«

»

Jan 13 2012

Photo du profil de Karine:)

Noughts and Crosses (Entre chiens et loups) – Malorie Blackman

Noughts-and-crosses.jpgPrésentation de l’éditeur

« Callum est un nought – un citoyen de seconde classe dans un monde dirigé par les Crosses.

 

Sephy est une Cross, fille de l’un des hommes les plus influents du pays.

 

Dans leur monde, les noughts et les Crosses ne se mélangent pas.  Et pendant que l’hostilité tourne à la violence, Callun et Sephy peuvent-il trouver un moyen pour être ensemble?  Ils sont déterminés à essayer. 

 

Et alors, la bombe explose… »

 

Commentaire

« Noughts and Crosses », c’est le jeu de Tic Tac Toe. Mais je ne vous apprends sans doute rien. 

 

Ce roman nous plonge dans un univers qui ressemble terriblement à ce qui a été vécu aux États-Unis au milieu du 20e siècle.  Bon, vous me direz que le racisme existe toujours, mais ces événements-ci m’ont rappelé ce que j’ai lu au sujet de l’époque que je viens de mentionner.  Mais à l’envers.  Parce que bon, le fait que les blancs aient été dominants, c’est un coup de dé dans l’histoire hein… il aurait pu en être tout autrement.  

 

Donc, Callum est blanc.  Sephy est noire.  Ils se sont connus enfants, la mère de l’un étant bonne d’enfants pour la mère de l’autre.  Officiellement, il n’y a plus d’esclavage, les droits sont les mêmes.   Même que les blancs peuvent aller dans des écoles pour noirs.   Quelle chance ils ont.  Of course, ils doivent marcher droit, très droit.  Sinon bon, no second chances.  Et même pas de première, parfois.  Impossible de ne pas être interpellé par tant d’injustice, tant de haine gratuite.  Et là, on se dit que la réalité n’était vraiment pas loin de ça.  Ou a-t-elle été pire?

 

Pour moi, la grande force de ce roman a été – avec le transfert de point de vue –  les personnages.  Pas qu’ils soient particulièrement sympathiques, non.  Mais leur ambivalence, leurs ton de gris (ce n’est PAS un mauvais jeu de mot) ont fait que j’ai trouvé ce roman totalement poignant et qu’il est venu me chercher.  Callum et Sephy sont loin d’être parfaits.  Leur bonne volonté les met toujours dans l’embarras, Sephy est parfois complètement naïve et Callum se laisse guider à la fois par la peine et la colère que par la justice.  Il n’y a pas de bon ni de mauvais côté ici…  Mais leurs sentiments l’un par rapport à l’autre sont tellement ambigüs, tellement influencés par les événements, tellement peu clairs qu’ils sonnent vrai.  Pour Callum, Sephy représente tout ce qu’il hait.  Pour Sephy, Callum est aveuglé, il ne la comprend pas, il interprète tout à l’envers et la blesse sans arrêt.     Mais malgré toute la tourmente, les bombes, les accusations, il y a autre chose, d’autres sentiments là-dessous, qui restent, qui évoluent. 

 

L’histoire se passe sur plusieurs années, les points de vue sont alternés entre Callum et Sephy, nous permettant ainsi d’entrer dans leurs pensées.  Il y a beaucoup de violence, certains mots et certains actes font mal.  Le terrorisme est présent mais la fin justifie-t-elle les moyens?   C’est clair, direct, l’auteur ne mâche pas ses mots.  Et le tout fait mal, vraiment mal. Quelle finale. 

 

Et je dirai que, bizarrement, la chose qui m’a le plus interpellée est la scène du plaster.  Plusieurs ne l’ont probablement pas remarquée mais pour moi, cette scène banale a représenté à quel point le racisme – même parfois involontaire de nos jours – est présent dans les petits gestes, dans le quotidien.  Ça et les « oublis » de l’histoire. 

 

De la jeunesse (mais selon moi pas pour les trop trop jeunes… c’est rude, quand même) qui, je l’espère, va déclencher certaines prises de conscience.  Et maintenant, il va falloir que je lise la suite.  Ça adonne bien j’ai une commande à faire tout bientôt.  Oui, encore.  Je sais, je sais…

 

  mois anglais 2

Encore un autre lu dans le cadre du mois anglais!

(38 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Adalana

    Dans ma pal mais pas encore lu ; ça a l’air très bien en tout cas.

    1. Karine :)

      Adalana: Oui, c’est très bien, j’ai trouvé ça bien écrit, bien pensé.  Ça fait réaliser des choses qui ne sont que très théoriques autrement. 

  2. Stephie

    J’avais tellement pleuré à la fin de ce tome…

    1. Karine :)

      Stephie: C’est officiel que c’est très émotionnant hein…  J’ai pleuré aussi!

  3. Frankie

    Je l’ai dans ma Pal dans la même édition que toi. Va falloir que je le lise !

    1. Karine :)

      FRankie: je conseille en tout cas.  C’est très bien et ça fait réfléchir.

  4. bladelor

    Très touchée aussi par ce premeir tome. Le deuxième m’a emballée aussi et je m’apprête à lire le troisième.

    1. Karine :)

      Bladelor: Le deuxième est dans ma pile.  Pour bientôt, certainement mais je laisse redescendre la tension, en fait.

  5. herisson08

    Je suis fan de ce roman, par contre les suites m’ont lassé au bout d’un moment! Rien ne vaut le 1!

    1. Karine :)

      Hérisson: je laisse du temps avant de poursuivre.  Je ne veux pas me lasser, justement.  Mais ce premier tome est génial et se serait suffi à lui-même, en fait.

  6. Joelle

    Cela fait un petit moment que j’ai noté cette série et tous les tomes sont à la biblio alors cette lecture devrait avoir lieu cette année, j’espère !

    1. Karine :)

      Joelle: Selon moi, ça vaut le coup.  Le premier tome se suffit à lui-même mais je lirai les suites.  Of course!

  7. Morgana

    Ce livre m’avait énormément marquée… je me souviens avoir réfléchi sur ce qu’il dénonce un bon moment après la dernière page tournée ^^ J’ai lu les quatre tomes, dont les trois premiers à la file (le dernier n’étant pas encore sorti à ce moment là) tant je voulais connaître la suite. Je ne sais pas si j’oserais relire la série, de peur d’être déçue 😀

    1. Karine :)

      Morgana: Moi aussi ça m’a fait réfléchir.  Et ça m’a rappelé beaucoup de conversations avec une copine (qui, selon sa propre expression, a la peau brune) au sujet de fond de teint ou de maquillage par exemple… c’est fou mais je n’y avais jamais pensé…  Tu as aimé le 4e aussi ou comme plusieurs tu dis qu’il n’est pas nécessaire?

  8. Theoma

    il me reste à lire le quatrième opus, une LC ?

    1. Karine :)

      Theoma: Ah, j’aurais bien voulu mais tu risques de m’attendre longtemps… la suite m’attend mais le QUAND je vais lire les tomes 2-3, c’est encore très hypothétique, en fait!

  9. Anne

    Ah oui, c’est addictif, hein… Certains n’aimnt pas du tout le quatrième tome, mais il ne m’a pas dérangée. Dis heu, j’ai un trou et une doute, : c’est quoi la cène du plaster ?? (comme tu l’a manifestement luen anglais, il n’y a sans doute pas les mêmes références en traduction, mais là je cale)

    1. Karine :)

      Anne: C’est une petite scène de rien, dans la cafétéria.  Une jeune fille a un plaster (un band-aid?  un sparadrap?) sur une blessure au front et le plaster en question est brun foncé.  Tu sais, j’habite dans une région très « blanche francophone ».  J’ai deux copines qui ne correspondent pas à ça et pour elles, c’est impossible d’avoir soit un plaster, soit du fond de teint… et on en avait discuté il y a peu.  Et bizarrement, je ne pense tellement pas à ça, je ne les définis tellement pas comme ça, que je n’avais jamais même songé que ça pourrait être un probleme… donc, j’ai réagi.

  10. herisson08

    Ah un pansement!! Je me demandais moi aussi pour plaster!

    1. Karine :)

      Hérisson: Voilà, c’est ça!  Des fois, je perds mon français!

  11. Perséphone

    Ah! Contente que ça te plaise, ça devrait me plaire donc. On me l’a offert à Noël (swappeuse généreuse) donc il arrivera dans ma liste de lecture très bientôt!

    1. Karine :)

      Perséphone: Ah oui, en effet, c’est de la générosité!  j’ai hâte de voir ce que tu vas en penser!

  12. maggie

    On m’en a beaucoup parlé… toujours pas lu mais évidemment le thème est très intéressant… Une suite ? Je ne savais pas qu’il y en avait une ?

    1. Karine :)

      Maggie: Il y a trois suites, en fait.  Mais ce livre peut se lire seul, je pense.   C’Est super sort en soi comme roman.

  13. JainaXF

    J’avais adoré le premier tome, mais j’ai trouvé les suites en-dessous !

    Mais ce premier tome est vraiment puissant émotionellement et bien construit, comme tu le dis ! La fin m’avait particulièrement marqué aussi !

    1. Karine :)

      Jainaxf: La fin est terrible, en fait.  J’ai aimé que l’auteure ose.  Je lirai les suites et je verrai si ça me plaît autant.

  14. Mirianne

    J’ai bien aimé, mais pas un coup de coeur comme pour plusieurs blogueuse!

    1. Karine :)

      Mirianne: Je pense que – comme de coutume – j’ai davantage aimé que toi, alors.  Je ne dirais pas un coup de coeur mais quand même, j’ai trouvé ça super bien fait!

  15. Cess

    J’ai aussi beaucoup pleuré à la fin (dans le train avec mes beaux parents) et du coup je rechigne à lire le second, de peur que ce soit triste, aussi ! Mais il faudra bien ! Dis moi quand tu t’y mets, je te suivrai sûrement ! 🙂 

    1. Karine :)

      Cess: Ah, ça devait être beau, dans le train!  Une chance, tes beaux-parents te connaissent hein!  J’attends un peu pour la suite, je laisse retomber la poussière.  Et promis, je t’avertis!

  16. soukee

    Jamais lu cette série. Pas contre j’ai lu son dernier roman, Boys don’t cry et c’est un gros coup de coeur !!

    1. Karine :)

      Soukee: Noté donc.  J’aime beaucoup son écriture.

  17. yueyin

    morgane a adoré, elle est en train de lire le second, apparemment c’est bien aussi… je le lirai un jour 🙂

    1. Karine :)

      Yueyin: Tu diras à Morgane de venir me dire ce qu’elle en a pensé ;))  Ou tu me diras!

  18. Morgana

    C’est amusant ce que tu dis là, car en le lisant, ça m’avait  aussi rappelé une de mes amies du primaire « à la peau brune », mais, comme tu t’en doutes, nos conversations ne tournaient pas autour maquillage à cet âge-là, mais plus autour des cheveux… j’avais réalisé combien l’entretien de nos cheveux étaient différents à cause de la texture. C’est le genre de truc idiot, mais je n’y pensais absolument pas !

    Dans mes souvenirs je sais que le quatrième m’avait un peu frustrée.  J’avais aimé, même si j’avais trouvé l’ambiance générale différente (en même temps le personnage principale n’est plus Sephy, mais sa fille), seulement à la fin j’avais eu une sensation d’inachevée. Cela dit, je l’avais lu à sa sortie (qui remonte à deux ans je crois) et si je le relisais aujourd’hui peut-être que je verrais et ressentirais le tout différemment ! Je comprends qu’il ait été attendu par beaucoup et qu’il ait déçu, car c’est différent des trois premiers… ça fait plus spin-off que quatrième tome en fait ^^

    1. Karine :)

      Morgana: Ah non, au primaire, le maquillage, un peu moins!  C’est fou, ça ne m’avait jamais traversé l’esprit non plus.  Les cheveux, un peu plus parce que la copine en question en parle tout le temps mais le reste, jamais… fou quand même.  Je prendrai donc le 4e tome un peu différemment quand j’en serai rendue là… moins de risques d’être déçue!

  19. heclea

    Je l’avais noté pour ma prochaine commande, tu renforces mon choix !

    1. Karine :)

      Heclea: Il vaut le coup, je trouve.  Ca ne tombe pas dans la facilité…

Les commentaires sont désactivés.

Aller à la barre d’outils