«

»

Nov 27 2011

Photo du profil de Karine:)

Une maison de poupées – Henrik Ibsen

Doll's housePrésentation de l’éditeur (celle du livre de poche)

« Dans cette maison où la femme est et n’est qu’une poupée, les hommes sont des pantins, veules et pleutres.

Sans doute Nora incarne-t-elle une sorte de moment auroral du féminisme, alors qu’être, c’est sortir, partir. Et Ibsen, grâce à ce chef-d’œuvre, accède au panthéon de la littérature mondiale. Mais si sa poupée se met, sinon à vivre, du moins à le vouloir, au point de bousculer au passage l’alibi de l’instinct maternel, c’est qu’autour d’elle les hommes se meurent. Ibsen exalte moins Nora qu’il n’accable le mari, l’avocat Helmer, ou Krogstad part qui le chantage arrive. »

 

Commentaire

J’avais le goût de lire du théâtre.  Voilà donc pourquoi j’ai sorti Ibsen de ma pile.  Oui j’ai lu une traduction en anglais, c’est la seule que j’ai trouvé quand je l’ai acheté il y  a de ça… quelques années! Je me demande d’ailleurs encore pourquoi j’ai autant attendu parce que j’ai vraiment été agréablement surprise par cette pièce, que j’ai définitivement beaucoup, beaucoup aimée. 

 

Il faut d’abord savoir que la pièce a été écrite fin 19e, si ma mémoire est bonne (parce que oui, je me fie à ma mémoire et je suis trop paresseuse pour aller vérifier, là, maintenant).  On y peint un portrait de la petite bourgeoisie norvégienne qui, s’il ne nous surprend guère, a quand même fait réagir fortement la fille d’aujourd’hui que je suis.  Pas de grands discours, un texte avec des dialogues qui vont droit au but, directement, mais qui frappent.  J’ai littéralement grogné après certains personnages du roman et je ne saurais dire lequel de Torvald ou de Krogstad m’a le plus fait rager.  Même que le livre a failli voler à travers la pièce tellement je les trouvais odieux à l’occasion!

 

La pièce démarre lentement, nous faisant entrevoir ce petit monde d’apparence où personne n’est ce qu’il semble être réellement.  Nora est un petit oiseau joyeux et irresponsable qui met de la vie dans sa maisonnée.  Traitée comme une enfant par son mari, qui l’aime justement pour son côté innocent et tête de linotte, c’est elle la femme-poupée de l’histoire.  Celle qui charme, qui ne réfléchit pas.  Elle est ravie, son mari a eu une promotion et ils auront bientôt un train de vie plus aisé.  Et soudain, un nuage noir.  Un gros nuage noir.  Et avec ce chantage, Nora sera mise face à ses décisions passées et présentes, face à ce qu’il est « de bon ton » de penser et face à ce qu’elle ressent vraiment, face à ce qu’elle est réellement comparativement à ce que l’on voudrait qu’elle soit. 

 

L’évolution se fait graduellement, parce qu’elle n’a pas le choix.  Elle est dominée tout le monde, est un peu à leur merci et ne sait trop comment réagir.  Elle est tour à tour déçue par ceux qu’elle croyait connaître et aimer.  Les femmes de la pièce se sont sacrifiées pour les autres, ce n’était sans doute pas anormal à l’époque.  Les femmes sont des mères, des épouses.  Pas nécessairement dans cet ordre.  Et surtout, elles ne sont rien d’autre.   J’imagine que la finale a dû faire parler lors de la sortie de la pièce car elle est tout de même résolument moderne. 

 

Bref, une pièce que j’ai beaucoup aimée, que j’ai relue deux fois pour mieux apprécier l’évolution de Nora et ses décisions, les anciennes comme les nouvelles.  Et je suis totalement certaine que je verrai d’autres chose quand, un jour, je la relirai.  Vraiment, j’ai beaucoup aimé!

(34 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Adalana

    J’avais aimé aussi, il faudra que je la relise à l’occasion, même si je sais que je vais encore m’énerver après certains personnages !

    1. Karine :)

      Adalana: Impossible de ne pas s’énerver hein! Et un moment donné, je ne savais plus lequel m’énervait le plus, c’est fou!

  2. Miss Babooshka

    Cette pièce m’avait beaucoup plu et marquée quand je l’ai lu à la fac, tu me donnes envie de la relire …

    1. Karine :)

      Miss Babooshka: Je la relirai certainement un jour.  C’est une pièce dans laquelle on découvre plein de nouvelles choses à chaque lecture, j’ai l’impression…

  3. niki

    j’ai vu la pièce au théâtre il y a quelques années déjà, j’avais beaucoup apprécié 

    1. Karine :)

      Niki: Je rêve de la voir en vrai… il me semble que ça doit être génial!

  4. Malice

    Je ne vais pas être très originale vu et lu  et j’ai adoré, j’ai aimé la modernité de cette pièce !

    1. Karine :)

      Malice: Tout à fait.  C’est quand même étonnant pour l’époque, je trouve. C’est encore actuel.

  5. maggie

    Un dramaturge atypique. Cette pièce m’a toujours attirée. Je ne l’ai toujours pas lu mais dès que j’ai le temps, je me plongerai dans cette pièce. en as-tu lu d’autres de cet auteur ?

    1. Karine :)

      Maggie: J’ai vu Peer Gynt en opéra mais lu, non, rien.  Par contre, je suis très curieuse, maintenant!

  6. Le Papou

    Lu il y a bien longtemps, au moins un siècle (minimum) et pas très apprécié pour le fond par un jeune futur macho…La honte non ?

     

    Le Papou

    1. Karine :)

      Le Papou: Na, pas la honte, visions différentes, c’est tout.  J’ai beaucoup aimé pour le côté « je me réveille », en fait!  Et bon, un demi-siècle max, non?  Gros, gros max! ;)) 

  7. L'irrégulière

    c’est une très belle pièce !

    1. Karine :)

      L’irrégulière: Elle m’a aussi beaucoup plu!

  8. Amélie

    Beaucoup, beaucoup aimé moi aussi!! En lisant les avis sur goodreads, j’ai été surprise de voir à quel point la fin est encore très controversée — plein de gens qui s’insurgent contre le choix de Nora & la trouvent trop irresponsable pour mériter de vivre… Mais c’est ça qu’il y a de bien avec les livres, hen, c’est que ça fait jaser! 😉

    1. Karine :)

      Amélie: Moi aussi ça m’a surprise quand j’ai lu ça.  Ne pas être d’accord, c’est une chose mais une telle réaction, ça me fascine, quand même.  Bien entendu, c’est questionnable. Il y a les enfants et tout… mais bon, j’ai beaucoup aimé la réflexion que ça amène.

  9. Sara

    Sans doute ma pièce préférée d’Ibsen, à égalité avec Hedda Gabler. Une merveille !

    1. Karine :)

      Sara: Pas lu Hedda Gabler… mais si tu conseilles, je note!

  10. Filipa

    De Ibsen, je ne connais que Emperor and Galilean (une merveille ! Et alors sur scène, c’est juste.. indescriptible) Je comptais justement découvrir d’autres textes de lui sans savoir quoi… je crois savoir par lequel je vais commencer !

    1. Karine :)

      Filipa: Je ne connais pas du tout… ça traite de quoi?  Et je te conseille vivement cette pièce-ci, en tout cas!

  11. melodie

    1879 🙂

    Superbe billet! Je n’aime pas trop lire du théâtre et il faut que ça me touche vraiment pour que j’embarque et j’avais vraiment embarqué avec Ibsen. En fait, tu me donnes le goût de le relire…

    1. Karine :)

      Mélodie: Thanks pour l’année exacte.  Je suis une incurable paresseuse!  J’aime le théâtre, ça aide mais je suis d’accord, cette pièce se lit très bien, même pour ceux qui n’aiment pas trop habituellement. 

  12. Pascal Djemaa

    Merci de nous montrer ça… la journée commence bien. Pascal.

    1. Karine :)

      Pascal: Mais de rien!  Ce fut un plaisir à lire, en tout cas!

  13. Alex-Mot-à-Mots

    Une pièce qui n’est pas monté souvent, alors.

    1. Karine :)

      Alex: Non, pas souvent, du moins par ici.  Et c’est dommage…

  14. amiedeplume

    J’ai beaucoup aimé cette pièce!

    1. Karine :)

      Amiedeplume: Ravie de voir que ça t’a plu également.  Tu l’as lue ou vue au théâtre?

  15. Edelwe

    Je vais bientôt aller la voir au théâtre!

    1. Karine :)

      Edelwe: Lucky you!

  16. Filipa

    Ouuuh c’est compliqué… En gros, ça raconte 12 années de la vie de l’empereur Julien (dit aussi L’Apostat) – comment il est devenu empereur et son éternel déchirement entre christianisme et paganisme qui conduit à sa chute. C’est une pièc en 2 parties, de 5 actes. C’est long. Mais c’est bien.

    Sinon, tu peux faire comme moi et lire l’adaptation de Ben Power qui a été jouée au National Theatre http://www.nationaltheatre.org.uk/66538/plays/emperor-and-galilean.html Elle est tout aussi bient… plus courte et plus accessible donc ! Pour « découvrir », c’est l’idéal 🙂

    1. Karine :)

      Filipa: Ah oui, ça a l’air complexe!  Mais lire la pièce « réelle » m’intéresse plus qu’une adaptation… que je lirai peut-être après!  C’est noté, en tout cas!

  17. Géraldine

    Manifestement, j’ai tort de négliger ce genre littéraire. Et pourtant, j’ai plusieurs pièces de théâtre dans ma PAL !

    1. Karine :)

      Géraldine: J’aime beaucoup lire du théâtre.  Bien entendu, ce n’est pas du tout la même chose que de voir une pièce mais ça nous fait nous imaginer beaucoup de choses!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils