme si je n’étais pas montée dans le bus avec eux. J’attendais une émotion qui n’est jamais venue.

    1. Karine :)

      Petite Fleur: Dommage, alors… mais en effet, si tu n’embarque pas dans le bus, ça peut être un tantinet longuet…

  10. DeL

    Le seul roman de cet auteur que j’ai lu. Mais j’en garde un très bon souvenir.

    1. Karine :)

      DeL: Tous ses romans ont un peu la même ambiance, je trouve…  je les lis à petite dose!

  11. sylire

    Quel bon souvenir de lecture ! Depuis j’ai lu d’autres livres de Jacques Poulin, toujours avec le même plaisir !

    1. Karine :)

      Sylire: Je pense que j’aime Poulin, en fait!

  12. Chimère

    Un de mes grands favoris chez Poulin…par contre je ne me souvenais plus que ça se passait en été, comme toi, dans ma tête c’était bien en automne.

    Cela dit, il n’y a plus de saison ma bonne dame. 

    1. Karine :)

      Chimère: Oui, tu as tout à fait raison… hier, on a eu un orage en décembre… c’Est tout dire!  Ceci dit, il se lit bien n’importe quand!

  13. Kikine

    Comme toi, j’aurai pensé à le lire en automne pour être dans l’ambiance 🙂

    Je vais peut-être attendre l’été prochain alors… ou céder avant.. depuis le temps que je me dis que je voudrai le lire !

    1. Karine :)

      Kikine: Va pour l’été prochain… je vais te harceler, va!

  14. amiedeplume

    Quel beau livre! Un de mes préférés de cet auteur!

    1. Karine :)

      Amiedeplume: Il fait aussi partie de mon top!

  15. FondantOchocolat

    Karine, cela faisait trop longtemps que je n’étais pas venue sur ton blog ! Et voilà que lorsque je le fais, je tombe sur ce livre très très séduisant : l’atmosphère dont tu parles, les personnages, le cadre, vite il va direct dans ma liste d’envies amaz*** et je le réserve donc pour cet été ! 🙂 Merci pour cette bonne idée, je file voir les autres billets !

    1. Karine :)

      FondantOChocolat: Il est bien ce livre!  Je conseille, pour l’été ou l’automne!

  16. Grominou

    Je n’ai pas encore lu tout Poulin, mais celui-ci est de loin mon préféré jusqu’à maintenant!

    1. Karine :)

      Grominou: Je n’ai pas tout lu non plus!  Heureusement!  Mais il fait partie de mon top!

  17. Lilly

    Pour une fois, on n’est pas d’accord. Je ne garde pas un bon souvenir de ce livre…

    1. Karine :)

      Lilly: C’Est vrai que c’est assez rare pour être noté!

  18. yueyin

    oooohhhh c’est mon préféré aussi, bon c’est le premier que j’ai lu de l’auteur  aussi 🙂 mais je l’ai trouvé absolument lumineux !!!

    1. Karine :)

      Yueyin: J’aime Poulin.  Voilà, c’est dit!

  19. La plume et la page

    J’ai lu « Le vieux chagrin » du même auteur et j’avais trouvé moi aussi que l’ambiance était plutôt « calme ». Pas de grande action, des gens qui semblent juste se trouver…

    1. Karine :)

      La plume et la page: C’est souvent ainsi avec Poulin.  C’est souvent très serein.

  20. **Fleur**

    J’adore ce roman ! Je l’ai encore conseillé à plusieurs personnes à la bibliothèque cette année à l’automne !

    1. Karine :)

      Fleur: J’adore l’atmosphère qui en ressort, en tout cas. 

  21. la-tambouille-a-tonton-m

    je viens de le lire suite à mes visites sur votre blog , j’ai adoré, c’est tout en nuances, c’est bien écrit, on découvre le pays doucement par petites touches comme pour les sentiments entre le chauffeur et Marie, je vais le conseiller sur mon blog. J’ai un rapport particulier avec le Quebec que je n’ai pas visité, mais mon jeune beau frêre nous a quitté prématurément sur les routes de vos montagnes ( il ya 15 ans à l’âge de 30 ans ), il était heureux chez vous et je comprends maintenant, votre pays est magnifique et envoutant, merci de m’avoir fait découvrir cet auteur( je vais continuer à le lire, la médiathèque de Pau a quelques ouvrages de lui en stock )encore merci

    1. Karine :)

      La tambouille à tonton: Je suis ravie que ça vous ait plu.  J’aime mon pays, vraiment.  Il a un petit côté magique, je trouve.  ET cet auteur le dépeint avec beaucoup de sensibilité. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils