«

»

Déc 27 2010

Photo du profil de Karine:)

Le livre de Dina – 1 – Herbjorg Wassmo

Livre-de-Dina-1.jpgPrésentation de l’éditeur

« Figé dans un linceuil de glace, à l’extrême pointe de la Norvège, le Nordland est un pays de fin du monde. […]  Là-bas, se déchaîne une furie, une femme, Dina, que la mort suit comme son ombre.  Enfant, Dina est frappée par le destin, par la main de Dieu ou par celle du diable.  Ou par les trois.  Elle tue sa mère.  Maudite par son entourage, abandonnée à elle-même, elle grandit, sauvage et, surtout, libre.  Dès lors, arrogante, farouche, ira, seule, sur un long chemin de hargne[…]

 

Le livre de Dina est un long requiem, un chant de douleur et de violence, de folle passion et d’insondable solitude.  Ici, l’amour est une danse effrénée et voluptueuse, une torture, une mise à mort.  Herbjorg Wassmo dirige son tumultueux personnage d’une plume rapide, sensuelle, vertigineuse.  Elle dompte les mots, les images, les sens, tout comme sa Dina asservit son étalon ou ses amants, assouvit sa rage de vivre.  Sans palabres. »

 

Commentaire

De Wassmo,on a beaucoup entendu parler sur la blogo, à une époque « lointaine » (dans ce monde, tout va si vite que ce qui s’est passé il y a 2-3 ans paraît déjà très, très ancien) et c’est grace à Anjelica que j’avais découvert l’auteure, lors du swap Scandinavie de Flo et Kali (mon premier swap… souuuuvenirs!)

 

C’est donc… 3 ans plus tard que je me décide à lire le début de cette saga particulière.  Je sais, des fois, le temps passe trop vite, surtout pour les piles à lire!  Il m’est très difficile de parler de ce livre, que j’ai lu d’un souffle – un souffle glacé et mystérieux, certes – car il est clairement le début de quelque chose, même s’il se suffit à lui-même (je sens que je suis d’une clarté effarante).  Le roman s’ouvre sur la mort de Jacob, pour revenir en arrière et se terminer sur l’épisode d’ouverture.  Dina, enfant, a tué sa mère.  Par inadvertance, bien entendu, mais elle sera dès lors mise au ban et considérée comme un démon.  Elle cesse de parler, se referme sur elle-même et devient une jeune fille sauvage, complètement libre, qui ne s’embarrassent pas des lois et des règles de bienséances imposées par la société. Elle refuse les modèles auxquels on veut la soumettre et méprise toutes les règles pragmatiques et de savoir vivre.  En fait, elle ne semble même pas réaliser qu’elles existent. 

 

Un début de saga, certes, mais un début de saga sans fleurs qui sentent bon, sans passions exacerbées.  C’est un roman qui m’a happée par ses mots (j’aime toujours autant l’écriture de Wassmo) que par son atmosphère de vents, de froid et de neige.  Une atmosphère close et mystérieuse aussi, car dans le Nordland, on est dépendant de la mer pour les transports.  Dina ne laisse pas indifférent.  Elle dérange, partout où elle passe, et elle dérange le lecteur aussi.  Du moins, la lectrice que je suis.  Et petit à petit, je me suis attachée à ces personnages qui apparaissent entre deux bourrasques; Oline, la cuisinière, Mère Karen, Tomas… 

 

L’écriture est presque poétique par moments, sans pour autant être lyrique.  Ceci contraste énormément avec le parlé des personnages, cru, terre à terre, pas du tout travaillé.  C’est étrange et j’ai refermé le livre un peu abasourdie.  

 

Je lirai bientôt la suite, avant de perdre le fil.  J’ai bien le goût de réouvrir la parenthèse.

(28 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. juliette

    Lu il y a, je dirais, une dixaine d’années… J’avais été epoustouflée. J’avais beaucoup aimé le film avec le gros gérard!

    1. Karine :)

      Juliette: Un jour je verrai le film.  J’ai adoré, vraiment.  Quelle série!

  2. Chimère

    Mm me relirai bien la série moi…

    1. Karine :)

      Chimère: Je la relirai certainement un jour (j’ai fini la série maintenant… j’ai écrit un billet par tome mais c’était super pas nécessaire… et j’ai été trop paresseuse pour recommencer!)

  3. Kathel

    je n’ai jamais lu cette auteure et je sens que cela me manque ! Je (re)note !

    1. Karine :)

      Kathel:  Ce qu’elle écrit me plait beaucoup, en fait.  Cette trilogie est très forte, l’atmosphère est prenante et il y fait vraiment froid.

  4. moustafette

    Tiens, je ne savais pas qu’il y avait eu un film tiré de cette saga. J’avais bcp aimé l’histoire de la fougueuse Dina. Et en plus, les couvertures de 10/18 font un magnifique puzzle, pour peu je les mettrais bien sous cadre pour en faire un tableau !

    1. Karine :)

      Moustafette: Oui, les couvertures sont magnifiques.  J’ai vraiment aimé, même si Dina n’est pas toujours facile à aimer.  Quelle atmosphère!

  5. Lystig

    tu vas té régaler !

     

    Bon bout d’an (comme on dit en provence)

    1. Karine :)

      Lystig: J’ai fini la série maintenant.  Je suis toujours aussi enthousiaste, c’est magnifique!

  6. irrégulière

    Tiens tiens, ça m’intrigue ! Il faudra que j’y jette un oeil !

    1. Karine :)

      Irrégulière: La série vaut vraiment le coup, je trouve.  c’est particulier et on se croirait vraiment dans ce coin isolé de la Norvège.

  7. freude

    J’avais beaucoup aimé cette saga, mais j’avais regretté d’avoir attendu trop longtemps entre le premier livre et le deuxième, c’est vrai que c’est bien de ne pas trop attendre pour rester imprégnée de l’histoire et de l’atmosphère.

    1. Karine :)

      Freude: J’ai enchaîné les trois (avec 1-2 livres d’écart entre chaque) parce que bon, c’est vraiment une seule histoire, en fait.  Aucun retour, aucune présentation à chaque fois…  faut vraiment lire tout d’un bout!

  8. Le Papou

    Brrrrrrrrrrrrrrrr! Il fait trop froid, ça me parait un bouquin à lire pendant une canicule.

    Je note

    1. Karine :)

      Le Papou: Naaaa, dans le froid, c’est très bien!  On s’y croirait!

  9. Manu

    Personnellement, je suis soulagée de ne pas être tentée (ouf trois à ne pas noter 🙂 )

    1. Karine :)

      Manu: En ce sens-là, c’est effectivement un soulagement!

  10. niki

    je suis un peu tentée, mais la LAL devient encore plus longue que la PAL 

    1. Karine :)

      Niki: Je n’ai pas encore atteitn ça.  J’avoue que le fait que ma liste soit sur l’ordi et que deux plantages d’ordi plus tard, il en manque une bonne partie, ça a aidé!

  11. lael

    Je vais tenter car ton billet est tentant. Je trouve que tu en parles bien et le thème pour le coup m’intrigue vraiment! merci pour cette découverte! bises

    1. Karine :)

      Lael: Cette Dina est vraiment spéciale.  Pas toujours facile à comprendre, pas facile à aimer non plus… mais vraiment j’ai aimé!

  12. mango

    Vu ce que tu dis de cette femme, j’ai bien envie de lire son histoire! Je veillerai à enchaîner les trois tomes comme tu le conseilles! Très bonnes fêtes de fin d’année, Karine! 

    1. Karine :)

      Mango: Merci mango et joyeuses fêtes à toi aussi.  C’est une série très particulière, qui m’a vraiment plu. 

  13. l'or des chambres

    J’ai fait comme toi, j’ai enchainé les trois tomes, de toute façon c’est une histoire si prenante qu’il est impossible de s’arrêter… Dina est un personnage vraiment très particulier mais malgré tout il est impossible de la détester… J’ai vraiment adoré ma lecture moi aussi

    1. Karine :)

      L’or des chambres:  Exactement, on ne peut que s’y attacher, à Dina, malgré tout.  Parce qu’elle a disons des idées fixes.

  14. Marie

    Heu… En fait, tu as vraiment aimé ce livre ou bien ce roman a-t-il juste titillé ta curiosité ?!

     

    1. Karine :)

      Marie: En fait, ces billets ne sont pas super représentatifs parce que j’ai lu la trilogie presque de suite et mes billets ont l’air répétitifs mais tronqués.  Oui, j’ai vraiment aimé.  Sauf que tant qu’à lire, il faut selon moi lire tout le truc! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils