«

»

Mai 13 2011

Photo du profil de Karine:)

La grand-mère de Jade – Frédérique Deghelt

Grand-mere-de-jade.jpgPrésentation de l’éditeur

« Quand Jade, une jeune femme moderne, « enlève » sa grand-mère pour lui éviter la maison de retraite et fait habiter Paris à celle qui n’a jamais quitté la campagne, beaucoup de choses en sont bouleversées. À commencer par l’image que Jade avait de sa Mamoune, si bonne, si discrète… »

 

Commentaire

Je sens que je vais avoir un peu de mal à expliquer mon ressenti à propos ce roman parce que si j’ai aimé ma lecture, je lui reproche quand même certaines choses, qui m’ont parfois gênée sans pour autant gâcher ma lecture. Ça vous arrive, vous, des fois, de décider consciemment de ne pas vous laisser déranger par certaines choses pour apprécier quand même un roman? Ben c’est ce que j’ai choisi de faire avec « La grand-mère de Jade ». Apprécier le côté doudou, l’amour de la lecture, certaines phrases piochées au hasard qui m’ont vraiment rejointe, apprécier de voir ressurgir ma grand-mère et mes grands-tantes, tout en ignorant la facilité, la guimauve, les invraisemblances et les répétitions. Oui, oui, ça m’arrive de pouvoir faire tout ça!

 

Nous avons donc Jade, début trentaine, qui vient de rompre avec son chum des 5 dernières années pour cause d’ennui et qui a écrit un premier roman, non publié. Quand elle apprend que l’on s’apprête à mettre sa grand-mère en maison de retraite, elle décide, sur un coup de tête, de la kidnapper et de l’amener avec elle à Paris. Et là, si elle connaissait sa Mamoune, bonne et douce mamie de la campagne, elle découvre Jeanne, la femme, celle qui a toujours lu en secret et qui l’a toujours caché parce que dans son monde, c’était du temps perdu. C’est donc en passant par les livres et la lecture que Jade et sa grand-mère se découvrent.

 

J’ai apprécié le réel amour de la lecture que l’on ressent dans ce roman. Plusieurs phrases à ce sujet ont attiré mon attention, m’ont fait sourire, m’ont émue. J’ai aussi beaucoup aimé ce portrait de femme qu’est celui de Jeanne à la fois amoureuse de la nature et des livres, ayant gardé son secret depuis toujours. On s’attache à elle et cette histoire rappelle que chacun a déjà été jeunes, qu’il a vécu, a été passionné, a eu des grands rêves. Ce temps qui passe, ces différentes époques qui habitent chacun de nous dès que l’on commence à se sentir un peu vieux, ça me touche toujours beaucoup. Ce genre d’histoire vient me chercher à chaque fois. J’ai aussi aimé l’évolution de la relation entre les deux femmes qui se respectent comme telles. J’ai aimé voir l’équilibre se faire tout doucement.

 

J’ai toutefois été moins touchée par Jade, qui m’est apparue un peu transparente dans l’histoire. Il y a un côté idyllique à la relation, à la vision de la vieillesse ainsi qu’une facilité d’adaptation qui rend perplexe. Je n’ai pas bien ressenti ici un quelconque choc des générations, même si j’ai repéré les tentatives en ce sens. Peut-être qu’il n’avait pas lieu d’être non plus, je ne sais pas. Mais il y a quand même des répétitions et un côté assez lisse à cette histoire. Bon, ok, finalement, pas tant que ça. Mais je pense que j’aurais davantage apprécié un certain retournement de situation si je n’avais pas lu il y a peu un autre roman. Certains comprendront…

 

Bizarrement, le personnage avec qui j’ai eu le plus de mal a été le père de Jade, que j’avais le goût de secouer, même s’il est dépeint très favorablement par l’auteure. Non mais il est à l’autre bout de la planète… il peut bien parler, lui!

 

Pour terminer sur mes petites lubies personnelles, je dirai que si je lis encore une fois le mot « Mamoune », je fais un drame. Bon, c’est super perso, mais je n’aime pas les mots qui se terminent en « oune » (je sais, c’est d’une importance capitale, cette information… mais je dis ce que je veux hein, je suis chez moi!). Et entendons-nous, il est dit très, très souvent. Assez pour que j’aie vraiment du mal au début, jusqu’à ce que je fasse un effort pour cesser de me hérisser à chaque fois. Et ça a fonctionné, pour une fois.

 

Je me relis et je semble bien négative, même si j’ai aimé ce roman, que j’ai lu en une soirée, sans m’arrêter. Sans doute parce que le thème me rejoint, parce qu’on a tous besoin d’une lecture doudou de temps en temps.


« J’ai tout vécu, j’ai mille ans et je le dois aux livres. »

« Tu as de la chance ne pas les avoir encore lus, m’a lancé Jade avec cette envie impossible qu’a toute lectrice de redécouvrir pour la première fois ce qu’elle a aimé. »

(66 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Stephie

    J’avais adoré ce roman, tombé au bon moment, je crois. Et la fin m’a arraché des larmes.

    1. Karine :)

      Stephie: J’ai beaucoup apprécié la fin, moi aussi.  Il y a de belles choses dans ce roman, qui a peut-être souffert d’être arrivé peu après un autre roman qui a une fin du genre…

  2. Lystig

    dans ma région, mieux vaut éviter les mots se terminant par « asse »

    (type « rascasse », mais là, ça va !)

    1. Karine :)

      Lystig: « asse »… laisse-moi réfléchir… vinasse, con**sse bad ass… Ok, oui, je vois tout à fait! ;))

  3. Miss Alfie

    J’ai beaucoup aimé cette lecture, je l’ai trouvé pleine d’amour et de sentiment, même s’il y a un côté « trop parfait »…

    1. Karine :)

      Miss Alfie: Je trouve aussi.  C’est pour ça que j’ai décidé de lâcher prise et ne prendre que ce qui me plaisait.

  4. Hélène

    Personnellement je me suis engluée dans la guimauve à sa lecture, j’ai failli mourir noyée tu te rends compte, donc je suis beaucoup moins indulgente que toi… Et puis le fin… Trop facile !!

    1. Karine :)

      Hélène: Je n’ai pas trouvé la fin si facile… c’est ce qui m’a le plus plu dans le roman, même si bon, j’avais lu peu de temps avant autre chose – inutile de lire le blog pour savoir, mes billets sont dans un ordre super aléatoire – qui avait une fin du genre.  Mais oui, il y a quand même de la guimauve dans tout ça, je suis la première à le reconnaître.

  5. Anne

    J’avoue, je ne vois pas toujours ce genre de défaut… surtout dans ce livre que j’ai beaucoup aimé. J’ai été toute tourneboulée par la fin. J’ai rencontré l’auteur à la Foire du livre à Bruxelles, elle est super sympa.

    1. Karine :)

      Anne: Elle est gentille?  Tu sais, guimauve, ce n’est pas nécessairement un défaut pour tous!  Plusieurs recherchent justement ça!

  6. Constance

    Contrairement à toi, j’ai décidé consciemment de me laisser arrêter par cette ambiance trop parfaite. Je suis une des rares à n’avoir pas été envoûtée.

    1. Karine :)

      Constance: Non, pas une des rares, je crois.  Après avoir écrit mon billet (j’avais aussi l’impression que tout le monde était super positif au sujet de ce roman), j’ai vu plusieurs avis mitigés, justement pour ça.   Mais j’avais décidé que j’aimerais, à cause du thème.  Je suis la reine de l’auto-persuasion!

  7. Cécile

    Il est dans ma PAL depuis, quoi? 2 ans, au moins ?!
    Je n’ai lu que des avis positifs dessus (le tien étant un peu mitigé cependant), et bon je sais pas, pas envie de le sortir de là ou il est.
    Sinon, as tu vu le fim « chéri » avec Michelle Pfeiffer ? Je crois qu’il lui donne un surnom completement ridicule finissant par « oune » qui devrait te plaire ! 🙂

    1. Karine :)

      Cécile: Ouaip, je suis mitigée, en raison d’un côté un peu facile (à mon goût)… mais j’ai décidé d’aimer certaines parties quand même.  

  8. Manu

    Bah moi, je n’ai pas été emportée. Ca m’a plu, mais je trouvé ça top guimauve, trop parfait. Heureusement qu’il y avait la fin !

    1. Karine :)

      Manu: On est raccord, encore une fois!

  9. clara

    Pas trop tentée…

    1. Karine :)

      Clara: Il a beaucoup plu au départ, hein!  Toujours mieux de suivre ses intérêts!

  10. george

    de mon côté je ne suis pas parvenue à dépasser « la facilité, la guimauve, les invraisemblances et les répétitions. »

    1. Karine :)

      George: Comme je le disais un peu plus haut, je suis la reine de l’auto-persuasion.  J’aimais la partie sur les romans et la lecture alors je voulais au moins bien aimer malgré mes « malgré ».  Et ça a fonctionné. 

  11. Sophie

    Ce roman est dans ma LAL ! 

    1. Karine :)

      Sophie: Il a été dans la mienne longtemps aussi.  J’avais été alléchée par les billets super positifs lors de sa sortie.

  12. zarline

    J’ai eu presque le même sentiment à la lecutre de son livre précédent, La vie d’une autre. De manière générale, j’ai aimé, j’ai trouvé l’histoire sympa mais plusieurs aspects m’ont gênée et j’en suis ressortie avec une impression à la fois de trop (trop gentillet, trop guimauve) et de trop peu (trop simple, pas assez fouillé) . J’ai l’impression que je serais dans le même cas avec celui-là. Pas une priorité donc mais pourquoi pas pour une lecture pas prise de tête.

    1. Karine :)

      Zarline: Ah, je l’ai aussi dans ma pile, celui-là.  Et en effet, je retrouve mon avis sur La grand-mère de Jade dans tes ressentis… mais comme tu dis, pour une lecture un peu doudou, pas de prise de tête… pourquoi pas!

  13. Aifelle

    Les avis sont très différents sur ce roman. Je le lirai peut-être un jour, en me méfiant un peu. Les premiers billets étaient dityrambiques.  Comme quoi, c’est bien de laisser passer un peu de temps.

    1. Karine :)

      Aifelle: Oui, il y en a pour tous les goûts, je pense, avec ce roman.  Je l’avais noté aussi suite au premiers billets.  Bon, je ne regrette pas ma lecture même si je suis un peu plus mitigée, hein!

  14. Le Papou

    es-tu comme moi ? Je veux dire, existe-t-il des auteur(es) qui sans raison ne te tentent pas ? Elle en fait partie…et il y en a d’autres que je dénoncerais s’il le faut.

    Ne me dit pas que j’ai torts, je le sais mais je suis comme je suis c.a.d. pas très clair parfois.

    1. Karine :)

      Le Papou: Ah oui, je suis comme ça aussi!  Et tu peux même dénoncer, aucun problème!

  15. Irrégulière

    de toute façon je le lirai, j’aime tellement l’auteure…

    1. Karine :)

      Irrégulière: C’était ma première rencontre avec elle.  Et j’en ai un autre dans ma pile!

  16. jainaxf

    Je ne connais absolument pas l’auteur, mais le sujet (l’amour de la lecture) me tente
    bien !

    1. Karine :)

      Jainaxf: C’est par ça que j’ai été attirée aussi.  Et j’ai aimé ce côté, même si j’ai moins adhéré à d’autres!

  17. Valérie

    Je crois que mon impression ressemble beaucoup à la tienne: de belles pages sur l’amour des livres mais trop de vide pour le reste, même si la chute a un peu rattrapé le reste.

    1. Karine :)

      Valérie: Voilà, c’est tout à fait ça!

  18. alain

    J’ai bien aimé ce livre mais je le lisais dans le cadre d’un échange jeunes, personnes ages.

    1. Karine :)

      Alain: Et tu as trouvé que dans ce cadre, c’était plausible?  Je suis un peu curieuse à cet effet… c’est la partie que j’ai trouvée un peu idyllique dans le roman.  Ceci dit, j’ai tout de même bien aimé…

  19. ♥ Marylin ♥

    je pense que je le lirai …

    bisous bisous

    1. Karine :)

      Marilyn: J’espère que ça te plaira, alors!

  20. MyaRosa

    J’ai bien envie de le lire celui-ci.

    Moi non plus je n’aime pas les mot en « oune » !

    1. Karine :)

      MyaRosa: Voilà… on va former la clique anti-« oune »! ;))

  21. Jules

    Bon, il est dans la PAL de toute façon… je verrai bien à mon tour, un jour! 😉

    1. Karine :)

      Jules: J’espère que tu vas aimer ;))

  22. Lystig

    tu as tout trouvé…

    des mots en provençal, c’est encore mieux !

    1. Karine :)

      Lystig: Ah oui, ça je ne saurais pas dire, par contre.  En québécois, on peut paler d’un ti-casse… ça le fait aussi très moyen!

  23. Malika

    Je comprends tout à fait tes critiques à l’égard de ce livre …sauf que moi je ‘ai pas réussi à en faire abstraction !! Ce livre m’a ennuyé malgré c’est vrai ces quelques jolies phrases sur les livres … 

    1. Karine :)

      Malika: Ça m’arrive souvent de ne pas réussir à faire abstraction moi aussi.  Des fois, je pitcherais le livre au bout de mes bras à cause de certains trucs!  Mais dans ce cas-ci, le côté « livres » a sauvé la mise et j’ai quan dmême passé un bon moment.  J’avais probablement besoin de ce genre de roman à ce moment-là!

  24. yueyin

    D’un côté le sujet me tente vraiment beaucoup mais je suis presque sûre que je vais être gêné par les mêmes choses que toi alors… on verra :-))))

    1. Karine :)

      Yue: Je ne sais pas, en fait… tu sais, je suis bizarre, parfois! ;))

  25. Theoma

    un coup de coeur pour moi, tant pour l’écriture que l’histoire mais je n’en ferais pas un livre doudou. quelle fin !

    1. Karine :)

      Theoma: Ok, on va dire doudou-amer ;))  Ca te convient mieux?

  26. niki

    j’ai beaucoup aimé ce roman, et tu en parles très bien

    1. Karine :)

      Niki: Ce roman a été un gros coup de coeur pour plusieurs!

  27. Suzanne

    Ça fait un bout que je remets la lecture de ce roman sans vraiment savoir pourquoi! Mais peut-être que j’ai lu trop d’vis  quasi «parfaits» que ça me fait peur. Mais le tien est plus «terre à terre» . Finalement, peut-être que ma curiosité va l’emporter et que je le  lirai un jour….

    1. Karine :)

      Suzanne: J’ai hâte de voir ce que tu vas en penser, alors!  J’avais un peu peur à cause de ces avis super positifs, moi aussi.

  28. Marie

    Je trouve ça mignon « mamoune » ! 

    J’ai adoré ce roman, un coup de coeur ! Mais effectivement je n’ai pas été vraiment touchée par l’histoire d’amour de Jade. J’ai plutôt aimé les hypothèses rêvées d’une vie commune avec sa grand-mère.

     

    1. Karine :)

      Marie: Moi ce sont surtout les passages sur la lecture qui m’ont touchée. 

  29. Brize

    Ouais… bon… j’étais déjà rien moins que convaincue a priori par ce roman et ton billet ne provoque aucun retournement de situation !

    (et puis, moi aussi, l’appellation « mamoune »… je trouve ça un peu cucul !)

    1. Karine :)

      Brize: Des fois, ya des trucs comme ça, pas graves, mais qui gossent!  J’ai bien aimé hein.  Juste pas transcendée…

  30. Edelwe

    J’ai beaucoup aimé ce roman mais la fin m’a un peu traumatisée…

    1. Karine :)

      Edelwe: La fin est une des choses que j’ai beaucoup aimée.  Ca nous sort un peu de la facilité, je trouve.  Mais facile ou pas, ça m’a quand même plu, hein!

  31. maggie

    n me l’a conseillé ! Tout le monde semble l’avoir lu ! Je vais finir par succomber !

    1. Karine :)

      Maggie: Je croyais être la dernière, en fait!  Il y a des avis de toutes les sortes!  JE pense que se faire sa propre opinion est la meilleure idée!

  32. Alex-Mot-à-Mots

    J’ai été déranger par le début du roman, je n’ai pas adhéré, je n’y ai pas cru. Et puis j’ai fini par me laisser emporter, comme toi, malgré les invraissemblances.

    1. Karine :)

      Alex: Voilà, c’est tout à fait ça pour moi aussi.  J’ai été dérangée au départ et puis j’ai décidé de me laisser porter et d’apprécier les côtés qui me plaisaient!

  33. Ellcrys

    Ce roman avait été pour moi un véritable coup de coeur. La relation des deux héroïnes m’avaient beaucoup émue, peut-être parce que les relations avec ma propre grand-mère sont… quasi inexistante. Ce livre m’a énormément parlé, ma profondément touché. Un souvenir mémorable !

    1. Karine :)

      Ellcrys: J’espérais beaucoup de ce livre, en fait, vu que pour plusieurs, ça avait effectivement été un coup de coeur.  Et oui, la relation est touchante et m’a fait penser énormément à ma grand-mère.  Je n’ai connu qu’un seul de mes grands-parents, une adorable grand-maman qui habitait avec nous mais qui est décédée depuis maintenant plus de 20 ans…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils