«

»

Fév 14 2010

Photo du profil de Karine:)

L’homme est un grand faisan sur terre – Herta Müller

faisan-sur-terre.jpgPrésentation de l’éditeur
« Roumanie. Depuis que le meunier Windisch veut émigrer, il voit la fin partout dans le village. Peut-être n’a-t-il pas tort. Les chants sont tristes, on voit la mort au fond des tasses, et chacun doit faire la putain pour vivre, a fortiori pour émigrer. Windisch a beau livrer des sacs de farine, et payer, le passeport promis se fait toujours attendre. Sa fille Amélie se donne au milicien et au pasteur, dans le même but. Un jour, ils partiront par l’ornière grise et lézardée que Windisch empruntait pour rentrer du moulin. Plus tard, ils reviendront, un jour d’été, en visite, revêtus des vêtements qu’on porte à l’Ouest, de chaussures qui les mettent en déséquilibre dans l’ornière de leur village, avec des objets de l’Ouest, signe de leur réussite sociale, et, « sur la joue de Windisch, une larme de verre »

Commentaire

C’est dans un trip « je veux lire de la littérature de langue allemande » (c’est totalement la faute à Stefan… qu’il se le tienne pour dit), que j’ai choisi de lire un roman de Herta Müller, gagnante du prix Nobel 2009.  J’ai pris ce court roman parce que je ne comprenais rien au titre mais que je trouvais que ça sonnait merveilleusement beau!  Et sans n’avoir « rien » compris au livre… je peux dire que je n’ai décidément pas tout compris.. mais que j’ai trouvé l’écriture, très poétique, merveilleusement belle, malgré sa simplicité.  J’ai adoré lire des phrases à voix hautes mais à plusieurs reprises, je me suis fait la réflexion que si j’avais dû faire une dissertation sur la signification de ce que je lisais, je n’aurais pas une très bonne note!!!

Nous sommes donc en Roumanie, sous Ceaucescu.  Windish fait partie de la communauté Souabe, minorité allemande.  Minorité pas nécessairement bien vue.  Tout le village n’a qu’un souhait; émiger, s’en aller, pour avoir une vie meilleure.  Et les papiers font soumis à la loi de l’offre et de la demande car l’état pèse et il n’y a pas beaucoup d’espoir pour ceux qui veulent rester.  Ceux qui peuvent s’enrichir de ce désir qu’on les autres de s’en aller ne se gênent pas pour le faire et la corruption est la norme.  Windish a une femme et une fille, qui ne répondent pas à ses attentes et de qui il s’éloigne.  Le contraire est également vrai.  Et ils vivent d’attente, en étant prêt à faire n’importe quoi pour partir car tout lui semble vide, inutile. 

Le thème n’est pas joyeux et le roman ne l’est pas non plus.  C’est très sombre, très lent… nous sommes aussi en attente (on s’entend, ce n’est pas un roman d’action.  Loin de là. Très loin de là), nous sombrons dans le même état que Windish et l’ensemble du village.  L’écriture est hachée, distante mais aussi remplie de poésie et d’images.  Certaines phrases, je les ai lues à haute voix juste pour le plaisir de voir se créer des images devant mes yeux.  Est-ce que j’ai compris chacune d’entre elles?  Euh… non.  J’ai parfois eu l’impression d’avoir le cerveau d’un verre de terre.   Müller réussit, malgré son écriture dépouillée, à nous plonger dans un état bien représentatif de l’atmosphère de son roman.  Une atmosphère désabusée, désespérée, résignée aussi, malgré les espoirs de partir. 

Et la scène du retour m’a réellement touchée.  J’ai ressenti avec eux cette impression de ne faire partie de rien…  Très, très triste.  Je ne sais pas si je me ruerai sur un autre roman de l’auteur (bon, en fait, je sais, je ne me précipiterai pas… mais je ne dis pas non à retenter le coup) mais c’est une découverte que je suis bien contente d’avoir faite.

(30 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. kalistina

    Nous avons donc un peu le même avis, si ce n’est que tu l’as bien mieux exprimé 😀

    1. Karine :)

      Kalistina: Je suis allée lire ton avis… et je trouvais que tu le disais bien mieux que moi!!!  Comme de quoi!

  2. Lilly

    Je l’ai trouvé chez mon bouquiniste pour une bouchée de pain, mais il attend depuis des semaines… ton avis me donne bien envie de m’y plonger, même si je sens que je ne vais rien y comprendre non plus…

    1. Karine :)

      Lilly: Tu as davantage l’habitude que moi de ce genre de lectures… probablement que tu vas davantage comprendre les images!!

  3. Brize

    Tu dis beaucoup de bien de l’écriture, du coup je me demande si je ne devrais pas essayer de découvrir cet auteur en V.O.

    1. Karine :)

      Brize: Ca m’a plu, le genre d’écriture hachée… si tu peux lire en VO, ça doit être encore mieux, c’est certain!!

  4. Aurore

    Avant son prix, je ne connaissais pas du tout l’auteure, et les polémiques autour des nobel m’interroge toujours. C’est tentant, mais n’est-ce pas trop frustrant de ne pas (tout) comprendre?!

    1. Karine :)

      Aurore: Je ne connaissais pas du tout du tout avant le prix non plus.  En fait, j’avais oublié qu’elle avait gagné ce prix jusqu’à ce que mon libraire m’en parle comme d’une écrivaine en langue allemande!!  Ca ne m’a pas trop embêtée de ne pas tout comprendre… ça m’arrive avec les livres plus poétiques alors je me dis qu’un jour, je vais prendre l’habitude!

  5. lael

    roman triste!! ce que je retiens de ton billet c’est que tu as apprécié ta lecture et tu es contente de cette découverte, je le note mais pas pour de suite!

    1. Karine :)

      Lael: Exactement.  Contente de la découverte et curieuse de connaître davantage la littérature allemande!

  6. Aifelle

    J’ai bien envie de lire quelque chose d’elle, un prix Nobel tout de même. Chaque fois que j’ai abordé la littérature des pays de l’Est, je constate que je comprends rarement tout. Mais il y a l’atmosphère. Je vais essayer de savoir s’il y a un titre par quoi commencer de préférence.

    1. Karine :)

      Aifelle: C’est pour ça que je souhaite découvrir davantage… je me dis qu’avec l’expérience, je vais comprendre davantage!

  7. Pickwick

    Merci pour ce billet : comme beaucoup je pense, j’attendais de voir des avis « non-professionnels » sur le dernier nobel de littérature. Tes impressions me laissent mi-figue mi-raisin : j’ai peu de m’ennuyer à la lecture malgré la beauté du style… est-ce que tu peux me dire si l’auteur dépeint la Roumanie et le quotidien sous Ceaucescu ? Ce serait une raison pour me donner finalement envie de le lire !

    1. Karine :)

      Pickwick: Bien, ça dépeint un petit village où rien ne va plus, où le gouvernement est tout puissants et où tout le monde veut partir.  Je n’en sais pas assez pour te dire si c’est réaliste, par contre!

  8. sosie

    Quel travail vous effectuez ! Cela rend admiratif.
    Mais n’y aurait-il pas une petite place pour les écrits en ligne ? J’ai commencé par la parution « en feuilleton » d’une nouvelle policière…
    Merci.

    1. Karine :)

      Sosie: Merci!  En fait, je lis très peu en ligne à part les blogs…  ça me donne mal à la tête… ce n’est pas un manque d’intérêt mais un manque de capacité! 😉

  9. esmeraldae

    je n’en aurais jamais entendu parler si elle n’avait pas eu un prix!

    1. Karine :)

      Esmeraldae: Mais moi non plus!!!  J’avais oublié, au fait!

  10. AustenGirl

    il était sur ma liste de noël mais j’avoue que j’ai une certaine appréhension à me lancer de peur de ne rien suivre !

    1. Karine :)

      Austengirl: Ce n’est pas difficile à suivre… j’ai juste eu l’impression de ne pas tirer le maximum de la lecture!

  11. freude

    Jamais entendu parler de cette auteur. Ca  a l’air pas mal, je note.

    1. Karine :)

      Freude: Disons que c’est une expérience!!!  Je suis de plus en plus curieuse par rapport à cette littérature!

  12. Manu

    Bon, je pense que ce n’est pas trop pour moi. Rien que le titre n’est déjà pas très emballant !

    1. Karine :)

      Manu: Le titre m’intriguait terriblement, quant à moi!!  Sauf que bon, je ne sais pas plus ce que ça veut dire!!

  13. marie

    Malgré son prix Nobel, je n’arrive pas à me motiver pour lire cet auteur…

    1. Karine :)

      Marie: Il est court, ça se lit bien! ;))

  14. Cynthia

    C’est amusant car j’ai justement acheté ce livre il y a deux semaines pour le Challenge Littérature Orientale de La plume et la page.
    Honnêtement je ne pensais pas croiser quelqu’un l’ayant lu ^^

    1. Karine :)

      Cynthia: Ya moi et Kali!! ;))  J’ai hâte de voir ton avis!

  15. Yv

    Je viens de le finir et fais le même constat : déroutant, je n’ai pas tout compris, mais j’ai bien aimé le lire.

    1. Karine :)

      Yv: Exactement… je me suis sentie un peu « petite » à cette lecture mais j’ai quan dmême apprécié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils