«

»

Fév 04 2012

Photo du profil de Karine:)

Doctor Who – The last voyage – Dan Abnett

The last voyage Présentation de l’éditeur

« Le Tardis se matérialise à bord d’un vaisseau faisant son voyage d’inauguration, voyageant de la terre jusqu’à la planète Eternity. 

 

Le Docteur vient juste de commencer à explorer l’énorme Véhicule de Transposition Intersticielle quand soudain, un fort bang et un éclair de lumière.  Tout de suite après, il découvre que presque tous les passagers et l’équipage ont disparu. 

 

Si le Docteur et l’hôtesse de l’air Sugar MacAuley ne réussissent pas à prendre le contrôle du vaisseau, ils vont s’écraser – ou continuer à flotter à travers l’espace pour toujours.  Et comme si ça ne suffisait pas, quelque chose les attend sur Eternity… »

 

Commentaire

Ceci est en fait un livre audio.  Je n’avais jamais été tentée particulièrement par les livres audio.  Jusqu’à ce que je lise ces quatre petits mots magiques.  Oui, ceux quis ont dans l’hexagone rouge. 

 

1.  READ

2.  BY

3.  DAVID

4. TENNANT

 

Du coup, j’étais perdue.   Il me les fallait.     De plus, ces aventures ne sont pas disponibles en version papier.  Ce n’était donc pas vraiment tricher, non?  J’ai donc décidé d’occuper la demi-heure de voiture que je dois faire matin et soir pour aller travailler à écouter David me lire une aventure du Docteur.  Ya pire.  Surtout que bon, lire en conduisant, ce n’est pas nécessairement l’idéal.  Écouter, ça va.  Même si j’ai tendance à involontairement ralentir pour arriver moins vite et écouter le truc plus longtemps. 

 

Alors avant de parler de l’histoire proprement dite – que j’ai bien aimée hein – allons-y sur THE élément qui a retenu mon attention.  David Tennant is a god.  Oui, je sais, je n’ai aucune objectivité.  Vous devrez donc prendre ce billet pour ce qu’il est.  Celui d’une fille qui revient à 14 ans – et quart –  à chaque fois qu’il est question du dit David.  Ne nous le cachons pas, c’est ce que j’ai préféré dans l’expérience.  David Tennant est facile à comprendre, est un lecteur expressif, qui a su maintenir mon intérêt tout au long des 2h30 que dure l’audiobook.  J’adore sa façon de faire les voix de telle façon qu’il n’aurait pratiquement jamais besoin de préciser qui parle.  Et quand il fait le Docteur.  Oh. My.  Disons que je souriais stupidement – et amoureusement – dans ma voiture.  J’ai limite battu des mains (au feu rouge, of course).  J’ai eu l’impression d’avoir un épisode inédit du Docteur juste pour moi et avec sa voix, il est facile de l’imaginer bouger devant l’écran et nous gratifier de ces expressions dont il a le secret.  À l’entendre lire et jouer le Docteur, on réalise à quel point il est bon acteur et à quel point c’était un rôle, tout ça… mais bon, je deviens redondante, répétitive et limite groupie.  Je passe donc à l’histoire. 

 

Celle-ci est intéressante, prenante, sans être toutefois extraordinaire.  C’est très cinématographique, on imagine les personnages et même les gags sont assez visuels.  Et bizarrement, ça passe.  Le Docteur apparaît donc dans un vaisseau spatial – oups, pardon, un Véhicule de transposition interstellaire hi-tech – où ça ne va pas super bien.  Pas du tout bien, en fait.  Les gens ont disparu et il apparaît à tout bout de champ de drôles de sphères, qui se transforment en drôles de bestioles pleines de dents…  Et le Docteur n’a aucune idée de ce que c’est.  C’est donc un joyeux mélange de course à travers le vaisseau pour fuir les bestioles, de technologie trop rapidement découverte, de passagers paniqués – ou pas – et de « very clever » moves de la part du Docteur qui utilise à son meilleur son sonic screwdriver.  Le « follow-me », genre de petite bestiole automatique qui suit Sugar, me plaît tout particulièrement et la blague de le voir réapparaître continellement aurait été géniale à l’écran.  Limite que j’en veux un comme ça.  Sugar MacCauley, quant à elle, sert surtout de faire valoir au Docteur, même si elle a ses bons moments qui sont assez drôles.  Ce n’est pas comme si elle avait l’habitude de ces aventures.

 

Bref, une expérience réussie pour moi.  Le seul truc qui m’a un peu énervée est les « said… » à chaque réplique.  Bon, ok, ils n’ont pas le choix (quoique avec un tel lecteur…) mais à la longue, ça devient un peu agaçant.  N’empêche que demain, j’embarque dans la voiture avec Dead Air, un autre audiobook.  Toujours « read by David Tennant ».  Oui, je sais, j’ai de la suite dans les idées! 

 

Challenge Who (1)

(12 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Vert

    Ca m’étonne pas que ça passe tout seul avec Tennant ^^

    J’avais commencé le Night of the Humans lu par Arthur Darvill, mais outre le fait que j’ai jamais trouvé un moment pour écouter ça tranquille (dans le métro c’est juste pas possible), les « said » m’ont assez vite énervée également.

    1. Karine :)

      Vert: Non, dans le métro, ce serait difficile, en effet… Comme j’ai 70 minutes de voiture AU MOINS par jour, disons que ça le fait hein!  Je me suis habituée aux « said » après quoi… 8 audiobooks.  Et le fait de commencer par ceux de Tennant m’ont aidée, je pense.  Mais bon, juste pour avoir une aventure du Docteur, voilà, ça me convient!

  2. Olya

    Je pense que j’aurai du mal avec les livres audio en anglais personnellement. Sinon que Tennant a quand même un accent bien particulier 🙂 Et puis il a un débit rapide aussi ! 

    1. Karine :)

      Olya: En fait, je le trouve très facile à comprendre.  IL n’a pas le même débit que quand il fait le Docteur… à part quand il fait le Docteur dans les audiobooks.  C’est un meeeerveilleux lecteur (ok, mode objectivité un peu off hein.. mais c’estt Daviiiid!)

  3. Florinette

    J’ai regardé l’autre jour un épisode avec ce Docteur Who, mais à la fin il changeait de physionomie et c’est dommage, car je m’étais attachée à cet acteur… Bon dimanche Karine !

     

    1. Karine :)

      Florinette:  J’ai toujours du mal pour les changements aussi… mais bon, j’adore l’histoire alors je m’habitue!

  4. Alex-Mot-à-Mots

    « The last one » ? Non, c’est pas possible !…

    1. Karine :)

      Alex: Bon, pas celui du Docteur, en fait ;)) Mais le titre est bien choisi!

  5. Clairem

    Je suis bien d’accord avec toi… rhaa David Tennant !

    As-tu vu que Milady sort des romans sur Doctor Who ? bon, sur la couverture, c’est le nouveau Doctor, mais il est maintenant possible de lire d’en lire les aventures !

    1. Karine :)

      Clairem: Impossible de résiter à David, n’est-ce pas!  Oui, j’ai vu pour les Doctor Books chez Milady.  J’en ai une bonne quantité à la maison (impliquant Nine, Ten et Eleven) en anglais et je les lis tranquillement.  J’adore m’imaginer les voix des acteurs!

  6. Tortoise

    Ouh comment ça donne envie!!!

    1. Karine :)

      Tortoise: D’un autre côté, le Docteur, ça donne TOUJOURS envie! ;))

Les commentaires sont désactivés.

Aller à la barre d’outils