«

»

Juil 13 2011

Photo du profil de Karine:)

Wicked – Gregory Maguire

wicked.jpgPrésentation de l’éditeur (extrait de la quatrième que j’ai traduit rapido, avec mon absence de talent en traduction coutumière)

« Quand Dorothy a vaincu la Méchante Sorcière de l’Ouest dans le Magicien d’Oz, nous n’avons eu qu’un côté de l’histoire.  Mais qu’en est-il de sa nemesis, la mystérieuse sorcière?

 

Longtemps avant que Dorothy tombe du ciel, une fillette est née à Oz, avec une peau vert émeraude.  Elphaba, qui deviendra l’infâme sorcière, est une créature intelligente et incomprise, qui remet en question nos idées préconçues à propos du bien et du mal. »

 

Commentaire

J’ai acheté ce livre à Londres après avoir vu – et beaucoup aimé – le musical à Londres.  J’ai d’ailleurs chanté « Defying Gravity » pendant une semaine, au grand désespoir de ceux qui ont dû me côtoyer après.  Ceux qui connaissent mon étendue vocale comprendront. Je pensais donc lire la même histoire.  Ceux qui ont lu le livre peuvent imaginer ma surprise quand j’ai réalisé que bon, non.  Pas vraiment, en fait.  

 

« Wicked » est en quelque sorte une réériture du Magicien d’Oz.  On nous raconte la vie et l’évolution d’Elphaba, née avec une peau verte, intelligente, rebelle et profondément incomprise de par ses différences.  C’est donc cette Elphaba qui deviendra la « Wicked Witch of the West ».    Réécriture du magicien d’Oz, donc, mais pas nécessairement pour les enfants.  Du moins, certains côtés ne le sont pas.  Et comme je m’attendais à une lecture jeunesse (le musical, malgré qu’il reprend plusieurs message du livre, peut très bien passer avec tous les âges), j’ai mis un moment à m’habituer au ton et aux réflexions à la fois philosophiques (de base, hein) ou politiques.    En effet, on parle du bien et du mal, de ce que c’est, des actes, des intentions…  On parle aussi d’injustice, de racisme, de propagande.    J’ai aimé ces aspects (même s’il y a parfois quelques répétitions) et j’ai trouvé la façon de revisiter la classique histoire très bien vue (je ne révélerai rien parce que bon, quand on lit ce genre de roman, ces toutes petites découvertes font partie du plaisir).   L’auteur a évité de tomber dans la facilité (j’aurais été très énervée si soudainement, Elphaba aurait été blanche comme neige et Dorothy vraiment vilaine), les personnages principaux ne sont pas tout d’une pièce et ils évoluent avec le temps, dans un sens ou dans un autre.   Le monde d’Oz devient vraiment réel, avec ses liens, ses interconnexions, ses territoires et ses enjeux.   

 

Il y a énormément d’éléments nouveaux introduits, beaucoup de mystères qui ne sont pas nécessairement résolus non plus, ce qui serait inquiétant s’il n’y avait pas de suites.    Malgré tout, ce roman se lit quand même bien par lui-même et il a une fin en soi.    Je me suis attachée aux personnages, sans toujours les comprendre.  Impossible de ne pas avoir de la peine pour les adolescents qu’étaient Elphaba, Glinda, Fiyero, Boq et Nessa.  Impossible aussi de ne pas être indignée pas le sort réservé aux Animaux et par l’indifférence générale du peuple à ce sujet.    Bref, malgré quelques petites longueurs et un moment pour m’habituer à ce qui m’attendait, ça m’a beaucoup plu.  Et bon, j’étais vraiment contente de retrouver les personnages, je partais conquise.  

 

Une lecture agréable, pleine de références à l’oeuvre originale.  J’ai beaucoup aimé voir l’histoire détournée, voir les intentions et surtout l’évolution de ces personnages que j’aimais beaucoup et ce depuis longtemps.  Certains ont crié au sacrilège, d’après ce que j’ai pu lire mais comme j’aime voir mes histoires préférées revisitées, c’était très, très peu probable que ça m’arrive.  C’est beaucoup moins rose-bonbon que le musical, qui transmet les mêmes messages sur le bien, le mal, la différence, l’acceptation, mais qui se centre surtout sur la relation entre Glinda et Elphaba (dont j’ai adoré les deux voix et la complicité, d’ailleurs).   J’ai aimé les deux.  Même le côté guimauve du musical.  Bon, ok… il me fallait la guimauve dans le musical. Ça surprend quelqu’un? 

 

 

(34 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Lystig

    pas surprise du tout !

    (les comédies musicales étaient le « thème » du spectacle de fin d’année à l’école de mes fils et Grand Ange était un homme de paille du Magicien d’Oz : le plus difficile fut de trouver short et t-shirt jaunes !!! impossible (achetés blancs puis teints !) et Petit Ange chantait sous la pluie…)

    1. Karine :)

      Lystig: J’aime beaucoup beaucoup les comédies musicales… j’adore leur côté guimauve, j’adore chanter les chansons des semaines… bref, je ne pouvais pas passer à côté de celle-là!

  2. juliette

    Je l’ai depuis des années mais depuis qu’on m’a dit qu’il y avait desanimaux qui parlent et des centaines de milliers de personnages, j’ai renoncé à l’idée même de le lire…

    1. Karine :)

      Juliette: Centaines de milliers, nons.  Mais des Animaux qui parlent, oui.  En fait, c’est même l’un des enjeux du roman.

  3. Voyelle et Consonne

    Peut-être dans ma pile pour les vacances… Tu vas lire la suite (Son of a witch?)?

    PS: j’ai « Defying gravity » en tête pour la journée!

    1. Karine :)

      Voyelle et Consonne: Si tu n’as la chanson que pour une journée, c’est quand même pas trop de dommages… ;))  (Et c’est reparti pour moi aussi hein, juste de lire le titre).  Je suis curieuse de lire la suite, je pense.  Bon, ça promet d’être différent et je n’aime pas particulièrement ce personnage mais je me demande bien où ça s’en va…

  4. Manu

    Intéressant, mais je devrais me replonger dans Le magicien d’Oz avant ! J’adore la couverture !

    1. Karine :)

      Manu: La couverture est tirée de la comédie musicale, je pense.  Ma lecture du magicien d’Oz remontait… et ça ne m’a pas embêtée plus que ça!

  5. niki

    je l’ai reçu en cadeau – je me réjouis de le lire 

    1. Karine :)

      Niki: J’espère que ça te plaira.  J’aime vraiment les réécritures alors pour moi, ça a fonctionné.

  6. Aurélie

    Je ne connaissais pas avant que ma soeur me fasse découvrir la comédie musicale avec « For good » !

    Elle vient de s’acheter le roman, je pense que je vais lui piquer à l’occas’ car ton avis m’a vraiment donné envie de le lire !

    Je crois qu’il y a un tome 2 non ???

    1. Karine :)

      Aurélie: Oui, il y a un tome 2.  Je pense même un tome 3 (mais il faudrait que je vérifie pour ce coup, je ne suis pas certaine).  C’est différent du musical, vraiment… mais j’ai beaucoup aimé.

  7. jainaxf

    Moi aussi j’ai adoré la comédie musicale et sa guimauve/son côté Disney que j’ai même vu trois fois (grâce à des tarifs intéressants et parcque je faisais découvrir) ! Et la BO (surtout Defying Gravity) a tourné en boucle dans ma voiture un bon moment !

    J’ai lu le roman en 2008 je crois, et j’avais bien aimé, il est effectivement nettement plus sombre et complexe que la comédie musicale ! Je me rappelle avoir eu du mal avec la façon dont elle traite Liir ! Mais ça vaut le coup de le lire, c’est sûr !

    1. Karine :)

      Jainaxf: C’est un musical que je reverrais sans problème, en fait.  Defying gravity reste en tête, c’est terrible.  Je l’ai adoré.  Quant au roman, yep, plus sombre, il va ailleurs.  C’est clairement pour adultes tandis que le musical est plus familiale.  Liir n’est pas particulièrement sympathique, en fait… mais non, disons que c’est LOIN d’être un ange.  Vraiment loin. 

  8. Mirianne

    Il me tente depuis que je l’ai vu en librairie y a quelques semaines!

    1. Karine :)

      Mirianne: Je suis curieuse de voir ce que tu en penserais!  Vraiment!

  9. Sara

    Je n’ai pas vu la musicale mais je connais sa B.O par coeur . Ce roman me tente depuis que je l’ai vu chez Stéphie (en plus il est beau !) mais je devrai peut-être commencer par Le Magicien d’Oz d’abord (jamais lu : shame on me !). Je crois que je ne vais pas tarder à me laisser tenter quand même !

    1. Karine :)

      Sara: Oui, laisse-toi tenter, je serais bien curieuse d’avoir ton avis.  C’est mieux de connaître en gros la trame et les idées du magicien d’Oz mais ce n’est pas grave de ne pas le connaître par coeur non plus. 

  10. niki

    si tu aimes les réécritures des contes de fées, essaie angela carter – mais j’imagine qu’une grande lectrice comme toi doit connaître 

    1. Karine :)

      Niki: J’ai entendu parler de l’auteure mais je ne l’ai jamais lue, en fait.  Ça vaut le coup?

  11. jainaxf

    Spoilers !

    Karine : oui mais Elpheba ne s’en occupe pratiquement pas quand il est enfant (si je me rappelle bien), il me semble, donc il a des raisons de ne pas être très équilibré (je n’ai pas lu les suites, je ne peux donc pas juger de son évolution dans ces dernières) !

    1. Karine :)

      Jaina: Nope, pas vraiment.  Elle n’est pas très heu… présente, on va dire, pour ne pas dire autre chose.   Il ne peut en effet pas être autre chose que ce qu’il est… 

  12. niki

    je trouve que oui, mais bon c’est une question de goût tout ça  

    1. Karine :)

      Niki: Il va donc falloir que j’essaie pour voir!  Merci pour la piqûre de rappel!

  13. Sara

    Je reviens de Londres où j’ai raté (encore !) la musicale ! Du coup je vais me rabattre sur la BO et ce livre que je dois me procurer au plus vite !

    1. Karine :)

      Sara: Il est bien ce livre!  J’espère que ça te plaira.  Je viens de réaliser qu’il venait aussi d’être traduit en français alors… ya plus qu`à!

  14. Acr0

    J’ai lu quelques chroniques qui allaient dans le même sens que toi… Mais du coup, pour mieux apprécier l’histoire du magicien d’Oz d’après un autre point de vue (ou écrit autour de la vie d’Elphaba), je suppose qu’il vaut mieux bien connaitre l’univers ?

    1. Karine :)

      Acr0: En fait, il faut avoir une petite idée de l’histoire, connaître la base, je pense.  Savoir qui est qui, comment c’est exploité.  Mais je pense que ça peut quand même être apprécié, si tu as une idée générale!  Ou même si tu as vu le film.

  15. Joelle

    J’ai failli l’acheter en juillet, ce livre … et j’aurais du !!! Flûte (mais j’étais pressée par le temps … mon temps de parking était terminé et je ne pouvais pas faire la queue à la caisse !). Peut-être que la biblio va l’acheter vu qu’il s’inspire d’un classique 🙂

    1. Karine :)

      Joelle: Ca m’a plu, en tout cas!  Il vient tous juste de sortir en français (et on le voit partout depuis) mais j’ai beaucoup aimé la réécriture!

  16. lael

    Ahhhhh super! Je l’avais vu puis j’avais renoncé car le prix était assez conséquent! Puis finalement je l’ai pris genre un mois plus tard!! Je suis très contente de lire ton billet! J’ai hâte de le commencer même si j’avoue ne pas avoir lu Le Magicien d’Oz. Mais je ne peux pas attendre d’avoir lu le classique avant de me jeter sur Wicked! A moins que cela ne soit indispensable pour la bonne compréhension de Wicked! Le livre en VF est très beau mais j’ai une grande préférence pour la couverture de celui-ci!

    1. Karine :)

      Lael: C’est souvent ce qui arrive quand on résiste hein… ce n’est que partie remise!  Pour le Magicien d’Oz, est-ce que tu connais quand même un peu l’histoire?  J’ai des copines qui n’ont vu que le film avec Judy Garland et ça a totalement fonctionné pour eux quand même, même si c’est « moins » que le roman original.  J’espère que ça va te plaire!

  17. lael

    J’ai quelques jours de repos! bientôt! Alors je vais essayer de me faire Le Magicien d’Oz avant en livre ou au pire de trouver le film en dvd!!!

    1. Karine :)

      Lael: Je pense que ça vaut le coup, quand même.  Ne serait-ce que pour voir comment ils ont adapté le truc. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils