«

»

Oct 11 2009

Photo du profil de Karine:)

Thomas Drimm 1 – Didier Van Cauwelaert

Présentation de l’éditeur
« Dans une société sous contrôle total où le jeu règne en maître, un ado se retrouve détenteur d’un secret terrifiant, qui déchaîne contre lui les forces du Mal… et celles du Bien. 

Tiraillé entre la femme de ses rêves et un vieux savant parano réincarné dans un ours en peluche, Thomas va découvrir, de pièges en rebondissements, l’exaltant et périlleux destin d’un super-hésor à mi-temps. »

Commentaire
Ah mais c’est une excellente surprise que ce roman jeunesse de Van Cauwelaert!!!  Étrangement, j’ai deux livres de l’auteur dans ma pile depuis un bon bout de temps et je ne m’étais jamais décidée!  Du coup, je vais les en sortir rapidement!!

Nous entrons donc d’un coup dans l’univers de Thomas, douze ans trois quarts, futur obèse et fils d’alcoolique (donc considéré comme futur alcolo lui-même), où il n’a donc aucun avenir.  Et il fait froid dans le dos, cet univers: les États-Uniques, qui auraient détruit tour le monde dans la Guerre Préventive et qui vivraient sous bouclier d’antimatière depuis.  Ici, les religions n’existent plus et chacun est contrôlé par une puce qui donne tout savoir au gouvernement.  Un monde guidé par le jeu, où la libre pensée n’existe plus et où on vit dans la crainte de dirigeants qui maintiennent tout le monde dans un totalitarisme qui fait peur mais où la population se laisse pour la plupart dériver sans trop se poser de questions.  J’ai eu des échos de 1984 de par les thèmes… mais je l’ai trouvé beaucoup plus accessible (bon, c’est voulu, vu que c’est pour la jeunesse!!!)

Thomas deviendra bientôt un adulte.  Empucé, donc.  Mais soudain, suite à  un terrible vent et à une erreur de manipulation de son seul ami, son cerf-volant, ce dernier atterit sur le crâne d’un savant, le professeur Pictone et lui troue le crâne.  Thomas a donc un problème… et le problème redouble quand son ours en peluche devient l’hôte de l’âme de ce fameux professeur!  J’ai particulièrement aimé cet aspect de l’histoire, cette partie de son enfance qui le pousse vers ailleurs.  Il est bien attachant, ce savant un peu cinglé!!! 

Du jour au lendemain, Thomas se retrouve à décider pour lui-même.  Les règles ne sont soudain plus aussi rigides et il doit prendre seul des décisions qui ne sont pas toute noires ou toutes blanches.  ET surtout vivre avec les conséquences.  Il s’agit d’un roman sur le passage à l’âge adulte, encore une fois (j’adore ce type de roman, c’est bien connu!!!), que je trouve particulièrement réussi.  J’ai trouvé certaines idées excellentes, certains aspects demeurent mystérieux et ingrigants, on ne découvre pas tout tout de suite et on est tenu en haleine.  Le rythme, par courts chapitres, me rappelait celui des classique romans feuilletons que j’aime tant et j’ai réalisé par la suite qu’il avait été diffusé sur iphone… je comprends donc maintenant!!!  Et ça me plaît!!

Un très bon moment de lecture, donc!!!  Notre ado n’est pas parfait, se cherche et est parfois très « ado » mais il n’est que plus crédible, selon moi!  De plus, le langage utilisé est accessible aux jeunes sans pour autant être simpliste!  Une réussite selon moi!!!

Merci à Paola, de chez Albin Michel, pour m’avoir fait parvenir cet exemplaire dédicacé!  C’est toujours très apprécié!!

Plaisir de lecture: 9/10

(41 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Maribel

    Ça semble un peu étrange, je ne suis pas encore convaincue de l’ajouter à ma liste… ^^

    1. Karine :)

      Maribel: Ben non, ce n’est pas étrange!  Peut-être que les thèmes te tentent moins ou alors que tu n’es pas dans une bonne période pour ça!!  Faut pas forcer les choses! :))

  2. Manu

    Je pense que je préfère Van Cauwelaert en écrivain pour « adultes »

    1. Karine :)

      Manu: En fait, je n’ai jamais tenté le coup pour adultes… je vais le faire, maintenant, et je vais pouvoir comparer!

  3. Celsmoon

    Contente de lire ton avis 🙂

    1. Karine :)

      Celsmoon: Oui, ça m’a beaucoup plu!  Je suis dans une passe « littérature jeunesse », ces dernières semaines, je ne sais pas si ça paraît!! 

  4. saxaoul

    Je suis en train de le lire et pour l’instant, je le trouve pas mal. Par contre, je n’ai pas eu la chance d’avoir une dédicace : c’est pas juste !!!!! lol

    1. Karine :)

      Saxaoul: J’ai beaucoup aimé!  Ces temps-ci, je file vraiment pour ce genre de lecture!  Beaucoup d’action, simple sans être simpliste… parfait!  Alors je vais me considérer privilégiée (on va dire « chanceuse » plutôt!!) d’avoir eu une dédicace :)) C’était une première pour moi!

  5. gambadou

    Je le note pour mon fils qui aime beaucoup cet auteur

    1. Karine :)

      Gambadou: Il a écrit autre chose en jeunesse, Van Cauwelaert?  Je suis bien curieuse!  Je pense que les garçons aimeront, en effet!

  6. george

    Albin Michel me l’a également envoyé, mais je n’ai pas encore eu le temps de lire, je vais le proposer au Prix Littéraire pour la saison 2… mais chut ! il y aura une surprise !!

    1. Karine :)

      George: Ok, je vais avoir l’air complètement de sortir d’un autre monde… c’est quoi le Prix Littéraire?  Et quand on parle de surprise, je veux toujours, toujours savoir!  C’est un mot à éviter avec moi!!!

  7. Mirontaine

    Il semble faire l’unanimité ce livre… allez zou un de plus dans mon petit carnet!

    1. Karine :)

      Mirontaire: Il a généralement plu, je crois!  Je l’ai lu presque sans m’arrêter, en tout cas!

  8. Cynthia

    J’ai l’impression que tout le monde l’a lu sauf moi 🙁 Moi aussi j’aurais voulu un exemplaire dédicacé Madame Albin Michel!^^
    Pour avoir lu quasiment tous les Van Cauwelaert (oui oui z’avez bien entendu Madame Albin Michel!), je serais curieuse de savoir quels sont les deux titres présents dans ta PAL (?)
    J’ai beaucoup moins aimé les opus des dernières années, trop mystiques, mais je te conseille vivement « L’éducation d’une fée » et « Un aller simple », mes préférés.

    1. Karine :)

      Cynthia: Les deux titres présents dans ma pile sont « L’éducation d’une fée » et « L’évangile de Jimmy »… Ce dernier, tu l’as lu??

  9. Edelwe

    Je l’ai noté et compte l’acheté pour mes élèves au CDI.

    1. Karine :)

      Edelwe: Je pense que ça peut plaire!!  Aux jeunes et aux moins jeunes!

  10. Pauline

    Ton billet rend ce livre bien plus attirant et pétillant que je ne le pensais.
    L’ours réincarné c’est sympa ça, très marrant!^^

    1. Karine :)

      Pauline: Oui, il est sympathique, cet ours!!!  Un peu bougon, mais sympa!!

  11. Alex-Mot-a-Mots

    Mais on le voit de partout, celui-ci !

    1. Karine :)

      Alex Mot-a-Mots: Oui, n’est-ce pas!  La maison d’édition l’a fait parvenir à plusieurs bloggueurs!  Mais bon, j’aurais été tentée de toute façon!

  12. Cynthia

    J’avais abandonné « L’Evangile de Jimmy » en cours de route. Il fait partie, avec « Clôner le Christ », « Une dernière nuit au 15ème siècle » et  » La maison des lumières » du penchant mystique de l’auteur que je n’apprécie pas.
     » L’éducation d’une fée » fut pour moi un coup de coeur il y a 8 ans et que je relirais volontiers si je n’avais pas une centaine de livres en attente dans ma PAL^^
    Je te conseille donc celui-là en priorité mais ce n’est que mon avis 😉

    1. Karine :)

      Cynthia: Je vais donc commencer par l’éducation d’une fée… le côté mystique, ça me va parfois… mais pas nécessairement tout le temps!!

  13. Lael

    contente de lire ton article, on attend la suite!!! et oui les romans d’apprentissage ce sont les meilleurs de la littérature jeunesse!!!

    1. Karine :)

      Lael: Oui, j’aime définitivement les romans d’apprentissage.  Je me sens toujours concernée par cette perte de repère, ces décisions à prendre seul, finalement.  Et ce roman m’a aussi plu!

  14. Leiloona

    Eh bien, pas une seule déception pour ce livre ! Carton plein ! 😀

    1. Karine :)

      Leiloona: Je crois que j’ai lu deux avis plus mitigés au sujet de ce livre…  Saxaoul, peut-être (pardon si je me trompe… je suis par définition d’une paresse folle et je n’ai pas le goût de retourner vérifier!!)

  15. george

    tu sauras tout le 15 octobre sur mon blog…. suspens….

  16. yueyin

    je pensais bien qu’il te plairait 🙂

    1. Karine :)

      Yueyin: Je ne suis pas surprise que tu ne sois pas surprise! ;))

  17. Ori

    Ah la la encore une série dont on attend la suite!

    1. Karine :)

      Ori: Oui, c’est terrible, ces séries où il faut attendre… duuuuuur!!!  Surtout quand c’est bien!

  18. Arlette

    Ton enthousiasme donnerait bien envie de le lire ! J’ai vu l’auteur à Fuveau en septembre et son attitude ne donnait pas du tout envie d’acheter un de ses livres ! Dommage peut-être ?

    1. Karine :)

      Arlette; Je ne connais pas du tout l’auteur, je ne l’ai même jamais vu. Mais je comprends qu’on puisse réagir ainsi quand une entrevue ne nous plaît pas!

  19. Dryade de brume

    Ton billet de lundi me fait me reporter ici, avec curiosité. J’ai lu il y a peu L’évangile de Jimmy — mon premier Van Cauwelaert — et je ne le qualifierais pas de mystique à proprement parler. Spirituel un peu, dans le sens où il pose quelques questions, sans jamais t’imposer de réponse.

    On y fait connaissance d’un type bien ordinaire dont les deux passions sont la femme qu’il a perdue et l’entretien des piscines, qui se retrouve chargé d’une responsabilité assez inédite. On y rencontre aussi, entre autres personnages pittoresques, une vieille dame grecque dont les derniers bonheurs sont de faire éclore des histoires d’amour, et partager son goût des auteurs russes : elle ne peut donc être mauvaise.

    Le rire et le drame s’entremêlent, le dénouement n’est pas lourd : une expérience réussie. Et comme il est déjà dans ta PAL, je ne me sens pas pousse au crime ; ). Et j’ai hâte de te lire sur L’éducation d’une fée, dont le titre me met l’eau à la bouche.

    1. Karine :)

      Dryade de brume: Yep, il est dans la pile alors ça ne me fera pas dépenser!  La dame me plaît beaucopu, en tout cas!  Je regarderai ça bientôt, on m’a dit beaucoup d ebien de ce livre et de l’éducation d’une fée aussi.

  20. Dryade

    Ceci dit, je ne voudrais pas te donner une fausse impression : elle n’est pas énormément présente, mais je l’avais adorée. Et il y a plusieurs personnages attachants. Mais le sujet, c’est la quête d’identité de Jimmy — pas que par lui. Et la réponse m’a surprise (mais je ne vois pas venir d’aussi loin que toi…)

    1. Karine :)

      Dryade: En fait, ce sont souvent ces personnages secondaires qui font pour moi le petit supplément de saveur d’un roman.  Donc oui, le sujet es tpeut-être tout autre mais ces personnages un peu fantasques me mettent dans l’atmosphère!

  21. Dryade

    J’avais cru remarquer que tu aimais bien les personnages secondaires savoureux :). Il y a ici une assez jolie galerie, et une intrigue qui se tient.

    1. Karine :)

      Dryade: Parfait, il faut que je le sorte de ma pile, alors!

Les commentaires sont désactivés.

Aller à la barre d’outils