«

»

Déc 10 2009

Photo du profil de Karine:)

The Darcys and the Bingleys – Marsha Altman

Darcys.jpgPrésentation de l’éditeur (traduction piquée à Pimpi)

« Trois jours avant leur double mariage, Charles Bingley a désespérément besoin de parler à son grand ami, Fitzwilliam Darcy. Il a en effet besoin d’un conseil sur un sujet pour le moins délicat. Quelle n’est pas sa surprise quand Darcy lui offre un exemplaire du Kama Sutra ! Sauf que cet ouvrage lui apporte quand même bien les réponses à toutes ses questions.

 

Bien entendu, Jane finit par découvrir ce remarquable ouvrage et, dans le plus grand secret, le montre à sa sœur bien aimée, Elizabeth. Cette dernière s’empresse alors d’en chercher un exemplaire dans la bibliothèque de Pemberley…

 

Tour à tour hilarant et tendre, The Darcys and the Bingleys suit les deux couples ainsi que la panoplie de personnages qui les entoure. Il s’avère que Miss Caroline Bingley avait d’excellentes raisons de se comporter comme elle l’a fait, tellement bonnes, ces raisons, que le lecteur ne peut s’empêcher de la prendre en pitié. Elle épouse un très beau parti. Et bien que Darcy ne supporte pas qu’on lui demande des conseils, l’amitié qui le lie à Bingley est longue et remplie d’aventures… »


Commentaire

Je sens que je vais être le « grinch » de cette lecture commune entre Pimpi, The Bursar et moi!!!  Pourtant, j’aime bien ce genre de dérivés plus incroyables les uns que les autres et généralement, ça fonctionne.  Mais cette fois, je suis déçue c’est vraiment un rendez-vous manqué… j’ai eu l’impression de lire une fanfiction.  Et une assez ordinaire pour mes goûts à moi!


Le livre est divisé en deux tomes, deux histoires assez distinctes.  La première commence quelques jours après la fin de Pride and Prejudice et traite principalement des soucis de Bingley pour « rendre sa femme heureuse ».  Darcy lui offre donc un livre venant de l’Inde et demandant des dons acrobatiques ou encore de l’hyperlaxité ligamentaire.  Dans le texte, le livre n’est jamais nommé mais de toute façon, on nous vend le punch sur la 4e de couverture! De plus, tout le monde veut donner de bons conseils à nos tourteraux, ce qui donne des scènes assez drôles.  Pour la seconde histoire, elle implique Miss Bingley qui est soudainement courtisée par un Lord écossais.  Et Bingley, comme chef de famille, doit donner son accord.  Sauf qu’il hésite.  Et s’ensuit de folles aventures.


Ça a l’air bien?  Je le croyais aussi et à voir les avis sur les blogs anglais et sur celui de Lou, j’étais confiante.  Mais qu’est-ce que je me suis ennuyée!!!  Et plusieurs épisodes de « Ben voyons » ont eu lieu, surtout dans la seconde partie.  Pourtant, je vous jure que je n’étais pas marabout!!  Les personnages sont totalement modifiés.  Elizabeth mène Mr. Darcy par le bout du nez et il perd de sa « grandeur » et de son orgueil.  En fait, il n’est pas orgueilleux, il a juste de problèmes de compétence sociale.  Et il ne tolère pas l’alcool… mais alors vraiment pas (Rhett a un avantage sur lui là-dessus).  Et il n’aime pas son prénom.  C’est dit quoi… 20 fois???  Et lui et Lizzy aiment leurs « devoirs conjugaux », qu’ils font méticuleusement à tous les soirs.  Bon, rien n’est décrit, l’auteur ne nous a pas livré leur position préférée du livre qu’ils aiment bien mais que Darcy dise qu’il va traiter Lizzie « like wench in the bedchamber » et de savoir qu’elle lui grimpe dessus… je sais pas trop…  Je le préfère mystérieux, moi!!  Et soooo british!  Et sooooo taciturne.   Oubliez aussi la douce Jane.  Jane a pris du pic.  Jane aime bien le cadeau de noces de Darcy à son mari.  Lizzy a aussi déteint sur Georgiana, qui taquine son grand frère.  Miss Bingley a quant à elle subi une transplantation de cerveau… à moins que ce soit l’amouuuuuur!  Bref, je ne les ai pas reconnus.


La première partie ne m’a pas passionnée mais m’a quand même fait rire à quelques reprises.  J’ai appécié certains éléments comme la relation de Mr. et Mrs. Bennett, qui est assez drôle et qui nous montre une Mrs. Bennett moins nounoune que dans le roman.  Les dialogues entre Lizzie et Darcy quand il se chamaillent sont assez drôles aussi et souvent bien rendus (selon le livre, ils sont « witty » en tout cas… et je suis assez d’accord).  La situation est drôle et les voir parler de « la chose » à mots couverts, ça passe.  La compétition amicale entre Darcy et Bingley pour « qui est le meilleur » qui dure tout au long du roman est assez drôle aussi parce que teeeellement typique des hommes (du moins ceux que je connais)… mais je trouve que ce n’est pas très Darcyesque!!


Quant à la deuxième partie, alors là, on tombe dans le grand n’importe quoi.  Selon moi, bien entendu!  Et soudain, le protocole et les convenances sont beaucoup, beaucoup plus lousses parce que tout le monde s’appelle par son prénom et que la plupart des sujets ne sont plus tabous.   Dans ce tome, nous avons droit – dans le désordre – à Darcy saoul comme une botte, à un vilain complètement vilain qu ne lâche pas le morceau, à une histoire d’amour, à une chevauchée de l’Écosse à Londres pour Lizzie, à un Darcy sous l’influence du laudanum (bon, ça, c’est drôle!!!!  Vraiment, à plusieurs endroits.  Lizzie lui fait avaler et dire n’importe quoi et on apprend ainsi pourquoi il n’aurais jamais pu épouser Caroline – je l’appelle Caroline,maintenant,  tout le monde en fait autant – et l’image mentale est assez hilarante! ), et à des attaques à coup de chandeliers, de kilts, de balais, de chaises, de bâtons de marche et je ne sais quoi encore.  Bref, on est carrément sorti du monde d’Austen – eh, il y a même un mort!


J’ai trouvé ce deuxième livre particulièrement long, je me fichais éperduement de comment ça allait finir et j’ai failli, failli lâcher à 40 pages de la fin.  En résumé, des dialogues qui ont réussi à me faire rire… mais une déception au final.  Beaucoup trop invraisemblable pour me plaire.  Le seul problème, c’est qu’il y aura un tome 2, et que je dit tome 2 impliquerait – selon le résumé –  Mary Bennett enceinte d’un étudiant italien!!   Ca donne une idée générale… pourquoi faut-il que je sois si curieuse, donc??


Je pense que les avis de Pimpi et de The Bursar seront plus positifs que le mien… du moins, je l’espère pour elles!!!

LireEnVoMini.jpg

(24 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Leiloona

    J’avais déjà lu des avis mitigés, aussi je ne l’avais pas noté.

    1. Karine :)

      Leiloona: Les filles ont beaucoup aimé, en tout cas!!!  Je suis la chiâleuse de la gang, aujourd’hui!!

  2. Tiphanie

    tu as éveillé ma curiosité, même si le livre a l’air décevant je me laisserai bien tentée tout de même

    1. Karine :)

      Tiphanie: Faut pas se fier juste à mon avis, Pimpi et The Bursar ont aimé!!!  Mais bon, pour moi, vraiment, ça n’a pas été une réussite!!

  3. The Bursar

    Comme je l’ai fait remarqué chez Pimpi, je me sens très seule, parce que j’ai l’air d’être la seule à avoir été enthousiasmée par ce livre(en même je ne lis pas de fan fiction sur internet donc le déjà-vu était limité). J’ai moi aussi trouvé extrêmement hilarante la question de l’objection au mariage avec Miss Bingley prononcée par Darcy sous laudanum. De la suite, tu as choisi le morceau le plus plausible, car le fait que Mary se soit fait engrossé par un étudiant italien, c’est encore possible, moi c’est plus le retour de Whickam comme le grand méchant qui veut s’emparer de la propriété de Darcy et la découverte d’un enfant illégitime qui serait le frère de Darcy qui m’a fait tiquer et le pire c’est qu’après il y a un troisième livre de prévu.
    J’ai bien aimé la question du prénom de Darcy, justement parce que ça répondait à une question que je me posais, c’est Lizzie va-t-elle l’appeler Fitzwillaim ? de toutes manières j’ai toujours trouvé ce prénom mal choisi et puis j’ai bien aimé l’histoire d’amour de Miss Bingley, avec le petit côté désespéré de la vieille fille.

    1. Karine :)

      The Bursar: Et moi, je me sens bien seule parce que vraiment, je suis la seule à avoir vraiment trouvé ça plate!!!  Et je pense que ce qui m’a le plus ennuyée a été le fait que je ne me sentais plus vraiment à l’époque citée… mais il y a des moments très, très drôles!!!  Et oui, le retour de Wickham, le demi-frère… ça promet d’être tout à fait heu… rocambolesque!  Ils n’étaient pas sensés avoir une vie bien relax, eux??

  4. Pimpi

    oui, pour une fois, nos avis divergent vraiment beaucoup!!!!
    Toutes les suites et tous les dérivés sont des fanfictions, en fait… certaines sont meilleures que d’autres… j’ai lu tellement de mauvaises suites que celle-ci n’est vraiment pas si pire!!!

    1. Karine :)

      Pimpi: C’est la première que je lis… mais j’en ai une autre chez moi (pas celle de Berdoll, heureusement) alors je t’en redirai des nouvelles!!!  Je sais que les suites et dérivés sont des fanfictions… mais je l’ai senti plus que d’habitude.  Et je pense que j’aime mieux les dérivés que les suites, en fait…

  5. Hambre

    OHHHH !!! je veux le lire !!!

    1. Karine :)

      Hambre: Je suis curieuse de voir ce que d’autres en penseront!!

  6. The Bursar

    Si c’était une vie relax qu’ils étaient sensés avoir, c’est pour ça que je risque de ne pas lire la suite, même si  l’idée d’une Mary enceinte d’un étudiant italien pique la curiosité. J’apprécie la deuxième partie très romanesque parce qu’elle ne constitue pas l’essentiel du livre, un petit remou c’est encore crédible mais plus risque de casser ma bonne opinion du premier livre. J’aime justement le fait que ce n’est plus la même époque, car je trouve absurde d’essayer de refaire un livre écrit comme si l’auteur était aussi du début du 18ème en général ça ne marche pas et ça ne colle pas à l’attente des lecteurs, alors que là je trouve que ça satisfait mes besoins… c’est un peu comme star trek XI, c’est-à-dire que du temps à passer donc même si on aime beaucoup l’original, on sait très bien que maintenant si on voyait une série qui se passait exactement pareil, ça ne marcherait pas, parce que ce serait essayer de recréer qui a cessé d’être, il n’y a pas de retour en arrière possible, les temps ont changés donc les attentes sont différentes pour une production actuelle.

    1. Karine :)

      The Bursar: Oui, je pense que tu as tout à fait raison…  Star Trek XI, j’ai adoré… j’ai trouvé ça très bien pensé.  MAis là, j’ai eu du mal.  En fait, j’aime les romans d’inspiration victorienne ou d’un peu avant, quand l’auteur réussit à m’y renvoyer… J’avoue que l’idée de Mary enceinte, ça donne le goût de voir ça!!!!

  7. The Bursar

    J’aime aussi les romans d’inspirations victoriennes, en particulier les Anne Perry, mais je ne suis encore jamais tombée sur une suite de Jane Austen réussie qui essaye de respecter en même temps le style victorien, à part peut-être Emma & Knightley et encore je ne suis pas sûre que tu l’approuverais. Je trouve que les Stephanie Barron sont ratés du point de vue du style, parce qu’on sent trop ses efforts pour faire époque victorienne, donc elle met trop de détails qui n’apparaissent pas dans les livres d’Austen, parce qu’Austen, elle, quand elle écrit, n’éprouve pas le besoin de mentionner des détails qui lui paraissent évident. Je n’aime pas le côté maladroit de l’écriture où on sent que l’auteur se force à écrire d’une manière qui ne lui est pas naturelle.

    1. Karine :)

      The Bursar: C’est tout à fait vrai qu’Anne Perry a le don pour recréer l’atmosphère.  C’est juste assez.  Je te dirai si j’ai aimé Emma et Knightley, il est dans ma pile ;))  Je n’ai pas lu les Stephanie Barron mais j’en ai aussi (vois-tu, je bougonne à chaque fois mais quand même, je les lis pas mal toutes!!! Je ne suis pas toujours logique!!)  Tu as tout à fait raison pour l’écriture… j’essayais de mettre le doigt sur ce qui m’énervait souvent dans les romans d’époque et c’est tout à fait ça… Bon, l’auteure le fait quand même un peu dans celui-ci aussi, non??  En fait, je n’ai pas de mal avec une narration moderne mais des coutumes et des dialogues qui sonnent vrai… et ici, je trouvais vraiment que ça ne fittait pas avec mon idée de l’époque.  Mais comme je l’ai dit à Pimpi sur Faceb**k, je pense que je ne file pas vraiment lecture, cette semaine!!!  Ca n’a sans doute pas aidé!  Alors je me retape « Lost in Austen » (dont je n’ai pas vu la fin) pour faire changement!!!

  8. niki

    je l’avais vu au passage, à l’époque où j’avais commandé le livre de CARRIE BEBRIS, une auteure qui a transformé le couple  Darcy en détectives – cette série-là est fort sympathique et documentée sur l’époque, respectant plutôt bien l’époque.
    Mais je dois bien reconnaître que je n’apprécie que très modérément – en général – les « dérivés » de livres célèbres.
    C’est ainsi que j’ai éprouvé une énorme déception avec la suite de « Gone with the wind » et surtout « Rebecca ».
     

    1. Karine :)

      Niki: Oui, je me rappelle avoir lu ton billet sur ça…  et quand on change carrément le contexte (exemple, les transformer en détectives), ça m’embête moins que quand c’est sensé être une suite plausible…   Je vais me remettre à chercher cette série de détectives, tiens!!!

  9. yueyin

    ah bah dommage, ça ne donne aps envie du coup, tant mieux peut être… :-)))

    1. Karine :)

      Yueyin: Pimpi et The Bursar ont aimé… mais bon, je pense que je n,avais pas l’esprit pour ça cette semaine!  Vraiment, cça ne m’a pas plu!

  10. Grominou

    Je ne pensais pas lire un jour les termes «Darcy» et «Kama Sutra» dans la même phrase…

    1. Karine :)

      Grominou: C’est vrai que ça fesse!!!  Mais ce n’est que dans la 4e de couverture (très mal faite à mon avie, d’ailleurs), dans le livre, on parle d’un manuel indien pour faire plaisir à son épouse!!

  11. choupynette

    Eh bien, on peut dire que tu viens de sérieusement doucher mon enthousiasme! J’étaois très tentée grâce au billet de Lou, mais là je dois dire que je suis moins pressée…!!

    1. Karine :)

      Choupynette: il semble que je sois un cas isolé de « bougonnite » pour ce livre!!!!  Mais vraiment, j’ai eu du mal!  Il a fallu que je me tape un vrai Austen pour me réconcilier vite vite avec la période!

  12. Cachou

    Tiens, premier avis négatif que je lis sur ce livre. En même temps, ça m’aide à me débarasser (un tout petit peu) de l’envie de l’avoir alors que je ne saurais pas me l’acheter…

    1. Karine :)

      Cachou: Yep, je suis la vilaine dans cette histoire!  Vraiment, je me suis ennuyée!!!  Pourtant, il y a des dialogues très réussis, je trouve!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils