«

»

Jan 06 2012

Photo du profil de Karine:)

From Notting Hill with Love… actually – Ali McNamara

From-notting-hill.jpgPrésentation de l’éditeur

She was just a girl, standing in front of a boy …wishing he looked more like Hugh Grant

 

Scarlett adore les films. 

Mais aime-t-elle autant David, son fiancé raisonnable?

Avec un grandiose mariage en blanc à l’horizon, Scarlett devrait vraiment avoir décidé à l’heure qu’il est.

 

Quand on lui offre l’opportunité de garder une maison à Notting Hill – la scène de l’un de ses films préférés – Scarlett saute sur l’occasion.  Mais vivre sa vie comme dans un film est plus compliqué qu’il n’y paraît, surtout quand son nouveau voisin, Sean, est tellement irritant.  Et tellement beau.

 

Scarlett se retrouve rapidement dans sa propre comédie romantique.  Mais quel homme tiendra le premier rôle? »

 

Commentaire

Les comédies romantiques, ça me connaît.  D’ailleurs, je déteste le terme rom com, qui enlève toute sa magie au truc.  Alors pour moi, comédie romantique ça restera.   Certains autour de moi disent « films de filles » mais ce ne sont que des mauvaises langues, n’est-ce pas!  Et bon, avouez que cette première phrase de présentation, c’est over catchy!  Étant moi, je ne pouvais pas passer à côté.

 

Mettons une chose au clair.  Je vis un peu sur une autre planète.  À mi-chemin entre Gallifrey, l’époque d’Austen et le Londres de Dickens.  En passant par la Terre du milieu et les cabanes perdues au Portugal où traîne Colin Firth.   Mais à côté de Scarlett, l’héroïne de ce roman, je vous jure, je suis la normalité incarnée.  Scarlett est complètement obsédée par les films.  Elle ne vit que pour ça et occulte un peu beaucoup la réalité.   Et elle a un côté susceptible quand on lui en parle, comme si elle ne réalisait pas ses folleries qui m’a un peu tapé sur les nerfs.  Pour une héroïne de chick litt, elle manquait selon moi cruellement d’auto-dérision.  Donc, j’ai eu du mal avec les premières pages et je ne me suis pas attachée à Miss Scarlett tout de suite.  Du coup, j’ai eu un peu peur.  

 

Mais (oui, il y a un « mais ».  Mais un « mais » bien positif!) après environ 90 pages, ça s’est arrangé. Et à partir de ce moment-là, j’ai eu un sourire niais plaqué sur le visage et j’ai revécu en soupirant toutes mes scènes de comédies romantiques préférées.  Parce que Scarlett et moi, on a un peu les mêmes goûts hein:  Love Actually, Pretty Woman, Notting Hill, Harry et Sally, The holidays, Gone with the wind, James Bond (ok, ça, ce n’est pas elle), Bridget Jones.  Du coup, je les voyais venir de loin, les références.  Et je battais des mains toute seule en m’imaginant tout ça. Même que je sautillais sur place.  Parce que la vie de Scarlett devient rapidement très cinématographique, complètement folle et très agréable à lire. On l’imagine courir à Disneyland, visiter la Tour Eiffel ou encore faire du jogging dans les rues de Londres, dans un drôle d’accoutrement.  Mais bien entendu, vivre comme dans une comédie romantique (certaines personnes s’abstiendront de tout commentaire, merci.  Aucun titre ne sera nommé ici), ce n’est pas toujours évident.  Et Scarlett sera « shaken and stirred » (oui, les deux.  Pour les besoins de la cause). 

 

Une fois acceptée l’idée de base (une héroïne qui ne parle que de films) et des gens qui y sont pas mal farouchement opposés, une quête un peu folle, des circonstances et des coïncidences incroyables, ce roman, ce n’est que du bonheur.  Un gros doudou, une dose de sourire, de romantisme pur jus et de situations qui m’ont fait fondre.  Je reproche, comme souvent, des explications presque constantes en ce qui concerne les références aux comédies romantiques – ou séries –  (j’aurais préféré que l’héroïne n’explique pas de long en large à chaque fois d’où ça venait.  Je pense que ça a contribué à ce que j’ai du mal à m’attacher au départ), parce que, call me crazy, je préfère les références pas expliquées, qui me font sentir comme un génie sur deux pattes quand je les repère!  Il y en a hein.  Plus ça va, plus il y en a.  Mais bon, j’aurais préféré que tout ne soit pas si explicite. Genre qu’un homme qui sort de l’eau dans un t-shirt blanc mouillé, merci, je sais d’où ça vient!   Une bataille dans une fontaine également!

 

Bref, de l’humour, de l’amour, une façon de voir la vie complètement adorable et à côté de la réalité et maintenant, une envie folle de revoir ces films-de-fille.  Là, maintenant, tout de suite!  Et une envie folle de tomber en amour et de vivre des aventures incroyables.  En attendant, je vais me contenter de citer le Docteur à toutes les trois minutes et à répondre « je sais pas, 42? » à toutes les fois qu’on me pose une question stupide.  Ce qui arrive très souvent, ces temps-ci, dans l’une des sphères de ma vie!

 

Mois anglais 4

Et un autre pour le mois anglais.  Non mais avouez que je suis bonne élève!

(35 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Cuné

    « Mettons une chose au clair.  Je vis un peu sur une autre planète.  À mi-chemin entre Gallifrey, l’époque d’Austen et le Londres de Dickens.  En passant par la Terre du milieu et les cabanes perdues au Portugal où traîne Colin Firth. » ==> Ben oui, tu es normale, où est le problème ? :)))

    Sinon, j’ai à la fois envie et pas envie de ce roman, me semble quand même que ce serait trop expliqué pour moi.

    1. Karine :)

      Cuné: Oui, c’est expliqué.  C’est un peu agaçant à l’occasion mais je sautais les phrases! ;))  Mais moi, malgré tout, je n’ai pas boudé mon plaisir, surtout à la fin du roman.  C’est léger et agréable à lire!

  2. Tam-Tam

    rhhaaaa!!! Colin!!!

    oui, parce qu’a partir du moment ou tu a évoqué le tee-shirt mouillé, en surimpression sur la rétine, j’ai eu le moment « référence » à P&P!!!

    Ce livre, c’est ma découverte de juillet. Je viens d’ailleurs de commencer le suivant, acheté sur un synopsis interessant, mais pas emballant. J’avais moi aussi aimé toutes les références, et je me suis surprise à refermer le livre en ayant une envie folle de revoir tous les films évoqués, ce n’est pas ton cas?

    1. Karine :)

      Tam-Tam: Breakfast at Darcy?  Il a rejoint ma pile hier, j’ai hâte de voir ce que ça va donner.  Et oui, j’avais envie de revoir le tout.  Et comme c’était les fêtes, bien… je l’ai fait! 

  3. patacaisse

    Moi, j’aurais sans doute besoin des explications mais bon 😉

    Il a l’air sympathique ce livre.

    1. Karine :)

      Patacaisse: Yep, très sympathique.  Ca m’a plu comme concept!

  4. JainaXF

    Karine, on vit sur la même planète !
    Sinon, le livre a l’air sympa et j’adore les films cités, donc je vais peut-être me le commander !

    1. Karine :)

      Jaina: Ouf, je ne suis pas toute seule, alors!  C’est un roman léger, romantique à souhaits, mais ça m’a plu!  Mignon comme tout!

  5. Frankie

    Je le note ! Je me suis beaucoup retrouvée dans ta chronique, j’adore tous les films que tu cites – oui je suis fan de James Bond depuis toujours – il faut absolument que je lise ce livre, moi qui adoooore les comédies romantiques !

    1. Karine :)

      Frankie: Si tu adores les comédies romantiques, je pense que tu peux aimer ce livre!  C’est mignon comme tout, c’est aussi fou que dans les dits films et il y a même un meet-cute!

  6. maijo

    Comme c’est étonnant, je pense que nos deux mondes se rencontrent plus souvent qu’à leur tour.  Et tu me donnes drôlement envie de le lire, ce roman.

    1. Karine :)

      Maijo: Yep, c’est over étonnant, n’est-ce pas! ;))  Une chance qu’il y a les copies sinon je me sentirais un peu seule! ;))  Je pense que ça peut te plaire!

  7. Alex-Mot-à-Mots

    Et bien si avec un titre comme ceal, ce n’est aps un best-seller !

    1. Karine :)

      Alex: Disons que le titre est très accrocheur, hein!  Moi, j’ai été tout de suite perdue!

  8. valeriane

    Aaah je sens que je vais me le ramener de Londres celui-là! 😉

    1. Karine :)

      Valeriane: j’ai beaucoup aimé en tout cas.  Un départ un peu difficile mais après, ça a été du bonbon!

  9. Cess

    Je crois que tes bémols ne me gêneraient pas trop ! Je note 🙂 
    Je pense que ça peut me plaire 🙂  

    1. Karine :)

      Cess: Note, note ;))  J’aime quand c’est moi qui te corromps!

  10. Evy

    Ah ton billet me donne vraiment envie ! Je sens qu’il va sortir très rapidement de ma PAL celui-là !

    1. Karine :)

      Evy: S’il est dans ta pile, il n’y a pas de raison pour hésiter… ça se lit tout seul!

  11. Anlore

    J’adore ton billet… Et ce livre me tente vraiment… est-il abordable pour un début en lecture VO ??

    1. Karine :)

      Anlore: J’ai de la difficulté à répondre à cette question, en fait mais je l’ai trouvé abordable, quant à moi.  Mais je ne suis pas une super référence, j’en ai peur.  au pire, tu essaies et tu viens poser tes questions!

  12. Touloulou

    Je l’ai offert dans un swap, et arrrg la torture, j’ai trop envie de le lire depuis. Dans ma prochaine commande (au secours, je dis ça tout le temps ces derniers jours !).

    J’avais peur qu’il soit un poil trop niais, mais tu me rassures, car j’adore les films auquel il fait référence pour la plupart.

    1. Karine :)

      Touloulou: Il est sooo cute, en effet.  Complètement fou mais so very cute.  Et moi aussi j’ai eu un trip « je veux » intense… ma pile fait peur!  ATtention, c’Est complètement exagéré et improbable hein.  Mais bon, je n’ai pas boudé mon plaisir!

  13. -Perrine-

    Oh dis donc, ça a l’iar d’être du pur bonheur ! A lire dans les instants de blues… 

    1. Karine :)

      Perrine: Tout à fait.  J’ai eu un peu de mal au  départ en raison de répétitions… mais ensuite, oui, c’est ça, pur bonheur!

  14. Tiphanie

    Le pitch me semble pas mal, mais je ne sais pas si je pourrais supporter une telle héroïne!!

  15. Tiphanie

    Le pitch me semble pas mal, mais je ne sais pas si je pourrais supporter une telle héroïne!!

    1. Karine :)

      Tiphanie: Disons qu’elle est un peu agaçante au départ.  Mais c’est souvent ça dans les comédies romantiques, n’est-ce pas!  Je n’ai quand même pas boudé mon plaisir, c’est un roman léger et drôle, où tout est gros et très cinématographique!

  16. anne shirley

    Je l’ai lu juste avant Noël et je l’ai vraiment beaucoup aimé ! Je l’ai trouvé très sympathique, divertissant et en plus j’ai adoré retrouver toutes ces références à des comédies romantiques. A tel point que j’ai ressorti mes DVD ! ^^

    1. Karine :)

      Anne Shirley: J’ai fait pareil hein… j’ai écouté une tonne de comédies romantiques pendant le temps de fêtes!  Je n’ai pas pu faire autrement!

  17. Joelle

    Avec un titre pareil, difficile de ne pas noter quand on adore ce genre de films 😉 Une lecture rose bonbon, ça fait du bien de temps en temps, surtout en hiver !

    1. Karine :)

      Joelle: En fait, impossible de résister!  Je n’ai absolument pas pu!

  18. Mara

    Suite à ton billet, je me suis plongée à mon tour dans ce roman et j’en suis ressortie avec un grand sourire. J’ai beaucoup aimé. De toute façon, comme toi, je suis fan des mêmes films de Scarlett donc ce livre était fait pour moi. Merci pour cette lecture très sympathique!

    1. Karine :)

      Mara: Oh, je suis ravie-ravie-ravie que ça t’ait plu, alors!  Moi aussi j’aime les mêmes films alors j’ai beaucoup aimé ce côté comédie romantique!

Les commentaires sont désactivés.

Aller à la barre d’outils