«

»

Nov 17 2009

Photo du profil de Karine:)

The Lady of Shallott (La dame de Shallott) – Lord Alfred Tennyson

Commentaire
Non, non, je ne triche pas en présentant ce poème comme un livre complet!!!  C’est que mon édition, choisie comme « souvenir du musée des beaux arts » lorsque je suis allée voir l’expo Waterhouse (et qui, donc, ne compte définitivement pas!), ne contient que ce poème, très joliment illustré par Geneviève Côté, illustratrice.  J’ai littéralement craqué pour l’objet-livre, qui m’a tout de suite plu et qu’une panne de métro m’a permis de lire en duo avec Pimpi.  Bon, j’ai relu après, dans un environnement plus calme mais vraiment, ça m’a plu.  Les deux fois. 

Je connaissais vaguement le poème de Tennyson, parce qu’on en parle dans « Anne of Green Gables » mais je ne l’avais lu qu’en français.  Ça m’avait plu mais je n’avais pas été éblouie. L’histoire, basée sur celle de la belle Elaine qui tombe amoureuse de Lancelot, nous présente une femme dans une tour, retenue prisonnière d’une malédiction qui ne lui permet que de regarder le monde extérieur par le biais d’un miroir et de tisser sans relâche.  Mais l’apparition de Lancelot éveillera la passion en elle, et déclenchera la malédiction.  En anglais, j’ai été charmée par le rythme et les sonorités du poème, de même que par l’aspect légendaire et mythique du poème.  J’ai toujours vu dans cette histoire celle d’une femme qui risque tout pour ne pas vivre sa vie à travers des ombres et des fausses réalités, et qui paie le prix de sa libération.  Ce qui était souvent le cas à l’époque de Tennyson. 

De plus, le style des dessins de Geneviève Côté m’a tout de suite plu.  Les tons de bleus, les couleurs pastel, les lignes épurées, le style bien différent de ce que j’avais pu voir comme illustrations sur le thème alors… le tout m’a accroché l’oeil et rend l’objet-livre vraiment très, très beau.  J’ai beaucoup aimé la métaphore finale, qui donne un peu d’espoir au récit. 

Du coup, j’ai bien envie de lire les autres poèmes de Tennyson se rapportant à la légende Arthurienne… mais je pense que je vais me plonger dans Chrétien de Troyes avant, juste pour avoir les bases!!!

Plaisir de lecture: 9,5/10


Lire en VO: 3

(10 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Pimpi

    Ben là…. O-B ne voulait pas me laisser écrire un comm hier…

    En tout cas, je suis contente d’avoir partagé cette lecture avec toi… pendant cette panne de métro!!! C’est effectivement un très beau poème!!!
    J’ai hâte de savoir ce que tu vas penser de Chrétien de Troyes!

    1. Karine :)

      Pimpi: O-B a fait des siennes cette semaine!!  J’ai beaucoup aimé, en effet!  Et je lirai Chrétien de Troyes avant Noël, certainement!!

  2. Lounima

    Il y a encore très peu de temps je me déclarais « pas très poésie » mais depuis les dimanches poétiques de Celsmoon, je découvre de magnifiques textes « non en prose » et celui-ci me semble faire partie du lot… Je le note donc 😉

    1. Karine :)

      Lounima: En fait, avec la poésie, je ne lis qu’un ou deux poèmes à la fois.  Je suis incapable de me concentrer suffisamment pour lire un recueil de poèmes… j,ai besoin de trop de temps entre ceux-ci pour y réfléchir…

  3. Laetitia la liseuse

    Je vais prendre des cours d’anglais en accéléré moi ! c’est pô juste non vraiment. ce genre de livre ne sort jamais en français… Je m’en vais pleurer à chaude larmes.

    1. Karine :)

      Laetitia la liseuse: J’avoue qu’il faut quand même un bon niveau d’anglais pour lire de la poésie… mais il y a d’autres trucs super bien qui se font en français aussi!

  4. lael

    ça a l’air chouette j’aime beaucoup les illustrations

    1. Karine :)

      Lael: Moi aussi j’aime beaucoup!!  Vraiment joli!

  5. niki

    je ne connaissais  ce poème qu’à la suite de « The mirror crack’d » d’Agatha Christie –
    je l’ai lu, mais j’ignorais qu’il en existait une version « petit livre », qui m’a l’air bien sympathique. 
    j’aime aussi énormément les peintures de Waterhouse – elle devait être fort intéressante cette expo 

    1. Karine :)

      Niki: Oui, l’expo était super!  Ce petit livre est vraiment, vraiment beau.  J’adore ce genre d’ouvrage!

Les commentaires sont désactivés.

Aller à la barre d’outils