«

»

Déc 05 2010

Photo du profil de Karine:)

Azilis – 3- Le sortilège du vent – Valérie Guinot

Azilis-3.jpg coup-de-coeur.gif Présentation de l’éditeur

« Ils se serrèrent l’un contre l’autre, les mains jointes. 

Leurs pouls s’accordèrent presque immédiatement,

comme s’ils se retrouvaient

après une trop longue absence.

Quand le coeur de Myrddin battit au rythme du sien,

le bonheur envahit Azilis.

Ainsi qu’une peine immense, que traversaient

les éclairs d’une haine incandescente…

 

Commentaire

Pour une fois, je publie un billet de lecture très proche de la date où j’ai lu le dit livre parce que je suis tellement « high » que j’ai le goût d’en parler là, maintenant, tout de suite.  Sauf que bon, comme personne – ou presque – ne l’a lu, je risque de me parler toute seule mais c’est paaaas grave!!

 

Ce livre est un tome 3 (je vous ai déjà parlé du premier et du deuxième, d’ailleurs) qui clôt une série qui m’a définitivement accrochée et qui est l’un des gros coups de coeur que j’ai eus depuis longtemps.  La lecture de ce tome en particulier a été ma foi… épique (Bladelor, qui s’est tapé mes commentaires hystériques qui commençaient par « J’hyperventile » pourra en témoigner).   J’ai dévoré le début, en apnée, pour être complètement et totalement insultée à un moment donné.  Sérieusement, j’ai eu l’air d’un gros bébé lorsque j’ai lancé un « QUOI, NON!??!?!?!?!?!  » – si, si, avec toute cette ponctuation, je le jure – et que j’ai reposé le livre en me croisant les bras pour mieux bouder.  J’ai limite tapé du pied. Je suis réconciliée pour finir car bon, il ne pouvait en être autrement (sincèrement, la fin me plaît, même si j’aurais pour ma part vu autre chose, plus tragique), et que je l’avais même vu venir (la même pourra encore témoigner) mais j’étais quand même sans voix.  Et vraiment fâchée!  J’en ai parlé toute la soirée à mes copines de danse qui n’en demandaient pas tant (surtout qu’elles n’avaient jamais entendu parler de la série de leur sainte vie et que mes élucubrations étaient tout sauf intelligibles). 

 

Ok, je sais, je raconte ma vie.  Mais je la raconte pour exprimer à quel point cette série est venue me chercher, à quel point j’étais dedans, à quel point les personnages étaient devenus vivants pour moi.  J’en ai rêvé, j’y pense depuis que j’ai refermé ce livre et ces 400 pages ont passé bien trop vite.  J’en aurais pris encore, j’aurais aimé vivre davantage d’aventures avec Azilis, Kian, Myrddin, Caius et Enid.  Il s’agit d’un roman jeunesse, écrit comme tel mais il y a un véritable souffle et surtout un mélange très habile de légendes (de plus en plus présentes) et de personnes qui auraient pu exister.  J’ai aimé voir s’ébaucher devant mes yeux cette histoire que tous connaissent, voir ce qui aurait pu être, comment ça aurait pu être transformé pour devenir ce que l’on connaît.  Parce que ce n’est pas « exactement » ça… ça n’a pas l’air plaqué là.  On s’imagine les murmures et les échos de cette histoire traverser les siècles et se modifier doucement.   Bref, j’aime.  Vraiment. 

 

Il est extrêmement difficile de parler de ce tome sans spoiler les précédents, ce que je ne veux absolument pas faire.  Je dirai seulement qu’Azilis est confrontée à sa dualité, qu’elle doit grandir très vite et que ses émotions, quelles qu’elles soient, sont exacerbées et magnifiées.  Azilis n’est pas ordinaire.  Elle aime avec passion, elle haït aussi.  À la recherche de son frère Ninian, elle est déchirée entre Myrddin le barde et Kian, son ami d’enfance, celui qu’elle a choisi pour compagnon.  Il m’a d’ailleurs un peu manqué dans ce tome, le beau ténébreux.  Quant à Myrddin, qui l’aide – avec ses propres motivations – il me fascine carrément.  Encore une fois, je suis à l’envers de tout le monde sur ce coup!  Caius, son frère, personnage qu’on apprend à aimer, est aussi très présent et il m’a souvent beaucoup touchée.  Ils font des erreurs, ils les paient… et soudain, trop vite, c’est fini. 

 

Et moi, je suis en deuil. Alors je vais retourner lire des bouts des tomes 1 et 2 parce que je suis absolument incapable de m’intéresser à quoi que ce soit d’autre!

 

Merci Bladelor pour la découverte et pour toutes les émotions!

(26 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Cuné

    Bon, je crois qu’on est un petit peu obligé de découvrir Azilis, là… :))

    1. Karine :)

      Cuné: Si, si, obligée! ;))

  2. Irrégulière

    C’est typiquement le genre de choses qui pourraient me mettre dans le même état que toi, mais ce que tu dis de la fin du coup me refroidit, je vois venir en plein le truc qui ne va pas du tout du tout me convenir…

    1. Karine :)

      Irrégulière: Je ne sais pas, en fait… je pense que Bladelor et Clarabel (qui ont lu aussi) ont aimé la fin.   Moi aussi, en fait.  Mais bon, je reste très nébuleuse pour laisser aux gens le soin de découvrir petit à petit, par eux-mêmes mais ça ne pouvait finir qu’ainsi! 😉

  3. Edelwe

    Bladelor vient de m’offrir le tome 1!

    1. Karine :)

      Edelwe: J’espère que ça va te plaire.  Pour ma part, je suis conquise, vraiment.  Et c’Est aussi la faute à Bladelor!

  4. Richard

    Quelle fougue !!!

    Merci pour ce commentaire qui m’a fait sourire !

    J’aime beaucoup quand tu t’impliques comme ça dans tes chroniques …!

    Au grand plaisir de te lire !

    1. Karine :)

      Richard: Je m’implique beaucoup trop dans mes chroniques mais je ne peux pas faire autrement, je suis comme ça, je pense! 

  5. deliregirl1

    Je suis vraiment tentée par cette série depuis que j’en entends parler.

    1. Karine :)

      Deliregirl: Je pense que ça pourrait te plaire, en plus.  En tout cas, moi, ça a vraiment fonctionné et je me méfie toujours quand on me dit que c’st super bien!

  6. Le Papou

    Penses-tu qu’un humain ordinaire de genre masculin masculin (répétition voulue) et d’un âge plus que certain pourrait aimer ?

    Stpdsit non ! ça m’évitera d’augmenter ma PAVL ou LAL ou qu’importe comment on l’appelle.

     

    1. Karine :)

      Le Papou: ;)))  Bon, en fait, je ne sais pas… si tu aimes les légendes (surtout certaines, mais je ne veux pas préciser lesquelles ici) et l’époque, peut-être.  C’est plus « fille » mais il y a quand même genre… des épées!

  7. bladelor

    Mais non tu ne parles pas dans le vide !!! Je t’écoute moi, et même attentivement !
    Même si avec tes visions tu m’effraies un peu ! :o)
    Ah, quelle série… J’espère que Valérie Guinot va vite écrire autre chose. 

    1. Karine :)

      Bladelor; Avoue que tu as fait un saut quand je t’ai shooté la fin après 140-150 pages! ;))  Mais ça ne m’a pas empêchée de vivre cette lecture à plein, c’est le moins qu’on puisse dire!  Et moi aussi j’espère qu’elle écrira autre chose.  Tu sais s’il y a un truc de prévu? 

  8. bladelor

    Nope, pas d’infos pour le moment, je lui ai posé des questions et j’attends sa réponse, dès que j’ai quelque chose d’intéressant j’en parlerai de suite tu t’en doutes bien ! 

    Et oui tu m’as effrayée, tu es une sorcière ! 😉

    1. Karine :)

      Bladelor: J’espère qu’elle va te donner plus de réponses que la maison d’édition ;)) J’attends de tes nouvelles alors, quand elle sortira un autre roman!

  9. Stephie

    C’est malin ! Avec toutes tes bêtises, là, j’ai envie de lire la série maintenant, ah ah ah !

    1. Karine :)

      Stephie: Mes bêtises?  À moi?  Tu dis ça parce que je vous ai carrément harcelés sur FB pendant une semaine avec mes commentaires hystériques et ensuite endeuillés?  Et ouiiiii faut lire la série!  C’est pas moi qui vais te dire le contraire.

  10. Pimpi

    Je ne lis pas, je ne lis pas, je ne lis pas…. je reviendrai quand je l’aurai lu!!!

    1. Karine :)

      Pimpi: J’ai tellement hâte que tu l’aies lu!  On va pouvoir jacasser comme on veut!

  11. yueyin

    Bon c’est décidé, je ne prends aucun risque, je commande le 2 et le 3 avant de commencer ma lecture et j’entre en apnée :-)))

    1. Karine :)

      Yue; Ouiiiii bonne idée!!! ;))

  12. Syl.

    C’était à ton cours de danse que tu bassinais les oreilles de tes copines ? Moi c’était à la piscine et mon amie qui a 65 ans ne comprenait rien à tout ce que je racontais. Dans le style… « Tu crois, que si on aime d’amour quelqu’un sur terre ce serait plus fort que si on aimait quelqu’un ailleurs ? » J’allais tout de même pas lui dire « quelqu’un dans une bulle d’air », hein ? Dis moi Karine, comment tourner la phrase… Ce soir, j’ai fait mon billet, et j’ai tarabiscoter mes mots en un truc délirant que personne comprendra. Sauf toi, Bladelor et celles qui l’ont lu.
    Mon amie-piscine du jeudi soir va croire que je ne suis pas bien dans ma tête ! Parce que la question, je l’ai emberlificotée comme j’ai pu. Précisant bien « Tu sais, c’est une légende. Tu aimes toi, les contes ? » Elle n’a rien répondu ! Je passe pour quoi maintenant ??? Drôlement atteinte la fille !!!!!!

    1. Karine :)

      Syl: Ah oui, pauvre ton amie, j’imagine ce qu’elle a dû ressentir.  Je vais aller lire ton billet… voir si j’y comprends quelque chose.  Duuuuur de ne rien révéler hein!  Mais même si j’aime la fin, j’aurais fait les choses un peu différemment, en fait.  Mais je veux pas en parler ici pour ne spoiler personne.

  13. Praline

    Olalala ! Je viens de terminer les 2 premiers tomes. J’ai trop envie d’enchainer sur le suivant mais je sens que la fin ne va pas me plaire. 

    1. Karine :)

      Praline: En fait, même si j’étais complètement hystérique, le 3e tome est celui qui a le plus de longueurs selon moi, quand même.  Et bon, la fin, je peux vivre avec, mais ça n’aurait pas été ce que j’aurais choisi non plus… De quoi tu as peur pour la finale?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils