«

»

Fév 21 2011

Photo du profil de Karine:)

Le livre de Dina – 3 – Herbjorg Wassmo

livre-de-dina-3.gifPrésentation de l’éditeur

« Plutôt qu’une saga romanesque, Le Livre de Dina est une sorte de long poème à la manière antique.
On est là-bas, à Reinsnes, quelque part, au bord de la mer de Norvège. Et le destin de Dina, la fille du commissaire, est tragiquement scellé le jour, où âgée de cinq ans, elle ébouillante et tue par maladresse sa mère, Hjertrud, avec la bassine de lessive. Désormais, elle va vivre chaque instant dans l’obsession du drame. Quand on la marie malgré elle à Jacob, un commerçant propriétaire terrien, elle le veut tout à elle et désorganise la vie dans la calme demeure de Reinsnes dirigée par Mère Karen.

La mort la hante. Et on ne sait pas si c’est elle qui, un jour, a tué Jacob sur une route verglacée de la montagne. Devenue jeune veuve et mère d’un fils, Benjamin, elle mène une existence déroutante, enflammée de brèves passions charnelles. Et puis arrive Léo Zjukovskij, le Russe à la joue marquée d’une cicatrice. Dina croit enfin pouvoir trouver le repos. Mais il n’est venu que pour mieux repartir. Le Livre de Dina, en trois tomes portés par un souffle constant, est une longue incantation tragique par l’un des auteurs fondamentaux de la nouvelle littérature norvégienne. »

 

Commentaire

Bon ben… vraiment, vraiment, j’aurais dû écrire un seul billet mais je suis beaucoup trop paresseuse pour tout reprendre du départ (billet sur le tome 1sur le tome 2).  Ce billet sera donc assez court et ma foi assez répétitif.  Car c’est réellement une seule histoire que cette trilogie, celle de Dina, de la femme qu’elle devient. 

 

Car notre personnage a évolué.  Dina a toujours un caractère fort, elle dérange toujours autant mais commence à mener de mieux en mieux la partie commerciale de Reinsnes. Elle a des idées bien ancrées et ne peut concevoir que la vie ne tourne pas autour d’elle.  On dirait que les sentiments des autres lui sont totalement étrangers et pourtant, elle peut avoir grand coeur et défend bec et ongles la veuve et l’orphelin.  Sa morale lui est bien particulière et ne s’applique qu’à elle. 

 

Nous sommes toujours dans ce pays hostile, à la merci de la mer et du climat, au nord de la Norvège.  Et Dina veut Léo.  Elle est décidée à le revoir et fera tout pour ça.  Léo qui est un être désespérément libre, mystérieux et sans attaches.  C’est cette quête, toujours avec le soufle du vent en arrière plan, que nous suivons.  Les passages poétiques sont de plus en plus significatifs et je me suis sentie emportée, malgré le parlé rude et la simplicité des habitants.  On connaît davantage Anders, capitaine de bateau et des événements tragiques secoueront le domaine… mais le tragique est presque une habitude. 

 

Une série que j’ai vraiment beaucoup aimée, qui se lit comme un seul livre.  J’ai eu l’impression de sortir d’un rêve à la fin.  Je lirai volontiers la suite mais il me manque la partie de l’histoire liée à Benjamin avant de m’attaquer à la troisième trilogie… qui est dans ma pile, where else!

 

Logo-semaine-nordique.jpg

(20 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Hélène

    Le tome 1 m’attend toujours… Quelle patience  !!!

    1. Karine :)

      Hélène: J’ai vraiment aimé cette trilogie.  Je la conseille vivement, d’ailleurs.

  2. somaja

    J’avais aussi  adoré cette trilogie et ce personnage hors norme, et la place que le paysage et le climat prennent dans le récit. Ton billet donne envie d’aller lire la suite.

    1. Karine :)

      Somaja: Quel personnage, en effet.  J’ai bien envie de me lancer dans la suite aussi.  Il me manque la deuième partie, en fait…

  3. Cryssilda

    Je ne connaissais pas cette trilogie, mais d’après ce que tu en dis, ça peut tout à fait me plaire, alors je note 🙂

    1. Karine :)

      Cryssilda: C’est très ancré dans le pays, le personnage est très particulier… Je suis curieuse de voir ce que tu en penserais, en fait…

  4. Le Papou

    Déjà dans ma pile, par ta faute et celle de tes premiers billets. Tentatrice va!

    1. Karine :)

      Le Papou: Je suis super vilaine, je sais!

  5. l'or des chambres

    Mon dernier coup de coeur de l’année 2010, mais tu as été beaucoup plus rapide pour faire tes billets… Dina est vraiment un personnage inoubliable !!!

    1. Karine :)

      L’or des chambres: Rapide, je ne sais pas… j’ai lu ça en septembre-octobre, en fait! ;)) Mais bon, ils traînaient dans les billets préprogrammés depuis des mois.

  6. Choupynette

    he bien moi, je suis sur Voyages, un recueil de nouvelles de cette auteure, et je suis… perdue. Comme, je crois les personnages des textes. je m’ennuie un peu je dois dire. Et je m’aperçois en feuilletant ce livre que je me suis arrêtée exactement au même endroit que la première fois (oui, je relis le recueil – je suis obstinée – pour la semaine nordique de Cryssilda et Emma)

    1. Karine :)

      Choupy: hahahaha ouais, ce n’est peut-être pas pour toi, en fait.  Mais bon, je suis mal placée pour parler, je n’aime pas les nouvelles… et je m’ennuie souvent…

  7. Choupynette

    là, je crois que je suis tombée sur le pire recueil de nouvelles ever. Heureusement la dernière était bien, même si très triste.

    Je crois que j’essaierai quand même de lire cette trilogie, elle a l’air vraiment bien.

    1. Karine :)

      Choupy: C’est certain que ce n’est pas nécessairement gai comme lecture… ça parlait de quoi, ces nouvelles?

  8. Choupynette

    les 4 narratrices sont des femmes à des moments « cruciaux » de leur vie: l’une vient de quitter son mari pour devenir une femme indépendante et cherche un appart. Une autre est partie en vacances (on ne sait pas où), la troisième a appris le décès de quelqu’un (on ne sait pas qui) et réfléchit sur la mort, et la dernière se meurt d’un cancer…

    1. Karine :)

      Choupy: Très joyeux, en effet.  Dans le livre de Dina, c’est aussi une histoire sombre mais quand même, ça se suit et si on met un peu de temps à s’attacher à ce personnage blessé mais tout à fait sauvage, j’ai beaucoup aimé.

  9. Amandine

    J’ai lu le livre de Dina, il y a bien 4 ans et hier, j’ai commencé Le fils de la Providence… faut dire que j’ai un peu oublié les personnages. J’ai profité de tes billets pour me remettre dans le bain !

    Une bonne série de séries ! 🙂

    1. Karine :)

      Amandine: Ah tant mieux si mes billets peuvent te remettre un peu dedans!  J’aime beaucoup beaucoup cette série et un jour, je lirai « fils de la providence ».  Un jour!

  10. izarra

    Bonjour, j’ai découvert ton blog hier en cherchant à me renseigner sur la littérature scandinave (vive Google!) et en lisant ton commentaire sur ce livre j’ai couru à la fnac me l’acheter. Je n’ai acheté que le 1er tome que je viens de terminer et je regrette de n’avoir pas acheté le reste de la série car je vais devoir y retourner… MERCI pour cette idée de lecture!!! (et toutes les autres idées sur ton blog!)Bonne continuation!

    1. Karine :)

      izarra: Ravie que tu aies aimé.  Ca m’a vraiment plu et les trois tomes valent vraiment le coup.  J’aime énormément cette Dina sauvage et cette terre!

Les commentaires sont désactivés.

Aller à la barre d’outils