«

»

Fév 08 2012

Photo du profil de Karine:)

Paul au parc – Michel Rabagliati

Paul-au-parc.gifCommentaire

Dire que je ne suis pas vendue d’avance quand j’ouvre le nouveau « Paul », ce serait mentir.  J’en ai déjà parlé à plusieurs reprises, j’ai déjà tenté d’expliquer pourquoi ça me plaisait autant, sans réellement réussir, je pense.  Ça ne vous surprendra donc pas de savoir que j’ai adoré ce nouvel opus de Paul, n’est-ce pas!

 

Cette BD s’éloigne du dernier « Paul à Québec » pour nous ramener en 1970, alors que Paul avait une dizaine d’années.   Le Québec en 1970, c’est le FLQ, c’est la crise d’octobre.  Mais Paul a dix ans.  Un peu loin de tout ça, il vit entre ses parents, sa grand-mère et sa grande-tante, qui habitent l’appartement d’à côté, avec les portes toujours ouvertes entres les appartements.  On a l’impression que c’est lors de cette période que les bases de ce qu’il va devenir sont jetées et qu’après ça, il ne sera plus jamais vraiment aussi « enfant » qu’avant. 

 

Paul au parc, c’est aussi sa rencontre avec les louveteaux, où il rencontrera des adultes qui seront pour lui significatifs.  Bon, on s’entend, aujourd’hui, les louveteaux, ce n’est plus ce que c’était hein.  En 1970, il fallait « être de religion catholique », il y avait un aumônier…  Mais cette BD rend bien l’atmosphère de camaraderie, de collaboration et de « gang de petits gars ».  On sent que pour eux, ça devait être génial, intense et que ça pouvait changer beaucoup de choses.  Il y avait des adultes qui étaient là pour eux, des mentors et c’est cette relation qui est explorée dans cette ici.

 

Mais surtout, Paul, c’est nous autres.  C’est Montréal dans les années 70, c’est notre histoire, notre langage, nos références culturelles.  Bon, moi je suis un peu jeune, quand même, mais voir la chambre de la petite fille décorée avec Pierre Lalonde et les Sultans, ça fait rire.  Voir ces marques et ces magasins qui n’existent plus, ça fait sourire.  Et c’est terriblement nous autres, tout ça, toute cette culture-là, cette histoire-là. 

 

Le dessin est simple et il y a parfois de longues séquences sans paroles que j’aime particulièrement.  Il y a un souci du détails dans les arrière-plan, toujours ce petit quelque chose qui me rappelle un souvenir précis et qui me fait me voir moi, petite fille.  Même si je n’habitais pas Montréal.  Même si mes histoires à moi sont arrivées un peu plus tard.  Les histoires de Paul sont terriblement touchantes, toujours un peu nostalgique et celle-ci ne fait pas exception.  Les dernières pages sont magnifiques.

 

Bref, j’ai beaucoup aimé!

(40 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Theoma

    j’adore cette série, tout comme toi, je suis déjà conquise.

    1. Karine :)

      Theoma: Voilà.  Du coup, j’ai beaucoup beaucoup aimé mais je ne sais pas si je suis vraiment objective!

  2. Suzanne

    Dans mes mains très bientôt. 

     

    1. Karine :)

      Suzanne: J’imagine!  Un nouveau Paul, on ne résiste pas longtemps!

  3. L'irrégulière

    cette série me fait très envie !

    1. Karine :)

      L’irrégulière: J’adore en tout cas.  C’est très très « nous » ici au Québec!

  4. JainaXF

    Ce n’est pas trop difficile à comprendre pour des non-Québécois ? La BD a l’air alléchante, mais j’ai peur de passer à côté à cause de la langue et des références, je me trompe ?

    1. Karine :)

      Jaina: Je ne pense pas, non.  Il y a quand même des trucs qui vous passeront sans doute au-dessus de la tête, des expressions que vous pourrez demander (mais moi, je dois le faire dans des livres en traduction « français de France » hein 😉 ) mais il y a un côté quand même universel aux Paul…

  5. Venise

    Ah, du québécois ! Et pas n’importe lequel ! Un reflet de qui nous sommes. Il a l’art de placer le miroir devant nous, mais en même temps il touche des émotions et sentiments universels. Sacré Rabagliati ! Il me fait penser au danseur qui fait des arabesques difficiles le sourire aux lèvres, ça ne parait pas combien il a de travail dans son dessin à la plume à encre de chine.

    Imagine-toi que je ne l’ai pas encore lu, même s’il est dans la bibliothèque de Marsi. J’attends un moment où je mériterai une récompense 🙂

    1. Karine :)

      Venise: C’est vrai que Rabagliati a un talent particulier pour être « nous ».  Il réussit à faire passer des trucs très forts en quelques images, et my god, ça passe!  Je ne connais rien au dessin du coup, je ne peux pas dire.  Tu m’en redonneras des nouvelles.

  6. Grominou

    Je viens de le lire aussi, j’ai beaucoup aimé même si j’ai trouvé qu’il n’était pas au niveau de Paul à Québec… Et comme je ne suis pas allée dans les scouts cette partie-là me parlait moins… Très réussi quand même!

    1. Karine :)

      Grominou: J’ai un peu préféré Paul à Québec mais j’ai quand même adoré, en fait.  Sans avoir été scout, j’avais mon club de patineuses où on avait des modèles et tout… du coup, ça me parlait quand même!

  7. Venise

    J’ai décidé de le commencer ce soir. C’est entièrement de ta faute.

    1. Karine :)

      Venise: C’est  une « faute » que j’assume pleinement alors! Voire même que j’aime la commettre!

  8. céline

    Décidemment, je croise cette série sur tous les blogs que je visite aujourd’hui

    Je ne suis pas du tout Québecoise mais très tentée par cette BD qui fait fondre tant de monde !

    1. Karine :)

      Céline: Ca peut plaire ailleurs dans le monde aussi je pense.  Même si c’est notre culture, il y a un je ne sais quoi d’universel!

  9. melodie

    Les dernières pages me hantent encore. Ça me fascine quand un auteur peut faire passer tant d’émotions avec seulement une image! 

    1. Karine :)

      Mélodie: Moi aussi… Avec les habits et tout, à la fin… ouf!

  10. Marylène

    J’adore cette série. J’ai hâte de découvrir ce tome ! J’avais vraiment aimé « Paul a un travail d’été »…je suis impatiente de lire celui-là ! 

    1. Karine :)

      Marylène: Mes préférés sont le travail d’été, Paul en appartement et Paul à Québec… mais en fait, je pense que j’aime tout!

  11. yueyin

    Oooooh j’adore Paul (grâce à toi !)… je n’en ai qu’un (trouvé d’occase à toulouse, mon jour de chance) mais je compte bien me les acheter petit à petit 🙂 Je vais trouver un moyen, Pour celui-là je pourrais faire une commande à mes parents par exemple :-))))

    1. Karine :)

      Yue: Au pire, je t’en amène des copies la prochaine fois que j’irai à Toulouse… Reste à savoir quand ça va être!

  12. Mo'

    Il faut vraiment que je découvre cette série !! Tu me tentes une fois de plus ! ^^

    1. Karine :)

      Mo’ : C’est une BD québécoise à ne pas manquer, en effet.  Je trouve que ça en dit énormément sur une génération.

  13. Kikine

    il faudra que je me plonge prochainement dedans

    1. Karine :)

      Kikine: Je pense queje n’ai pas vraiment besoin d’argumenter pour te convaincre, n’est-ce pas…

  14. lasardine

    j’ai découvert Paul avec « Paul à Québec », ça a été le coup de coeur!!! j’ai filé en emprunter d’autres à la médiathèque, il me tarde d’y plonger!

    1. Karine :)

      lasardine: Oui, lire Paul est toujours, toujours une excellente idée!

  15. lasardine

    à priori oui, ça se confirme pour moi: j’ai lu hier « Paul en appartement », et j’ai tout autant aimé! je suis contente de cette découverte, surtout sachant que je pourrai en lire encore d’autres!

    1. Karine :)

      Lasardine: Oui, j’ai vu ça sur FB, je crois.  « Paul a un travail d’été » est aussi génial pour moi.  Je pense que mon petit côté nostalgique fait que c’est mon préféré!

  16. lasardine

    j’avais emprunté en même temps « Paul à la pêche » mais j’ai bien envie de reprendre dans l’ordre… je viens de regarder sur le site de ma médiathèque, ils les ont tous! Chouette!!

    je vais donc prendre samedi « Paul à la campagne » et les lire ensuite dans l’ordre, petit à petit pour bien en profiter!

    je m’en réjouis d’avance!

    1. Karine :)

      Lasardine: J’ai moins accroché aux 2 premiers (la campagne et le métro).  Il faudrait que je les relise, en fait!  Je suis certaine que tu vas te régaler!

  17. lasardine

    j’ai lu le premier cet aprem, effectivement, j’ai moins aimé… en fait je me suis réjouie d’avoir commencé dans le désordre car si j’avais connu Paul avec « Paul à la campagne », pas sûr que j’aurais continué…

    maintenant j’attends que ma médiathèque achète le deuxième, « Paul a un travail d’été » pour continuer la série dans le bon ordre!

    1. Karine :)

      Lasardine: J’ai commencé à vraiment aimer à Paul a un travail d’été.  Avant, je ne comprenais pas l’engouement…  Venise m’a un peu poussée à continuer et je l’en remercie d’ailleurs!

  18. lasardine

    ha oui, tu as raison!! je pousserai quiquonque ressortira du premier en disant « bof » à lire les suites! 😉

    1. Karine :)

      Lasardine: En fait, je pense que commencer au début avec cette série, ce n’est pas le top!  J’ai relu les premiers après et ça m’a plu!

  19. Joelle

    Il est dans ma PAL, avec le titre précédent de cette série. Je voulais relire l’ensemble et faire un joli billet sur le tout mais je n’ai même pas encore eu le temps ! C’est sûr, cette année, pour Noël, je demande des journées de 48 heures 😉

    1. Karine :)

      Joelle: Déjà dans ta pile!  Tu as fait vite!  Et je plussoie pour les journées de 48 heures, en fait.  Vraiment!

  20. amiedeplume

    Que ça fait du bien de retrouver Paul! J’aime beaucoup cette série moi aussi!

    1. Karine :)

      Amiedeplume: C’est un pur moment de bonheur à chaque fois!

Les commentaires sont désactivés.

Aller à la barre d’outils