«

»

Mar 03 2010

Photo du profil de Karine:)

L’avant-dernière chance – Caroline Vermalle

avant-derniere-chance.jpgPrésentation de l’éditeur (un peu tronquée par moi… ça en disait un peu trop!)
« À Londres, lors du tournage d’une fiction pour la télévision, Adèle, une jeune stagiaire française, reçoit un texto totalement inattendu et irréel: son grand-père lui souhaite un joyeux anniversaire…

Adèle se remémore alors les événements de ce dernier mois.  Son papy, Georges, quatre-vingt-trois ans, les pieds plantés dans son potager, enraciné dans sa bonne vieille terre du Poitou, a subitement décidé de partir pour un tour de France avec son voisin et ami Charles, soixante-seize ans.  Sa petite fille a découvert leur projet et, inquiète pour la santé de son aïeul, lui a fait promettre de lui envoyer des nouvelles tous les jours par texto.  Commence alors une drôle de correspondance, tendre et complice, entre le grand-père et sa petite fille, qui ne se sont pas vus depuis dix ans. »

Commentaire
Ce livre, ça été pour moi un roman doudou, un vrai.  Bon, j’ai pleuré comme une madeleine à la fin (je n’y peux rien, c’est un thème qui me touche énormément) mais j’ai vraiment beaucoup aimé ma lecture. 

Le temps de ce roman, nous sommes triballés sur les routes de France avec deux papys un peu bougons, qui ont décidé, alors qu’ils étaient bien engoncés dans leurs habitudes et leur train-train monotone, de parcourir les étapes du Tour de France.  Pas en vélo, tout de même!!!  Ils ont 83 et 76 ans!!!  Mais en voiture.   C’est un projet qu’ils chérissaient depuis longtemps mais la santé de Georges, le quotidien et les habitudes ne leur avait pas permis de le réaliser…  Surtout que Françoise, sa fille qui s’inquiète toujours, est partie.  Revenus comme deux adolescents, les voilà partis sur les routes de France.

Ce qu’ils sont attachants, ces papys, avec leurs habitudes et leur langage Ils m’ont semblé très vivants!  Le personnage de Georges, qui se réveille après un long sommeil, m’a beaucoup touchée, de même qu’Adèle, sa petite fille, qui est complètement prise dans son quotidien de stagiaire sur le plateau de « La maison biscornue » et qui n’a pas vu son grand-père depuis 10 ans!!!  Leur histoire de retrouvailles par sms-interposés m’a fait sourire doucement et contrairement à d’autres, je n’ai pas été ennuyée par les descriptions de la Bretagne… au contraire, je veux y aller, maintenant!!!  Le langage sms, contrainte de départ du roman, ne m,est pas apparu plaqué, au contraire.  J’ai bien ri des tentatives des grands-pères pour apprendre cette « langue seconde » et j’ai trouvé les comparaisons avec les langues inventées de leur enfance bien intéressantes. 

Ce n’est pas si lisse que mon billet pourrait le laisser croire.  Oui, c’est « doudou » mais ce n’est pas dégoulinant, si vous comprenez la nuance!   Oui, on voit un peu venir mais c’est avant tout une belle histoire sur l’importance de profiter du temps qui passe et de savourer les moments que nous avons avec ceux qu’on aime.   Et bon, j’ai pleuré pendant les 25 dernières pages, je pense… mais je suis comme ça.  Impossible de ne pas penser à ses propres grands-parents (ma seule grand-maman est partie il y a 20 ans… et j’y pense encore) ou, dans mon cas, aux grands-oncles et grandes-tantes qui étaient mes « meilleurs amis » quand j’étais petite.  Savoir que je serais reconnue et que ça ferait plaisir, je crois bien que j’irais faire une petite visite…

Un gros merci à Caroline Vermalle, qui m’a fait parvenir son roman!

(28 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Sabbio

    Je l’ai noté chez je ne sais plus qui il y a quelques jours et tu me donnes également envie de le lire… je vais juste attendre qu’il sorte (si il sort) en poche (et vue ma LAL j’ai de quoi patienter ^^)

    1. Karine :)

      Sabbio: C’est l’avantage des énormes piles… ça fait patienter!

  2. Aifelle

    J’ai eu à peu près le même ressenti que toi en le lisant. On pourrait craindre au départ quelque chose d’un peu trop mièvre, mais non, mine de rien des thèmes essentiels sont abordés avec beaucoup de tendresse. Un vrai bon moment de lecture.

    1. Karine :)

      Aifelle: Non, on ne tombe pas trop dans la facilité. ET le mot tendresse est très approprié, selon moi!

  3. bladelor

    J’avais bien aimé et passé un moment agréable avec ce roman mais sans plus…

    1. Karine :)

      Bladelor: Un agréable moment, j’ai aimé plus que toi, je pense.  Et quelques semaines après, j’en garde un bon souvenir!

  4. Joelle

    Moi aussi, j’ai pleuré à la fin (à part que c’est à mes parents que je pensais … ma maman est déjà décédée et mon papa va avoir 86 ans !). Je crois que si nous faisions des lectures ensemble, il n’y en aurait pas une pour rattraper l’autre côté larmes 😉

    1. Karine :)

      Joelle: Ca risquerait de faire un beau duo de larmes, en effet!!

  5. Stephie

    Il est sur ma PAL aussi donc je reviendrai te lire juste après le roman 😉

    1. Karine :)

      Stephie: J’ai déjà oublié ce que tu en as pensé… ou même si tu en as parlé!  Je retourne sur ton blog! (et oui, j’y suis encore à mes réponses… mais j’ai fait une sieste entre, voilà!)

  6. saxaoul

    C’est un roman facile à lire qui fait du bien au moral. Il fait partie de ces romans qui n’ont rien d’exceptionnel mais avec lesquels on passe un super moment. J’en garde un très bon souvenir !

    1. Karine :)

      Saxaoul: Un roman doudou, c’est tout à fait ça!!  J’ai tellement été émue à la fin!

  7. keisha

    J’ai beaucoup aimé et été émue
    Je t’approuve, la quatrième de couv’ en dévoile trop, et en plus c’est idiot!

    1. Karine :)

      Keisha: Très émue aussi!  Je ne lis jamais les 4e de couverture avant… une chance!

  8. zarline

    Tu me donnes encore plus de découvrir ce livre. Je craignais un peu le langage SMS mais si ça ne t’a pas gênée.

    1. Karine :)

      Zarline: Non, ça ne m’a pas gênée.  C’est bien intégré et les papys SMS m’ont bien fait rire!

  9. La plume et la page

    Il est dans ma LAL depuis un bout déjà et j’avoue qu’à chaque fois que je lis un billet sur ce livre, je suis tentée de l’acheter. Mais je dois d’abord déblayer ma PAL…

    1. Karine :)

      La plume et la page: Parle m’en!!!  Je me compte chanceuse de l’avoir reçu parce qu’ici, il est introuvable…

  10. yueyin

    Un livre doudou, j’adore les livres doudous , je crois bien que je l’avais déjà croisé quelque part ce livre mais là tu me donnes envie :-))))

    1. Karine :)

      Yueyin: J’adore les livres doudous aussi!! ;)))  Ca fait du bien, parfois!

  11. Vanounyme

    J’ai eu envie rien qu’en voyant la couverture. Et après avoir lu ton billet, j’en ai encore plus envie !

    1. Karine :)

      Vanounyme: C’est un très, très joli livre!!!

  12. Gabrielle

    Il a vraiment l’air mimi ce bouquin ! Merci pour ta critique et ton courage quand tu dis que tu as pleuré durant les 25 dernières pages. Ah, ça fait du bien des fois !!!

    1. Karine :)

      Gabrielle: C’est vraiment un livre très touchant.  Je pleure souvent dans les livres!

  13. pimprenelle

    Il me tente énormément et en même temps, j’ai peur que le sujet ne soit trop difficile pour moi en ce moment…

    1. Karine :)

      Pimprenelle: C’est surtout très touchant…

  14. Liyah

    Il a vraiment l’air tres joli ce livre ! Je resiste pas une seconde je l’ajoute dans ma LAL !

    1. Karine :)

      Liyah: Il m’a beaucoup plu.  Et beaucoup touchée aussi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils