«

»

Mar 10 2010

Photo du profil de Karine:)

Maurice – E. M. Forster

maurice.jpgPrésentation de l’éditeur coup-de-coeur.gif
« Depuis son plus jeune âge, Maurice est hanté par des rêves dont il s’explique mal la nature étrange et mélancolique.  Puis, comme tous les gens de la bonne société anglaise, il part faire ses études à Cambridge.  C’est là qu’il rencontre Clive, étudiant comme lui, auprès de qui il sent naître de nouveaux sentiments.  Tentant d’abord d’ignorer cette passion, le jeune homme va peu à peu entammer un long cheminement, parfois douloureux, vers la liberté et l’affirmation de son identité.  Dans ce long récit intimiste à l’écriture ciselée, Forster, qui jamais ne consentit à ce que cette oeuvre soit publiée de son vivant, livre une magnifique histoire d’amour sur fond de chronique sociale de l’Angleterre puritaine des années 1920. 

Commentaire
Ça, ça a été le coup de coeur magistral de mon Read-o-thon!!!!  C’est un livre que je cherchais depuis longtemps et Yueyin, qui semble prendre un malin plaisir à noter tout ce que je « cherche sans le trouver » dans sa petite mémoire pour me l’offrir par la suite, s’en est souvenue dans le cadre de ce « colis-pour-me-faire-plaisir » qu’elle m’a envoyé dans le temps des Fêtes. 

Nous rencontrons donc Maurice adolescent, venant d’un milieu qui a un peu de sous, mais quand même assez mal dégrossi.  De la vie, il ne connaît que ce que les bien pensants lui ont appris.  Il faut se marier, avoir des enfants, et voilà.  Sauf que pour Maurice, qui fait d’étranges rêves où il entend « voici ton ami », est peu réceptif à cette vision du monde.  Quand, à Cambridge, il fait la connaissance de Clive, il s’éveille à d’autres possibilités, mais dans l’Angleterre des années 20, où « le mal d’Oscar Wilde » est considéré comme une maladie mentale, une tare, difficile à assumer comme concept. 

Quelle analyse psychologique fantastique!  Maurice est un jeune homme tout en contradictions, qui se débat comme il peut dans cette société, en tentant de s’accepter à travers un combat intérieur difficile.  Il n’est pas nécessairement hyper sympathique tous les jours; il est misogyne, parfois superficiel, pas toujours agréable.  Ici, pas de portrait idéalisé, juste un homme face à lui-même dans un univers bourré de règles non-écrites et de carcans sociaux très lourds à porter pour qui ne s’y conforme pas.   L’évolution de Clive, très différente, est aussi une partie très intéressante de l’histoire.  Tout sonne juste dans ce roman.  Du sentiment d’être enchaîné, à la découverte d’une partie de soi qu’on attendait pas en passant par la tentative de la rendre sublime et pure et celle de l’éliminer.  Les chaînes que portent les protagonistes pèsent tout au long du roman et leurs réactions à tous les deux semblent inévitables et parfois déchirantes. 

Je ne veux pas spoiler l’histoire davantage et je ne peux que vous dire de tenter le coup, que cette lecture le vaut amplement .   Je suis sortie de l’histoire avec un grand sentiment de tristesse, même si le roman n’a en aucun cas comme objectif de faire pleurer les foules.  J’ai aimé l’exaltation de certains passages, le côté très poignant de d’autres, les questionnements, le combat avec soi-même… j’ai tout aimé!!!  L’écriture de Forster m’a énormément plu, réussissant sans s’empêtrer dans d’interminables considérations à faire ressortir cette psychologie des personnages que je trouve incroyable.  Il a réussi à faire passer des idées complexes dans une forme relativement simple. 

Voilà, je suis devenue fan de Forster.  Attention hein, des plans pour que je parte un challenge Forster, maintenant!!!
Un énorme merci à Yueyin!  J’ai adoré!

(40 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Gabrielle

    Ça semble sympathique ce Forster, la couverture me plaît bien.

    1. Karine :)

      Gabrielle: C’Est un très beau roman selon moi!

  2. Mea

    Je te proposerais bien un Challenge Bloomsbury, qui inclut Forster, mais bon… 🙂 Maurice a aussi été une lecture de mon RAT, mais je n’ai toujours pas fait de billet, alors bientôt, il va falloir que je le relise. Sinon en France c’est « Avec vue sur l’Arno » qu’on ne trouve pas ou alors d’occasion mais à des prix insensés, alors j’attends qu’une vraie occasion se présente…

    1. Karine :)

      Mea: J’ai bien pensé à m’inscrire… mais ça impliquerait des achats! ;))  Mais je vais vous suivre de loin, par contre… et sait-on jamais!

  3. Grominou

    Je ne lis ton billet qu’en diagonale car je l’ai dans ma PAL, ainsi que A Passage to India!  J’ai lu Howards End l’an dernier, j’avais beaucoup aimé!

    1. Karine :)

      Grominou: Passage to India est dans ma liste… du moins, je pense!!!  Je n’en ai pas fini avec Forster!!

  4. Stephie

    Je l’ai noté il y a quelques mois et ton avis me donne une envie irrésistible de l’acheter à mon tour !

    1. Karine :)

      Stephie: Et hop, un autre mail dans ta boîte (je sais que tu me comprends!!!).  C’Est un merveilleux livre… et oui, il faut que tu le lises!!

  5. Mirontaine

    Tu m’as convaincue! merci 😉

    1. Karine :)

      Mirontaine: Contente de t’avoir convaincue!

  6. niki

    je comprends ton engouement, j’aime beaucoup forster moi aussi.
    je dois avoir « maurice »  quelque part dans ma PAL, mais cela commence à ressembler à une expédition de spéléologie pour retrouver certains titres
    lol

    1. Karine :)

      Niki: Ah, les expéditions, je comprends!!!  Je vais bientôt faire un classement… bientôt!!!

  7. Lilly

    Forster ne pouvait que te plaire, et ce livre en particulier est un chef d’oeuvre absolu ! Il va falloir lire tous les autres maintenant, et voir les merveilleuses adaptations de James Ivory !!!

    Je suis ultra-contente, c’est un de mes auteurs préférés

    1. Karine :)

      Lilly: Oui, il va falloir lire tous les autres!!!  j’ai adoooré!

  8. keisha

    Il y a le challenge bloomsbury, oui!
    Oh ce Maurice je pense l’avoir lu, ainsi qu’un ou deux autres de l’auteur. je me sens bien plus agée que les autres, j’ai lu plein de livres il y a si longtemps… Enjoy, les filles!

    1. Karine :)

      Keisha: Je me tâte, je me tâte, pour le challenge Bloomsbury!!!  Le problème, ‘Est que je n’en ai aps dans ma pile… et je suis en mode défendu d’acheter des livres!

  9. Joelle

    Je me souviens avoir vu le film il y a longtemps mais je serais bien incapable de me souvenir de l’histoire … ce qui tombe bien car ce livre me tente bien 🙂

    1. Karine :)

      Joelle; En effet, ça tombe bien!

  10. Céline

    Je ne connaissais pas du tout cet auteur, mais ton billet me donne une envie irrésistible de le lire !

    1. Karine :)

      Céline: Je viens de le rencontrer moi aussi… mais ce n’était pas la dernière fois!!

  11. freude

    C’est vrai que c’est un très chouette auteur et que les adaptations ciné d’Ivory sont très réussies !

    1. Karine :)

      Freude: Définitivement, il faut que je voie ses adaptations.  On m’en dit énormément de bien!!

  12. Aifelle

    Je l’ai lu et aimé, autant que « vue sur l’Arno ». J’avais vu le film d’abord, qui est très réussi aussi.

    1. Karine :)

      Aifelle: Je sens que je vais devenir fan de Forster!!!

  13. Laurence

    Très bon souvenir de lecture pour moi aussi (pour les fans, Hugh Grant joue dans le film …), ton enthousiasme fait plaisir à lire !

    1. Karine :)

      Laurence: Aaaah, Hugh!!! ;))  Qu’est-ce que je ne ferais pas pour Hugh Grant!

  14. yueyin

    chuis contente, chuis contente, chuis contente :-)))) j’ai adoré ce roman, bon j’aime tous les Forster que j’ai lu mais celui-là j’ai une tendresse particulière sdans doute parce qu’il révèle une blessure que forster n’a jamais révélée de son vivant je ne sais pas :-))) chuis contente contente qu’il t’ai plu :-))))

    1. Karine :)

      Yueyin: Quand on connaît le contexte, ça met en effet une émotion supplémentaire.  Je l’ai adooooré!  Merci merci merci!

  15. Caro[line]

    Cela fait un moment que je veux lire Forster… J’ai « A room with view » dans ma PAL, mais Maurice me tente beaucoup aussi !!!

    1. Karine :)

      Caro: C’est vraiment un très beau livre!!!  je te le conseille sans réserves!!!

  16. marie

    Moi aussi j’ai aodré ce livre! J’ai aimé l’évolution progressive de Maurice, qui découvre peu à peu qui il est et surtout ce qui compte vraiment pour lui. D’un personnage peu engageant au début (à mon avis), Forster fait un homme très touchant… Un amour tellement vrai, tellement beau… Comme tout le monde, je te conseille Chambre avec vue, en particulier pour la scène des violettes… A voir aussi, pour Helena Bonham Carter dans sa jeunesse…

    1. Karine :)

      Marie: Tu as tout à fait raison.  L’évolution de Maurice est très belle et son déchirement intérieur fait peine à voir.  Beaucoup d’acceptation de soi dans ce roman.

  17. Edelwe

    Dans ma PAL, mais pas encore lu!

    1. Karine :)

      Edelwe:Mmais il faut l’en sortir, alors! ;))

  18. Titine

    J’avais adoré « Avec vue sur l’Arno » et je ne sais pas pourquoi je n’ai pas encore lu « Maurice » dont j’avais auimé l’adaptation. Tu me redonnes envie de l’acheter !

    1. Karine :)

      Titine: Et je vais t’encourager, tiens!!! ;))  Pour ma part, il faut que je lise Avec vue sur l’Arno!

  19. La plume et la page

    Je ne connaissais pas le sujet de ce bouquin. Tu as l’air enthousiasmée par ce livre et je vais garder le titre dans un coin de ma tête. Si je le croise au détour d’un rayonnage…

    1. Karine :)

      La plume et la page: Ah oui, si tu le croises, il faut sauter dessus!  En tout cas, j’ai carrément adoré!!!

  20. Uncoindeblog

    @Mea : J’ai la chance d’avoir depuis des anénes « Avec vue sur l’Arno » (je pense à toi la prochaine fois que j’en vois un d’occas.), par contre « Route des Indes »  est épuisé et je l’ai trouvé d’occasion et par hasard l’an dernier – So happy !
    @ Karine : EM Forster, je les ai tous, donc n’hésites pas lors de ton passage en France à réclamer 🙂

    Horreur, je viens de jeter un coup d’oeilsur un site marchand : quasi tous les titres sont épuisés. Quelle chance j’ai d’être une accroc depuis des années…

    1. Karine :)

      Uncoindeblog: Je vais m’organiser en VO… ils sont pas tous épuisés, je pense!!!  Parce que j’en veux plein, là!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils