«

»

Juil 27 2012

Photo du profil de Karine:)

Doctor Who – The rising night – Scott Handcock

Rising-night.jpgPrésentation de l’éditeur

« Quand Harry Winter va ramasser des pierres pour réparer le mur autour de la ferme de son père, il commet une erreur fatale.  Il dérange « Lucifer’s Tombstone » et éveille quelque chose de terrible et de démoniaque.

 

Le TARDIS arrive au 18e siècle dans le village de Thornton Rising, dans les landes du Yorkshire – un village coupé du reste du monde par une terrible noirceur, où le soleil ne s’est pas levé depuis trois semaines.  Des animaux ont été attaqués, des gens sont disparus et des lumières étranges ont été aperçus dans le ciel. 

 

Le Docteur est vite pris dans une aventure cauchemardesque, aidé dans sa quête par une jeune femme du village nommée Charity.  Mais qui se nourrit du sang des villageois, et où le carnage s’arrêtera-t-il? »

 

Commentaire

Après plusieurs audiobooks d’environ une heure, ce fut un réel plaisir de retrouver ces aventures plus longues où j’ai le temps de m’attacher réellement aux personnages.  Et j’ai beaucoup aimé celle-ci, en particulier, à la fois pour l’histoire et les personnages que le Docteur rencontre. 

 

(Parenthèse: Je viens de réviser le nom de l’auteur dans le titre de mon billet… je l’avais baptisé Scott Hardcock au lieu de Handcock… je n’ose même pas imaginer les drôles que ça aurait pus amener ici.  Quoi que lui ne se serait probablement pas plaint.  Fermer la parenthèse.)

 

Cet audiobook se situe après la fin de la saison 4.  Le Docteur est seul, d’humeur plus ou moins patiente et il débarque dans ce village qui ne peut ni communiquer avec le reste de l’Angleterre ni voir la lumière.   Aussitôt abordé par une mystérieuse inconnue qui erre dans la lande, il ne tarde pas à rencontrer les villageois, effrayés mais courageux, qui ne lui font pas si facilement confiance que ça.  Pour faire changement.    En fait, cette aventure aurait presque eu le potentiel pour devenir un épisode.  L’atmosphère était mystérieuse et étouffante, le danger semble venir de partout et les créatures qui hantent le village sont effrayantes à leur manière.  Et que dire de leur « Dance with me ».  Bien entendu, le fond de l’intrigue est assez simple (mais bon, des aliens qui veulent coloniser la terre, c’est un peu la marque de commerce de la série) mais le village est crédible et Charity, la jeune femme qui aide le Docteur, est très attachante. 

 

Les personnages ne sont pas épargnés, on court beaucoup, on retrouve cet enthousiasme enfantin du Docteur devant el danger et la finale m’a émue.  Un très bon audiobook selon moi.  J’ai aussi aimé les références (le manteau offert par Janis, entre autres) aux anciens épisodes et la continuité avec la fin de la série.  Le Docteur est triste, Donna lui manque et ça se sent.   Michelle Ryan (l’actrice qui joue Lady Christina dans Planet of the Dead, dans les specials) s’en sort très bien, même si elle « fait » un peu moins bien le Docteur que les autres lecteurs que j’ai entendus à date.  Je réalise aussi que Ten est beaucoup plus facile à imiter que Eleven. 

 

Bref, j’aime toujour!

(2 commentaires)

  1. JainaXF

    Oh, je ne le connaissais pas encore celui-là ! Je vais suement me laisser tenter, merci !

    1. Karine :)

      Jainaxf: Super alors!  C’est cool de voir que certaines personnes lisent mes billets « docteur »! :))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils