«

»

Juil 29 2011

Photo du profil de Karine:)

Fièvre mutante – Preston & Child

Fievre-mutante.jpgPrésentation de l’éditeur

« Le lieutenant Vincent d’Agosta apprend avec stupeur que son ami Aloysius Pendergast, le célèbre agent du FBI, a autrefois été marié.  Et qu’Hélène, son épouse, a été dévorée par un énorme lion à la crinière rouge lors d’un safari en Zambie.

 

Douze ans après le décès d’Hélène, Pendergast a désormais la certitude qu’il ne s’agissait pas d’un accident de chasse, comme il l’avait toujours cru, mais d’un meurtre… Qui pouvait lui en vouloir?  Et pourquoi a-t-elle été tuée?

 

Pendergast va dès lors mener l’enquête la plus douloureuse de sa carrière.  Pour découvrir que sa famme lui avait caché des pans entiers de sa vie.  Se pourrait-il qu’elle se soit servie de lui pour assouvir une vengeance? »

 

Commentaire

Des fois, mon inculture me fait un peu peur.  Vraiment.  J’ai reçu ce roman juste avant de partir en vacances, fin mai.  Sauf que ce n’est qu’après quelques pages que, ayant vraiment l’impression de débarquer en plein milieu d’un party, j’ai réalisé que c’était le tome je ne sais trop quoi d’une série mettant en vedette l’inspecteur Aloysius Pendergast… et le premier tome d’une trilogie.   Ce n’était donc pas gagné pour la fille psychorigide du genre je-commence-toujours-par-le-premier-tome-d’une-série-même-si-les-romans-n’ont-que-peu-de-lien-entre-eux.

 

Début cahotique, donc.  En effet, mes post-its (je me fais à moi-même des commentaires de haute voltige sur des post-its, à l’occasion…  aux limites de la transcendance) disaient dans les premiers chapitres : « trop d’adjectifs, trop d’adjectifs, trop d’adjectifs ».  Puis « trop de spécificateurs! »  Souligné trois fois.  Puis bon, après un moment j’ai dû m’habituer aux « sable blanc soyeux comme du sucre en poudre », aux « tintements cristallins » et aux descriptions des fusils et de leurs balles.  Je sais, ça a l’air de rien comme ça… mais il y a définitivement beaucoup d’ajectifs, pour tout, tout, tout.   J’étais limite étourdie.   Et c’était sans compter les dialogues ampoulés et improbables entre Pendergast et Hélène, qui se vouvoient et qui parlent comme des livres. 

 

À dire vrai, j’ai mis plus de trois cents pages à me mettre vraiment dans le roman, qui se déroule douze ans après qu’un lion ait dévoré Hélène, l’épouse de Pendergast.  Pendergast, qui est agent du FBI, Sudiste, très érudit et ma foi un peu beaucoup étrange, recrute son ami D’Agosta pour l’aider avec cette enquête hors-norme, très personnelle… et aux limites de la légalité.   On se retrouve soudain dans une histoire sans queue ni tête de perroquets et de fuites à la dernière minute, assaisonnée de dessins et d’un cadre perdu signé Audubon, le célèbre peintre animalier.  J’ai eu peur.  Vraiment. 

 

Puis je me suis laissée prendre au jeu, en grande partie à cause du personnage d’Aloysius Pendergast.  Intelligent, terriblement manipulateur, il semble sortir d’une autre époque, il devine tout et a toujours des intuitions incroyables.  J’ai donc aimé le suivre dans son aventure visant à se venger des meurtriers de sa femme.  Sa façon de parler, qui m’avait terriblement énervée au départ, m’a finalement conquise.  Et je suis très curieuse au sujet du personnage de Constance qui a déjà – paraît-il – fait des apparitions dans les tomes précédents.  

 

Quant à l’intrigue, je dirais qu’elle se tient, sans plus.  Je n’ai pas été passionnée, ni tenue en haleine,mais ça se lit tout seul (un avant-midi, en fait) et c’est clairement l’amorce de quelque chose de plus.  J’imagine que l’histoire a encore d’autres ramifications et comme certaines choses sont laissées en suspens, je lirai la suite, même si je ne suis pas totalement convaincue par ce tome.  L’atmosphère « vieux sud » et quelques personnages intéressants vont m’y pousser.

 

Je ne m’habituerai jamais à ne pas commencer les séries par le début.  J’ai cru voir qu’il avait été apprécié de plusieurs lecteurs mais mon manque de références m’a empêchée de savourer les réapparitions et les allusions aux autres tomes qui sont certainement présentes car, à fouiner partout, j’ai cru comprendre que les héros évoluaient au sein d’un univers assez riche… que je n’ai fait qu’entrevoir.   

(46 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Le Papou

    Toujours aussi concis dans mes disgressions, je n’ai qu’un mot à dire : ouais, enfin je veux dire : oui , ou mieux : çanemetentepas (ce qui fait bien un mot non ?)

    1. Karine :)

      Le Papou: Je pense que je ne suis pa sbien tentante, ce matin ;))  Pourtant, je n’ai pas détesté hein!

  2. Laure

    J’ai beaucoup aimé et il me tarde de lire la suite.

    1. Karine :)

      Laure: Je vais lire la suite, en fait.  Ca m’a pris un moment à m’y retrouver mais rétrospectivement, j’en garde un bon souvenir.  Et le pire, c’est queje suis certaine que c’est dû au fait que j’ai commencé la série au milieu et que je manque plein de choses… Mais bon, c’est officiel, je suis curieuse!

  3. jainaxf

    Je suis tout à fait comme toi pour les séries ! Sinon, cette série-là attendra un peu, j’ai déjà pleinnnnnnnnnnn de livres dans ma PAL et vu que tu dis que ce n’est pas un coup de coeur…j’attendrai au moins ta critique du tome 1 !

    1. Karine :)

      Jainaxf: Oui, si je trouve le dit tome 1!  Mais je pense que je vais finir cette série-là avant de lire le tome 1… je vais d’ailleurs voir où ils en sont en anglais.

  4. Leiloona

    Ah zut, voici qui ne me donne pas envie de le commencer … 

    1. Karine :)

      Leiloona: Attends, je pense que je suis la seule à être quand même mitigée… Je n’aime pas commencer les séries au milieu!

  5. niki

    je ne me sens pas particulièrement attirée par cette série (encore une  ), pourtant preston & child sont très en vogue actuellement 

    1. Karine :)

      Niki: Je ne les connaissais même pas, imagine. Des fois, je me fais limite peur.

  6. Mango

    Tu me déculpabilises un peu. Je l’ai reçu, il y a plusieurs mois aussi et je n’arrive pas à le commencer vraiment . Je me sens tout de suite découragée.  Ce que tu écris me pousse à continuer cependant! Je ne désespère donc pas!  

    1. Karine :)

      Mango: Le début a été un peu pénible mais je suis ensuite entrée dedans.  En fait, le genre de prologue n’est pas vraiment représentatif du reste du roman, je trouve.

  7. Emeraude

    je n’ai jamais lu Preston & Child mais je sais qu’il y a des fans. Je n’ai jamais été tentée pour ma part, et à vrai dire, ton billet ne me tente pas plus que ça non plus ! 😉

    1. Karine :)

      Emeraude: Je ne me décrirais pas comme une « fan » après ce roman… mais je suis quand même curieuse de finir la trilogie.  Psychorigide, hein!

  8. juliette

    Pour moi, ce sera aux oubliettes direct!

    1. Karine :)

      Juliette: :)))

  9. Axl

    Rhhhhaaaa, Pendergast qu’est ce que je l’aime! J’en avais lu un au hasard pour commencer, puis je les ai repris du début (si tu trouves ce Pendergast là manipulateur et zetrange , dis toi qu’il n’est pas grand chose à côté de son frère … mort deux tomes avant celui que tu viens de lire),

    1. Karine :)

      Axl: Ah, là, je vais vraiment être curieuse, en fait.  J’aime ces personnages complètement bizarres et manipulateurs.  Dans les romans, of course.

  10. melodie

    J’adore ton commentaire sur les adjectifs et les spécificateurs. J’ai eu la même réflexion avec Donna Grant et son « Wicked Highlander » (que j’ai lu MÊME si c’était le 3e tome d’une série – je déteste commencer en pleine série aussi…). Je me dis que l’éditeur et l’équipe de réviseurs ont fait un mauvais boulot. Ou bien ils le savent très bien que c’est exagéré et voient que l’histoire est mince, donc il faut boucher des trous pour offrir aux acheteurs un livre d’au moins 350 pages…

    1. Karine :)

      Mélodie; Ici je dirais que c’est un style qui finit par coller au roman, même si c’est surprenant dans un policier.  Le personnage le justifie quand même un peu.  Mais j’avoue que parfois, certaines romances, c’est débile.  J’ai déjà compté, dans je ne sais plus lequel, pas moins de 5 adjectifs consécutifs pour décrire le membre du mec.  Sans joke!

  11. Elo

    Eh bah ça y est.

    Une addiction de plus.

    Je viens à peine de découvrir ton blog que je suis déjà accro à tes commentaires et à ton style que j’aime beaucoup.

    Je dois par contre m’excuser par avance pour ma fainéantise compulsive, c’est-à-dire que parfois elle m’empêche de prendre mes doigts et de commenter ce que je lis. J’essaie de m’améliorer, je vais à des séances « Les fainéants anonymes » une fois par semaine, ça m’aide beaucoup.

    Ahem. Sinon tu m’as donné envie de commencer un blog également. et le lien s’est mis tout seul dans la case ‘votre site’ (promis j’y suis pour rien). Je débute totalement dans la rédaction de commentaires pertinents sur les bouquins, et j’essaie de prendre exemple sur des personnes comme toi, d’ailleurs en passant j’aime beaucoup le design de ton blog !

    Bonne continuation à toi, bonnes chroniques !

    Elo

    1. Karine :)

      Elo: Merci, c’est super gentil!  Et ne t’en fais pas pour la fainéantise, si tu savais combien de fois je passe sur un blog, je me dis que j’aurais un truc à dire… et je fais autre chose!  Ca dépend des jours!  Je vais aller faire un tour chez toi!

       

      Edit: L’adresse qui est associée à ton nom ne fonctionne pas… c’est normal?

  12. Ys

    J’en ai lu un de cette série, j’ai trouvé ça pas mal, mais je crois que c’était un des meilleurs. J’aime bien le nom de l’inspecteur…

    1. Karine :)

      Ys: Yep, il est cool, ce nom.  Tu en as parlé sur ton blog?

  13. Grominou

    Je suis comme toi pour les séries, j’aime bien les lire dans l’ordre autant que possible… Pour ce qui est du style, c’est peut-être un problème de traduction?

    1. Karine :)

      Grominou: Je ne sais pas, en fait.  je pense que c’est en lien avec le personnage, qui est ma foi très ampoulé, et l’ambiance « vieux sud » qu’on veut créer.  Si ça fonctionne quand on est effectivement dans le vieux sud, en Afrique, ça me faisait un peu bizarre!

  14. Elo

    Ah bah oui, si je me trompe d’adresse on va pas y arriver… En fait le site m’a rempli le formulaire automatiquement et m’a mis l’ancienne adresse que j’avais créé sur over blog (depuis j’ai migré vers blogger). Donc là ça devrait fonctionner !

    En tout cas merci pour ta réponse ! 🙂

    1. Karine :)

      Elo: Je vais voir donc!

  15. Axl

    Je suis contente d’avoir attisé ta curiosité :p En fait, je dirai que la série est attachante par ses personnages (entre autre Constance que tu as evoqué) même si parfois la qualité de l’intrigue n’est pas au rendez-vous. (Le meilleur est quand même, clairement, la chambre des curiosités et c’est le troisième)

    1. Karine :)

      Axl: Ok, je vais tenter de trouver ce troisième avant de continuer cette série précise!  Merci pou rle conseil!

  16. Manu

    J’ai lu le premier, qui m’avait à la fois séduite et énervée, tout comme toi. J’avais aussi été énervée par certains aspects du style mais surtout par le côté un peu « fantastique » de l’intrigue. Mais Pendergast m’avait terriblement séduite. Et j’ai dernièrement eu envie d’acheter le deuxième volume.

    1. Karine :)

      Manu: Tiens, on est encore raccord… quelle surprise!

  17. Géraldine

    Mon inculture fait que je n’ai jamais rien lu de cet (ou ces auteurs…)… Et comme toi, je m’énerve devant les trop d’adjectifs…

    1. Karine :)

      Géraldine: En fait, je ne pense pas que je les aurais découvert un jour si on ne m’avait pas mis le livre dans les mains.  Mais je vais tenter un autre roman d’eux, pour voir!

  18. Aurore aka Le Mammouth

    Ah non, objection, votre honneur, il FAUT que tu commences par le début ! Tu as lu le tout dernier, ce n’est pas juste !!! (surtout que je ne l’ai point encore lu, moi qui suis une grande fan de Pendergast !)

    Pour info, voici l’ordre :

    1. Superstition (ou Relic)
    2. Le Grenier des Enfers
    3. La chambre des Curiosités
    4. Les Croassements de la Nuit
    5. Le Violon du Diable
    6. Danse de Mort
    7. Le Livre des Trépassés
    8. Croisière Maudite
    9. Valse Macabre
    10. Fièvre Mutante

     

    Allez hop, maintenant, je compte sur toi pour réparer cette erreur impardonnable ! 

    1. Karine :)

      Aurore: Ah, merci.  Et bon, je vais t’écouter et tenter le premier.  :))  Un jour!  Je suis obéissante, non!  Ton préféré, c’est lequel? 

  19. Aurélie

    Ca ne me tente pas du tout en plus je n’arrive même pas à prononcer le nom du personnae Aloysius Pendergast….

    1. Karine :)

      Aurélie: Ah oui, c’est quand même un défi!  Je vais réessayer un des premiers de la série.  Ceci dit, je peux comprendre pourquoi la série a beaucoup de fan… j’ai été prise un peu au dépourvu, à arriver au milieu comme ça.

  20. yueyin

    j’ai lu le cabinet de curiosité des mêmes auteurs… et j’ai trouvé ça sympa mais bavaaaaaaaaaaaaaaaaaaaard !!

    1. Karine :)

      Yue: C’est un peu ce que je reproche, en fait… un peu bavard pour un polar.  Mais je suis définitivement curieuse de voir le début!

  21. dasola

    Bonjour Karine:), les Preston / Child écrivent en effet des romans que l’on dévore très vite. Et j’aime aussi beaucoup le personnage de Pendergast. Bonne journée.

    1. Karine :)

      Dasola: Oui, ça se lit tout seul.  Et juste pour ce personnage, ça vaut la peine, selon moi!

  22. Joelle

    Je crois que le premier titre où il apparait, c’est Relic (que j’ai lu il y a quelques années). J’aime bien ce personnage et je sais que j’ai plusieurs des titres de cette « série » (que j’ai appelée Pendergast) mais il faut que je vois si je les ai tous (je crois bien qu’il doit m’en manquer, surtout dans les derniers parus parce que par exemple, je ne crois pas que j’ai le titre dont tu parles !)

    1. Karine :)

      Joelle: Yep, c’est ce que je pense aussi, pour Relic.  Ce titre-là est le dernier sorti, en fait!

  23. Sourifleur

    j’aime bien Preston & Child. J’ai lu « croisière maudite » et j’en ai encore 3 autres dans ma pal; je vais ajouter celui-ci, tiens!

    1. Karine :)

      Sourifleur: Welcome back ;))  Je ne connaissais pas du tout ces auteurs, ça a donc été une découverte!  Et j’ai bien le goût de découvrir le début de la série.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils