«

»

Déc 13 2010

Photo du profil de Karine:)

Histoire d’un Casse-Noisette – Alexandre Dumas

Histoire-casse-noisette.jpgPrésentation de l’éditeur

Ben… yen a pas.

Je peux vous dire que c’est la version par Dumas du célèbre conte d’Hoffman.

 

Commentaire

Casse-Noisette, je connais bien.  En fait, je connais surtout la version dansée, que j’ai vue un nombre incalculable de fois (et qui est pour moi un des grands incontournables du temps des fêtes) et qui m’a fait rêver de ce royaume magique où je voulais teeeellement aller, moi aussi, quand j’étais une petite fille.  Je voulais lire, cette version écrite par Dumas il y a un bon moment et c’est Pimpi qui m’a prêté son exemplaire dernièrement. 

 

Que dire, donc. 

 

Tout d’abord, Casse-Noisette est une histoire que j’adore.  Je la trouve magique, pleine d’imagination et c’est très, très Noël.  En effet, l’histoire commence quand les enfants Silberhaus reçoivent leurs cadeaux de la part de leurs parents et de leur parrain Drosselmayer.   Ils reçoivent hussards et poupées mais Marie, jeune fille de sept ans et demi, se prend d’affection pour un Casse-Noisette et devient sa gardienne.  Toutefois, la nuit, les jouets sont attaqués par une armée menée par le Roi des Souris et Marie sauve la mise.  C’est que ce Casse-Noisette n’est pas un Casse-Noisette ordinaire!

 

C’est son histoire qui nous est racontée.  Nous voyons comment il est devenu un Casse-Noisette pas très joli et comment on a tenté de le sauver.  C’est ma foi quand même différent du ballet, même si l’histoire est la même.  Je sais, ce n’est pas très logique, ce que je tente de vous dire!  Mais dans la version dansée, on se concentre sur la soirée de Noël, la bataille et le voyage au pays des poupées tandis que dans le livre, tout ceci y est mais condensé et une bonne partie de l’histoire nous amène à Nuremberg dans la famille de la Princesse Pirlipate, princesse bien jolie mais par ailleurs pas très chanceuse. 

 

Ce conte, c’est pour faire rêver les enfants.  Il y a de magnifiques poupées qui sont gentilles, en plus de ça, et qui s’animent.  De valeureux soldats, qu’ils soient de plomb ou de pain d’épice.  Un royaume magique, qui se mange, et où évoluent personnages féériques et adorables.   C’est aussi plein de valeurs chevaleresques, de grandes batailles et d’amour.  Parce que bon, c’est un conte, et la demoiselle épouse le prince à la fin, pour l’intérieur et non pour l’extérieur (même si la demoiselle n’a que quoi… 8 ans quand elle se marie… bref, ne pinaillons pas!) 

 

Malgré tout ça, et malgré la plume de Dumas, toujours pleine d’humour, qui réussit à nous rendre très vivantes les batailles de jouets (mes parties préférées dans le roman), j’avoue avoir une préférence pour le ballet. C’est sans doute parce que je l’ai découvert à l’âge qu’il faut et parce que c’est cette version, davantage dans le rêve et dans la magie, qui m’a fait découvrir l’histoire.  Les aventures au royaume des poupées passent un peu vite dans le livre et je crois que je préfère voir que lire ce genre de descriptions, surtout à cette vitesse. Je m’attendais à être davantage transportée alors que j’ai seulement trouvé ça mignon. 

 

Sauf que là, maintenant, j’ai le goût de trouver de jolis albums sur le sujet.

 

Merci Pimpi pour le prêt!

Et je te seconde sur les typos et l’orthographe… oh. my. god. 

 

 

(21 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Nataka

    Mais la version d’Hoffman, tu l’as lue ?

    1. Karine :)

      Nataka: Je dois l’avoir lue enfant mais je n’en ai aucun souvenir et je ne trouve plus mon recueil.  Beaucoup de mes livres d’enfant ont mystérieusement disparu… so sad.

  2. Ici, Père noêl. s'taille de bonne fête.!!

    Un petit coucou à ton blog où j aime revenir…

    Bonne semaine…

    Lorent

    1. Karine :)

      Bonne semaine à vous aussi.

  3. niki

    alors là ! je suis bluffée, je ne connaissais que la version d’Hoffman – merci pour le billet, je vais noter (mais pas encore acheter  )

    1. Karine :)

      Niki: Voilà, tu es super sage!  Je ne me souviens absolument plus si j’ai lu la version d’Hoffman, je dirais que oui, mais bon… c’est il y a tellement longtemps.  Ma référence, c’est le ballet…

  4. mango

    J’aime beaucoup ce ballet  mais je ne savais pas que Dumas en avait écrit une version aussi! 

    1. Karine :)

      Mango: J’ai trouvé ça je ne sais plus trop comment… mais quand j’ai vu Dumas, je me suis dit que je ne pouvais pas passer à côté.  Maintenant, je veux lire ou relire (je ne sais plus en fait) la version d’Hoffman!)

  5. Irrégulière

    C’est sûr que c’est vraiment un conte pour noël ! Oh làlà, ce que j’ai pu rêver avec le ballet !

    1. Karine :)

      Irrégulière: Pareil.  Ce ballet, c’est l’un de mes plus beaux souvenirs de Noël!

  6. niki

    Karine:) je ne savais pas que c’était si dur d’être sage LOL

    1. Karine :)

      Niki: En tout cas, je n’ai certainement pas le gène de la sagesse, c’est le moins qu’on puisse dire!  Mais bon, tu es forte, hein.  (Sauf que d’un autre côté… c’est Dumas!)

  7. Allie

    J el’ai lu l’an dernier. Par contre je l’avais trouvé dans une vieille édition Flammarion, une couverture rouge cartonnée avec un affreux bonhomme dessus.

    J’avais bien aimé! J’aime tout ce qui parle de Casse-noisette! J’en ai lu quelques beaux albums aussi. Je te conseille le documentaire chez Dominique & Compagnie, qui est un beau mélange d’album, de document, avec des liens internet. Sinon, je te suggère l’album de Lucie Papineau qui est très très beau!

    1. Karine :)

      Allie: Je ne le trouvais pas, heureusement que Pimpi me l’a prêté!  Moi aussi j’aime en général tout ce qui parle de Casse-Noisette, c’est très siginificatif pour moi.  Je vais surtout noter l’album de Lucie Papineau.  J’aime beaucoup ce qu’elle fait.  Et j’en profiterai pour jeter un oeil sur le documentaire!  Merci pour les idées.

  8. Pimpi

    Aaaaah, les fautes dans cette édition m’ont fait grincer des dents!

    Et peut-être que tu en as entendu parler quand j’en ai parlé sur mon blog il y a deux ans! 🙂

    Ce n’est pas un de ses meilleurs textes, par contre!

    Bref… j’ai bien envie de lire la version d’Hoffman un de ces jours! Et d’aller voir le ballet quand mes finances me le permettront!

    1. Karine :)

      pimpi: Oui, c’est probablement chez toi que j’en ai entendu parler 😉  D’accord, ce n’est pas un de ses meilleurs texte mais c,est quand même Dumas.  J’aimes les batailles de Dumas, en fait.  Moi aussi je veux lire la version d’Hoffman.  Et revoir Casse-Noisette.  Il joue cette fds à Alma… je me demande si je ne vais pas y aller.

  9. Hazel

    Bonsoir,

    en visitant votre blog, j’ai vu que vous vous intéressez au milieu littéraire. Je me permets donc de vous parler du Hangar, qui est un site littéraire qui publie régulièrement des chroniques littéraires et artistiques ainsi que des créations d’internautes.
    Par ailleurs, en ce moment, le site organise un concours avec pour thème La Naissance : pour y participer il suffit d’envoyer un texte (poésie, théâtre, nouvelle, etc.) ou une oeuvre picturale (photographie, peinture, BD, dessin, etc.) jusqu’au 28 décembre via le formulaire de contact du site ou bien à l’adresse mail suivante : contact@le-hangar.com

    Nous vous attendons donc sur http://le-hangar.com/

    Hazel, du Hangar.

  10. Louve

    @Karine:) Je vous lis régulièrement, mais n’avais encore jamais commenté…

    Je viens d’acheter un album intitulé « Au bonheur de Noël » dans lequel figurent deux contes, l’un est une histoire racontée autour du poème de Clement Moore sur le Père Noël et l’autre est une adaptation du conte d’Hoffmann.

    Les illustrations sont très belles et même si cette version du Casse-noisette ne suit pas tous les rebondissements de l’adaptation de Dumas, on sent que l’auteur s’en est en partie inspirée.

    1. Karine :)

      Louve: Ravie de vous lire, alors!  Le poème dont vous parlez, c’est « Twas the night before Christmas »??  Je l’aime beaucoup, celui-là.   Je vais voir si je peux le trouver, c’est une combinaison qui me semble gagnante!

  11. Louve

    Oui, c’est bien ce poème-là, mais il est intégré à une petite histoire romancée mettant en scène Clement Moore et ses enfants la veille de Noël.

     

    1. Karine :)

      Louve: Ah, ça doit être mignon comme tout! Définitivement noté!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils