«

»

Fév 22 2012

Photo du profil de Karine:)

221b Baker Street – Graham Moore

221b-Baker-Street.jpgPrésentation de l’éditeur

« Octobre 1900, Londres.
Après avoir reçu un étrange courrier, Conan Doyle se retrouve mêlé à la disparition de plusieurs jeunes filles dans les bas-fonds de la ville. Sur les traces d’un tueur en série, il demande l’assistance d’un de ses amis, l’écrivain Bram Stoker, auteur de Dracula.

 

Janvier 2009 (ndmm: en fait, c’est 2010…), New York.

C’est un grand jour pour Harold White : son article mettant en parallèle les exploits de Sherlock Holmes et la naissance de la médecine légale lui vaut d’être intronisé dans la prestigieuse association des « Baker Street Irregulars ». C’est aussi un grand jour pour ladite association : Alex Cale, l’un de ses membres les plus renommés, vient de retrouver le « Saint-Graal » des fanatiques de Conan Doyle, le fameux tome perdu du journal intime de l’écrivain, couvrant les mois d’octobre à décembre 1900. C’est en effet à cette époque que Conan Doyle, après avoir fait mourir Sherlock Holmes sept ans plus tôt au grand dam de ses admirateurs, a décidé, pour une raison demeurée inconnue, de faire revivre le célèbre détective. Mais Alex Cale est assassiné avant d’avoir pu dévoiler le contenu du fameux journal et Harold, inspiré par l’art de la déduction de son illustre modèle, se lance sur la piste du meurtrier.

 

Deux enquêtes à plus d’un siècle de distance, de mystérieuses correspondances, un formidable coup de théâtre. Avec ce premier roman passionnant, Graham Moore, s’inspirant de faits réels, nous offre un voyage fascinant dans le monde des collectionneurs et des obsessionnels de Sherlock Holmes, et met le lecteur à l’épreuve : saura-t-il résoudre l’énigme avant le héros ?

 

Commentaire

Quand il y a Sherlock dans un roman, je suis toujours preneuse.  Et bon, je crois que ça, une certaine Solène le sait bien parce qu’elle a encore une fois choisi un livre juste pour moi qui me convenait très bien!  C’est que c’est vraiment très Sherlock, tout ça.  Je dirais même over-Sherlock!

 

Disons-le tout de suite, ce roman est un pur divertissement.  Mais un divertissement qui ne prend pas non plus ses lecteurs pour des imbéciles, et ce même si la plupart des citations et références sont expliquées.  Les amateurs du célèbre détective jubileront à presque chaque pages grâce aux références à Holmes, au Canon ou à la vie de Arthur Conan Doyle.  Les citations sont jouissives et les personnages, même s’ils sont assez peu développés sont tous un peu fous, surtout les fameux Sherlockiens, qui connaissent tout par coeur et qui feraient n’importe quoi pour retrouver le fameux « journal perdu » de Doyle.   Dieu sait que je peux comprendre le fait d’être complètement accro à un truc et à parler de façon incompréhensible pour 99% de la population!

 

Les chapitres s’alternent entre la période où se déroule le fameux « journal perdu » et où nous suivons Arthur Conan Doyle et son ami Bram Stoker pas encore connu dans la résolution d’une enquête de meurtre, et la période moderne où Harold, un Sherlockien est accompagné de Sarah, une journaliste.  Ils sont à la recherche d’un meurtrier et aussi du fameux journal, qui semble bien convoité.  Les chapitres sont courts mais bizarrement, le fait d’alterner entre les deux époques passe bien.  Probablement parce que ce n’est pas haletant non plus, comme enquête.

 

En fait, je reprocherais surtout un début un peu lent.  J’ai mis un moment à entrer dans les histoires, à voir où ça s’en allait.  Ça n’a pas été une passion folle mais l’intérêt a été soutenu à partir de la page 100, environ.  On sent partout l’hommage à Holmes, avec les déductions complètement tirées par les cheveux et les indices incompréhensibles.  Harold n’a rien d’un Sherlock dans la vie pourtant, c’est un loser sympathique, même s’il a atteint son but : être membre des Baker Street Irregulars.  Et les personnages ne sont pas non plus le point le plus intéressant.  Le plus intéressant, ce sont les références, les citations et, pour moi, surtout, les réflexions sur le roman policier et ce qu’il implique.   Ça, ça m’a vraiment plu. 

 

Un bon divertissement donc.  Agréable à lire sans être pour autant surprenant.   L’auteur mêle habilement la réalité et la fiction et part de faits réels pour créer une histoire intéressante et bien menée.  Les quelques pages où il explique d’où il est parti sont bien intéressantes.  Un bon moment de lecture, donc. 

 

Merci miss Cherche-Midi! 

(34 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. keisha

    J’ai aussi noté les réflexions sur les romans policiers; Je me suis bien divertie!

    1. Karine :)

      Keisha: Tout à fait!  C’est le genre de roman duquel je ressors en me disant que ce n’est pas de la grande littérature (avec un L majuscule) mais dans lequel je passe un très bon moment!

  2. clara

    serais-tu une Holmésienne :)?

    1. Karine :)

      Clara: Pas encore… je veux relire les aventures de Holmes en anglais avant… je les mêle toutes, en fait, les ayant lues ado.  Mais la légende me fascine, tout de même.

  3. Anne

    Je ne connais pas bien du tout Sherlock Holmes… j’ai bien essayé d’en lire un mais je m’y suis plutôt ennuyée… ce livre a l’air très bien, je l’ai déjà noté chez Clara et Keisha, justement,mais je crains d’être larguée par manque de culture holmesienne…

    1. Karine :)

      Anne: Sherlock, c’est quand même assez loin des romans policiers contemporains hein… c’est un personnage…  C’est certain que les références sont expliquées mais je ne sais pas si quelqu’un ne connaissant pas du tout Holmes s’y plairait autant.  Bien entendu, il y a l’intrigue principale mais ce n’est pas ce qui m’a le plus accrochée… bref, bon, je ne sais trop quoi te répondre.

  4. niki

    je l’ai noté  pas pour tout de suite cepandant ^-^

    1. Karine :)

      Niki: Pas tellement surprise que tu l’aies noté, n’est-ce pas! ;))

  5. Joelle

    Sherlock Holmes est très vendeur en ce moment et je ne vais me plaindre de voir tous ces titres arriver sur le marché 😉 mdr ! J’ai déjà noté celui-ci mais les deux biblios que je fréquente ne l’ont pas acheté (mais que fait la police ? mdr !)

    1. Karine :)

      Joelle: Moi non plus, je ne me plains pas… avec les films, la série, tout le monde parle de Holmes et j’adore.  Et comme tu dis, yep, vite, la police des biblios! :)))

  6. Selena

    Ça fait plusieurs fois que je me dis que je devrais m’essayer avec Sherlock Holmes. À te voir si enthousiaste pour la culture Holmesienne, ça me donne le goût de m’essayer!

    1. Karine :)

      Selena: Les romans et les nouvelles sont différents de ce qui se fait aujourd’hui, hein… il faut replacer le tout dans l’époque.  Mais ça me plaît énormément, c’est légendaire pour moi!

  7. Nataka

    Je pensais que Bram Stocker était déjà connu en 1900, au moins un peu. Dracula est sorti vers 97-98 non ?

    1. Karine :)

      Nataka: Peut-être que l’auteur a joué un peu avec les faits.  Dans ce roman, Stoker a déjà publié Dracula mais n’a pas encore été reconnu par le grand public.  À chaque fois qu’il se nomme, c’est le vide intersidéral.  Bon, à quel point c’est proche de la réalité, je ne sais trop, par contre!

  8. Laurence

    J’ai l’impression que Sherlock inspire bien des auteurs et des réalisateurs depuis quelque temps ! Ce livre-là a l’air tentant et son titre est bien facile à retenir, merciii pour cet article !

    1. Karine :)

      Laurence: En effet, il est à la mode, je pense.  C’est un mythe alors ça me fascine un peu!

  9. Valérie

    Je me méfie toujours un peu de ces romans qui surfent  sur la vagues des classiques. 

    1. Karine :)

      Valérie: Quant à moi, je me jette là-dessus à chaque fois.  Souvent je bougonne mais je ne peux pas résister!

  10. Marylène

    Coucou ! Un petit coucou pour te dire que je t’ai taguée ici : http://surlestracesduchat.blogspot.com/2012/02/tag-11-et-indiscret.html Mais ne relève le défi que si tu en as envie, hein  ! 😉 Bises, bonne journée !

    1. Karine :)

      Marylène: Aaaah j,avais oublié ce tag… je sens que je vais avoir plein plein de questions à répondre.  Je vais essayer de le faire, j’ai un peu de temps devant moi, d’abord!  Merci d’avoir pensé à moi!

  11. Aymeline

    J’aime bien l’idée, je le note 🙂

    1. Karine :)

      Aymeline: Ca m’a bien plu, en tout cas!  Ca aurait pu aller dans le challenge victorien, vu l’époque! ;))

  12. Le Papou

    Je le note et grâce à toi, je commencerai à la page 101 :=))

     

    Le Papou Rigolard

    1. Karine :)

      La Papou: Mais quelle excellente idée ;))) (et je suis morte de rire!)

  13. Alex-Mot-à-Mots

    Trop de Sherlock ne risque-t-il pas de le tuer (encore) ?

    1. Karine :)

      Alex: Je ne sais trop, en fait… j’ai le goût de tout relire mais petit à petit.  Je ne lasse rarement des mes trips!

  14. Mrs Figg

    Ah ! Il me tente vraiment celui là … mais je vais attendre d’avoir (re)lu les Sherlock de A. Conan Doyle avant de m’y plonger !

    1. Karine :)

      Mrs Figg: Je voudrais tous les relire aussi… j’ai entrepris, d’ailleurs.  Mais c’est quelque chose à faire à petite dose pour moi!

  15. Mrs Figg

    Je te comprends, c’est pareil pour moi ! Je viens de relire le premier (Une étude en rouge) c’était une lecture vraiment très stimulante lol ! Mais je vais attendre un peu pour les romans suivants !

    1. Karine :)

      Mrs Figg: Je préfère attendre un peu, en effet.  Autrement, j’ai peur de me tanner, ce qui ne serait guère mieux!

  16. Edelwe

    L’idée est sympathique! Je note!

    1. Karine :)

      Edelwe: Oui, j’ai trouvé ça très agréable à lire!

  17. Perséphone

    Il me donne très envie celui-là…comme la maison de Soie d’Horowitz! 

    1. Karine :)

      Perséphone: J’ai aussi bien envie de la maison de Soie.  En fait quand ça touche Holmes, je suis toujours tentée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils