«

»

Jan 31 2010

Photo du profil de Karine:)

Les filles – Lori Lansens

les-filles.jpgPrésentation de l’éditeur
« Nées au plus fort d’une tempête dans le sud de l’Ontario en 1974, Rose et Ruby Darlen mènent une vie à la fois exceptionnelle et tout ce qu’il y a de plus ordinaire, entourées de leurs parents adoptifs, oncle Stash et tante Lovey. L’une aime la télé, l’autre le baseball ; l’une se passionne pour les artefacts amérindiens, l’autre pour les lettres et la poésie. À l’approche de leur trentième anniversaire, les plus vieilles jumelles reliées par la tête toujours vivantes entreprennent de livrer le récit de leur existence hors du commun.

Au fil de réflexions graves et drôles, d’une justesse émouvante, se dessinent deux destins unis par la fatalité, mais aussi par un amour inconditionnel, plus grand que soi. Lori Lansens nous révèle, à travers leur histoire singulière, une part d’humanité où chacun se reconnaîtra.


Ni monstres, ni merveilles, ni phénomènes de foire, Rose et Ruby sont tout simplement « les filles ». »


Commentaire
Premier constat suite à cette lecture: je ne suis pas capable de lire des épreuves!  Je l’ai constaté avec cette lecture… vous ne pouvez même pas vous imaginer toutes les horreurs qu’ont pu subir ces épreuves alors que normalement, mes livres sont comme neufs…  Elles ont d’abord été accrochées par le plus gentil (et coquin) petit garçon de deux ans du monde, ce qui les a fait faire un vol plané au milieu de la pièce, détachant toute une partie du livre mélangeant par l’occasion toutes les pages… (le mélange, je parie que c’est un coup du Docteur… mais je m’égare).  Après une longue séance de « remettons les pages dans l’ordre », je suis partie, comme à mon habitude, lire dans mon bain.  Maaaaauvaise idée!  Résultat 1: Tendinite du pouce à force de tenter de tenir le livre.  Résultat 2: La partie déjà lue (c’est au moins ça) a décidé de m’accompagner dans mon bain.  Charmant.  J’avais l’air de vouloir faire de moi-même une poupée en papier mâché…  Et non, ya pas de photo!!!  

Bon, schtroumpf grognon, sors de ce corps!!!  Finie la partie « plate » où je joue la petite fille gâtée pas contentable!  Parce que si le contenu a preeeesque réussi à entamer mon plaisir de lecture, le contenu m’a convaincue!  Totalement, totalement!  Dans ma tête, elles existent, ces flles.  Pour vrai.  Elles sont tellement réelles, tellement humaines, tellement « comme nous » malgré leur différence.   Parce qu’elles sont jumelles, reliées par la tête.  Elles partagent des veines importantes alors elles ne pourront jamais être séparées.   Et leur situation fait partie d’elles, leur couple gémellaire est fusionnel malgré leurs grandes différences.  Je les ai aimées, Rose et Ruby, le temps d’un roman. 

C’est Rose qui, à l’aube de ses 30 ans, décide de raconter leur vie.  Rose, celle qui aime l’écriture, qui rêve du grand amour, les Red Wings de Détroit.  Rose prend la plume et raconte.  Sa vie, leur vie.  Parce que malgré qu’elles soient très différentes, leurs vies sont liées.  Jamais elles n’ont été seules, jamais elles ne se sont vues directement, jamais elles n’ont eu une conversation privée.  Ruby, plus terre à terre, de santé plus fragile, préfère les magasines de mode et les potins.  Sur un ton plus léger, elle écrit quelques chapitres, insérés par après au manuscrit de Rose.  Les soeurs se sont promis de ne pas se montrer ce qu’elles ont écrit avant la publication.  Et on y croit; les pages de Ruby semblent réellement avoir été écrites à l’insu de sa soeur.   Et leurs voix sont tellement différentes, tellement uniques. 

J’ai particulièrement apprécié cette différence de perceptions. Rose et Ruby voient les mêmes choses mais de par leurs personnalités et leur façon de voir les choses, elles interprètent le tout à leur manière, tellement différemment.  Et leur récit est complémentaire, leur façon d’écrire, les événements qu’elles racontent, tout est distinct.  Impossible de les considérer comme une seule personne!  Les parents adoptifs sont imparfaits mais tellement attachants. 

Une idée m’a particulièrement frappée parce que c’est quelque chose que je me dis souvent dans un cimetière ou alors en regardant les gens dans la rue.  Je me dis toujours que chaque personne ordinaire a une vie extraordinaire, à sa manière.  Et on le ressent, dans le roman.  On ressent aussi le regard des autres, de la société.  Celui qui est porté sur les gens quand ils ont des différences plus visibles. 

J’ai été très très touchée par l’histoire de ces jumelles, de cette famille.  Parce que bon, si elles étaient nées maintenant, dans mon coin, je les connaîtrais certainement, de par mon travail.  Elles sont attachantes, imparfaites.  Leur relations fascine, ainsi que leur vision du monde.  De plus, j’ai trouvé que le patho était habilement évité.  J’ai l’impression de les connaître.  Je vous dis, dans ma tête, elles sont réelles, elles existent pour vrai!

Peut-être les rencontrerai-je un jour, à la croisée des chemins!

Un gros merci à BoB et aux éditions de l’Archipel pour l’envoi des épreuves de ce livre au sujet original.  Maintenant, je le veux pour vrai dans ma bibliothèque!!!

(44 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. yueyin

    Tu donnes envie, c’est vrai que c’est un sujet touchant et s’il est bien traité… 🙂

    1. Karine :)

      Yueyin: Mais comment tu as fait our lire un billet préparé pour le 4 février?!?!  Over-blog est rempli de mystères!!!  Mais oui, il vaut la peine.  J’ai beaucoup aimé!

  2. Anneso

    ta mésaventure m’a bien fait rire 🙂
    sinon, ce livre a l’air intéressant. peut etre vais-je le lire…

    1. Karine :)

      Anneso: Il m’arrive toujours des mésaventures, c’est fou!!!  Mais là, j’ai presque ragé!!    Mais le sujet vaut la peine!

  3. Marilie

    Karine tu peux avoir le livre.   Éditions Alto il a été publié à l’automne 2009

    j’ai moi aussi adoré cette lecture.

    1. Karine :)

      Marilie: Je sais!  Je risque d’aller me l’acheter.  Je n’avais pas saisi qu’il était publié déjà au Québec… des fois, je vis sur une autre planète!

  4. Agnès

    Haha je t’imagine bien à moitié momifiée dans ton bain :D.

    1. Karine :)

      Agnès: De toute beauté, laisse-moi te dire!

  5. Venise

    Je suis toute surprise de leur voir l’apparence du livre différente de la mienne ! Finalement, on peut conclure que cela a été une épreuve de lire une épreuve !

    Laissant la forme, pour en venir au fond, c’est tellement vrai ce que tu dis, ça nous ouvre à cette réalité de la vie extraordinaire sous des dehors extraordinaires. Et puis, le thème de la différence visible, le malaise que provoque le côté « sensationnel » de leur posture est abordé avec une si grande simplicité, ça en devient une leçon de vie.

    Oui, elles existent. On peut dire que l’auteure a donné la vie à des personnages. De ce côté, c’est 100% réussi. Elle a une manière de présenter l’imperfection, que l’on en finit même par se dire que ce serait royalement plate si on était parfait ! Je me répète mais j’ai dit au Passe-Mot que je n’avais encore jamais lu de plus grand exemple de faussement vrai de ma vie !

    1. Karine :)

      Venise: Oui, ça a été une épreuve!  si le livre avait été moins bien, je pense que j’aurais vraiment laissé tomber!  Tu as tout à fait raison, la différence, l’aspect extraordinaire… le fait que ce qui est extraordinaire, au fond, ce n’est pas leur apparence mais plutôt ce qu’elles sont… j’ai adoré!!

  6. Venise

    Merde ! Remplacer un extraordinaire par un ordinaire (…bon, il est temps que j’aille me coucher moi là !)

    1. Karine :)

      Venise: J’avais compris! ;))

  7. keisha

    Bon, ce livre a l’air bien, heureusement car il est sur mon étagère…
    je saurai que je dois le lire en le posant sur mes genoux bien à plat!

    1. Karine :)

      Keisha: Yep, bonne idée! Et pas dans le bain!!! 

  8. kathel

    Tu réussis à me faire noter un livre de bon matin… et pas seulement parce que tu l’as transformé en pâte à papier !
    Bon dimanche, Karine !

    1. Karine :)

      Kathel: Bon dimanche aussi!!  j’espère que ce livre te plaira, il vaut le coup, selon moi!

  9. aBeiLLe

    Il me tente bien ce roman (mais la version broché et tout! :o)
    Bon dimanche Karine!

    1. Karine :)

      Abeille: Bonne idée!!  Et oui, en version brochée, elle est dispo assez facilement ici!!!

  10. Ys

    Ce livre a l’air suffisament weird pour me plaire, il me tente beaucoup. Et en plus, je l’ai acheté pour la bib, en relié 😉

    1. Karine :)

      Ys: Très bonne idée, surtout si tu l’as à la biblio!!  Ce n’est pas vraiment « weird » mais quand même c’est un livre qui m’a beaucoup plu!!!  Juste l’idée de base est assez étrange…

  11. Aifelle

    Deux jumelles reliées par la tête, non ce n’est pas possible pour moi  Rien qu’à cet énoncé là, je me sens mal. Je ne sais pas si le fait que je sois jumelle moi-même y est pour quelque chose …

    1. Karine :)

      Aifelle: Peut-être en effet!!  C’est vraiment particulier comme ambiance, on met un moment à s’habituer à la perspective mais à la fin, ça devient comme… normal!

  12. pimprenelle

    Nous en avons exactement la même expérience : l’épreuve du format, le plaisir de la lecture. Et comme toi, j’ai vraiment la sensation que ces deux filles sont réelles!

    1. Karine :)

      Pimprenelle: C’est fou comment l’auteur a réussi a rendre ces filles réelles.  Incroyable!  Quant aux épreuves, elles sont dans un état lamentable après ma lecture!

  13. Manu

    Au départ quand je l’ai vu chez BOB, je pensais que ce livre n’était pas pour moi ! Mais je me rend compte que je me suis trompée et maintenant, je veux le lire !

    1. Karine :)

      Manu: Je pense que ça peut te plaire!!  Je te le conseille, en fait!

  14. Vanounyme

    Ce livre a l’air d’avoir séduit pas mal de ses lecteurs et pourtant… Non, je crois qu’il n’est  pas pour moi.

    1. Karine :)

      Vanounyme: Nous sommes plusieurs à avoir aimé cette histoire atypique.  Mais il faut s’écouter, parfois!

  15. Jules

    Bon tu en es venue à boutte!!! 🙂

    1. Karine :)

      Jules: Yep!!  Et ça a vraiment valu le coup!!!

  16. Mélopée

    Bien contente qu’il t’ait séduit autant que moi. C’est vrai que les épreuves, justement c’est toute une épeuvre… ! Mais le contenu est juste chouette, chouette, chouette !

    1. Karine :)

      Mélopée: Tout à fait d’accord.  Les épreuves, c’était heu… éprouvant!  Mais bon, vu qu’on l’avait gracieusement, ce serait assez mal vu de chiâler!!!

  17. Joelle

    J’avais énormément aimé « Les frères Y » (le nom de l’auteure m’échappe là !), qui racontait l’histoire réelle de deux frères siamois (par les hanches il me semble … enfin, la partie basse du corps). Du coup, je suis très impatiente de découvrir ce titre dont tu parles avec beaucoup d’enthousiasme 🙂

    1. Karine :)

      Joelle: Je ne connais pas du tout ce livre dont tu parles mais maintenant, je suis intriguée!  Je vais voir ça!  Quant à ce titre, je te le conseille sans hésiter!

  18. Theoma

    J’ai bcp aimé ton billet, le chemin que tu as parcouru avec cette lecture. Moi non plus, je ne peux pas lire des épreuves.

    1. Karine :)

      Theoma: Idem pour les épreuves.  Maintenant, je le sais!

  19. Suzanne

    Un roman à lire et relire. merci pour ce beau billet.

    1. Karine :)

      Suzanne: Le livre m’a vraiment, vraiment plu!  Une jolie surprise!

  20. Liyah

    Je l’ajoute dans ma LAL celui la !

    1. Karine :)

      Liyah: Il vaut vraiment le coup, à mon avis!  Ces filles deviennent très réelles!

  21. Maribel

    Il est dans ma làl, je le lirai peut-être d’ic la fin de l’année. ^^

    1. Karine :)

      Maribel: Ca m’a vraiment beaucoup plu!  J’espère qu’il en sera de même pour toi!!!

  22. amiedeplume

    Le sujet m’intéressais pourtant je n’ai pas accroché…

    1. Karine :)

      Amiedeplume: Dommage… pour moi, elles vivaient, ces filles!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils