«

»

Mar 25 2011

Photo du profil de Karine:)

A hunger like no other (Morsure secrète) – Kresley Cole

A-hunger-like-no-other.jpgPrésentation de l’éditeur (en partie et traduite à peu près par moi)

« Après avoir enduré des années de torture de la part d’une horde de vampires, Lachlain MacRieve, chef de clan des Lykae, est terriblement fâché de réaliser que sa promise, qu’il a entendu pendant un millénaire, est un vampire.  Ou partiellement.  Cette Emmaline, petite et éthérée,  mi-vampire, mi-valkyrie, commence à apaiser la furie qui brûle en dedans de lui. 

 

Ayant toujours été surprotégée, Emmaline Troy se décide finalement à partir pour découvrir la vérité à propos de ses parents morts – jusqu’à ce qu’un puissant Lykae la réclame comme sa promise et la force à l’accompagner dans son château ancestral écossais.  Là commencera un jeu de séduction… »

 

Commentaire

Entendons-nous tout de suite, je vais vous parler d’un genre de Harlequin.  Du moins, ce que je considère, moi, comme un Harlequin.   Je savais dans quoi je m’embarquais hein!  J’avais lu des extraits chez Pimpi et quand elle me l’a offert pour le Xmas Men Swap, j’ai éclaté de rire.  Donc, comme je suis en méga panne de lecture (et un peu déprimée, la faute à un pied qui refuse que je marche dessus, pour une raison que je ne comprends pas… on est dus pour une bonne discussion lui et moi mais bon… parler à un pied, bizarrement, c’est peu productif, comme procédure…) j’ai ouvert ce livre dans le but de me détendre et  – oui, bon, on ne va pas se conter de menteries – lire les scènes « hot » dont parlent tous les billets. 

 

Au final, je suis plus ou moins convaincue.  Ça commençait fort, pourtant.  À la page 3, le héros sauvage et brûlant (au sens littéral, hein), s’était déjà arraché une jambe pour sortir du cachot où il brûlait depuis 150 ans car il avait reniflé l’odeur de sa promise.  À la page 10, il avait déjà déchiré son chemisier et son soutien-gorge d’une griffe précise.  Page 12, il tente de lui prédire l’avenir: « I’ll take you here on the grass on your hands and knees » (Je traduis et je contextualise pour les non-bilingues.  Faudrait pas manquer le moindre détail de cette information essentielle.  À quatre pattes.  Dans la pelouse.  Sous la pluie. »).  Page 23, il est nu avec elle, « his cock pulsing »,  sous la douche. 

 

Ok, ça va, je vais arrêter là le détail.  Je suis certaine que vous comprenez l’idée générale.  De toute façon, après, ce n’est plus nécessairement « drôle ».  Il y a un Lykae fort, riche et puissant,  plein de rage en dedans de lui qui découvre que sa promise est ce qu’il déteste le plus au monde: un vampire.  Une pauvre petite chose qui a peur de son ombre et qui se retrouve embarquée dans une histoire qui la dépasse.    Si l’instinct de notre Mâle font qu’il passe les 100 premières pages à essayer de lui sauter dessus (de toute façon, ce n’est pas comme s’il avait le choix hein… c’est sa promise.  C’est ça, et c’est tout), le reste du schéma est plus classique avec notre « homme » qui commence à la Respecter pour ce qu’elle est (alors que bon, au départ, il n’est qu’une pauvre petite victime).  Bon, il y a aussi une histoire de méchants qui veulent faire une grosse révolte. 

 

Le problème, pour moi, avec ce roman, c’est que je n’ai pas été passionnée (l’histoire est existante mais ce n’est manifestement pas l’objet principal du roman), mais que ce n’est pas suffisament exagéré pour que sois morte de rire du début à la fin.  Je n’ai pas trouvé ça mal écrit, il y a des pointes d’humour, mais je n’ai pas accroché du tout aux personnages principaux, ce qui fait que je me suis ennuyée pendant toute la partie centrale du roman.  Je n’accroche pas non plus vraiment à cette histoire de Mate, que j’ai trouvée un peu facile et pas nécessairement exploité pour que je puisse y adhérer.  C’est bien beau, un amour éternel et un peu prédestiné.  Un peu.  J’aime que les héros aient quand même un petit mini peu le choix.  Là, pas.  Si la relation et les personnages évoluent – surtout Emma, en fait, ça, ça m’a plu – le départ forcé m’a dérangée.

 

Un point positif, par contre, les tantes d’Emmaline, Valkyries de leur état, sont hilarantes.  J’aurais bien aimé les voir davantage par contre.  Leurs répliques, les soirées pop corn, leur insouciance apparente.  J’ai adoré.   Et comme je sais que la suite des romans concernent certaines d’entre elles, j’ai presque été tentée de lire la suite.  Presque.

 

Une lecture que j’oublierai sans doute assez rapidement.  Mais je tiens à dire un gros merci à Pimpi qui avait aimé… et qui commence à avoir l’habitude de mes goûts parfois imprévisibles en ce qui concerne la romance bit litt! 😉  Un avis bof bof donc.  (Bof bof… là, je sais que tout le monde se pâme d’admiration devant la richesse de mon vocabulaire… c’est la faute à mon pied, voilà.  Tout est la faute à mon pied, aujourd’hui…)  

(36 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Lystig

    ce n’était pas le pied, ce bouquin !

     

    tu n’as pas pris ton pied en le lisant ?

     

    (apparemment, les scènes sont plus hard que celles entre Bella et Edward…)

    1. Karine :)

      Lystig: Bon, en fait, j’ai quand même bien ri hein!  Et oui les scènes étaient plus hot.  Drôlement plus hot.  Pas la même échelle, en fait!

  2. bladelor

    Ah, pour une fois chère Karine, nous ne partageons pas du totu le même point de vue ! 😉 Pour ma part j’ai lu les trois tomes suivants et j’aime toujours autant la série qui bien sûr n’a d’autre but que de distraire le lecteur mais c’est déjà beaucoup !

    1. Karine :)

      Bladelor: Oui, je sais que le but, c’est clairement une distraction… mais bon, ça n’a juste pas fonctionné avec moi.  Et c’est décevant surtout parce que je sais que Céline a beaucoup aimé et toi aussi!  Et bon, ça rassure presque de ne pas toujours être d’accord!

  3. Alex-Mot-à-Mots

    Du Harlequin plutôt torride…. Et puis même si on ne comrpend pas tous les mots, le sens général se devine.

    1. Karine :)

      Alex-Mot-à-Mots: Yep.  Very torride 😉 

  4. Aifelle

    Les histoires de vampires c’est pas mon truc. J’attends patiemment que tu sortes de ta panne de lecture, parce que tu en sortiras bien un jour

    1. Karine :)

      Aifelle: Il ne me reste qu’une saison et demie de Buffy… ça ne devrait plus trop tarder… espérons!

  5. Syl.

    Franchement, j’ai ri dès la première page ! Je ne comprenais pas cette histoire de jambe. J’avais du mal à assimiler la chose… J’ai dû le lire plusieurs fois pour me dire « ben, en effet, il se l’arrache vraiment !!! ». A l’époque je ne savais pas que cela pouvait repousser.
    En ce moment, je suis entre les pages de Cassandra. Ils me font bien rire ces Américains, à voir des fantômes et des lutins verts…

    1. Karine :)

      Syl:  Moi non plus, je ne pensais pas que ça repousserait.  Je me sui smême dit que bon, heureusement que c’était sa jambe qu’il avait dû couper.  Sinon, avec ce genre de livre, on aurait eu un problème!

  6. Cécile

    Dis donc la couverture anglaise est de toute beauté !
    J’avais passé un bon moment mais n’avais pas été transcendée non plus. Me souviens plus de l’histoire et je n’ai pas la suite dans ma PAL… Mais ça se lit bien…

    Sinon mon pied et ton pied pourraient être copains. 1 mois que je souffrais tous les matins, et puis pouf, là, ça va mieux… mais bon on a de la complicité avec mes pieds ça fait des années qu’ils testent mes nerfs… Courage, ne te laisse pas marcher dessus ! C’est toi qui commande !

    1. Karine :)

      Cécile: Yep, de toute, toue beauté.  Oui, ça se lit bien, il y a même des moments bien drôles!  Je l’ai peut-être pris au mauvais moment… ou après Darkfever… bref, bon, so-so pour moi.   Mes pieds vont survivre… j’espère.  Ils jouent à hide and seek avec moi.

  7. Syl.

    J’ai des épines calcanéennes et ça fait ouille !

    Cassandra : Dans ma lecture, je suis avec les deux soeurs dans le train qui reviennent de Londres, cachées sous les fourures héritées de la tante, derrière les malles. Les Colton arrivent… et prennent peur ! J’adore…

    1. Karine :)

      Syl: Épines calcanéennes… ce que moi j’appelle l’épine de Lenoir?  Bref, j’espère que ce n’est pas ce que j’ai… je prie pour ce ne soit pas ce que j’ai.  Et je suis ravie que Cassandra te plaise!

  8. vilvirt

    J’ai beaucoup aimé ce premier tome ! (bizarrement, les suivants ne m’intéressaient pas du tout…) et j’ai adoré, mais A-DO-RE le personnage principal : il est beau, il est fort, il se mutile pour sortir de sa prison (pourquoi ne l’a-t-il pas fait avant ? Mystère…) et j’ai bien aimé la manière dont la relation s’épanouit entre eux deux. Bref, j’ai adoré (je l’ai déjà dit ?) Peut-être que la suite te plairait plus…

    1. Karine :)

      Vilvirt: Pimpi a adoré aussi le personnage!  Et le roman.  Mais bon, je m’attendais peut-être à autre chose.  Je suis quand même passée pas mal à côté!

  9. GeishaNellie

    Ah oui, vraiment, ça l’air d’être tout un livre ! Peut-être plus pour allumer une petite flamme que notre côté intello, mais bon … au fait, j’adore ton billet et ton vocabulaire 😉 quoique je crois aussi que tu dois parler à ton pied. On ne sait pas, ça pourrait être productif après tout … on peut rêver 😉

    1. Karine :)

      GeishaNellie: Thanks!  Et je vais essayer de parler à mon pied, peut-être que ça peut fonctionner mieux que les anti-inflammatoires et la glace!

  10. sandy

    Bon ba… tu manquais peut-être d’enthousiasme pour cette lecture à cause de ton pied ? De toute façon, ce n’est pas non plus un indispensable… mais j’avoue que celui-ci m’a marqué ! Surtout pour la phrase choc avec l’herbe ! ;o)

    1. Karine :)

      Sandy: Mon pied ou le début de ma méga panne de lecture qui s’annonçait 😉  Il y a quand même des scènes marquantes, j’avoue!

  11. l'or des chambres

    Oula, ma pauvre… Soigne toi bien (et en plus une lecture qui ne te remonte pas le moral… c’est pas le top….) Je te conseille Rosa Candida (je ne sais plus si tu l’as lu…) il m’a mis le coeur dans le rose…

    Bisous et bon week end quand même

    1. Karine :)

      L’or des chambres: Ah, ça peut être une idée, ça… je le garde en note.  Bon, je vais finir mes saisons de Buffy et après, je vais peut-être penser à lire ;))

  12. bladelor

    C’est limite suspect quand un lvre fait l’unanimité, alors heureusement que parfois des avis divergent ! C’est ça aussi la richesse humaine !

    1. Karine :)

      Bladelor: En effet, c’est limite suspect!  Et c’est ce que j’aime dans la blogo.  Les avis différents, le fait de pouvoir les dire sans se faire dire des bêtises… et rester copines malgré tout! 😉

  13. Edelwe

    Dans ma pal! on verra bien!

    1. Karine :)

      Edelwe: Certaines ont totalement adhéré.  J’espère que ça va fonctionner pour toi.

  14. Liliba

    Mais ils sont encore à la mode, les vampires et autres suceurs de sang ???

    1. Karine :)

      Liliba: Yep, plus que jamais!

  15. Liliba

    Alors c’est moi qui vieillis trop vite…

    1. Karine :)

      Liliba: Ah, tu sais, je pense plutôt que c’est moi qui reste étonamment bébé! 😉

  16. Liliba

    Yep ! c’est surement ça !!!

    1. Karine :)

      Liliba :))

  17. Pimpi

    Ne lis surtout pas la suite, alors! J’avais été déçue par le second livre!!!

    1. Karine :)

      Pimpi: Ok, je vais en rester là, alors… du moins, pour le moment.  Mais je les aime bien, les tantes.

  18. Valérie

    En tout cas, cette couverture m’aurait rebutée.

    1. Karine :)

      Valérie: Disons qu’elle est heu… particulière.  Et en plus, on dirait que c’est lui qui la mord alors que la vampire, c’est elle!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils