«

»

Avr 04 2011

Photo du profil de Karine:)

Sous la toge – 2 – Nathaly Dufour

Sous-la-toge-2.jpgPrésentation de l’éditeur

« Revoilà la très directe et parfois malhabile Caroline Grenier qui, dans le premier volet de Sous la toge, avait sabordé sa carrière d’avocate pour s’envoler vers Paris avec l’idée de goûter à son nouveau destin.

 

Sous la toge 2 raconte avec humour, tendresse et parfois cynisme sa totale transition où, inévitablement, la vie l’obligera à faire des choix… mais – on s’en doute bien – saura aussi la surprendre.

 

Tenez-vous bien, attachez vos ceintures, ça va brasser. »

 

Commentaire

L’avantage d’enchaîner deux tomes l’un à la suite de l’autre, c’est qu’on est totalement dedans.  Et comme ces romans sont relativement courts, pas de danger non plus de ne pas tenir sur la longueur.  C’est donc avec plaisir que j’ai retrouvé Caroline, partie à Paris un peu sur un coup de tête après avoir volontairement saboté sa carrière dans le tome 1

 

Caroline a bien décidé de perdre ses repères pour se trouver, elle.   Elle veut revoir Guillaume, son one night stand qui l’avait fait trembler, rien de moins, mais pas que.  Elle se fera une copine en la personne de Genevière, Québécoise excentrique exilée à Paris et certaines scènes, notamment celle avec le petit chien, m’ont beaucoup fait rire.  Le ton est toujours le même: drôle, un peu décalé, un brin ironique et direct. 

 

Si les codes de la chick litt sont toujours présents et qu’on sait clairement à quoi s’attendre, il n’y a pas que ça.  On ne nous mène pas gentiment du point A au point B, tout n’est pas idyllique et on a l’impression de lire les histoires d’amour et d’amitié de l’une de nos copines.  Encore une fois, j’aurais peut-être aimé un roman un peu plus long pour mieux définir et cerner les personnages mais j’ai apprécié de connaître davantages les deux copines fofolles (mais pas juste ça) de Caro ainsi que Daniel.  J’aime beaucoup leurs relations ainsi que l’évolution de celles-ci.  L’auteur sait aborder des sujets pas faciles (par exemple, la manipulation incidieuse, la prostitution des jeunes filles) en restant tout de même dans le léger.  Si une intrigue plus poussée aurait également été intéressante (parce que plus crédible, notamment en ce qui concerne l’enquête), j’ai aussi apprécié cette formule clin d’oeil, qui, bizarrement, ne m’est pas apparue plaquée là pour faire « genre ».    

 

Encore une fois, une lecture agréable et divertissante, assaisonnée de sujets plus sérieux.  Je ne sais pas s’il y aura un tome trois mais si c’est le cas, j’imagine bien que je le lirai. 

 

Et merci Cuné pour le prêt pré-livraison!

(10 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Irrégulière

    J’aime toujours autant la couverture ! On dirait moi en fait, avec le même prénom en plus !

    1. Karine :)

      Irrégulière: Yep, ces couvertures sont super mignonnes!

  2. Syl.

    Je n’ai jamais lu de chick-litt. Peut-être commencerai-je avec cette série !

    1. Karine :)

      Syl: Ah, il faut un commencement à tout!  bon, moi, j’aime bien hein! 

  3. Venise

    Je n’avais aucune idée qu’un tome deux était prévu, encore moins sorti ! Tant mieux si tu aimes toujours autant. Je me souviens de ta première critique.

    1. Karine :)

      Venise: C’est Cuné qui m’avait avertie que le tome 2 était sorti, en fait…  C’est léger mais ça m’a plu!

  4. Blog Graphisme

    Chouette article et chouettes couvertures!

    1. Karine :)

      Blog Graphisme: Merci

  5. Constance

    C’est drôle au vu de la couverture je m’attendais à une BD.

    1. Karine :)

      Constance: Nope… de la chick litt ;))  Mais j’adore ces couvertures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils