«

»

Jan 02 2012

Photo du profil de Karine:)

Oliver Twist – Charles Dickens

Oliver-Twist.jpgPrésentation de l’éditeur (celle du livre de poche.  Je refuse de traduire!)

« Oliver Twist naît orphelin dans l’Angleterre du XIXe siècle.

Mal nourri, exploité dès ses plus jeunes années, le pauvre garçon endure tout avec patience. Mais un jour, il refuse les traitements injustes qu’il subit et fuit vers Londres. Recueilli par une bande de jeunes voleurs, il découvre alors un autre monde, tout aussi cruel. Le destin cessera-t-il de s’acharner contre Oliver ? »

 

Commentaire

C’est une relecture que je vous présente aujourd’hui mais comme je l’ai lu la première fois très jeune et que je pense d’ailleurs que j’avais lu une version abrégée, ça compte presque comme une première.  J’avais aussi l’esprit parasité par trop d’écoutes de la comédie musicales Oliver.  Quelle surprise de découvrir que Fagin n’est pas un drôle de petit criminel limite comique!  Loin de là, même si une partie de l’esprit du personnage est respecté. 

 

Disons-le tout de suite, ce roman de Dickens ne fait pas partie de mes préférés de l’auteur, même si j’aime toujours autant les mots de l’auteur et les univers vivants et animés qu’il sait créer.  Lire Dickens, c’est toujours un plaisir pour moi et je fais durer.  Je ris toute seule, j’engueule les personnages… Bref, c’est une lecture qui est toujours vivante et qui est très doudou.

 

Par contre, pour apprécier Oliver Twist, il faut avoir disons… l’esprit ouvert aux coïncidences troublantes?  Parce que bon, amis de la crédibilité bonsoir hein!  Il faut savoir ça quand on ouvre le roman.  Et savoir aussi que les teintes de gris ne sont pas nécessairement très… présentes.   Ici, on est soit très très gentil ou très très pas gentil.  Seul Mr. Grimwig est un peu entre les deux, sans oublier Nancy, jeune prostituée aux prises avec Fagin et Bill Sikes (brrrrr), très touchante, qui évolue tout au long du roman, même si cette transformation est disons très extrême.  Mais c’est Dickens après tout, on ne s’attendrait pas à moins.

 

Ici, Dickens nous offre à sa manière un commentaire sur les lois des pauvres ainsi que sur la condition de certaines maisons de travail dans l’Angleterre du 19e siècle.  Avec ce ton qui lui est si particulier, en faisant de ses personnages des caricatures d’elles-mêmes, souvent ridicules mais qui sonnent pourtant juste, il réussit à nous faire ouvrir grand les yeux sur certains éléments d’un système qui avait définitivement besoin d’être dépoussiéré.   Certaines scènes avec Mr Bumble sont hilarantes, même si le personnage en lui-même est assez pathétique et le petit univers de Fagin, avec ces petits voleurs qui n’ont eu aucune chance mais qui lui sont fidèles, est particulièrement vivant et triste à la fois.  Oliver est trop beau pour être vrai mais je l’ai quand même aimé et j’ai apprécié suivre ses aventures, même si je savais pas mal comment ça allait se terminer. 

 

Sans oublier que tout au long du roman, j’ai passé mon temps à chanter les chansons de la comédie musicale.  Au grand désespoir de mes voisins de bureau!  Même que je m’attendais à ce que les personnages chantent avec moi.  Bon, j’ai eu beau supplier, ça n’a pas fonctionné!  J’ai fait des ooooooh et des aaaaah sur Goodreads, genre pour préciser qu’il y avait un personnage « known as the Doctor » (sadly no David Tennant… and no alien either) ou pour m’exclamer que telle ou telle citation de la comédie musicale était prise textuelle dans le texte et bon, j’ai tout de même passé un excellent moment de lecture! 

 

Pas mon préféré mais du Dickens quand même!  Et Dickens, j’aime d’amour.  Voilà, c’est tout!

 

Logo-mois-anglais-Dickens.jpg

 

Logo challenge gilmore girls Karine

Challenge Gilmore Girls 5/3

 

classique-cess-4.jpgPour le challenge de Cess, qui sera officiellement lancé demain, mais auquel je participe, of course!

 

Logo-dickens-1.jpg

Parce que c’est l’année Dickens, et qu’elle commence en beauté.  Et c’est ridicule le nombre de logos sur ce billet.  Vraiment!

(40 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Cuné

    Attends, entamer l’année par un billet sur Dickens c’est juste la classe ! 🙂

    1. Karine :)

      Cuné: N’est-ce pas!  Charlie rules!

  2. Cess

    Mais ? est ce que c’est le nombre de logos qui est rédicule ou le nombre de challenge auquel tu es inscrite ? :))
    Bon sinon, fouette moi, je ne connais pas Dickens…

    Si si c’est possible !
    alors, je crois que je toque à la bonne porte pour un conseil ? Par lequel dois-je commencer pour tomber amoureuse de Dickens et de son écriture, et pour me marrer et avoir envie de frapper les personnages ?  

    1. Karine :)

      CEss: Le pire, c’Est que je ne me suis pas inscrite à tant de trucs que ça.  Mon challenge, le mois anglais, l’année Dickens, ton challenge à toi (qui fitte quand même avec Gilmore Girls, hein), celui de Pimpi… c’est pas mal ça!  Je te dirais de commencer par David Copperfield, qui est le plus « autobiographique » des romans de Dickens.  Perso, j’adore!

  3. Anne

    Tu compenses largement l’année 2011 sans Dickens, là ! Il me faut avouer que je n’en ai jamais lu non plus… C’est grave, Docteur ?

    1. Karine :)

      Anne: Hmmm… le Docteur le trouve « fantastic » hein! ;))  Dickens ne plaît pas à tout le monde.  Mais je pense que ça vaut le coup d’essayer.  Moi je suis amoureuse, rien de moins.

  4. JainaXF

    Je garde une tendresse particulière pour ce roman : ce le premier Dickens que j’ai lu quand j’avais 8:9 ans (en version abrégée) ! A l’époque, les coincidences énormes et le manichéisme ne m’ont pas dérangé et j’ai découvert l’humour de Dickens, ses personnages vivants et caricaturaux à ce moment-là !

    1. Karine :)

      Jaina: Pareil.  Même âge, même version.  Et pareil comme toi, à l’époque, ça ne m’avait pas embêtée.  C’est pur ça que j’aime encore.  Et j’adore l’humour, dans toutes les situations!

  5. patacaisse

    Il est dans ma PAL également mais cet auteur me fait peur. J’ose pas commencer…

    Et grâce à ton billet, j’ai découvert un nouveau challenge : « challenge un classique par mois »!!!!

    1. Karine :)

      Patacaisse: Il commence demain, en fait.  Mais je pense que ce challenge peut te plaire! ;))  Toi, c’est Dickens qui te fait peur… moi, c’est Balzac et Zola!

  6. 3bouquins

    Dickens pour commencer l’année … ça c’est la classe !!!!

    1. Karine :)

      3bouquins: N’est-ce pas!  Avec Charlie, c’est toujours une réussite!  Du moins pour moi!

  7. maggie

    Lu récemment : j’adore le moment où bumble arrive par hasard dans le même bouge que le demi-frère de Oliver ! J’ai bien aimé l’aspect feuilletonnesque ! Je n’ai pas vu la comédie musicale mais j’ai vu deux versions cinématographiques qui ne valent pas le roman…

    PS :moi aussi j’ai prévu plein de lecture dickensienne !

    1. Karine :)

      Maggie: Oui, j’adore aussi ce moment!  Mr. Bumble est hilarant dans toute sa petitesse, en fait. Quand il ne torture pas Oliver.  Et Dickens est difficile à adapter… il est difficile de retranscrire son humour à l’écran, je trouve.

  8. Titine

    C’est vrai que la nuance n’est pas le fort de notre Charlie dans « Oliver Twist » et que les coïncidences sont toutes totalement improbables. Mais ce n’est pas grave, j’ai adoré quand même ! D’ailleurs c’est Oliver Twist qui m’a fait entrer dans le monde Dickens, alors il restera toujours un peu part pour moi.

    1. Karine :)

      Titine:  Moi aussi, c’est lui.  J’étais toute petite, mon édition était tronquée mais j’avais adoré.  À 8-9 ans, disons que les nuances, on s’en fiche un peu.  On préfère d’ailleurs quand il n’y en a pas! 

  9. Cryssilda

    Ca fait partie de ceux que je veux lire cette année… je l’ai certainement déjà lu il y a des années mais je ne m’en souviens plus… alors 2012 c’est l’occasion !

    Tu avais vu la comédie musicale à Londres? J’avais adoooooré!

    1. Karine :)

      Cryssilda: Oui, j’avais adoré aussi!  La mise en scène était géniale.  Et je la reverrais, je pense, si je retournais à Londres.  Je connais les chansons par coeur, maintenant!

  10. Anlore

    J’ai lu David Copperfield, et j’avais beaucoup aimé… Pas lu Oliver Twist par contre… Je me demande d’ailleurs pourquoi je n’ai pas continué à lire du Dickens… ça va être une des bonnes résolutions de 2012 !

    1. Karine :)

      Anlore: Dickens est toujours, toujours une bonne résolution.

  11. zarline

    Sauf erreur, Dickens était ma bonne résolution 2011 mais comme toute bonne résolution…. Allez 2012 c’est la bonne! Je pensais commencer par celui-ci mais tu me fais hésiter là. Peut-être A Tale of Two Cities?

    1. Karine :)

      Zarline: Pour découvrir Dickens, je dirais peut-être David Copperfield… je ne sais trop.  Mais A tale of two cities est très bien aussi.  Juste un peu différent du Dickens habituel.  Mais nettement moins long!

  12. Hebelit

    OMG mais tu chante au travail ?? J’espère sincérement que tu travaille dans le show biz sinon ça craint !!!

    1. Karine :)

      Hebelit: Je bosse dans un bureau grand comme ma main, avec deux collègues, une montagne de livres et assez de jouets pour rendre le Père Noël jaloux.  Quand je suis avec les enfants, je suis mieux installée!  Mais bon, oui, ça craint.  Mais mes collègues m’adoooorent alors ça passe!

  13. amiedeplume

    J’ai lu ce livre il y a plusieurs années. De bons souvenirs!

    1. Karine :)

      Amiedeplume: J’en gardais un bon souvenir également!  Et bon, la relecture n’a pas gaché mon souvenir non plus hein!  Ca reste Dickens (que j’aime d’amour), ce n’est juste pas mon préféré de lui!

  14. keisha

    Pas possible de déposer un commentaire sur l’article précédent, mais baste, après tout 2012 c’est l’année…Dickens, yes!

    Oliver Twist n’est pas mon préféré non plus, mais il m’en reste plein à lire!

    1. Karine :)

      Keisha: Ah oui, les comms déconnent?  Ca fait changement!  Moi aussi il m’en reste plein à lire… et juste savoir ça, ça me fait plaisir!

  15. Lou

    Je crois que Dickens n’était pas toujours très pointilleux sur les détails réalistes 🙂 Il faudra que je relise celui-là, lu en version abrégrée, recommencé dans sa version intégrale mais pas fini… mais j’ai vu des adaptations quand même, hehe !

    1. Karine :)

      Lou: Pareil comme toi… sauf que je l’ai fini à ma lecture en version intégrale.  Et bon, non, en fait… la crédibilité et le réalisme n’étaient pas la force de Dickens, surtout dans ce roman-ci!  Il y a toujours des coïncidences mais jamais aussi terribles que dans Oliver Twist, selon moi.  Du moins dans ceux que j’ai lus!

  16. yueyin

    Ce en sera pas mon prochain Dickens, le prochain sera bleakhouse 🙂

    1. Karine :)

      Yue: Bleak house… soupir…

  17. heclea

    Je l’ai noté dans ma liste du challenge Un classique par mois, parce qu’il était dans ma PAL faut dire ! Je repasserai après l’avoir lu 😉

    1. Karine :)

      Heclea: Parfait, j’ai hâte d’avoir ton avis!

  18. Entre Les Pages

    Je me suis procuré cette édition VO – Il faudra bientôt que je découvre enfin ce roman!

    1. Karine :)

      Entre les pages: Ce titre est celui que j’ai trouvé le plus « facile » à lire en VO chez Dickens.  J’adore lire et relire ces histoires que je pense connaître mais que bon, en fait, pas tant que ça!

  19. Entre Les Pages

    Si j’arrive à bien le lire, j’en lirai d’autres! J’ai beaucoup aimé A christmas Carol. ça m’embêterai de lire Dickens traduit…

    1. Karine :)

      Entre les pages: Oui, en effet, ce serait dommage!  J’aime tellement la plume de Dickens!

  20. Joelle

    J’avais commencé cette lecture dans ma jeunesse mais j’avais abandonnée … probablement que j’étais trop jeune à l’époque ! Mais je compte bien le lire en entier un jour vu que j’adore Dickens aussi 🙂 Mais je ne pense pas qu’il détrônera David Copperfield dans mon coeur 😉

    1. Karine :)

      Joelle: Je préfère réellement David Copperfield hein!  Mais bon, juste pour le côté culte de la chose et l’humour de Dickens, j’aime!

Les commentaires sont désactivés.

Aller à la barre d’outils