«

»

Sep 22 2012

Photo du profil de Karine:)

Un ange cornu avec des ailes de tôle – Michel Tremblay

Ange-cornu.jpg coup-de-coeur.gif Présentation de l’éditeur

« Dans le Montréal populaire des années cinquante, Michel Tremblay, par la magie des mots et le jeu des signes, découvrait qu’au fond des livres bat le coeur du monde.  Dans la compagnie de Saint-Exupéry, Eschyle, Jules Verne, Victor Hugo, Gabrielle roy ou Hergé, il entrait en littérature – avec la complicité de sa mère, cette Rhéauna aux reparties si savoureuses qui allait devenir la grosse femme des Chroniques du Plateau-Mont-Royal.

 

Un ange cornu avec des ailes de tôle prolonge et amplifie, à travers la mémoire, un véritable chant d’amour à l’unique passion d’une vie: les livres. »

 

Commentaire

OMG, quelle expérience de lecture que ce roman.  Comme plusieurs, je suis une grande amoureuse des livres.  Ils m’ont toujours bercée depuis que j’ai décidé – à l’âge vénérable de 3 ans – d’apprendre à lire avec mes histoires favorites.  Allez savoir pourquoi, ça a fonctionné, et je n’ai jamais cessé d’aimer lire depuis.  Bon, je sais, elle n’est pas originale, mon histoire.  Mais j’aime toujours entendre les histoires d’amour des autres avec la lecture.  Du coup, un livre COMPLET sur l’éveil à la littérature, c’était fait pour moi.  Complètement et totalement.

 

Ce sont des récits, de la non fiction.  Et à travers ses récits, chacun titré d’un auteur et d’un livre, on découvre un enfant qui grandit, qui se découvre avec tout ce que ça implique de doutes et d’incertitudes, le tout dans le Montréal ouvrier des années 50-60.  Entre les interdits, la sempiternelle culpabilité causée par la morale judéo-chrétienne, les règlements et les découvertes, on assiste émerveillés à l’ouverture de tout un univers pour Tremblay à chaque fois qu’il ouvre un livre.  Avec sa plume à la fois simple, fluide et bien de chez nous, il nous fait ressentir ses grandes émotions dans les récits d’aventure de son enfance, ses émerveillements devant une plume.  Et surtout, surtout, il me fait revivre à nouveau nos émois à nous, lecteurs, quand nous sommes tombés dans la marmite de la lecture. 

 

Car j’ai moi aussi ressenti une joie irrépressible à l’ouverture d’un nouveau livre.  J’ai eu envie de mordre des romans parce que je les aimais trop.  J’ai été ébahie devant des phrases magnifiques, des mots qui m’ont laissée sans voix.  J’ai été muette d’émotion devant certains romans qui étaient juste « trop ».  J’ai fouiné des heures durant dans un dictionnaire, juste pour le plaisir des mots.   Je me suis créé un petit monde à moi dans la fiction, malgré les « tu lis trop » et les « vis donc au lieu de lire » de certains de mes amis.  Avec les livres, j’ai grandi.  J’ai vu que « ça », les momts plus beaux que tout, c’était possible.   Et j’ai revécu ces moments magiques avec l’enfant qu’a été Tremblay. 

 

Bien entendu, on retrouve dans ces récits les fondements des Chroniques, les personnages, la vie que nous connaissons dans cette série.  Et ça ajoute encore un petit piquant de plus.  Mais en gros, j’ai adoré.  Coup de coeur pour moi.  Qui m’a donné envie de lire et lire encore, envie de retrouver mon âme d’enfant devant les livres et les histoires.  À mettre dans les mains de tous les LCA!

 

Pour le mois québécois et le projet non-fiction de Flo!

 

Québec en septembre 3

(32 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. JainaXF

    Je devrais adorer ce livre vu le sujet, étant moi aussi une LCA incurable ! J’adore les histoires autour de l’amour de la lecture, donc je vais sûrement acheter ce livre !

    1. Karine :)

      Jainaxf: Oui, je pense!  Si tu aimes les mémoires de lecture, ça peut te plaire.  Et en plus, il est chez Babel, je pense!

  2. Morgouille

    Je crois qu’on ne peut pas passer à côté de ce livre après un billet pareil ! Je note ! 🙂

    Au fait, j’ai commandé Les fous de Bassan, qui est arrivé chez moi mardi pendant que je n’y étais pas… Heureusement, je rentre demain !! 😀 Il se peut que mon billet paraisse après le mois québécois, mais l’important c’est que je vais certainement faire une belle découverte grâce à toi !

    1. Karine :)

      Morgouille: Ah, j’espère que tu vas aimer les fous de bassan!  C’est particulier mais j’ai tellement, tellement aimé!

  3. Lise pas de blogue

    3 ans c’est l’âge où le gène de la lecture attaque lorsqu’on est prédestiné à devenir LCA, car c’était pareil dans mon cas. Et ce livre de Michel Tremblay a été un énorme coup de coeur pour moi aussi; je me suis régalée de chaque récit. J’ai lu « Patira » dans le métro à l’heure de pointe, grave erreur car je riais comme une débile. D’autres récits m’ont par contre vraiment émue; bref il y a de tout! Michel Tremblay était un enfant passionné, car pour faire le tour de la sublime Gaspésie plongé dans un livre, faut le faire! Ça j’en aurais été incapable…

     

    Bonne fin de semaine Karine!

    1. Karine :)

      Lise: Oui, moi aussi, c’est vers 3 ans que c’est devenu fou-fou-fou, au moment où j’ai appris à lire.  MOi aussi j’ai ri comme une folle dans « Patira ».  J’ai vraiment aimé ce livre qui donne le goût de retrouver son univers au plus vite!

  4. Suzanne

    Un pur bonheur de lecture que ce roman de Tremblay. Comme plusieurs autres de lui d’ailleurs 😉

    1. Karine :)

      Suzanne: Oui, tout à fait d’accord.  J’ai lu plus de théâtre que de romans mais j’en ai tout plein dans ma pile!

  5. Grominou

    Un gros gros coup de coeur pour moi aussi!

    1. Karine :)

      Grominou: Ca a été limite une révélation!

  6. Mirianne

    Vive Tremblay!

    1. Karine :)

      Mirianne: Bien dit!

  7. Alex-Mot-à-Mots

    OMG, je vais être obligé de noter ce titre, alors….

    1. Karine :)

      Alex: Yep, pas le choix :)))

  8. keisha

    Le seul que j’ai lu, mais j’ai aimé aimé!

    Tiens, je lis le musée des introuvables, septembre sera t ‘il québecois chez moi?

    1. Karine :)

      Keisha: On va espérer que tu trouves le temps de le finir d’ici la fin septembre!  Quant à ce roman-ci, c’est vraiment une super expérience de lecture, je trouve.

  9. Cess

    J’ai très envie de découvrir cet auteur mais je ne sais pas lequel commencer !

    1. Karine :)

      Cess: Soit celui-ci ou la grosse femme d’à côté est enceinte… ce sont mes recommandations perso, du moins!

  10. anjelica

    Ah la marmite de la lecture, je me suis souvent demandée, comment se faisait-il que tout le monde n’y tombait pas ? Surtout dans les familles où les parents sont lecteurs !

    1. Karine :)

      Anjelica: Il faudra demander à mon premier frère… qui n’est manifestement pas tombé dedans contrairement à mes parents à mon deuxième frère!

  11. yueyin

    une petite merveille et un coup de coeur absolu pour moi aussi et depuis je lis Tremblay et je l’aime :-))))

    1. Karine :)

      Yue: Voilà!  J’ai bien envie de tout lire de lui maintenant.  Heureusement, j’ai en ai encore plein dans ma pile!

  12. Le Papou

    Un jour, quand je serai grand, je lirai Tremblay.

     

    Le Papou

    1. Karine :)

      Le Papou: Ah, il faut, il faut!  :)))

  13. Flora

    Un beau livre on dirait, je note sur ma liste !

    1. Karine :)

      Flora: Il vaut vraiment le coup, selon moi!

  14. 72Le Papou

    Oui, il faut mais je suis encore un peu petit

    Le Papou

    1. Karine :)

      Le Papou: En effet… je me demande si tu n’es pas trop jeune pour comprendre ;))))) (il y a un 72 devant ton nom… c’est voulu??)

  15. Le Papou

    J’aurais du mettre 73. (Faute de frappe)

    Là je retire et ne met plus aucun chiffre.

     

    Le Papou

    1. Karine :)

      Le Papou: :)))

  16. amiedeplume

    Un très bon livre pour les amoureux et amoureuses des livres comme moi!

    1. Karine :)

      Amiedeplume: Tout à fait!  Il ne peut que nous toucher!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils