«

»

Nov 02 2009

Photo du profil de Karine:)

Expo Waterhouse – Musée des Beaux Arts de Montréal


Lors de mon récent périple Montréalais avec mon amie Pimpi, nous avons profité de l’occasion pour aller nous balader au Musée des Beaux-Arts de Montréal (et dans sa boutique…  les boutiques de musées, ça m’attire terriblement à chaque fois!  Même que je commence généralement par là!) où on présentait une expo temporaire Waterhouse.   Ce qu’il faut savoir au départ, c’est que j’adore aller à des expos, j’adore voir des peintures… mais je n’y connais strictement rien!!  Alors vous lirez le premier billet « expo » d’une fille qui n’y connaît pas grand chose mais qui a beaucoup aimé, est-ce que ça vous va??

D’abord, sans l’enthousiasme de certaines (que je ne nomme pas par peur d’en oublier… mais vous vous reconnaîtrez!) pour les peintres préraphaélites, je pense que je ne saurais même pas que ce courant existait!  Mais l’expo est très bien faite pour une novice telle que moi car elle donne des informations pertinentes et claires sur le courant et sur ses principaux représentants.  Même si je pouvais « reconnaître » ce genre, je comprends maintenant davantage son origine… et bien entendu, j’ai le goût d’en savoir davantage!!!

Ce qui m’a étonnée dans tout ça, c’est le nombre de toiles de Waterhoiuse que je connaissais de vue mais que je n’avais pas associées à lui.  En effet, il y a de nombreuses illustrations assez libres de passages de romans ou de poèmes, des représentations mythologiques, vues en illustration ou en couverture de romans.  Ca me fait toujours un petit quelque chose de spécial de connaître une toile et de soudain voir « la vraie »!!!  Comme si j’avais un morceau d’histoire devant moi; le peintre y a touché pour de vrai!!  J’adore être dans une salle où s’ouvrent  plusieurs de ces « fenêtres », comme si on regardait dedans et qu’on y surprenait  une scène!

 

 

L’expo, appelée « Le jardin des sortilèges », nous emmène dans un univers un peu sombre et magique, où on sent la présence des éléments, où on se sent observé par toutes sortes de créatures un peu mythiques.  Les salles sont par thème et j’ai vraiment apprécié les scènes de Shakespeare (La tempête par exemple) l’illustration de mythes.  Les femmes représentées semblent souvent fortes, leur regard est intense… on ressent vraiment quelque chose.   J’ai vraiment « accroché » dans la pièce consacrée à « The lady of Shallott », ce poème de Tennyson que je trouve magnifique en anglais, avec son rythme, ses sonorités et son côté légendaire.  Je l’ai découvert dans « Anne of Green Gables » il y a bien longtemps…  mais c’est la première fois que je prenais le temps de le lire avec attention!  J’ai d’ailleurs rapporté un petit souvenir à ce sujet, dont je vous parlerai bientôt!!

De plus, la présence de croquis et d’esquisses parfois assez élaborées des toiles présentées ajoute à l’expo.  On peut même voir les exemplaires des livres où Waterhouse croquait certaines scènes qui l’inspiraient.

Une expo très intéressante, donc, ouverte à Montréal jusqu’au 7 février 2010.  J’ai particulièrement apprécié les notes explicatives, qui expliquent l’origine et les particularités de chaque toile.  Vraiment intéressant!  Le seul petit désavantage de la présentation très atmosphérique, c’est que l’éclairage, assez sombre, nous obligeait à être à une certaine hauteur pour bien apprécier (impossible d’apprécier vraiment les toiles étant assise dans mon cas) et qu’il fallait se coller sur les notices pour les lire… une chance qu’il n’y avait pas trop de monde car ça peut bloquer joliment la vue!

À voir, donc, si on appécie ce style particulier ou si on veut faire une découverte, comme dans mon cas!!

 

(30 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Chez rubis

    Bonsoir

    Quelle chance d’avoir vu toutes ces belles choses et c’est sympa de nous faire partager tes découvertes avec ton style propre à toi.
    Félcitation , j’apprécie

    1. Karine :)

      Chez rubis: Merci pour ta visite.  Et pour ton commentaire aussi!  Ca fait plaisir!

  2. Maribel

    J’y suis allé la semaine dernière, tu as d’ailleurs peut-être lu mon billet.
    Je crois que ma toile préférée est My sweet rose.
    En ce qui concerne l’éclairage, moi j’ai trouvé qu’elle faisait beaucoup de reflets dans les toiles, on ne voyait pas le haut des oeuvres lorsqu’on était de près. Mais c’est peut-être à cause du vernis qui est assez brillant. Je n’ai pas été à beaucoup d’expo alors c’est peut-être courant, je ne sais pas…
    De la boutique, j’ai acheté une carte représentant I am half-sick of shadows. ^^ Je regrette un peu de ne pas avoir acheté le catalogue de l’exposition.

    1. Karine :)

      Maribel: je n’avais pas lu ton billet… mais maintenant c’est fait!!!  My sweet rose est vraiment une très belle toile, elle m’a beaucoup plu aussi.  Je n’ai pas fait tant d’expos que ça mais je pense que si l’éclairage ajoutait à l’ambiance, c’est vrai que ça faisait des reflets… fallait se déplacer beaucoup.

  3. Pascale

    Tout comme toi je connaissais certains tableaux « de vue » sans connaître leur auteur. Plusieurs tableaux ont servi à illustrer les catalogues de l’éditeur Terre de brume, spécialisé dans les littératures celtes. Je trouve que cela colle très bien 🙂

    1. Karine :)

      Pascale: Oui, ça colle bien à ce type de littérature.  Ca m’a beaucoup plu, en tout cas!!

  4. Laetitia la liseuse

    Ouaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiinnnnnnnn ! c’est pô juuuuuuste et moi alors ???? Si l’expo arrive à Paris, je lâche tout et je monte illico à Paris en TGV. Londres puis Montréal… ça va bien viendre par ici. Merci pour ce billet qui m’en met plein la vue.

    1. Karine :)

      Laetitia la liseuse: J’espère pour toi qu’elle ira à Paris!!!  Pour une raison étrange, j’étais pas mal certaine que tu serais intéressée!!!

  5. amiedeplume

    J’aurais aimer y être aussi!

    1. Karine :)

      Amiedeplume: Il n’est pas trop tard!  Elle se termine en février!

  6. Aifelle

    J’aime beaucoup ce peintre, mais c’est un peu loin pour aller voir l’expo. C’est drôle Ellcrys a justement fait un billet sur lui hier.

    1. Karine :)

      Aifelle; Ah oui?  Je vais aller voir chez ellcrys, alors!  Ca m’intéresse!!!  Et oui, j’avoue que c’est quand même un peu loin pour toi!!

  7. erzébeth

    Ca me fait rêver. Ca doit être si beau de voir ces tableaux en vrai ! Moi non plus, je n’y connais pas grand-chose, mais l’atmosphère me parle.

    1. Karine :)

      Erzébeth: Oui, c’est tout bizarre, de voir « les vrais »!!!  Ca m’a vraiment plu, surtout avec les notices, les citations et l’ambiance!!!

  8. Pauline

    Elles m’ont l’air sensuelles ou romantique ces toiles… Enfin, je ne sais comment dire. Très belles, en tout cas^^

    1. Karine :)

      Pauline: C’est féérique, comme ambiance!  Ca m’a vraiment plu!

  9. Alice

    J’aime beaucoup ton billet et je me dis que tu es bien chanceuse va !!!!! Moi aussi j’aime bien de temps en temps aller voir des expositions, dernièrement j’ai vu celle de Renoir et se fut bien !
    Une amie a vu cette exposition à Londres cet été et elle a une la délicatesse de m’envoyer une carte postale.  je  n’y connais pas trop aussi, mais Waterhouse c’est magnifique et fin comme peinture.

    1. Karine :)

      Alice: Il y a en effet beaucoup de jolies cartes postales reliées à l’expo!!  Je me suis gâtée à ce sujet, d’ailleurs!!

  10. valérie

    oh la chanceuse. Il y a rarement d’expo pré-raphaléite en France mais je suis fan absolue de ce courant très particulier c’est vrai!

    1. Karine :)

      Valérie: Je ne connaissais pas vraiment ce courant, en fait, et je suis ravie de l’avoir découvert! Et oui on a bien de la chance de pouvoir avoir cette expo à Montréal!!

  11. Herisson08

    🙂 Sympathique tout ça… si un jour je passe par là bas… !

    1. Karine :)

      Herisson: Je pense qu’il faut plutôt espérer que l’expo passe dans ton coin!  Elle n’est à Montréal que jusqu’en février!!

  12. Erell

    Les toiles de Waterhouse sont vraiment belles, la première fois que j’en ai vue j’ai tout de suite adoré. Mais c’est vrai qu’on voi régulièrement ses oeuvres, rien que sur les couvertures de bouquins.
    Sa me donne envie de prendre un billet d’avion direction Montréal 🙂

    1. Karine :)

      Erell: Enh effet, je réalise que plein de couverture de livres les ont utilisées!  Et bizarreent, autant je trouve les toiles belles vues au complet, autant je trouve que ça fait bizarre quand il n’y a qu’un morceau de toile (ex: un personnage) sur un livre!!!  Très belle expo, en tout cas!

  13. maijo

    J’avoue être assez dans ta situation; j’aime beaucoup y assister, même si je n’y connais rien. En tout cas, celle-là m’aurait bien fait envie.

    1. Karine :)

      Maijo: Je me dis que c’est en y allant que je vais finir par en connaître davantage!!!   C’était vraiment bien!

  14. Neph

    Je n’y connais pas grand-chose non plus, pour ne pas dire rien : je me contenterai donc de dire que l’expo devait être splendide et que tu as de la chance d’avoir pu la visiter 🙂 Tu as rapporté des souvenirs ?

    1. Karine :)

      Neph: Bien sûr que j’ai rapporté des souvenirs!  Un petit catalogue pour moi, des cartes…  je suis la queen des magasineuses dans les boutiques de musée!!

  15. Isil

    J’ai aimé aussi et en plus, c’était très bien exposé à Londres. Grâce à la version québécoise, j’ai même trouvé le catalogue de l’expo en français pour ceux que ça intéresse. Il est formidable.

    1. Karine :)

      Isil: Oui, il est très très beau, ce catalogue!  une magnifique expo!!

Les commentaires sont désactivés.

Aller à la barre d’outils