«

»

Déc 28 2009

Photo du profil de Karine:)

North and South (BBC 2004) – Adapté du roman d’Elizabeth Gaskell

North-and-south.jpg

Après une journée mouvementée à Panem, en lisant « Catching Fire« , je croyais être prise, comme Bladelor, dans un deuil incroyable… j’ai donc totalement changé de registre et j’ai fait fort: je me suis tapé « North and South », l’adaptation de 2005 du roman d’Elizabeth Gaskell.  Et incroyable mais vrai, ça a totalement fonctionné!!!  Je me suis couchée en rêvant à l’Angleterre victorienne et au regard de Mr. Thornton au lieu de me taper un cauchemar digne des Hunger Games!!  Un bon point pour moi!!

J’ai lu North and South en 2008, entre Montréal et Paris et dans les transports en commun unNorth-and-south-3.jpg peu partout.  J’avais beaucoup aimé même si j’avais gardé une impression décousue en raison des délais dans ma lecture.  J’ai donc du mal à me rappeler certains détails précis mais j’ai trouvé cette adaptation très, très réussie!  J’ai réellement plongé dans l’Angleterre victorienne et dans la ville industrielle de Milton.  L’intrigue entre Miss Hale et Mr. Thornton est bien entendu mise en avant, sans toutefois négliger l’aspect social du roman. 

Nous rencontrons donc Margaret Hale, fille de pasteur ayant été élevée à Helstone, dans le sud de l’Angleterre, qu’elle idéalise et considère comme le paradis sur terre.  Pris de doutes, son père décide d’abandonner la vie de pasteur et d’emmener sa north 1famille à Milton, ville industrielle du Nord vivant de la manufacture du coton.  Tout est très différent de ce que Margaret a connu et sa première impression de l’endroit est loin d’être favorable.  Elle se lie d’amitié avec Bessy Higgins, fille d’un employé de manufacture et membre clé de l’Union, ancêtre des syndicats.  Elle rencontrera aussi Mr. Thornton, « master » d’une manufacture.  Parti de rien, il a travaillé pour en arriver où il est et il habite avec sa redoutable mère et sa soeur, très frivole, dans une grande maison à côté de l’industrienorth and south 4

La rencontre entre Margaret et John Thornton ne se fait pas sans heurts.  Aucun d’eux ne comprend la réalité de l’autre et pour Margaret, la situation dans l’usine de coton est digne de l’enfer.  Elle l’exprime d’ailleurs très bien dans une lettre à Agnès, sa cousine mariée à un riche capitaine.  Horrifiée par ce qu’elle voit, elle prend rapidement Mr. Thornton en grippe et ne manque pas de le lui faire savoir.   Pour elle, il est cruel et vulgaire.   Mais il y a menace de grève parmi les employés et bien des bouleversements sont prévus pour tous les deux. 
 
C’est donc une série coup de coeur pour moi!  Et étant ce que je suis, je vais commencer par la raison pas-principale-mais-presque:

 

  NON MAIS CETTE VOIX!!!  NON MAIS CE REGARD!!!

*soupir, soupir, et resoupir*


J’ai beaucoup aimé la plupart des acteurs, qui réussissent selon moi à faire ressortir ce qui compte dans les personnages sans trop en faire, à une exception près, selon moi.  Mais Richard Armitage, dans le rôle de Mr. Thornton, c’est quand même quelque chose!  Il incarne north 2parfaitement le personnage, un homme d’affaires, qui sait être implacable mais qui est aussi un homme intelligent et sensible… parfois!!  Il faut dire que John Thornton n’est pas Mr. Darcy!!  C’est un personnage beaucoup plus sombre, beaucoup avec une personnalité beaucoup plus complexe.  Il n’est pas le parfait gentleman mais l’acteur réussit à faire ressortir tout ça.   Il fait parfois peur, on est parfois attendri… et my god, ce regard!!!  Cette voix!!  quoi, je l’ai déjà dit??? *soupir*

J’ai aussi beaucoup aimé Margaret, qui exprime tout avec ses yeux et qui a son franc parlé et sa force de caractère, tout en restant « une dame ».  Son cheminement est visible alors qu’elle tente de rester juste et de voir les deux côtés de la médaille dans le conflit qui oppose les employés et les maîtres.  Elle devra évoluer et apprendre à dépasser ses préjugés afin deNorh and south 2 s’adapter à sa nouvelle situation.  Mrs. Thornton, la mère de John, qui veille sur ses affaires et sur son fils (non mais elle est terrible, quand même…) est à la hauteur du personnage du roman et la famille Higgins devient rapidement sympathique.  Nicholas Higgins, avec son oeil malicieux et ses grandes convictions est aussi tout un personnage.    La seule qui m’a moins plu est Fanny Thornton, qui en fait un peu trop à mon avis…  mais bon, il faudrait que je me souvienne mieux comment elle est dans le roman. 

J’ai beaucoup aimé les contrastes entre les endroits, autant le nord et le sud que la différence entre la maison des Hale et celle des Thornton, où le bruit des machines est constant.  Nous ressentons vraiment les différences entre les cultures, entre les façons de penser, où chacun pense qu’il est mieux que l’autre au départ.  Margaret est soufflée par ce qui se passe, ne comprend pas comment une telle pauvreté peut exister, comment de telles conditions sont possibles.  Nous ressentons le bouleversement dans les mentalités, le north-south-424changement qui est pressenti.   On a aussi conservé le côté « ni tout noir, ni tout blanc » présent dans le roman.   On en vient à comprendre pourquoi chacun est ce qu’il est et à saisir leurs motifs.  Je savais ce qui allait arriver mais j’ai quand même été emportée. 

Bon, d’accord, la dernière scène est peut-être un peu « anachronique » pour l’époque (du moins, je le crois… c’est à vérifier) mais quand même, c’est beauuuuu!!  J’adore le plan sur leurs mains.  Et les yeux de John Thornton à ce moment!  *soupir*. 

Bien entendu, j’ai le goût de relire le roman, maintenant!!!    Et de faire découvrir la série à tout le monde!!  Home is where the heart is!  Je vous laisse sur la première image que Margaret a de John Thornton, à travers les nuages de coton qui volent…

North-and-south-1.jpg

(46 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. trillian

    J’ai adoré cette mini série, j’ai tout vu d’une traite, et j’adore la revoir régulièrement, j’adore Thornton mais j’ai aussi beaucoup aimé Higgins et Bessy.

    1. Karine :)

      Trillian: Vraiment, j’ai été emballée!!!  Higgins est excellent et Bessy également (c’est celle qui joue le personnage principal dans la minisérie Bleak House, adaptation de Dickens, d’ailleurs)!  Et Thornton *soupir*

  2. Marguerite

    Moi, c’est la semaine dernière que j’ai passée à Panem et wow ! J’ai presque le goût de lire la suite en anglais (et ça, c’est rare que ça me tente !)

    1. Karine :)

      Marguerite: La suite est caaaaptivante aussi!!!  Je sais, je ne t’aide pas, hein!!

  3. Maribel

    Un gros coup de coeur pour moi aussi! Même mon homme a aimé. Je te conseille aussi Cranford, adapté de Gaskell aussi, si tu ne la pas encore vu! 🙂

    1. Karine :)

      Maribel: J’ai Cranford dans ma pile… je vais commencer par le lire et ensuite, hop, la minisérie!!

  4. Jules

    Le livre attend toujours son tour… les briques me font toujours aussi peur… ah! le charme de ces Anglais…  

    1. Karine :)

      Jules: Ces anglais ont définitivement quelque chose… définitivement!

  5. keisha

    Livre lu cette année, mais je n’ai regardé que 25 minutes du feuilleton. j’ai peu de temps, et l’ai réservé au Docteur et à Bleak house, donc tu me pardonneras.
    Etant donné le nombre de soupirs qui parsèment ton billet, je réalise que tu as aimé cete adaptation pour de hautes raisons littéraires et intellectuelles, as usual.
    Mais tu as raison, Monsieur ‘chocolate voice’ est tout à fait regardable…

    1. Karine :)

      Keisha: Je te pardonne, je te pardonne!!  Et comme toujours, je suis trèeeees littéraire et trèeees intellectuelle!!  Faudrait surtout pas en douter!! ;)))

  6. Caro[line]

    Je dois d’abord lire le roman que j’ai en VO dans ma PAL. Ensuite, je regarderai cette adaptation car tu en dis tant de bien ! (Et puis surtout, les photos ne me convaincant pas, je veux voir cet acteur en action !!!)

    1. Karine :)

      Caro[line]: C’est rare que je dis ça… mais si tu l’as en VO, tu ferais peut-être mieux de voir l’adaptation avant.  C’est un livre que j’ai trouvé vraiment difficile à lire dans sa version originale, surtout pour les discours de Higgins… Je crois que c’est le livre que j’ai trouvé le plus difficile à lire en anglais!  Mais bon, c’était il y a deux ans!!! 

  7. Anneso

    ah que de *soupir*… 🙂

    1. Karine :)

      Anneso: Tu sais, je suis la championne des soupirs et des regards enamourés… à la télé!!

  8. Neph

    Je l’avais déjà noté, mais je souligne ! Moi aussi, je veux voir ces yeux de braise 🙂

    1. Karine :)

      Neph: Ah oui, ils valent le coup, ces yeux!!

  9. Ys

    Pas lu le livre encore, ça fait pourtant un bail que je me le promets… mais contente de savoir qu’il existe une bonne adaptation à voir dans la foulée.

    1. Karine :)

      Ys: Je l’ai trouvée vraiment bien, et pas que pour Mr. Thornton.  J’y ai retrouvé l’ambiance du roman, qui est quand même beaucoup plus poussé et axé sur les questions sociales. 

  10. bladelor

    Et oui, pour se sevrer parfois faut changer totalement de cadre…!

    1. Karine :)

      Bladelor: Ca a fonctionné, en tout cas!

  11. Ofelia

    Aaaah la première fois qu’on voit la fabrique, la msique, la pluie de coton, Mr Thornton: su-blime! J’ai trouvé Armitage parfait en Thornton. Il n’y a qu’une chose que je n’ai pas aimé et que je ne trouve pas du tout fidèle au roman ou au personnage de Thornton: c’est quand il bat un ouvrier (j’ai oublié son nom) Naze!
    Mais le reste est superbe et très fidèle au roman que j’ai beaucoup aimé 🙂

    1. Karine :)

      Ofelia: Oui, j’ai remarqué cet épisode aussi et il ne me semblait pas du tout que c’était dans le roman!  Contente de voir que je ne suis pas folle!  Et oui, cette image de la fabrique est superbe… on se sent pris en dedans!!!  Un coup de coeur série pour moi!

  12. Ori

    C’est moi? Ou il a un petit côté Hugh Jackman? Enfin il donne envie de le regarder enfin de regarder la série!

    1. Karine :)

      Ori: Yep, il donne envie de le regarder, n’est-ce pas!! ;))  En tout cas, il ne faut pas s’en priver… et l’adaptation est bien, en plus!

  13. Caro[line]

    Ah mince alors… bon, je pense que je vais faire une tentative et si vraiment c’est trop dur, j’emprunterai la version française à Fashion ! (Enfin… je crois qu’elle en a une !!!)

    1. Karine :)

      Caro: Je sais que Fashion a ma version anglaise… mais je ne sais pas si elle l’a en français!!  Mais je suis certaine que tu peux y arriver, quand même!  C’est juste l’argot du nord qui est un peu difficile.

  14. Hambre

    Le film est à voir et le livre à lire !!! PARFAIT 🙂

    1. Karine :)

      Hambre: De bons moments en perspective!

  15. Titine

    Question pour une pauvre frenchie qui a totalement perdu son anglais : il y a un sous-titrage en français? J’ai le livre dans ma PAL et Lou m’a dit beaucoup de bien de l’adaptation.

    1. Karine :)

      Titine: Le pire, c’est que je ne peux même pas te répondre parce que j’ai prêté mes DVD à Pimpi…  Sorry…

  16. Moonrise

    Et bah ! ça n’a pas l’air d’être pour moi, tout ça ! XD
    Je ne connaissais pas Richard Armitage… je vais me renseigner un peu plus !^^
    Enfin, je ne pense pas que cette série soit pour moi puisque moi et mes histoires d’amour, on a pas le feeling ! XD 

    1. Karine :)

      Moonrise: Moi qui suis une éternelle fleur bleue, ça fonctionne souvent.  Mais il y a autre chose qu’une histoire d’amour là-dedans.  C’est aussi les prémisses du syndicalisme dans les entreprises… il y a une histoire sociale bien intéressante!

  17. Gio

    J’aime beaucoup l’atmosphère qui se dégage des photos !

    1. Karine :)

      Gio: C’est vraiment une bonne adaptation.  On se sent en ville, mais les images sont quand même belles!

  18. Liza Lou

    Il va vraiment falloir que je lise Elizabeth Gaskell! Et qu’ensuite je regarde cette adaptation de la BBC (surtout pour le beau John Thornton!! )

    1. Karine :)

      Liza Lou: Le livre vaut vraiment le coup et l’adaptation aussi!!!  En plus de Mr. Thornton, elle est excellente, je trouve!

  19. dasola

    Bonjour Karine, je comprends ton engouement pour l’acteur. Il n’est pas mal, rien que sur les photos. Le genre brun ténébreux me plaît bien aussi. Bonne après-midi.

    1. Karine :)

      Dasola: Pour l’acteur, et pour l’histoire! 🙂  Mais bon, dans le genre, il n’est vraiment pas mal!

  20. niki

    j’ai lu le livre « wives & daughters » dont a été tiré une très chouette télésuite également, mais je ne connais pas « north & south » d’elizabeth gaskell

    1. Karine :)

      Niki: Le livre et la série valent vraiment le coup!!  Et j’adore Wives and daughters… il me reste la série à voir!

  21. Anne Shirley

    Je suis contente que tu sois tombée sous le charme de cette adaptation qui est une de mes préférées, toutes catégories confondues ! C’était mon gros coup de coeur d’il y a deux ans !

    1. Karine :)

      Anne Shirley: J’ai vraiment adoré l’adaptation.  Très fidèle, très belle… ça fait partie de mes coups de coeur aussi!

  22. Almaya

    Une interprétation remarquable!

    Bonne fin de journée

    Almaya

    1. Karine :)

      Almaya: J’ai vraiment beaucoup aimé!  C’est centré davantage sur l’histoire d’amour mais ça m’a vraiment beaucoup plu.

  23. dasola

    Bonjour Karine:), j’ai vu cette mini-série qui est en effet très bien. J’avais découvert R. Armitage dans la série « Spooks » (MI-5 en France). Pas mal de sa personne même si ce n’est pas trop mon « type ». Bonne après-midi. PS: bravo pour ce blog renouvelé et tant pis pour overblog.

    1. Photo du profil de Karine:)
      Karine:)

      Yep, tant pis pour OB et ses pubs! Je me plais bien ici. Moi, c’est la voix de Armitage qui me fait tripper! Mais la série est plutôt bien faite, je trouve.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils