«

»

Sep 09 2010

Photo du profil de Karine:)

La pluie avant qu’elle tombe – Jonathan Coe

pluie-avant-qu-elle-tombe.jpgPrésentation de l’éditeur

 » Rosamond vient de mourir, mais sa voix résonne encore, dans une confession enregistrée, adressée à la mystérieuse Imogen. S’appuyant sur vingt photos soigneusement choisies, elle laisse libre cours à ses souvenirs et raconte, des années quarante à aujourd’hui, l’histoire de trois générations de femmes, liées par le désir, l’enfance perdue et quelques lieux magiques. Et de son récit douloureux et intense naît une question, lancinante : y a-t-il une logique qui préside à ces existences? »

 

Commentaire

J’avais vu chez Manu qu’il y aurait une lecture commune de ce livre avec Restling, George , Hathaway , Soie et Emilie .  Ce doit être pour ça que je l’ai mis sur mon comptoir de cuisine et que je l’ai attrapé dans mes affaires un jour où j’avais besoin d’un « roman petit et pas pesant » pour entrer dans un sac à main moins grand que de coutume.  Bien entendu, j’avais complètement oublié la date de la lecture commune et ce n’est que tout à l’heure, en me mettant à l’écriture du billet, que je suis allée vérifier.  Et ô miracle, la date, c’est demain!  Je vais donc pouvoir participer et avoir un billet à propos d’un livre que je n’ai pas lu depuis 3 mois, pour une fois!!!

 

C’est ma première rencontre avec Coe et je croyais, à la lecture des billets sur ses autres livres, que j’aurais droit à beaucoup d’humour et à une ironie assez mordante.  Mais non, rien de tout ça.  C’est un récit très tendre malgré les thèmes parfois difficiles, le récit de Rosamond, une dame âgée qui a rassemblé sa vie et celle de son interlocutrice, Imogen, en 20 photos qu’elle lui décrit minutieusement sur cassettes.  C’est qu’Imogen est aveugle.    Et Rosamond n’a aucune idée de l’endroit où est Imogen.  Ce sera donc à Gill, sa nièce, de la rechercher.  Gill qui finira par écouter les cassettes et rencontrer ainsi sa tante qui raconte une partie de l’histoire familiale qu’elle ne connaissait pas.

 

Une histoire de famille, donc, qui court, en un peu moins de 300 pages, sur trois générations de femmes mal aimées, qui ont aussi bien mal aimé.  Banal, peut-être, pas de vies extraordinaires.  Mais des femmes qui ont souffert et qui ont fait souffrir.  Des schémas qui reviennent, une histoire qui se répète.  À travers des photos trompeuses, souvent reflet d’un bonheur illusoire, Rosamond fait remonter ses souvenirs et tente de voir plus loin que les apparences, plus loin que ce que les photos peuvent nous dire.  

 

J’ai beaucoup aimé ma lecture, lue d’un souffle, ou presque.  C’est l’un de ces livres que j’avais hâte de retrouver et auxquels je pensais pendant les moments où j’en étais éloignée.  Tout est lié, le récit demeure fluide malgré la construction un peu répétive (un chapitre, un photo, des souvenirs) et je me suis attachée aux divers personnages, même dans leurs mauvais moments.  Rosamond a une vision affective mais pas uniquement nostalgique des époques et des événements.  À la fin de sa vie, un certain réalisme pointe et transparaît dans ses cassettes qui ne sont pas toujours complaisantes.  

 

Toutefois, si la lecture a été positive en général, la fin m’a un peu laissée sur ma fin.  Le livre se referme paisiblement, sans ce petit quelque chose de plus que j’attendais.  Peut-être étais-ce inévitable mais le soufflé a redescendu un peu vite pour moi. J’aime quand l’auteur me fait travailler un peu pour trouver la cause des sentiments, des actions… mais dans ce cas-ci tout est bien expliqué, peut-être en raison du format de la narration.  Les parties au présent m’ont un peu moins plu, je me suis moins attachée à Gill qu’aux personnages qui ont vécu à travers les bandes son. 

 

N’empêche que c’est un auteur que je relirai avec plaisir et que mon avis général sur ce roman est positif, ne serait-ce que pour la réflexion sur la filiation, l’amitié, la différence qu’il a suscité ainsi que pour l’ambiance et les descriptions du Shropshire où se déroule une partie des souvenirs d’enfance.  Et… j’ai dit que j’aimais le titre?  Très évocateur!

 


(61 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Pimpi

    Caroline me l’a offert pour mon anniversaire alors je comptais le lire !! Du coup, tu m’intrigues et il ne va peut-être pas traîner dans ma PAL longtemps!!!

    1. Karine :)

      Pimpi: Je serais curieuse de connaître ton avis.  Moi, ça m’a plu en gros, malgré un petit truc qui retombe à la fin! 

  2. Jules

    Il est dans la PAL… j’espère qu’il ne me laissera pas sur ma « fin » moi aussi!! hihihi :p

    1. Karine :)

      Jules: J’espère pour toi!  Mais mon opinion globale et rétroactive est plutôt positive, en fait!

  3. Lystig

    toi aussi, bémol sur la fin…

     

    1. Karine :)

      Lystig: Yep… je vais d’ailleurs aller lire les billets des autres!

  4. Aifelle

    Il est sur ma LAL depuis un moment et je compte bien le lire tôt ou tard.

    1. Karine :)

      Aifelle: En plus, il est en poche!  Ca se lit tout seul et l’écriture m’a beaucoup plu!

  5. George

    c’est vrai que la fin est un peu décevante et, pour ma part, je trouve que ça manque un peu de vraisemblance… J’ai bien aimé le récit au présent, j’ai trouvé intéressant au contraire d’avoir le point externe de ces femmes qui prennent connaissance, en même temps que le lecteur de ce récit familial… contente que tu aies pu participer à cette lecture commune !!! 😉

  6. clara

    Première recontre avec cet auteur pour moi !

    1. Karine :)

      Clara: Oui, pour moi aussi.  Et probablement pas la dernière.

  7. Hathaway

    Un très beau livre pour moi aussi même si la fin n’est pas ce à quoi je m’attendais vraiment.. ravie d’avoir partagé cette lecture !

    1. Karine :)

      Hathaway: Je vais aller lire ton billet.  Je pense que la fin en a laissé plus d’une en suspens…

  8. Joelle

    Je suis plus tentée de découvrir cet auteur avec « La maison du sommeil » !

    1. Karine :)

      Joelle: Il y a plein de livres de Coe qui me tentent, et ce depuis un moment.  La maison du sommeil en est un!

  9. Manu

    C’est bizarre cette déception sur la fin, il semble que je sois la seule à ne pas l’avoir ressentie ! Moi j’ai aimé cette histoire des coïncidences. Oh oui, il faut que tu en lises d’autres, je suis sûres que tu aimeras « Le cercle fermé » et « Bienvenue au club » !

    1. Karine :)

      Manu: J’ai bien noté ces deux livres!  En effet, de par les thèmes, je pense que ça peut me plaire!  Je vais lire ton billet!

  10. keisha

    La fin peut laisser sur sa faim, oui…

    Toi aussi tu as des billets qui durent trois mois dans les brouillons? ^_^

    1. Karine :)

      Keisha: Yep… mais surtout des billets prépubliés que je change constamment de date!!!  C’est une vraie joke, des fois!!

  11. emiLie

    Comme toi j’ai moins aimé les parties au présent, je me suis moins attachées aux personnages, surtout aux filles de Gil en fait!

    1. Karine :)

      EmiLie: Oui, moi aussi… pourtant, elles sont sympathiques et tout mais elles m’ont moins intéressée.

  12. sybilline

    Tant pis pour la fin, ce roman m’intéresse et je trouve dans ton billet une superbe occasion de découvrir cet auteur!

    1. Karine :)

      Sybilinne: Je pense qu’il vaut quand même la peine d’être lu car mon opinion est en majeure partie positive… j’ai juste trouvé que ça retombait vite!

  13. gambadou

    il est prévu dans ma lecture du mois… j’ai hâte

    1. Karine :)

      Gambadou: Hâte d’avoir ton avis, alors!

  14. niki

    bémol pour moi, je mets mon billet en ligne demain – mais je ressens un grand moment de solitude parmi tous ces avis positifs 

    1. Karine :)

      Niki: Je n’ai pas encore eu le temps d’aller voir ton billet mais je vais aller voir ce qui t’a turlupinée!

  15. Restling

    J’ai beaucoup aimé, à la limite du coup de coeur. Je n’ai lu qu’un seul autre Coe, Bienvenue au club, où j’avais trouvé l’ironie et les moments drôles dont tu parles au début de ton billet. Et j’ai trouvé que l’auteur se débrouille aussi bien dans les 2 genres.

    1. Karine :)

      Restling: On m’a souvent proposé Bienvenue au club.  Je suis curieuse de voir ce qu’il fait dans l’autre registre.

  16. Theoma

    Dans la pal, on verra bien car ma première rencontre avec Coe n’a pas été très concluante..

    1. Karine :)

      Theoma: Ah oui, tu avais lu quoi de Coe?? 

  17. Soie

    Coucou Karine:), c’est sympa de se retrouver pour une lecture commune. j’ai l’impression qu’on a toutes lu ce livre assez vite, et je dois être une des plus lentes avec 3 jours (mais j’étais en vacances et je ne lisais que le soir ;-).

    Effectivement Gill est un peu en retrait, par contre j’ai trouvé que Rosamond avait une forte personnalité.

    Bonne soirée.

    1. Karine :)

      Soie: Oui, il est difficile pour les autres personnages de s’élever à côté de Rosamond.  J’aurais aimé aussi voir plus loin dans ce personnage même si je ne déteste pas devoir un peu deviner ses sentiments à l’occasion!

  18. dasola

    Bonjour, j’ai adoré ce roman  et je l’ai dit (mon billet du 01/02/10). Je trouve que J Coe se renouvelle bien. Tu as l’as enfin lu (suite à ton commentaire sur ce billet). Dommage que ce ne fut pas un coup de coeur pour toi. Bonne journée.

    1. Karine :)

      Dasola: Oui, ça faisait un moment que je voulais le lire, celui-là.  Ce n,est pas un coup de coeur mais somme toute, j’ai aimé!

  19. LN

    J’ai été un peu déçue par ce livre et en particulier par la fin que j’ai trouvée assez plate et sans vraiement d’intérêt…

    http://aufildeslivres.over-blog.com/article-22676863.html

    1. Karine :)

      LN: Ah oui, pour la fin je suis un peu d’accord.  Mais bon pour le reste, ça m’a vraiment plu davantage qu’à toi! 😉  Ca a satisfait ma petite tendance à aimer les vieilles histoires.

  20. Cynthia

    Il est déjà noté sur ma liste et au fil des billets, je constate que malgré quelques déceptions, personne ne l’a franchement détesté, ouf !

    1. Karine :)

      Cynthia: Il y a LN qui a franchement moins aimé mais les billets sont plutôt positifs, en effet!

  21. cocola

    Je suis totalement, complètement  fan de Jonathan Coe et je n’ai même pas lui celui-là… il faut que je me rattrape ! Et bien sûr je te conseille tous ses autres romans 🙂

    1. Karine :)

      Cocola: voilà, j’en rajoute sur ma liste!  Je voudrais bien essayer de le lire en VO par contre, je suis curieuse.  Surtout pour ses romans plus humoristiques ou ironiques.

  22. zorane

    j’aime bien les histoires de femmes. Je le note

    1. Karine :)

      Zorane: Ici, ce sont définitivement les femmes qui sont au centre de tout!

  23. Lounima

    Je viens de lire l’avis de Manu et, avec le tien, j’ai très envie de découvrir cet auteur mais je crois que je commencerais avec « Testament à l’anglaise » plutôt… 😉

    1. Karine :)

      Lounima: Il paraît que celui-ci est very very ironique!!!

  24. yueyin

    Je n’ai pas encore lu Jonathan Coe (je me demande si je lis assez moi) il va bien falloir que je commence par un titre, pourquoi pas celui-là 🙂

    1. Karine :)

      Yueyin: Des fois, on se demande on vit sur quelle planète.  Vraiment.  On n’a définitivement pas assez de livres!!

  25. maggie

    Je n’ai pas hélas eu le temps de le lire mais j’ai lu beaucoup de billets positifs : j’ai hâte de le lire… J’ai beaucoup aimé mon premier Coe, Testament à l’anglaise…

    1. Karine :)

      Maggie: Plusieurs me parlent de ce livre.  Il est dans la liste!  Mais je vais tenter de le lire en VO.

  26. Ys

    J’ai beaucoup aimé Testament à l’anglaise, je te le recommande, c’est prenant, machiavélique, très bien écrit et c’est l’Angleterre des années 80.

    1. Karine :)

      Ys: Il est bien noté.  Le côté machiavélique me tente bien! 

  27. Marie

    Presque toutes les lectrices partageant cette lecture commune ont été charmées, et ton billet enfonce le clou : il faut lire ce livre !

    J’essaierai de trouver ce livre à la bibliothèque…

     

    1. Karine :)

      Marie: Oui, l’avis général est positif et le mien aussi malgré mon bémol sur la fin.  J’ai hâte de voir si tu vas aimer… si tu le trouves bien entendu!

  28. Caroline

    Je ne lis pas ton billet car ce roman est dans le haut de ma PAL. 🙂

    1. Karine :)

      Caro: Hâte de voir ton avis, alors! 

  29. Liyah

    C’est un auteur que j’ai très envie de découvrir

    1. Karine :)

      Liyah: Ce fut une découverte très positive dans mon cas.  J’en relirai certainement d’autres!

  30. Laurence

    J’ai fini hier soir « Testament à l’Anglaise » du même Coe ; comme dit plus haut, le cadre est l’Angleterre des années 80, la politique Thatcher, c’est aussi une histoire de  famille, des personnages dont on découvre peu à peu les liens les unissant. Je ne me suis pas ennuyée une seconde !

    1. Karine :)

      Laurence: J’aime bien découvrir les liens graduellement… je pense que je vais finir par le lire, celui-là!

  31. Sarah

    un livre qui se lit tout seul, qui mêle les générations et qui est très touchant. Même si la fin effectivement n’est pas la plus belle partie du livre!

    1. Karine :)

      Sarah: C’est un auteur que je relirai avec plaisir, en tout cas!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils