«

»

Oct 07 2011

Photo du profil de Karine:)

A separate peace (Une paix séparée) – John Knowles

A-separate-peace.jpg coup-de-coeur.gif Présentation de l’éditeur (traduite mot-à-mot par moi… je rempire et je fais de moins en moins d’efforts)

« Se déroulant dans un collège privé de la Nouvelle Angleterre pendant la deuxième guerre mondiale, A separate Peace est une parabole  déchirainte et lumineuse du côté sombre de l’adolescence.  Gene est un intellectuel introverti.  Phineas est un daredevil et un athlète.  Ce qui arriva pendant un été entre ces deux amis, comme la guerre elle-même, bannit l’adolescence de la vie de ces adolescents et de leur monde ».

 

Commentaire

Ok, c’est un coup de coeur. 

 

Vous savez comme j’aime les romans qui se passent dans se monde clos qu’est l’école, surtout ces boarding schools, avec ces amitiés intenses qui marquent?  Vous savez aussi comme j’aime les romans sur le passage à l’âge adulte?  Alors voilà, c’est tout à fait ça.  J’ai littéralement adoré. 

 

Je ne sais trop comment en parler, sauf pour vous dire que c’est un roman très court, un peu plus de 200 pages, mais que j’ai réellement eu l’impression de plonger dans ce monde et d’y rester une éternité.  J’y étais bien installée, je me suis attachée aux personages, aimé leurs bons et leurs moins bons côtés, j’ai vécu les sentiments contradictoires de Gene, le narrateur, j’ai senti la menace de la guerre, la tentative presque désespérée de Finny de modeler le monde tel qu’il voudrait qu’il soit, l’exaltation, la peur, la culpabilité.  J’ai marché ces lieux, grimpé cet arbre.  Bref, une immersion totale.  Et j’avoue, je l’ai relu sur le champ après l’avoir refermé.  Typical me, n’est-ce pas. 

 

Une histoire de passage à l’âge adulte, certes.  Un événement qui va tout changer, qui va tout faire basculer.  J’ai adoré cette écriture, qui réussit à décrire parfaitement ce collège, cette atmosphère, cette paix séparée, mais où pointe toujours une touche de noirceur, Gene étant ce qu’il est.  Très adolescent, il ne sait plus ce qu’il pense réellement des gens ni de rien en fait.   Il nous décrit son amitié avec Phineas, adolescent extraordinaire, blagueur, qui aime tout le monde, qui réussit toujours à se sortir d’absolument tout avec une pirouette.  Certaines scènes sont particulièrement vives dans ma tête, je les vois, ces ados qui jouent dans la neige et qui tentent d’oublier que dès qu’ils sortent de là, c’est la guerre qui les attend.  Même s’ils veulent vraiment servir leur pays.  Même s’ils la veulent, leur grande aventure.  Et plus le récit avance, plus on assiste impuissant à cette histoire limite banale, mais qui m’a terriblement touchée.   Je l’ai finie les yeux plein de larmes.  Mais comme je suis une braillarde, vous direz que je ne suis pas une référence, n’est-ce pas. 

 

On comprend Gene quand dans le prologue, il revoit ces lieux « qui font peur » quand il visite à nouveau cette école.  Et il exprime très bien ce que je ressens par rapport à certains lieux qui ont été témoins de moments particulièrement intenses de ma vie.  Comme si ces lieux avaient pris vie, s’étaient éclairés pour nous… pour ensuite s’éteindre et nous attendre.  Et ça fait un choc de voir que ce n’est pas le cas.

 

 

Un coup de coeur, donc. 

Définitivement.  C’était un roman pour moi.

Qui l’a lu?

(40 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. fashion

    Pas moi. Mais j’ai envie, là. Terriblement.

    1. Karine :)

      Fashion: Tiens, tu n’as pas lu dans mes pensées, cette fois ??  Je suis super curieuse de voir ce que tu vas en penser!

  2. Joelle

    Moi aussi, je vois « école » dans le résumé et je note de suite 😉 Et la couverture est superbe ! A moins que ce soit les petits coeurs à côté qui soient irrésistibles ! mdr 😉

    1. Karine :)

      Joelle: Les coeurs, la couverture, l’école… voilà, tu ne pourra pas résister! 😉

  3. Le Papou

    Pas moi mais je l’ai noté, non que mes années d’adolescence étudiante m’aient profondément marquées (trop jeune donc trop gamin) mais pour peut-être connaître ce que j’ai raté, merci.

     

    Le Papou

    1. Karine :)

      Le Papou: J’espère que ça va te plaire alors.  Mes années ado ont été disons… intenses 😉  Et un peu longues, je dirais!  Du coup, j’adore cette atmosphère. 

  4. niki

    j’aime bien ton billet, mais je passe car moi je DETESTE tout ce qui approche de près ou de loin à l’école dans la jeunesse 

    1. Karine :)

      Niki: Ah non, alors si tu détestes ce thème, ce n’est pas pour toi.  C’est la vie de jeunes garçons très ados dans un monde clos.  :))

  5. bladelor

    Je ne l’ai pas lu mais après un billet si élogieux je vais le lire, c’est sûr !!!!

    1. Karine :)

      Bladelor: Moi, je conseille, en tout cas!  En espérant qu’il plaira à d’autres!

  6. maijo

    Joelle a raison, la couv est magnifique. A part ça, tu m’as donné envie aussi.  Tant pis pour le porte feuille.

    1. Karine :)

      Maijo: Voilà une philosophie que j’aime!

  7. lewerentz

    ça a l’air vraiment bien ! merci de ce billet.

    1. Karine :)

      Lewerentz: C’Est tombé directement dans mes goûts, en tout cas.  Ca avait tout pour me plaire!

  8. jainaxf

    Ca a l’air intrigant et c’est ton tour de me donner une autre envie d’achat et de lecture !

    1. Karine :)

      Jaina: J’aime donner des envies d’achats 😉 

  9. Cloange

    OMG ça d’lair telllement bon! Il va falloir presque que j’arrête de lire tes billets parce que mon porte-feuille va avoir des allures d’anorexique!!!  Je vais essayer de le dénicher à la biblio.

    1. Karine :)

      Cloange: Mon poste-feuille a Madame Master Card comme copine.  Une chance hein ;))  Mais bizarrement, je ne me suis encore jamais endettée « pour de vrai » pour des livres… je me demande quand ça va arriver!                         

  10. Richard

    Bonjour Karine,

    Je ne l’ai pas lu mais ça ne devrait pas tarder …

    Comme toi, j’aime bien ces récits qui se trament dans les écoles !!

    Bonne journée

    1. Karine :)

      Richard: Je ne sais pas pourquoi je ne résiste jamais à ce genre de récit.  Une période idéalisée de ma vie peut-être!

  11. Edelwe

    Il existe en français! Vu ton avis, je note!

    1. Karine :)

      Edelwe: J’espère qu’il va te plaire, alors.  Pour moi, ça a été un réel coup de coeur.  Je m’attendais à aimer, mais pas tant que ça!

  12. Manu

    Je ne connais pas du tout, je vais aller voir ça de plus près !

    1. Karine :)

      Manu: C’est un roman qui date déjà de plusieurs années 😉  Il m’a énormément plu!

  13. Grominou

    Connais pas, mais je note…

    1. Karine :)

      Grominou: J’espère que ça va te plaire.  Pour moi, avec mon côté nostalgique, ça a vraiment fonctionné.

  14. sybilline

    Encore un méconnu ! Et tu parviens admirablement à convaincre le plus résistant à courir  toutes affaires cessantes vers la librairie la plus proche 🙂 

    1. Karine :)

      Sybilline: Je l’ai tellement aimé celui-là que je voudrais que tout le monde le lise et l’aime aussi.  J’espère qu’il plaira un peu!

  15. Mango

    Je le note. Je suis comme toi:j’aime ce genre d’histoires  entre jeunes  pendant leurs études et surtout en vase clos! Peut-être sera-t-il aussi un coup de cœur pour moi. 

    1. Karine :)

      Mango: Si tu aimes ce type d’histoire, je ne peux que te le conseiller.  J’ai vraiment, vraiment aimé ça. 

  16. somaja.over-blog.com

    Comment faire pour résister après un avis pareil ? C’est aussi le genre d’atmosphère que je devrais aimer. Je note .

    1. Karine :)

      Somaja: C’est réellement l’un des bons romans du genre que j’ai lu, selon mes goûts à moi.  C’est court, ça se lit vite mais ce que j’y ai été transportée!

  17. Suzanne

    Ne l’ai pas lu mais ô que oui que je vais le lire 😉

    1. Karine :)

      Suzanne: J’espère que tu aimeras autant que moi, alors!

  18. Cess

    Ah mais si il existe en français, je le note aussi ton coup de coeur…

    Par contre, si tu as pleuré je vais pleurer aussi et je sais pas si j’ai envie de pleurer là… 

    1. Karine :)

      Cess: Il existe, du moins, je l’ai trouvé sur un site en français par chez nous.  Et bon, ce n’est pas des grosses larmes comme Winter Longing, hein… juste une petite 😉

  19. Choupynette

    ma dernière lecture sur ce thème était une horreur! Surtout ne lis pas Clemence Dane!!! Ceci étant dit, je note bien sûr ce coup de coeur!

    1. Karine :)

      Choupy: C’était quoi, le titre?  Je ne pense pas l’avoir lu mais je suis curieuse!

  20. Choupynette

    Régiment de femmes… désormais il me sert pour mes créations en scrap… je lui arrache consciencieusement (et avec un certain plaisir – sadique, moi?) des pages!!

    1. Karine :)

      Choupy: Hmmmm… j’aime l’idée de recyclage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils