«

»

Fév 25 2011

Photo du profil de Karine:)

La circulaire et autres racontars – Jorn Riel

circulaire.jpgPrésentation de l’éditeur

« Une circulaire gouvernementale annonce la fermeture des stations situées dans l’Arctique.  Tous les hommes basés au Nord-Est du Groenland doivent évacuer les lieux et revenir au Danemark.  La terrible nouvelle se répand dans la communauté.  C’est la consternation chez les irrésistibles trappeurs, incapables de vivre ailleurs que sur ces territoires gelés et sauvages…  L’heure est grave pour William-le-Noir et Petit Pedersen, Mads Madsen qui se sait atteint d’un cancer et Anton, médiocre poète qui finira pourtant par retourner, de manière assez inattendue, à son point de départ.  Drôles et picaresques, ces racontars sont aussi nostalgiques, tendres et attachants.  Avec « La circulaire », Jorn Riel, qui a fait du racontar un genre littéraire à part entière, en a bientôt fini avec le Grand Nord et sa familière île d’Ella.   Ce neuvième recueil est l’avant-dernier consacré au « versant arctique » de l’oeuvre de l’écrivain danois ». 

 

Commentaire

Des racontars, selon Jorn Riel, ce sont « des histoires vraies qui pourraient passer pour un mensonge. A moins que ce ne soit l’inverse ».  Ces racontars en particulier concernent un groupe de chasseurs du Nord-Est du Groenland, des hommes rudes et fiers, vivant quotidiennement à les températures extrêmes et les immensités glacées.   Par contre, nous ne sommes pas dans le « Nature writing » mais plutôt dans un genre ressemblant à nos « Contes de villages », qui mettent en vedette des hommes simples vivant des aventures extraordinaires.   Et souvent joyeusement loufoques.  

 

Jorn Riel nous a offert 10 tomes de racontars et celui-ci est le neuvième (et non, je n’ai pas lu tous les autres avant.  Je ne comprends pas pourquoi mon petit côté psycho-rigide n’agit pas quand il s’agit des racontars).  Ça sent la fin pour notre groupe de chasseurs car une circulaire annonce que la côte sera maintenant fermée et que tous doivent être rappatriés au Danemark.  Bien entendu, ça ne fait pas leur affaire.  Selon eux, ils mènent la plus belle vie qui soit.  Ces adieux (ou presque adieux pour certains) au Groenland sont empreints de nostalgie et même parfois d’un grand mal être, mais le tout sous une forme de récit à la fois drôle et touchant.  Certaines scènes et répliques font éclater de rire (juste d’imaginer Anton courir afin de ne pas être ramené ou Siverts avec sa « méthode » pour trouver un endroit pour dormir) car on se les imagines, ces gaillards, en train d’agir selon eux avec la plus grande logique.  Logique toute relative, bien entendu. 

 

Nous retrouvons donc avec plaisir quelques uns des hommes rencontrés dans les précédents racontars et plusieurs références sont faites à ceux-ci.  Si chaque histoire s’attache à un personnage en particulier, nous les croisons souvent et ils deviennent pour moi réels.   Tous les racontars sont bien et j’ai aimé chacun d’eux pour des raisons différentes.  J’ai eu de la peine pour Mads (que j’adore), ri avec la tentative de conversion du Groenland par Olav, été incrédule devant les aventures de Petit Peterson, William le Noir et de Lodvig. 

 

Un excellent moment de lecture, très ancré dans ce mode de vie, très groenlandais, sans prétention.  Succulent.  Et ça de la part d’une fille qui n’est pas très « nouvelles » de façon générale.  Ça compte, non?

 

(Et oui, j’ai dû écrire 72 mille 12 fois le mot « racontar » dans cette chronique.  Je manque cruellement de vocabulaire.)

 

Logo semaine nordique

(26 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. keisha

    Je ne suis pas non plus tombée dans le compulsif avec ces racontars, mais quand même je suis bien accro, et si j’en trouve encore…

    1. Karine :)

      Keisha: Ben voilà!  J’aime, ça m’amène ailleurs et je ris toujours.  Et quand j’en vois un ben… je l’achète!  Comme toi, j’imagine!

  2. Hélène

    je suis fan, archi fan, super fan… D’ailleurs je lis en ce moment « la maison de mes pères » du même auteur, pas aussi drôle pour le moment que les racontars…

    1. Karine :)

      Hélène: Il est nouveau celui-là?  (mon inculture fait parfois peur, je sais!).  J’aime l’auteur.. .je vais continuer à le lire!

  3. Choupynette

    je n’avais pas accroché à sa Maison des célibataires (j’espère ne pas me tromper sur le titre). Ce texte m’avait laissée… froide. 😉

    1. Karine :)

      Choupy: Ah, moi j’avais aimé, en fait.  Mais si tu n’aimes pas le genre, je ne suis pas certaine que les racontars vont te plaire. C’est un peu dans la même lignée!

  4. Joelle

    Je n’ai lu que le premier mais cela m’avait suffisamment plus pour être tentée de lire les autres un jour 🙂 Et puis, maintenant que je sais qu’il n’y a que 10 tomes, cela me motive un peu plus (vu qu’à l’époque où je me suis lancée dans cette série, je ne limitais pas encore dans les lectures des séries ! mdr !)

    1. Karine :)

      Joelle: J’avais lu le premier avec le Blogoclub, si ma mémoire est bonne et je me suis dit la même chose que toi.  Ca se lit super vite, en plus!

  5. bladelor

    J’en ai lu deux (des racontars !) et je lirai sans-doute les autres un jour, beaucoup aimé cette écriture !

    1. Karine :)

      Bladelor: Tout à fait.  Ce n’est pas addictant mais on a envie d’en relire d’autres!

  6. Le Papou

    B’jour M’âme Karine,

    J’ai déjà dit dans mon blog que je ne dirais plus que je ne connaissais pas donc je ne le dirai pas -2 fois dirai(s) et peut-être 2 photes !- Mais (un de mes petits mots préférés) je note dans ma LAL avec la mention Karine/comique/Groenland dont je ne me rappellerais plus la signification : Karine est-elle comique ou déménage-t-elle au Groenland ? Ce sera selon, en tout cas (une autre bien aimée) ça m’étonnerait que je pense que le Groenland est drôle !

    Bon ouikend !

    Le Béotien, surnom du Papou pas futfut

    1. Karine :)

      Le Papou: morte de rire là… tu pourras aussi te rappeler l’anecdote suivante: Lors du retour Lisbonne-Paris, j’ai cru un moment que l’avion avait été détourné et que nous survolions le Groenland.  Les amies ont trouvé ça plutôt comique, en effet!

  7. Hathaway

    J’aime, j’aime beaucoup même ! Le genre de lecture qui me fait beaucoup de bien !

    1. Karine :)

      Hathaway:  C’est réellement rafraîchissant.  Refroidissant même!

  8. Violette

    une couverture étrange pour un univers qui pourrait bien me plaire…

    1. Karine :)

      Violette: J’espère que tu pourras tenter le coup et que ça te plaira, en plus. 

  9. Jules

    je n’ai lu que La maison des célibataires de cet auteur et bien que j’aie aimé, je n’ai pas eu envie de poursuivre avec lui!!

    1. Karine :)

      Jules: Les racontars, c’est un peu le même genre, mais en plus court.  🙂

  10. Laurence

    Jamais lu, mais ton article donne envie !

    1. Karine :)

      Laurence: C’est une lecture légère et ça me plaît toujours.  C’est profondément ancré dans le pays et le climat… on se sent vraiment au Groenland, avec un mode de vie tout à fait autre.

  11. Edelwe

    Un auteur que j’ai envie de découvrir!

    1. Karine :)

      Edelwe; Il en vaut le coup, selon moi.

  12. Kikine

    Quant à moi, j’ai lu « Un gros bobbard et autres racontars ». J’avais adoré ma lecture. Il est certain que je lirai d’autres racontars 🙂

    1. Karine :)

      Kikine: Je veux tous les lire… quand je vais les trouver!

  13. Manu

    J’ai vu toute la série à Paris. j’ai hésité et finalement, je suis passée outre. Tu vas me le faire regretter.

    1. Karine :)

      Manu: Au pire, tu commences par un 😉

Les commentaires sont désactivés.

Aller à la barre d’outils