«

»

Juin 21 2012

Photo du profil de Karine:)

Stardust – Neil Gaiman

Stardust.jpgPrésentation de l’éditeur (celle de J’ai lu)

« D’un côté, il y a Wall, paisible village niché au sein d’une calme forêt anglaise.  De l’autre, le pays des fées, univers d’enchantements, de sorcières, de licornes et de princes sanguinaires. Entre les deux, il y a le mur, l’infranchissable et épaisse muraille qui ceint le hameau et le sépare de féerie. Infranchissable ? Pas tout à fait, puisque tous les neuf ans s’ouvre la foire des fées qui, durant un jour et une nuit, permet aux deux mondes de se rencontrer. Dans certaines circonstances, cependant, attendre si longtemps pour pénétrer en féerie est impossible.

Car quand on s’appelle Tristan Thorn et que l’on a promis à sa belle l’étoile filante tombée du firmament de l’autre côté du mur, aucun obstacle ne saurait s’élever contre l’amour… »

 

Commentaire

Avec ce roman, on entre carrément dans le conte fantastique.   Et comme il est maintenant de notoriété publique (bon… ok… disons de mini-notoriété connue de moi-même et de mes quelques lecteurs) que j’adore les contes de fées, il allait presque de soi que j’aime ce roman.  Et en plus, c’était Gaiman.  J’étais perdue.

 

Nous sommes donc transportés à Wall, un petit village de l’Angleterre.  Bien entendu, ce nom n’est pas anodin.  Parce qu’à Wall, il y a un Mur.  Un Mur gardé jour et nuit pour que personne ne puisse pénétrer dans le pré qui est derrière.  Un pré qui s’ouvre sur la Faerie.  Mais une fois par 9 ans, les frontières sont ouvertes et lors du marché, humains et personnages de la Faerie se mélangent allègrement dans un souk où se côtoient fleurs en verre, sortilèges et autres bizarreries.   C’est lors de l’un de ces marchés que Dunstan Thorn va acheter l’une des fleurs de verre… et 18 ans plus tard, c’est son fils, Tristran, qui promettra à sa bien-aimée, la froide et belle Victoria, de lui ramener l’étoile qui est tombée de l’autre côté du mur. Sauf que l’Étoile va le surprendre.

 

Si c’est ciblé jeunesse, Gaiman a tout de même réussi à créer un monde riche, avec plusieurs sous-histoires qui s’emboîtent.  De la quête d’un Tristran naïf et exalté en passant par les frères qui s’entretuent pour un trône ou aux sorcières qui veulent obtenir le coeur de l’étoile qui leur redonnera la jeunesse pour un temps, tout est lié et les personnages s’entrecroisent allègrement.   La plume de Gaiman est particulièrement évocatrice et avec ses mots, ce monde un fantastique prend littéralement vie, avec ses arbres qui parlent, sa lune-mère et ses habitants particuliers.  Je n’ai jamais vu le film mais j’ai des images magnifiques en tête.  Des images de châteaux fous, de nuages, de bateaux volants…

 

Bien entendu, c’est jeunesse.  On voit bien venir les événement,  mais le tout reste très cohérent, bien pensé et ce n’est pas simpliste pour autant.  Les personnages évoluent, le Tristran du départ n’est pas le même que celui de la fin, il grandit, devient moins naïf, moins aveugle.  La relation avec l’étoile est aussi très intéressante parce que l’on ne connaît pas les pensées de celle-ci, on doit les inférer à travers ses réactions, ce qui me plaît énormément.  J’aime quand on me fait confiance comme lectrice.  L’auteur ose certaines choses, tous les personnages secondaires sont intéressants (j’aimais beaucoup les frères princes, malgré leur côté heu… tueur de frères).  Bref, une lecture agréable, qui n’a peut-être pas la densité des oeuvres pour adultes de Gaiman mais qui atteint parfaitement son but: celui de nous transporter ailleurs et de nous faire rêver.  Un très beau conte.

(40 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Vert

    C’est marrant je ne l’aurais pas classé en jeunesse moi, vu qu’il est truffé de références littéraires et que la fin est presque triste en fait… Mais je suis bien d’accord avec toi, les personnages secondaires sont géniaux.

    Sinon tu sais qu’à l’origine c’était un roman illustré (sublimement) par Charles Vess ?

    1. Karine :)

      Vert: Ah non je ne savais pas du tout que c’était un roman illustré au départ.  Ca doit être beauuu!  Je le classerais jeunesse pour la rapidité du truc.   Mais tu as raison, c’est plein de références… l’adulte que je suis a beaucoup aimé aussi.  En fait, c’est un roman » pour tous », je crois!

  2. BenoitD67

    Je voudrais découvrir Gaiman mais j’en choisirais un autre orienté « adulte » alors.

    Et si tu as une proposition pour le décourvir, je suis preneur.

    Bonne continuation et à bientôt.

    BenoitD

    1. Karine :)

      BenoitD: Pour commencer, je suggérerais Neverwhere ou American Gods, que j’ai tous deux adorés!

  3. Manu

    C’était mon premier Gaiman et un coup de coeur ! Depuis, je n’ai lu que des jeunesse pur et dur (Coraline et Nobody Owens) que j’ai un peu moins aimé. Mais il me reste le meilleur à venir ! 

    1. Karine :)

      Manu: Oui, il y en a des super bien!  Mais j’avais aussi beaucoup aimé Nobody Owens, quant à moi. 

  4. niki

    j’ai vu le film, que j’ai beaucoup aimé, mais pas lu le roman

    1. Karine :)

      Niki: Et moi, pas vu le film.  Je vois très peu de films, en fait.  Je réalise ça ces temps-ci!

  5. faelys

    j’ai un super souvenir de cette lecture, qui a eu bcp de succès quand je l’ai prêté. je n’avais pas été déçue du film, ce qui est plutôt rare chez moi.. 😉

    1. Karine :)

      Faelys: Bon, il faut que je voie ce film, alors!  Je pense qu’il est en quelque part dans la pile à voir!

  6. Aymeline

    Ah Stardust j’ai adoré, c’est vrai que ça sonne un peu jeunesse mais j’ai aimé la manière dont il a créé un véritable conte de fées. Le film est très bien aussi je te le recommande ne serait-ce que pour voir De Niro 😀

    1. Karine :)

      Aymeline: Moi aussi j’ai aimé.  En fait, c’est de la « jeunesse aussi pour adultes »!!  J’ai bien l’intention de voir ce film, alors! 

  7. Grominou

    Vu et aimé le film, j’ai bien l’intention de lire le livre éventuellement! J’avais beaucoup aimé American Gods.

    1. Karine :)

      Grominou: C’est une toute autre ambiance que dans American Gods mais vu que tu as vu le film, tu dois t’en douter hein!

  8. Perséphone

    Contente que tu aies aimé! Il m’a beaucoup plu aussi.

    1. Karine :)

      Perséphone: Oui, je me rappelle que nous en avions parlé quand je l’ai lu!

  9. endea

    Ah je ne savais pas que c’était ciblé jeunesse ! Bon par contre cela fait un moment que je l’ai dans ma Pàl celui-ci et je l’avais un peu oublié, ton billet me donne envie de le lire sans trop trop tarder ^^

    1. Karine :)

      Endea: En fait, je pense que certains le classent en jeunesse, certains en adulte.  Il y a un côté « bon enfant » qui m’a fait pencher pour la jeunesse mais les plus jeunes doivent manquer plein de références.

  10. Mango

    Je ne connais pas encore Neil Gaiman alors je note ce titre-ci qui dépasse le lectorat jeunesse. 

    1. Karine :)

      Mango: C’est l’un de mes grands favoris!  J’espère que ça te plaira!

  11. Mélopée

    J’aime bien ce genre d’histoires aussi ! Mais je cible plutôt prochainement le célébrissime Hunger Games pour me replonger dans la jeunesse.

    1. Karine :)

      Mélopée: Ah oui, Hunger Games, ça devrait le faire!  Ce roman-ci est totalement différent par contre! 

  12. Selena

    J’ai vu le film, sans savoir qu’il était tiré d’un roman! Je note!

    1. Karine :)

      Selena: Si tu as aimé le film, il y a des bonnes chances pour que ça te plaise, je crois!!

  13. Violette

    j’avais adoré Coraline mais beaucoup moins Odd ou les géants de glace… je ne sais donc pour celui-ci… la couverture ne me botte pas du tout.

    1. Karine :)

      Violette: Je n’ai pas lu Odd alors je ne peux pas comparer… Je pense que la couverture est celle du film, en fait…

  14. kay

    Ravie d’entendre que Stardust t’a plu! J’ai essayé quelques fois de le lire, mais je n’ai pas été charmée avant d’en avoir essayé la version audio, lue par l’auteur même. Et là, ce fût le coup de coeur! Je n’en ai pas encore terminé l’écoute, mais pour un conte jeunesse, comme tu dis, je ne trouve pas le tout trop simpliste et l’univers est très coloré.

    1. Karine :)

      Kay: Oh my, je veux la version audio lue par Gaiman!  Absolument!  Je pense que c’est un conte jeunesse qui convient aussi aux adultes, bourré de références.  Mais il faut que ce soit le bon moment!

  15. Leiloona

    Ma première rencontre avec cet auteur. ♥

    1. Karine :)

      Leiloona: Entre Gaiman et moi, c’est une histoire d’amour!

  16. amiedeplume

    Un roman que j’ai bien aimé. Le film est bon aussi!

    1. Karine :)

      Amiedeplume: J’ai de plus en plus envie de voir ce film!

  17. Tiphanya

    Il est dans ma PAL et pourrait très bien être au programme de mes lectures d’été vu ton billet.

    En fait j’ai vu le film après avoir acheter le roman et depuis j’hésite beaucoup car le film m’avait un peu déçu.

    1. Karine :)

      Tiphanya: Bon, tu as quand même une idée de ce à quoi tu dois t’attendre!  Je ne sais pas comment les références ont pu passer dans le film, par contre.   J’espère que le roman te plaira davantage.

  18. Céline

    C’est un roman que j’ai aussi beaucoup aimé. Le film qui en est adapté est aussi très très bien.

    1. Karine :)

      Céline: Il faut que je voie ce film, alors!

  19. Olya

    J’ai beaucoup aimé Stardust. Tu as vu le film ? C’est le film d’ailleurs qui m’a donné envie de lire le livre, même si j’ai attendu au moins 3 ans avant de le lire 😛 

    1. Karine :)

      Olya: Nope, pas vu le film mais je l’ai chez moi.  Depuis heu… longtemps ? 🙂

  20. Acr0

    « J’aime quand on me fait confiance comme lectrice. » C’est vrai qu’il y a de ça 🙂 Je n’en attendais pas moins de ta chronique : conte de fées + Gaiman = Karine convaincue ! Pour ma part j’ai été moins charmée ; il a manqué un petit je ne sais quoi.

    1. Karine :)

      Acr0: Oui dans mon cas c’était écrit dans le ciel que ça allait me plaire.  Mais reste que ce n’est pas mon gaiman préféré!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils