«

»

Mar 25 2010

Photo du profil de Karine:)

Le Poulpe – Même pas Malte – Maïté Bernard

poulpe.jpg Présentation de l’éditeur

« Il ne manquait plus que ça !


Brigid !


Brigid Waterford. La rousse aux yeux verts que Gabriel avait rencontrée dans Le vrai con maltais. Ou plutôt, devant le vase neuf ans plus tard, devant lui. Ou plutôt, devant le vase Au Phare d’Alexandrie. Une merveille inestimable de l’art afghan. Tellement inestimable qu’il est invendable. Dans ce cas, pourquoi Brigid l’a-t-elle retrouvé entre les jambes d’une magnifique morte ?

La belle rousse a quelques réponses, beaucoup de questions et surtout le goût de l’aventure. Elle rêve d’un coup juteux qui lui assurerait une vie confortable sur l’Ile de Malte, jusqu’à la fin de ses jours. Alors, pour ses beaux yeux, ses taches de rousseur, sa peau et ses rondeurs, de Cadaques à Séville en passant par le 16e, et Londres, Gabriel va se mettre à l’anglais, à l’espagnol, à la poésie, au boléro, au flamenco et pire encore… à la chanson française !… »

Commentaire

Je ne connaissais pas du tout Gabriel dit Le Poulpe.  En fait, il est le héros de pas moins de 264 aventures.  Je croyais à une erreur quand je voyais le chiffre sur les blogs mais non!  C’est bien ça!  264 aventures pour cet homme, pas policier ni rien… mais qui aime fouiner un peu partout à partir de faits divers et qui, j’imagine, se retrouve toujours dans des situations pas nécessairement agréables, impliquant de se faire taper dessus!!  Je dis « j’imagine » parce que bon, je n’ai pas lu les précédentes!!!  Et fait remarquable, ces histoires ont été écrites par plusieurs auteurs différents, qui suivent un schéma établi pour raconter leur histoire.

Celle-ci est l’oeuvre de Maïté Bernard, qui m’a gentiment fait parvenir son roman, dédicacé en plus!  Et si j’avais un mot pour décrire ce livre, c’est « très sympathique »!  Bon, je sais, ça fait deux mots mais vous comprenez l’idée générale!!  Ce n’est pas un roman qui fait frémir, qui nous coupe le souffle, mais c’est très agréable à lire et ce Poulpe est désarmant de nonchalance et de bizarrerie!  Disons que sa morale est la sienne et que son jeu de Robin Hood dans ce tome (ben quoi, il vole aux riches, non??) est assez discutable!!!

Nous sommes donc dans une sombre histoire de traffic d’art, qui est amorcée quand il voit dans le journal qu’une femme a été trouvée avec un vase d’une valeur inestimable entre les deux jambes.  Un nom attire son attention: Brigid Waterford.  Rencontrée dans un autre roman, celui écrit par Malte (de là le clin d’oeil dans le titre), elle le fait revivre alors qu’il était dans une passe difficile.  Et commence alors une drôle d’épopée, les baladant un peu partout pour des raisons pas très très catholiques.   J’ai beaucoup aimé les promenades dans différentes villes… en Espagne surtout (Ah, Barcelone… plus que 4 mois!)  Beaucoup aimé les changements de décor, les rebondissements rapides et surtout le fait que malgré tout, il y ait une évolution dans les personnages dans le roman.  Ce sont surtout les rapports entre le Poulpe et Brigid qui m’ont tenue en haleine, en fait!  Et j’ai retrouvé entre ces pages l’écriture simple et efficace de Maïté Bernard, que j’avais déjà appréciée en version jeunesse dans « Un cactus à Versailles« .  Bon, difficile pour moi de tout comprendre, vu que je ne connais pas, entre autres, l’histoire entre le Poulpe et Chéryl… mais je relirai volontiers d’autres livres de la série!!!  Ca m’a bien plu!!!

Merci à Maïté Bernard, qui me l’a gentiment fait parvenir!
Et allez lire les titres de ces romans… si vous aimez les jeux de mots à 5 cents… c’est pour vous!!!  J’ai ri comme une folle!!!!

(14 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. pimprenelle

    Ca m’intrigue cette histoire de Poulpe… même si le nom ne fait pas vraiment envie….

    1. Karine :)

      Pimprenelle: Ca m’intrigait aussi… et ma curiosité a été satisfaite!  Je pense que la série n’est pas faite pour donner un suspense incroyable… mais j’ai bien aimé!!!  Quant au nom, un poulpe, on ne dit même pas ça (bon, je sais ce que ça veut dire ma on ce n’est pas le mot qu’on utilise le plus) ici alors imagine!!

  2. Kikine

    Je n’en avais jamais entendu parler… Si tu te lances dedans, tu nous diras ce que tu penses de la série 🙂

    1. Karine :)

      Kikine: Avec près de 300 livres, pas certaine que je vais me lancer dans la série, en fait!!  Mais un ou deux autres… pourquoi pas!

  3. Gabrielle

    J’ai justement un des 264 livres dans ma pal. Tu me donnes vraiment le goût de m.y mettre.

    1. Karine :)

      Gabrielle: C’st le même?  Ce sont de bons petits romans policiers, j’en relirai volontiers un autre!

  4. Gabrielle

    Ce n’est pas le même. Moi c’est Le poulpe- Lalie Walker – L’appel du barge. Voilà, je vais certainement mettre le nez dedans un jour où l’autre.

    1. Karine :)

      Gabrielle: Hâte de voir ton avis, alors…un jour ou l’autre! 🙂

  5. Manu

    Un roman qui m’a bien plu aussi.

    1. Karine :)

      Manu: Du coup, j’ai le goût d’en lire d’autres.  Je ne pense pas qu’ils soient dispo ici, par contre. 

  6. Géraldine

    Il y a eu plusieurs billets sur ce livre ces derniers temps, il me tente vraiment, je note.

    1. Karine :)

      Géraldine: Je pense que ce genre de roman me plaît généralement.  Je sais à quoi m’attendre… et c’Est ce que j’ai!

  7. Le Papou

    Ce Poulpe me dit quelquechose mais il y a si longtemps…. Pourquoi ais-je l’impression qu’à ses débuts il était agent secret style SAS ou Hubert Bonnisseur de la Bath dit OSS 117

    Va falloir que je recherche dans ma bibli

    1. Karine :)

      Le Papou: Ah mais ça se peut!  Je n’ai pas suivi la série du début alors je n’en ai aucune idée!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils