«

»

Août 15 2012

Photo du profil de Karine:)

Dur, dur – Banana Yoshimoto

Dur--dur.jpgPrésentation de l’éditeur

« Ces deux nouvelles mettent en scène de jeunes Japonais un peu marginaux qui vivent des moments intenses, dominés par des manifestations occultes liées à l’amour et à la mort. À travers ces contes philosophiques, Banana Yoshimoto nous transmet un optimisme résolument tourné vers l’avenir. »


Commentaire

Je ne suis généralement pas très « nouvelles » mais je gardais un bon souvenir de toutes celles de Banana Yoshimoto que j’avais lu jusqu’à présent.  Quand je suis tombée sur « Dur, dur » chez Gibert, hop, dans le sac!

 

Le livre est constitué de deux nouvelles.  Dans la première, « Peau dure », un peu plus longue, il est question d’une jeune fille qui passe la nuit dans un hôtel et qui se remémore une femme de qui elle a partagé la vie.   C’est une histoire un peu onirique, suspendue hors du temps et hors de notre réalité.  On parle de deuil, de culpabilité mais il en sort tout de même un message d’espoir.  Malgré la qualité de l’écriture et l’atmosphère réussie, je suis restée un peu en dehors, sans trop savoir où on voulait m’amener.  J’ai eu du mal à cerner le personnage principal et je n’ai apprécié la nouvelle qu’après coup. 

 

Quant au second récit, « Coup dur », il m’a beaucoup plu.  Il s’agit d’une jeune fille au chevet de sa soeur qui a subi une hémorragie cérébrale un mois plus tôt.  J’ai été très touchée par cette histoire, sur ce deuil, ce renoncement à faire alors que la personne n’est pas encore morte,  Je me suis sentie proche des personnages mais encore une fois, c’est un message positif, l’espoir d’un « après » qui ressort de la nouvelle qui nous emmène elle aussi dans un endroit hors du temps, hors de la vraie vie: une chambre d’hôpital où on va perdre quelqu’un.  J’ai beaucoup aimé la relation qui se tisse entre la narratrice et Sakai, le frère du fiancé de sa soeur.  Pendant et après, quand les souvenirs s’estompent.  Quand ça fait tellement de peine de voir qu’on a de moins en moins mal.  Une belle nouvelle sur le deuil et la vie qui continue. 

 

Inégal mais tout de même agréable à lire.  Je pense que j’aime bien cet auteur!

(14 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. kay

    Je me souviens avoir lu Kitchen et avoir bien aimé, mais je n’ai rien lu d’autre de l’auteur depuis. Celui-là semble bien malgré qu’un peu inégal. 

    1. Karine :)

      Kay: Oui, un peu inégal mais bon, l’une des deux m’a vraiment plu.  J’ai aussi aimé N.P. de l’auteur.

  2. Le Papou

    Je ne suis pas très nouvelles mais j’aime bien le prénom de l’auteur. Sera-ce suffisant pour que je me laisse tenter ? … Je ne crois pas.

     

    Le Papou

    1. Karine :)

      Le Papou: Tu peux lire Kitchen alors :))  Je l’ai préféré et c’est le même auteur.

  3. Anlore

    L’ensemble me plaît bien. Je note l’auteur… J’aime bien ces nouvelles philosophiques !

    1. Karine :)

      Anlore: Si les nouvelle philosophiques et un peu out of it te plaisent, je pense que celles-ci pourrait te convenir!

  4. Manu

    J’avais beaucoup aimé Kitchen de cette romancière. 

    1. Karine :)

      Manu: J’ai beaucoup aimé aussi.  Ainsi que N.P.

  5. Miss Babooshka

    J’aime bien cette auteur(e), je note donc.

    & comme je sais que tu aimes voir les bibliothèques des autres  :

    http://coffeehomeground.hautetfort.com/archive/2012/08/17/il-suffit-d-etre-organisee.html

     

    1. Karine :)

      Miss Babooshka: Je vais voir ça tout de suite.

  6. lewerentz

    Joli billet ! J’avais bien aimé ces 2 nouvelles, moi aussi.

    1. Karine :)

      Lewerentz: Je pense qu’en général, j’aime beaucoup cet auteur!

  7. Jackie Brown

    Je vois que nous avons pensé la même chose de ces deux nouvelles.

    1. Karine :)

      Jackie Brown: Opinion partagée, donc!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils