«

»

Sep 25 2010

Photo du profil de Karine:)

Monsieur Dick – Jean-Pierre Ohl

monsieur-dick.jpgPrésentation de l’éditeur

 » Le narrateur, François Daumal, nourrit une passion exclusive pour Dickens.

Il est hanté par le désir de connaître la fin que prévoyait de donner le grand écrivain à son ultime roman, Le Mystère d’Edwin Drood, dont l’inachèvement a suscité jusqu’à nos jours un déluge d’hypothèses parfois délirantes. Mais Daumal a un rival, en la personne de Michel Mangematin, qui poursuit la même chimère… Sous le regard d’un vieux libraire mystérieux, M. Krook, les deux jeunes gens se livrent à un duel acharné, qui se prolonge sur le terrain amoureux. Les énigmes se multiplient, les rebondissements emportent le récit d’une époque à l’autre sur un rythme effréné, en compagnie de personnages extravagants dignes de Miss Havisham ou de Mr Pickwick. Lequel des deux jeunes hommes découvrira le secret d’Edwin Drood ? »

 

Commentaire

Ça fait combien de temps que je casse les oreilles à tout le monde parce que je veux absoooolument lire ce livre?  Je me rappelle l’avoir cherché à Paris en 2008, ça donne une idée.  Et j’étais déjà désespérée.  Il a fallu que la bonne fée Delphine me rende visite et me l’apporte gentiment pour que je puisse enfin le lire. 

 

Bien entendu, il y a un nom en particulier qui avait attisé ma convoitise: Dickens.  Le seul, l’unique.  Dickens, mon amour.  Ok, l’un de mes amours!  Parce qu’on sent sa présence dans tout le roman, que ce soit par des allusions directes à des personnages ou à des oeuvres, mais aussi par son existence qui fascine, qui a marqué son temps.  C’est que Dickens était une vedette à l’époque.  Et ce magnétisme s’exerce à presque un siècle de distance sur deux étudiants qui rêvent d’élucider le mystère d’Edwin Drood: François Daumal et Michel Mangematin. 

 

Ce fut un réel plaisir de plonger dans cet univers qui nous promène de l’époque de Dickens, telle que racontée par le journal d’un étudiant qui a rencontré Dickens à la fin de sa vie, Évariste Borel, à celle des deux étudiants passionnés qui visitent la librairie d’un certain Mr. Krook et qui se nourrissent de leur passion littéraire.   Les premières pages nous introduisent à un certain Monsieur Dick et nous savons déjà qu’il y aura un drame.  Et ce savoir a teinté toute ma lecture et lui a donné une dimension fataliste, inquiétante.  Michel et François sont très différent.  Le premier est ambitieux, volontaire tandis que le second vit davantage dans l’oeuvre de Dickens et a du mal à habiter le monde réel, ses pensées et sa réalité s’échappant inexorablement vers l’ère victorienne telle qu’emprisonnée dans les livres de Charles Dickens.  « Jamais je ne deviendrai le héros de ma propre vie. », affirme-t-il d’emblée. 

 

Tout au long du roman, nous suivons leurs hypothèses sur Edwin Drood (le roman de style policier, probablement inspiré par les oeuvres de Wilkie Collins, que Dickens n’a jamais achevé) mais nous suivons aussi l’aventure d’Évariste, contemporain de Dickens.  Nous les suivons pour savoir non pas ce qui va arriver, car on le sait dès le début, mais comment.  J’ai aimé cette atmosphère Dickensienne, avec des personnages aux noms farfelus et aux caractéristiques frappantes, presque caricaturaux, par moments.  J’ai aimé voir apparaître les noms de mes romans préférés, leurs héros, ainsi que les citations et allusions qui nous font des clins d’oeil au détour d’une page.  J’ai aimé aussi revoir Rochester en pensée et Gad’s Hill Place, lieux visités l’été dernier.  J’ai aimé aussi les différences de ton dans les parties modernes et le journal d’Évariste. L’auteur nous promène un peu partout dans son univers et ça me plaît.   

 

Une excellente lecture pour moi, même si un semblant d’interrogation subsiste toujours dans ma petite tête après ma lecture de ce roman, même si j’ai ma petite idée.  Je me plongerai donc rapidement dans Les maîtres de Glenmarkie, du même auteur, qui attend sagement dans ma pile!!!

(32 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Sébastien

    Ah ! cela faisait longtemps qu’aucun des livres dont tu parlais ne me tentait, et quelle joie en ouvrant le mail me notofiant un nouvel article sur ton blog lorsque j’ai vu Jean-Pierre Ohl, qui était mon prof à l’IUT, formidable. Je n’ai pas encore lu Monsieur Dick, mais Les maiîtres de Glenmarkie qui t’enchanteront, je pense, encore plus ! J’ai été conquis par ce livre alors que ce n’est pas mon genre de prédilection, les grands romans d’aventures 18e, 19e, anglo-saxons ou français. Mais là ! quel bonheur cette lecture, un humour hors du commun, très fin, une écriture remarquable, et une intrigue savoureuse ! tu verras, et je lirais ton article avec intérêt !

    1. Karine :)

      Sébastien: J’ai en effet des lectures qui vont un peu dans tous les sens!  Les maîtres de Glenmarkie sont dans ma pile, depuis une bonne année… c’est terrible, je sais!  J’aurais bien aimé avoir M. Ohl comme prof, ceci dit… :))

  2. keisha

    Oh que oui j’ai adoré ce roman , et j’ai fait acheter les maitres de Glenmarkie à la bibli, non mais. Enjoy!

    1. Karine :)

      Keisha: J’ai bien hâte de lire Les maîtres de Glenmarkie.  Mais là, je laisse passer un peu de temps pour me ré-émerveiller!!

  3. Lilly

    Je n’ai pas lu celui-ci, mais tu vas te régaler avec « Les Maîtres de Glenmarkie » !

    1. Karine :)

      Lilly: Je n’en ai aucun doute, en fait!  Tu sais si l’auteur a écrit autre chose??

  4. Kathel

    « Les maîtres de Glenmarkie » m’a ennuyée, impossible de m’y intéresser… Je ne crois pas que celui-ci soit pour moi non plus !

    1. Karine :)

      Kathel: Je n’ai pas lu Les maîtres de Glenmarkie alors je ne peux pas dire s’ils se ressemblent… mais bon, quand on a une plus ou moins bonne expérience avec un auteur, ça fait toujours un peur d’y replonger!  Je comprends donc que ça ne te tente pas vraiment!

  5. claudialucia

    Ton billet donne envie de lire ce livre. J’ai écrit un commentaire sur un roman de Richard Flanagan Désirer où Dickens est l’un des personnages. Très beau.

    1. Karine :)

      Claudialucia: J’ai justement vu un billet chez Ys au sujet de ce livre.  Elle était plus mitigée mais j’étais quand même bien tentée, parce que Dickens, justement!  Je vais aller lire ton billet!

  6. The storybookgirl

    Les maîtres de Glenmarkie attendent aussi dans ma PAL, ce sera pour bientôt! Mais je suis CONVAINCUE par celui-ci! Il a l’air vraiment super… (mon enthousiasme est sans doute accentué par le fait que je suis sur le point d’achever De grandes espérances de Dickens (que je découvre avec délice)).

    Bon weekend!

    1. Karine :)

      The storybookgirl: J’ai vraiment beaucoup aimé, en tout cas!  C’Est tout à fait le genre de livre qui est pour moi!  Et Dickens… entre lui et moi, c’Est une graaaande histoire d’amour.  De grandes espérances m’a beaucoup plu mais mon préféré est Bleak House.  J’adooooore!

  7. Alwenn

    J’ai littéralement adoré Les maîtres de Glenmarkie, et je me disais justement qu’il faudrait que je me plonge dans d’autres oeuvres de l’auteur ! Chouette, tu viens donc de m’aider à trouver un second titre !

    1. Karine :)

      Alwenn: Je n’en connais pas d’autres, en fait!  Mais j’Espère qu’il te plaira autant qu’à moi!!

  8. Restling

    J’ai adoré Les maîtres de Glenmarkie ! Du coup, je note forcément celui-ci !

    1. Karine :)

      Restling: Je suis curieuse d’avoir ton avis, alors!  J’espère que ça va te plaire parce que moi, j’ai totalement adhéré!

  9. maggie

    Il me le faut !!!!! Je connaissais de nom cet auteur que j’avais noté dans ma LAL mais il faut vraiment que me l’achète. Je vais faire en sorte de l’acquérir rapidement car ton article alléchant me donne vraiment envie de découvrir ce roman en particulier (ah ! Dickens, je suis fan bien que je n’ai pas encore lu toutes ses principales oeuvre…)

    1. Karine :)

      Maggie: pourquoi je ne suis pas surprise de voir qu’il te le faut avec plein de points d’exclamation??  Il me reste aussi des Dickens à lire mais comme le dit Ohl dans Les maîtres de Glenmarkie (je ne l’ai pas lu mais j’ai noté cette citation quand je l’ai lu chez Keisha, je crois): « Un Dickens qu’on n’a pas lu c’est comme… une vie de rechange! » On a bien de la chance, alors,non??

  10. Edelwe

    Me voilà tentée! après tout, on est plus à un livre près…

    1. Karine :)

      Edelwe: Eh non… disons qu’un de plus un de moins… ça ne compte pas!  Et il est bien, celui-là, du moins à mon goût à moi!

  11. chiffonnette

    Les maîtres de Glenmarkie m’avaient enthousiasmée! Je pense que celui-ci pourrait me plaire autant et peut-être même plus!

    1. Karine :)

      Chiff: Je pense que ça pourrait te plaire aussi.  En fait, j’en suis pas mal certaine!

  12. Nina

    Je ne connais pas du tout, ça me donne envie de lire cet auteur, je note je note !!!

    1. Karine :)

      Nina: J’en avais entendu parler par Pimpi, je pense… mais il n’est pas sorti en poche alors oui, c’est possible de passer à côté!

  13. Pimpi

    Mmmm, tu vas rire, mais si j’en garde un bon souvenir, je ne me souviens plus de l’histoire! Faudrait que je relise mon billet, tiens… 🙂

    1. Karine :)

      Pimpi: Je ne rirai pas, ça m’est arrivé souvent!  Je relis mon billet et ça me revient.  Ca arrive beaucoup moins souvent depuis que je structure mes avis en billets et que mes impressions ne restent plus sur des post it!

  14. yueyin

    j’ai adoré les maitre de Glenmarkie alors celui-là tu penses… j’en ai trrrrès envie aussi !!!

    1. Karine :)

      Yueyin: Je te le prête si tu viens l’été prochain, alors ;)))  Il est pas facile à trouver, disons!

  15. yueyin

    ppppffff c’est malin figure toi que je l’ai trouvé alors comme il est difficile à trouver ben…. je l’ai commandé !!! je suis incorrigible voilà !!!

    1. Karine :)

      Yue: Vilaine fille, va!!! ;)))

  16. Sabbio

    Je le note celui-ci! J’adore l’époque, le principe de l’enquête littéraire et puis « The mystery of Edwin Drood », le dernier Duickens que j’ai lu en anglais il y a bien longtemps mais dont je garde un très bon souvenir…

    1. Karine :)

      Sabbio: Dans mon cas, quand ya du Dickens, c’Est vendu d’avance!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils