«

»

Mai 24 2010

Photo du profil de Karine:)

Les clients du Bon Chien Jaune – Pierre Mac Orlan

bon-chien-jaune.jpgPrésentation de l’éditeur

« Louis-Marie vit chez son oncle, propriétaire de l’auberge du Bon Chien Jaune, à Brest, où s’organisent d’étranges commerces.  Notamment entre celui-ci et un certain Pain Noir, qui réclame que lui soient livrés des morts… Intrigués, le jeune garçon décide d’en savoir plus. 


Mais il regrette aussitôt sa curiosité.  Prisonnier d’un vaisseau fantôme de sinistre réputation, le voici contraint de jouer une comédie macabre. »


Commentaire

Je ne connaissais pas du tout ce livre et c’est pour cette raison que je l’ai tout de suite choisi dans le paquet concocté par Solène pour le swap sexy man.  En plus, celle-ci me disait qu’il s’agissait de son premier sexy-man-personnage-de-roman alors j’étais très, très curieuse. 


Ce roman jeunesse nous transporte en 1756, en France, alors que le jeune Louis-Marie qui, après la mort brutale de son père en mer, doit se faire héberger pas son oncle qu’il ne connaissait pas et qui semble très louche.  Il travaille donc au Bon Chien Jaune, son auberge et sera témoin de bizarres de tractations.  Son oncle ne lui fait pas confiance et c’est auprès d’un forçat, Virmoutiers, qu’il trouve un peu de réconfort.


Toutefois, quand on a 14 ans, on est curieux… et voilà notre jeune homme embarqué sur un vaisseau pirate aux traditions macabres, qui pille et tue tout ce qui se trouve sur son passage.  Devant malgré lui participer aux abordages et ce sera un rude passage à l’âge adulte pour ce jeune homme élevé à la campagne. 


Nous sommes ici dans la veine du roman d’aventures.  Le mystère du début s’éclaircit en milieu de roman pour laisser place à des rebondissement au sein d’une bande de pirates bien méchants.  Il est possible pour le jeune de s’identifier au narrateur, qui parle au « je » et lui fait partager ses peurs, ses inquiétudes, ses questionnements et ses dégoûts.  Ce livre a beaucoup de potentiel pour accrocher les jeunes de 9-12 ans étant donné les épées, les aventures, le danger… et bon, il s’agit de pirates, quoi!!! 


J’ai beaucoup aimé cette histoire et je l’ai lue en une seule séance, savourant les aventures du jeune homme.  Je crois que ça ne plaira pas à tous les adultes car c’est résolument jeunesse, malgré un vocabulaire précis dans certains thèmes.  J’ai beaucoup aimé l’écriture, facile à lire mais riche à la fois!  J’ai dû faire ressortir mon côté « ado » parce que si on parle d’honneur, de courage  (pas toujours de la part de ceux qu’on croit), je n’ai pas été capable de faire ressortir ce deuxième niveau qui fait que certains romans jeunesse conviennent tout autant aux adultes.  Si quelqu’un y a vu plus loin que moi, je serais ravie d’avoir vos explications!  Mais il remplit parfaitement son rôle de récit d’aventures!


Merci encore Solène pour tes choix!  À date, c’est une réussite!

(15 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Stephie

    Un roman noté il y a un moment déjà mais pour lequel je n’ai toujours pas trouvé de temps

    1. Karine :)

      Stephie: C’est vraiment un bon roman d’aventures jeunesse!  Le temps.. c’est toujours notre problème!

  2. bene

    il faut absolument que je le lise!

    1. Karine :)

      Bene: Je ne connaissais pas du tout mais il paraît que c’est un livre qui a généralement plu!

  3. claudialucia ma librairie

    Et bien je ne l’ai jamais lu mais tu me donnes envie de le découvrir; c’est vrai que certains livres peuvent être lus au second degré et plaire aux adultes et aux ados.  J’ai eu l’habitude de lire de cette manière avec mes enfants et mes élèves. Il faudra que j’essaie avec celui-là surtout qu’un Mac Orlan, ça ne se refuse pas!

    1. Karine :)

      claudialucia ma librairie: Celui-ci est très jeunesse mais il m’a quand même plu.  Et c’est terrible mais je ne connaissais pas MacOrlan!!

  4. niki

    je le note à tout hasard, mais pas pour tout de suite = je vide ma PAL (non je ne plaisante pas )

    1. Karine :)

      Niki: Tout ce que je peux dire c’est… bon courage! ;)))

  5. Solène

    En littérature adulte, de Mac Orlan, il faut absolument que tu lises « La Bandera », je pense que cela te plaira. J’ai lu « Les clients du Bon chien jaune » pour la première fois je devais avoir 7 ans. J’étais alors dans la cible pour fondre devant ce charmant Louis-Marie… Contente d’avoir visé juste.

  6. Solène

    En littérature adulte, de Mac Orlan, il faut absolument que tu lises « La Bandera », je pense que cela te plaira. J’ai lu « Les clients du Bon chien jaune » pour la première fois je devais avoir 7 ans. J’étais alors dans la cible pour fondre devant ce charmant Louis-Marie… Contente d’avoir visé juste.

    1. Karine :)

      Solène: Je note, alors!!  Je comprends parfaitement que tu aies craqué à 7 ans!!  Et même un peu plus tard!  Dis donc, tu étais précoce!!

  7. Thalie

    C’est une prescription scolaire très fréquente chez nous. J’avoue ne pas l’avoir lu, ton billet donne envie, je le note. À bientôt, je croise les doigts pour ton colis. Ta bannière j’adore…

    1. Karine :)

      Thaiie: Ici, il est connu (je pense) mais beaucoup moins!!!  Merci pour la bannière… c’est l’oeuvre de Monsieur Kiki, du Kikimundo!

  8. Isabelle

    Je l’ai lu lorsque j’étais ado et j’en garde un excellent souvenir. Je me demande ce que j’en penserais si je le relisais maintenant…

    1. Karine :)

      Isabelle; J’hésite souvent à revenir sur mes lectures ados par peur de moins apprécier et de gâcher mon souvenir!  Je serais curieuse de connaître aussi l’avis d’une autre lectrice adulte!

Les commentaires sont désactivés.

Aller à la barre d’outils