«

»

Déc 09 2010

Photo du profil de Karine:)

Metal Mélodie – Maryvonne Rippert

Metal-melodie.jpgPrésentation de l’éditeur

« Quatre mois ! La mère de Luce est partie pour quatre longs mois à l’autre bout de la planète.
Bon débarras ! Sur fond de teufs metal, Luce entend bien profiter de sa nouvelle liberté. ais, passé le moment d’euphorie, des questions se posent : pourquoi ce départ précipité ? Où est sa mère exactement ? Et pourquoi est-ce qu’elle n’appelle pas ? »

 

Commentaire

On m’avait dit que c’était très bien, certes.  Mais je ne m’attendais certainement pas à ça.  Et je n’ose même pas m’imaginer ce que j’aurais pu ressentir si j’avais été maman. 

 

Le roman démarre d’un coup.  Luce a 16 ans et la communication avec sa mère est rompue, carrément.  Pour s’émanciper, elle est devenue gothique et la relation entre la maman et la fille, qui a toujours été douce et chaleureuse, est devenue glaciale, tendue, invivable.  La tension, on la sent dans l’atmosphère mais aussi dans le style d’écriture de Maryvonne Rippert, qui est très sèche, à l’image de Luce.   Parce qu’il faut se l’avouer, elle pique, la miss ado.  Un jour, quand elle revient à la maison, tout est calme.  Sa mère, sa Mom tellement envahissante, est partie, disparue.  Juste un petit mot l’informe qu’elle est en Australie pour le travail et qu’elle reviendra dans 4 mois. 

 

Tout de suite, on se questionne. Quelle mère aurait pu laisser sa fille de 16 ans en pleine crise toute seule pendant 4 mois?  Je n’expliquerai rien ici mais disons que tout n’est pas aussi simple.  Après un party, elle se retrouve avec une squatteuse SDF, Moony, qu’elle ne reéussit pas à expulser et alors que l’euphorie retombe, notre jeune rebelle se demande vraiment ce qui se passe et elle décide de partir sur les traces de sa mère qui l’a abandonnée à elle-même. 

 

Quel beau roman sur les relations mère-fille que celui-ci.  La situation extrême mène à un questionnement accéléré et qui m’a énormément touchée.  Luce part à la recherche de sa mère, sa mère physique, celle à qui elle en veut d’être partie, mais elle trouve aussi ce qui se cache sous les tailleurs stricts et la journaliste sérieuse.  Elle rencontre sa mère jeune, celle qu’elle a déjà été.  C’est toujours un choc quand on réalise pleinement que notre mère a déjà eu notre âge, a déjà vécu ces sentiments fous, et ce choc, je l’ai ressenti avec Luce. 

 

Le ton du roman évolue avec l’histoire, qui nous amène à Grenade, en Espagne et où Luce se retrouvera face à elle-même, dépourvue de tous ses repères.  Et c’est dans cette chaleur espagnole, au milieux des gitans andalous et des rythmes flamenco, qu’elle fera un bout de chemin. Le style évolue avec Luce et s’adapte à l’atmosphère qui l’entoure.  J’ai vraiment trouvé ces variations très réussies. 

 

Une histoire de passage à l’âge adulte, une belle histoire d’amour aussi, et des relations humaines pas toujours idéales, avec ce que ça implique de frustrations et de trahisons.  L’histoire d’Inès, la mère de Luce, m’a beaucoup touchée et les gens qu’elle a rencontrés dans son parcours l’évoquent très bien.  On s’attache à cette femme, qui est toujours présente sans l’être et qui fait somme toute un très beau cadeau à sa fille. 

 

Et vous pouvez vous imaginer qu’un roman sur fond de musiques (le pluriel est volontaire) et de flamenco, ça ne pouvait que me plaire.  Une très belle surprise, donc, et une auteure que je suivrai certainement.  Un de mes deux achats du salon du livre de Montréal, que je ne regrette aucunement, donc!

 

Le seul problème: ce livre donne une envie folle de prendre un billet d’avion pour l’Andalousie, là, tout de suite.  Et voilà que je veux retourner en Espagne, je veux danser le flamenco (à jeun, cette fois), boire de la sangria, manger des Tapas et vivre au rythme de ce pays.  Pourquoi ne suis-je donc pas dotée de vacances perpétuelles, moi?

(52 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Stephie

    Ce livre est magnifique. Nous l’avons même mis au menu du concours lecture de mon collège

    1. Karine :)

      Stephie: Bien d’accord.  La deuxième partie m’a particulièrement plu.  Olé, flamenco!

  2. Ys

    En lisant ton billet, je constate que je n’avais pas lu avec attention ceux qui sont déjà tombés dans mon GR, parce que ce livre aurait retenu mon attention… ou alors le tien est vraiment très bien… en tout cas ca y est, j’en ai envie !

    1. Karine :)

      Ys: Il m’a vraiment plu.  J’ai rapidement su ce qui se passant mais c’est tellement, tellement pas ce qui est important que ça ne m’a aucunement dérangée.  Un beau livre sur les relations mère-fille, en tout cas.

  3. emmyne

    Ah, je viens de le ramener dédicacé de Montreuil pour mon ado de fille, mais je ne sais pas qui de nous deux va le lire en premier 🙂

    1. Karine :)

      Emmyne: Je gagerais sur toi, non?? 😉

  4. lasardine

    j’ai adoré aussi!

    1. Karine :)

      Lasardine: Il a beaucoup plu, ce livre.  Dommage qu’il ne soit pas si facile à trouver dans mon coin du monde.

  5. Thalie

    Je suis tout à fait de ton avis. Ce livre est une pure réussite. Ce que j’aime c’est que beaucoup de mères le lisent avec leurs filles et en cela c’est excellent. Un roman qui marque à coup sûr. Un roman choc pour une auteure vraiment géniale. Pour moi l’un des plus beaux romans de cette année 2010.

    1. Karine :)

      Thalie: J’avoue que le lire mère-fille, ça doit être vraiment très bien.  J’ai beaucoup aimé les personnages, cette maman qui donne de l’air à sa fille, même quand elle aurait besoin d’elle… j’ai adoré.

  6. Aifelle

    Je ne crois pas avoir entendu parler de ce livre (jeunesse ?), en tout cas après ton billet je ne peux que le noter

    1. Karine :)

      Aifelle: Je le conseille pour ma part!  J’ai vraiment aimé.  (Et oui, c’Est de la jeunesse!)

  7. Marie

    Ton beau billet confirme les bonnes critiques que j’avais déjà lues sur ce roman ! En plus, je trouve la couverture très belle. Ce livre rejoindra bientôt ma pal, c’est sûr !

     

    1. Karine :)

      Marie: La couverture m’avait attirée et c’est l’avis de Stephie, je crois, qui m’avait convaincue.  Heureusment!

  8. Le Papou

    Réponse à ta question : ben oui pourquoi !

    Pour payer la retraite des vieux tiens !!

    Je note encore celui-la pour ma LAL, encore étant le mot important .

    1. Karine :)

      Le Papou: Yep, encore est un mot clé dans cette phrase, n’est-ce pas!  Et bon, chacun son tour de se prélasser! 😉

  9. Valérie

    Merci pour le rappel, je le mets dans ma LAL, la relation mère-fille fait partie de mes thèmes favoris.

    1. Karine :)

      Valérie: Je pense que ça te plaira alors.  Je l’ai trouvé vraiment très réussi.

  10. lasardine

    t’es où?? (désolée si tu l’as déjà dit, ou si c’est écrit en gros quelque part ici )

    1. Karine :)

      Lasardine: Au Québec… mais dans une région du Québec, où il y a des villes pas pire grosses, mais bon, côté librairies, on a vu mieux! 😉

  11. Lou

    Ah oui l’Andalousie c’est forcément tentant 🙂 Je crois que l’an prochain je vais aller à Séville voire carrément faire un road trip en Espagne pour la dernière année de Mr Lou là-bas, même si j’ai déjà vu plein de régions j’ai envie de visiter des petits villages et de revoir certains endroits. ça ne me manquait plus trop mais j’ai envie d’y retourner maintenant !

    1. Karine :)

      Lou: Et moi j’ai le goût d’y aller tout court.  Il me faudrait une année sabbatique, je pense!  ET un budget illimité, en fait.

  12. bladelor

    Mmmmm, tentée je suis !!!

    1. Karine :)

      Bladelor: Je pense que ça pourrait te plaire en plus.  J’ai vraiment aimé.

  13. Theoma

    J’ai adoré ! Quelle belle histoire et surtout quelle écriture !

    1. Karine :)

      Theoma: Je suis tout à fait, mais alors tout à fait d’accord.  On sent vraiment une évolution dans l’écriture qui accompagne l’évolution de notre ado et ça m’a plu un maximum.

  14. Irrégulière

    La couverture est superbe, et l’histoire me tente bien !

    1. Karine :)

      Irrégulière: C’est un roman que je conseille sans réserves!

  15. GeishaNellie

    Est-ce que ce n’est pas le livre que tu as acheté au Salon du Livre ? Alors, j’aurais du l’acheter moi aussi, c’est ça ? (psst, la bonne réponse c’est : non, pas du tout, tu ne devrais pas dépenser ton argent pour una utre livre et faire augmenter ta PAL). Pour ta question en fin de comm : on devrait tous être dotés de vacances perpétuelles 😉

    1. Karine :)

      GeishaNellie: Oui, c’est le livre du salon et oui, tu devrais l’acheter et le lire! Tu vois, les bonnes réponses et moi, ça fait deux!

  16. yueyin

    relation mère-fille tu dis, ah c’est pour moi !!!! :-))))

    1. Karine :)

      Yue: Celui-là, par contre, je pense qu’il te plairait beaucoup!

  17. eidole

    C’est un très beau roman que j’ai lu d’une traite !

    1. Karine :)

      Eidole: Tout à fait d’accord.  Difficile de le lâcher!

  18. Anjelica

    je note ce livre pour ma demoiselle qui veut modifier un peu sa biblio 🙂

    Dis moi peut-être que tu peux émigrer en Espagne ?

     

    1. Karine :)

      Anjelica: Bonne idée!  Quant à émigrer en espagne, je me vois bien mal faire mon travail quand je ne parle pas un mot d’espagnol… mais une petite vacance, ce serait pas mal, hein!

  19. mango

    Après toutes ces bonnes appréciations, comment ne pas le noter à mon tour?

    1. Karine :)

      Mango: L’un des beaux romans jeunesse que j’ai lus, en tout cas.

  20. anjelica

    Tu rencontres un bel hidalgo, cela aide pour se mettre à l’espagnol

    1. Karine :)

      Anjelica: Ah oui, ça ça aiderait hein!  Il faudrait que je m’en commande un, tiens!

  21. anjelica

    Genre ‘Javier BARDEM’ et qui joue de la guitare sèche, autrement pas la peine

    1. Karine :)

      Anjelica: Ah oui, quand même.  Ça, je ne dis pas non.

  22. lael

    Un magnifique roman, un coup de fouet!! j’en garde un souvenir intact!

    1. Karine :)

      Lael: Je vais m’en souvenir très longtemps aussi.  Un très beau roman, très juste.

  23. Edelwe

    Tu m’intrigues! et la couverture est magnifique!

    1. Karine :)

      Edelwe: c’est un très beau roman jeunesse selon moi.  Deux parties bien distinctes et je suis plongée totalement dedans.

  24. maryvonne RIPPERT

    Hmmm, quel bonheur de lire ce bel article et vos commentaires si chaleureux, un lendemain de Noël, alors qu’il fait froid et que je suis loin de Grenade…

    Une belle année à vous tous !

    1. Karine :)

      Maryvonne Rippert: Merci de passer, alors!  J’ai vraiment beaucoup aimé alors c’est très sincère!  Merci pour ce moment de lecture.

  25. Anne

    Très beau billet sur un livre magnifique (que je conseillerai à mes élèves désormais).

    1. Karine :)

      Anne: J’ai adoré.  Vraiment mais vraiment magnifique.

  26. Syl

    Si tu avais été maman ? Tu aurais pleuré du début à la fin. C’est ce que je viens de faire ! Cécile m’a offert le bouquin et je l’ai lu dans la matinée. Maintenant, je vais m’aérer l’esprit et je ferai le billet dans la soirée. Lien pris !

    1. Karine :)

      Syl: J’imagine hein!  J’ai adoré ce roman, j’ai vriament hâte de lire autre chose de l’auteure!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils