«

»

Nov 14 2010

Photo du profil de Karine:)

Les maîtres de Glenmarkie – Jean-Pierre Ohl

maitres-de-glenmarkie.jpg coup-de-coeur.gif Présentation de l’éditeur

« Qui sont vraiment les maîtres du manoir de Glenmarkie, cette bâtisse écossaise menaçant ruine, tout droit échappée d’un roman de Stevenson?  Et où est donc passé le trésor de leur ancêtre Thomas Lockhart?, un écrivain extravagant mort de rire en 1660?    Fascinée par le génie de Lockhart, intriguée par l’obscur manège de ses descendants, la jeune Mary Guthrie explore les entrailles du manoir et tâche d’ouvrir les trente-deux tiroirs d’un prodigieux meuble à secrets.

 

Ebezener Krook est lui aussi lié au Lockhart.  À Edimbourg, dans la librairie d’un vieil excentrique, il poursuit à l’intérieur de chaque livre l’image de son père disparu. 

 

Les tiroirs cèdent un à un sous les doigts de Mary.  Les pages tournent inlassablement entre ceux d’Ebenezer.  Mais où est la vérité?  Dans la crypte des Lockhart?  Au fond de Corryvreckan, ce tourbillon gigantesque où Krook a failli périr un jour?  Ou dans les livres? »

 

Commentaire

Ce livre, il était pour moi.  Complètement et totalement pour moi.  J’y suis plongée, je l’ai presque lu deux fois vu que j’ai presque tout repris le début pour être certaine de tout voir les liens et les références, j’ai vécu dedans.  Bref, nous étions destinés l’un à l’autre, ce livre et moi.  Rien de moins!

 

Quel hommage à la littérature, aux livres qui vivent un peu, aux lecteurs aussi!  C’est de l’intertextualité très maîtrisée et une maîtrise impressionnante (du moins, elle m’a impressionnée, moi!) de l’intrigue.  On y croise, par de multiples références, plusieurs auteurs que j’aime d’amour et d’autres aussi que je veux découvrir.  Stevenson, Dickens, Walter Scott, Jack London, Shakespeare (qui a une citation pour toutes les occasions)…  Que ce soit par leurs romans ou par des similarités entre l’histoire des maîtres de Glenmarkie et les oeuvres de ces auteurs, la littérature, surtout la littérature victorienne, est très présente dans le texte mais aussi dans l’atmosphère.  C’est un joyeux mélange d’aventures, de mystères, d’atmosphère gothiques, de trahisons et de fatalité, aussi.  Quel plaisir!

 

Je sais, quand je suis aussi enthousiaste, la cohérence en prend pour son grade!  Mais c’est une histoire simple et complexe à la fois, une histoire qui a pour origine un écrivain original et fantasque, Sir Thomas Lockhart de Glenmarkie (qui tient un peu de Thomas Urquhart, je crois.  Non non, je ne suis pas très savante… j’ai pris ça dans « Monsieur Dick« , c’est tout!), laird  écossais resté fidèle au roi sous Cromwell, possesseur supposé d’un fabuleux trésor et présumément mort de rire.  Ses descendants semblent avoir hérité de cette originalité parfois à la limite de la folie,  et nous sommes entraînés dans une chasse au trésor pleine de x et de o, dans un manoir en ruine où semblent traîner des ombres du passé. 

 

Ce sont donc à travers les yeux et la voix de deux personnages vivant dans les années 50 que cette histoire nous sera dévoilée.  Ebenezer Krook (soooo Dickensian, hein!) un prêtre catholique qui n’aime pas lire. Suite à une bagarre avec son évêque, il défroque et se retrouve comme assistant libraire dans la librairie de Arthur Walpole, dans un Edinburg qui m’a semblé très, très réel. Oui, oui, ce même Krook que l’on retrouve dans « Monsieur Dick » et dont l’histoire nous a été brièvement racontée… j’ai d’ailleurs relu plusieurs passages pour retrouver ce personnage biem mystérieux, à Bordeaux, plus âgé mais toujours aussi étrange.  

 

Mary Guthrie est étudiante en littérature et après une brève rencontre avec Krook, elle se passionne pour Sir Thomas Lockhart, qui semble avoir un lien avec le dit Krook.   Chacun sa quête, qu’elle soit une quête pour résoudre des mystères littéraires ou celui du départ d’un père.  Chacun sa manière aussi.  Le tout s’entrecroise à plusieurs moments et chaque minute de ma lecture m’a plu. 

 

J’ai aimé les personnages, dans leur imperfection et avec leurs travers, j’ai aimé les amitiés qui se lient, les invités surprises.  J’ai aimé l’humour sarcastique, les atmosphères, la plume abordable mais riche. Mais j’ai surtout aimé l’amour des livres et cette librairie où on vend des livres de plus de 50 ans qui semblent vraiment exister, avec ses clients étranges et ce vieux libraire vraiment amoureux de son métier et de ses livres.   J’ai noté plusieurs phrases plusieurs réflexions sur la lecture mais je vous ferai part de celle-ci, qui me rejoint particulièrement…

 

« Un Dickens qu’on a pas lu, c’est comme… une vie de rechange! »

 

Un coup de coeur, donc!  Totalement jubilatoire.  Je ne peux que le conseiller vivement à tous les amoureux de la littérature anglaise, écossaise et victorienne.  Il y a de fortes chances que ça vous plaise.


Et là, je vais faire une pétition pour que Jean-Pierre Ohl écrive un autre roman. 

(48 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Isabelle

    Oh !!!! Très, très, très, TRÈS tentant tout cela !

    1. Karine :)

      Isabelle: J’ai carrément adoré.  Totalement emportée!

  2. Ys

    ça fait plaisir de te voir aussi enthousiaste ; j’ai beaucoup aimé aussi.

    1. Karine :)

      Ys: Quand je m’enthousiasme (pour quelque raison que ce soit), c’est toujours avec transports, n’est-ce pas!  Ce livre était vriament pour moi!

  3. Kathel

    Allez, jouons tout de suite le canard boiteux… Je n’ai pas réussi à entrer dans ce livre, je pense que les références à la littérature anglaise m’ont échappée en grande partie et du coup, j’ai trouvé le tout assez incohérent et n’ai pas réussi à m’y intéresser.

    1. Karine :)

      Kathel: Tu n’es pas la seule, à mon souvenir.  C’Est un commentaire que j’ai lu à plusieurs reprises.  C’est le genre de roman que tu aimes beaucoup ou dans lequel tu n’entres pas du tout, je crois.  Pas vraiment de milieu.

  4. keisha

    Ouh! Complètement d’accord! Il faudrait que je relsie l’autre, je n’avais pas vu qu’il y avait un personnage repris. j’avais bien repéré le passage que tu cites sur Dickens.

    Et tu as vu, il y a des passages dans le bouquin complètement dickensiens, par exemple la description de la maison d’un des personnages secondaires (je cite de mémoire, qui est ce qu’elle est)

    M’étonne pas que tu aies aimé!

    1. Karine :)

      Keisha; Oui oui, il y a un personnage commun, et plein de points dans l’histoire aussi.  C’est vraiment très bien.  J’ai relu le dixième livre avec des yeux tout neufs, après!  Et oui, soooo dickensian, parfois!!  J’adore, comme de fiat!

  5. Manu

    Tout comme Kathel, je n’ai pas réussi à entrer dans ce roman. Je ne sais pas si jel’ai lu au mauvais moment ou si tout simplement, il n’était pas pour moi. Bref, je l’ai abandonné mais je réessaierai, c’est promis.

    1. Karine :)

      Manu: Ah, c’est rare qu’on ait des avis très très divergents mais là, peut-être que ce n’est pas pour toi, du moins, pas maintenant.  J’adore les hommages aux auteurs que j’aime et là, il y en a plein, c’Était forcé!

  6. Mivava

    Ce roman me tente beaucoup également. Je l’avais déjà noté mais il devient prioritaire avec ton avis.

    1. Karine :)

      Mivava: J’espère que ça te plaira!  Soit on aime beaucoup, soit pas du tout à ce que j’ai pu voir.  Dans mon cas, ça a totalement fonctionné!

  7. Syl.

    Salut, c’est le mois des tags… Je me voyais mal ne pas te mettre dans ma liste car c’est le tag de l’amitié ! Liste des questions sur le blog de George, Mango, le mien…

    1. Karine :)

      Syl: Merci, c’Est super gentil!  Comme j’ai dit chez toi, j’ai répondu à un (ou des tags) dans le genre il y a un moment alors je ne sais pas si je vais le reprendre, surtout que j’ai à peine le temps de lire, ces jours-ci… mais j’apprécie l’attention!

  8. amanda

    pas lu, mais j’ai envie d’essayer…

    1. Karine :)

      Amanda: Je me demande bien ce que tu pourrais en penser, en fait! 

  9. Brize

    Globalement, il a fait un flop, avec moi, ce roman  !

    (http://brize.vefblog.net/Les_Matres_de_Glenmarkie_JeanPierre_OHL )

    1. Karine :)

      Brize: Tu n’es pas la seule…  Manu et Kathel aussi ont été déçues.  Mais il était fait « sur mesure pour moi », je pense et c’est pour ça que je suis si enthousiaste. 

  10. yueyin

    YES !!! je signe immédiatement… un autre roman viiiite !!! bon en même temps j’ai monsieur Dick qui m’attends sagement (comme beaucoup d’autres certes) et je compte m’en régaler et zut sinon tu me donnes envie de le relire celui-là tss tss tss :-))))

    1. Karine :)

      Yue: Je suis over vilaine, je sais!  Et oui, faut lire Monsieur Dick aussi, tu vas revoir Krook!!! 😉

  11. Restling

    Ahlala oui, quel plaisir avait été cette lecture !

    1. Karine :)

      Restling: Ouiiii… j’en soupire d’aise rien qu’à y repenser!

  12. Irrégulière

    Je note, tu me donnes très envie !

    1. Karine :)

      Irrégulière: C’est sans doute parce que j’ai vraiment, vraiment, vraiment aimé.  Un total plaisir de lecture pour moi pour l’histoire, pour Dickens, pour Edinburgh… pour tout, quoi!

  13. maggie

    il me semble que j’avais déjà repéré cet auteur sur ton site… En tout cas, c’est un auteur que je veux découvrir à tout prix !

    1. Karine :)

      Maggie: Sans doute fais-tu allusion à Monsieur Dick et le dixième livre, que j’ai aussi beaucoup aimé.  Je pense que ça pourrait te plaire, vu ton amour pour les classiques anglais!

  14. Sébastien Almira

    Ah ! heureux que tu l’aies enfin lu ! Je te rejoins sur tout ce que tu en as dit : ce roman est merveilleux (et pourtant, comme en témoigne mon blog, ce n’est pas le genre de roman dont je suis le plus friand), écrit par une plume renversante de poésie et matinée d’un humour anglais particulièrement imagé. Il a difficilement marché auprès du grand public, et c’est fort dommage : à lire sans modération !

    Concernant ta pétition, je n’ai peut-être pas le droit de le dire, mais il vient de finir un nouveau roman. Ne reste plus qu’à le proposer à Jean-Marie Laclavetine ! (un autre auteur qui devrait te plaire Karine)

    1. Karine :)

      Sébastien Almira:  Rien à ajouter…  ça a été un régal du début à la fin.  Et bon, comme tu n’as peut-être pas le droit de le dire, je vais me cacher pour crier ma joie à l’idée de relire bientôt cet auteur! 

  15. Joelle

    En général, j’évite souvent les livres parus dans cette édition mais là, je note sans hésitation !

    1. Karine :)

      Joelle: j’espère que ça te plaira.  On aime ou on déteste, je pense!

  16. Lou

    Enorme coup de coeur pour moi aussi, j’attends depuis son nouveau roman………

    1. Karine :)

      Lou: J’attends depuis moins longtemps que toi… mais avec beaucoup, beaucoup d’impatience, en tout cas!

  17. Lilly

    J’étais convaincue que tu serais conquise !!

    Sinon, il faut signer où pour la pétition ?

    1. Karine :)

      Lilly: Je ne suis pas surprise que tu ne sois pas surprise!  C’était écrit dans le ciel que ça me plairait! 

  18. Syl.

    Et ben ! Quel discours dithyrambique ! Tu donnes le besoin de lire ce roman…
    J’ai lu quelques tags, et j’en conclus que 1 – t’es Miss Catastrophe (pour notre plus grand plaisir), 2 – The Doctor est à toi et  3 – tu es infirmières ?

    1. Karine :)

      Syl: J’ai vraiment adoré!  J’espère que d’autres aimeront, car les avis sont très partagés.  Pour les conclusions, je confirme 1) Je SUIS miss catastrophe… et ça ne s’améliore pas avec l’âge.  2) Le Docteur est à moi, mais je partage avec Fashion parce que bon, les amies, faut être généreuses avec elles.  Mais non, je ne suis pas infirmière 😉  Mais oui, je travaille dans un hôpital!

  19. Richard

    Je suis tout à fait en accord avec ton appréciation !

    Ce livre est extraordinaire …

    Et j’ai aime le ton et l’enthousiasme de ta chronique.

    Moi, je pars une pétition pour que tu écrives plus souvent.

    J’aime beaucoup te lire !

    Amitiés

    1. Karine :)

      Richard: C’est super gentil!  J’ai adoré ce roman, c’Est facile de se laisser emporter dans ce temps-là!

  20. Alwenn

    Moi je n’ai pas aimé. J’ai littéralement ADORéééééééééééé ! Oui, oui, une pétition ! une pétition ! J’suis avec toi !!!

    1. Karine :)

      Alwenn:  Ouiiiiiiiii pour la pétition!!!  C’est un réel coup de coeur pour moi!  Un livre qui donne le goût de lire jour et nuit!

  21. bladelor

    « Ce livre, il était pour moi. »… Je ne sais plus où j’en avais entendu parler pour la première fois, chez une blogueuse que je visite tous les jours, mais laquelle ?… bref, quand j’avais lu le billet de ladite lectrice, je m’étais faite la même remarque. Bref, je l’avais noté puis enlevé et je vais le renoter en le surlignant grâce à ton billet.

    1. Karine :)

      Bladelor: J’espère que ça te plaira.  D’autres n’ont pas apprécié mais je me croise les doigts pour que la sauce prenne pour toi.  J’ai tellement, tellement aimé!

  22. Suzanne

    Ah tentatrice Karine!!! Je note doublement.

    1. Karine :)

      Suzanne: Je pense que ça peut te plaire, en effet!

  23. Aifelle

    Noté depuis sa sortie, depuis il est resté sagement sur ma LAL. Il faudrait déjà que je vérifie s’il est à la bibliothèque tiens

    1. Karine :)

      Aifelle: Tu es très très sage!  Mais ce livre, je l’ai vraiment adoré.  Je pense qu’on aime d’amour ou on n’accroche pas du tout, en fait!

  24. Titine

    Je suis en ce moment plongée dedans et je vais te surprendre : j’adore !!! De toute façon un ouvrage dont le héros se nomme Ebenezer Krook ne pouvait que me plaire. Comme toi, je me délecte des références à mes chers victoriens et à mon cher Will, que du bonheur ce livre !!!

    1. Karine :)

      Titine: Ah non, bizarrement, je ne suis pas duuuuu tout surprise! ;)))  Un véritable bonheur!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils