«

»

Sep 06 2009

Photo du profil de Karine:)

L’enfant migrateur – Aude

Présentation de l’éditeur
« L’enfant migrateur est un roman tout entier construit sur la gémellité. Deux jumeaux voient le jour. Pourtant, un seul devait naître. Le médecin avait été formel à ce sujet: Corinne, la mère, portait un enfant mort-né. En fait, le plus gros des deux avait pris toute la place dans son utérus, écrasant carrément l’autre de son poids.
Contre toute attente, donc, Corinne met deux enfants au monde. Ils sont diamétralement opposés; ils vivent malgré tout en symbiose. Destinée tragique: chacun est inexorablement lié à l’autre. Une sorte de dysharmonie fondamentale d’autant plus souffrante que Hans et le Petit ne peuvent concevoir d’être séparés.L’enfant migrateur pose non seulement la question de la gémellité, mais celle aussi de la dépendance affective et physique. On entre dans ce texte sur la pointe des pieds pour y accomplir un voyage au bout du néant; on en sort fasciné et épuisé. Un texte profond, attachant, séduisant. »

Commentaire
Voici un livre que j’ai pioché dans ma pile à lire pour la simple raison que j’avais oublié le livre en cours à l’hôpital et que c’est le premier livre pas trop long que j’ai vu dans ma pile.  Le but: le lire en une soirée pour ne pas avoir deux livres à lire en même temps… ça m’énerve!!!

Et le résultat?  Oui, je l’ai lu en peu de temps, mais parce que j’ai été tout de suite happée dans ce roman et que je n’ai voulu en sortir qu’après en avoir lu la dernière ligne.   Je n’avais jamais rien lu d’Aude et j’ai définitivement beaucoup, beaucoup aimé sa plume.  Le roman est court mais il dit tout, est complet en lui-même.  Un bien belle lecture.

On rencontre la famille de Corinne, épouse de Pierre et mère d’Alexandra.  Lorsque les jumeaux – Hans et le Petit naissent, ce n’était pas sensé de passer ainsi: on avait dit à Corinne que le second bébé était mort pendant la grossesse, victime du syndrome transfuseur-transfusé.   On y raconte les jumeaux surtout.  Hans, celui qui est « normal » et le Petit, avec son regard clair et étrange, qui regarde tout ça sereinement.  Le Petit, que personne n’appelle jamais par son nom et qui est supposément retardé.  Mais on y raconte aussi la famille.  Les parents, Alexandra, la soeur aînée… tout ce petit monde doit composer avec la relation fusionnelle, dépendante, des deux jumeaux. 

Et c’est cette relation-là qui est au coeur du roman.  Ce besoin viscéral de ne pas être « tout seul », ce besoin de l’autre, de cette autre partie d’eux-mêmes.  Entrer dans la tête d’Hans, pas nécessairement très aimable au départ, a été très intéressant et m’a permis de voir les choses autrement.  À moitié conte, à moitié roman (du moins selon moi!), on entre dans cette famille et on est témoin de leurs souffrances face à cette situation, cette bulle impénétrable.  Mais de leur amour aussi.  J’ai été très touchée à plusieurs endroits!!

Une auteure que je suivrai définitivement!

Plaisir de lecture: 8,5/10


Était dans ma pile depuis 2003… définitivement, ça fait de plus en plus peur, ce challenge avec moi-même!

(30 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Cuné

    J’avais découvert Aude grâce au forum des rats de biblio-net, grâce à Frisette, me semble, qui adore cette auteure, et justement par ce roman : une écriture toute simple qui va droit au but : le coeur du lecteur.

  2. Aifelle

    Ah ! un roman sur la gemellité ! Je les prends avec des pincettes, je les trouve souvent mauvais. Je suis jumelle moi-même et ce que l’on dit en général m’énerve. Mais tu m’intrigues, je vais regarder s’il est à la bibliothèque.

  3. Cuné

    Oh tu es jumelle, Aifelle ? Je l’ignorais totalement ! M’étonnerait que tu trouves du Aude en France, à fortiori en bibliothèque… Librairie du québec à Paris, ou les copines québécoises, sinon… 🙂

  4. Thaïs

    ce que tu en dis me semble interessant. Je n’ai jamais entendu parler D’Aude mais je vais voir. Enfin si je le trouve car d’après ce que tu dis en com….
    Bonne journée

  5. Thaïs

    ce que tu en dis me semble interessant. Je n’ai jamais entendu parler D’Aude mais je vais voir. Enfin si je le trouve car d’après ce que tu dis en com….
    Bonne journée

  6. Stephie

    Il m’a l’air étrange tout de même ce livre.

  7. Restling

    Le thème de la gemellité est toujours fascinant je trouve !

  8. Cryssilda

    J’avais découvert ce livre comme Cuné sur le club des rats de biblio, et je n’avais pas du tout accroché… d’ailleurs je ne me souviens plus du tout de l’histoire (et même en lisant ton résumé, ça revient pas!)…

  9. Leiloona

    Malgré ton commentaire positif, ce livre n’est pas du tout pour moi en ce moment.

  10. Karine :)

    Cuné: Ca a véritablement fonctionné pour moi, en tout cas!  je me rappelle en effet que Frisette aime beaucoup cet auteur!!

    Aifelle: Ce livre-ci porte sur une relation de jumeaux vraiment étrange, fusionnelle.  Mais j’ai vraiment trouvé que ce livre était touchant.  Par contre, c’est vrai que quand on connaît un sujet et qu’on lit à ce propos, on est toujours plus critique… je me demande bien ce que tu en penserais!

    Cuné: C’est vrai que les livres québécois sont difficiles à trouver chez vous… et hors de prix!!  Ici, ce sont tous les autres livres qui coûtent une fortune!

    Thaïs: C’est une auteure que je ne connaissais que de nom… et je suis ravie de ma découverte!!

    Stephie: Oui, un peu étrange.  Mais pas complètement weird non plus!

    Restling: Oui, il me fascine, moi aussi.  Quand j’étais petite je voulais teeeellement une jumelle!

    Cryssilda: C’est l’histoire des deux jumeaux, en fait :))  Je comprends qu’on puisse ne pas accrocher à ce genre de choses… en fait, je l’ai lu dans un moment propice, je crois!

    Leiloona: Il y a un moment pour tout, en effet! 🙂

  11. amanda

    je n’ai lu que « chrysalide » de cette auteure, et j’en garde un très bon souvenir 🙂

  12. Emeraude

    un livre sur la gémellité ? D’une auteure qui s’appelle comme moi ? Donc j’ai un livre dans ma PAL (un livre ramené droit du québec par ma copine québécoise qui vit à Paris lors d’un de ses séjours dans son pays natal)… je crois que c’est définitivement pour moi ! Mais effectivement, comme dit Cuné, quasi impossible à commander en France. Je n’ai plus qu’à demander à ma copine quand elle retourne au Québec! 🙂

  13. La maman de Flora

    J’ai déjà entendu parler de Aude sur les blogs. Je ne sais pas si on trouve facilement cet auteur chez nous…

  14. sylire

    Euh… petit problème de pseudo

  15. Karine :)

    Amanda: En fait, c’est ce titre que je voulais lire mais je ne l’ai jamais trouvé!  Celui-ci m’a vraiment beaucoup plu… et je vais continuer à chercher!

    Emeraude: Je pense que ça peut te plaire, même si la relation est vraiment weird!  Si j’en trouve une autre copie, je te l’envoie, si tu veux… je note ça, en tout cas!

    Sylire: Je me demandais bien qui c’Était en voyant le pseudo!  Et je pense qu’elle n’est pas facile à trouver mais il semble que certaines aient réussi!

  16. gambadou

    étrange et intriguant, il me tente, je le note.

  17. choupynette

    hmmm intéressant! Ce livre était dans ta PAL depuis 2003? Chez mes parents, j’en ai trouvé un datant de… 1996!!!!! shame on me! :))

  18. herisson08

    je le lirais même si c’est un thème délicat chez moi… il m’en attire que plus je crois…

  19. Karine:)

    Gambadou: C’est une auteure dont j’ai beaucoup aimé la plume!  Et oui, c’est un peu étrange mais c’est bien!

    Choupynette: En fait, ceux de 1996, je pense qu’ils se sont auto-détruits!  Ou auto-perdus dans des caisses!! 

    Hérisson: Je comprends tout à fait!  Moi aussi il y en a comme ça qui m’attirent même si je me doute que je vais y trouver un « mais »!!

  20. lael

    je ne connais pas!! je sais pas si le sujet pourrait me plaire, dans le doute je vais m’abstenir, en plus j’en ai plein qui m’attendent!

  21. Karine:)

    Lael: J’ai pour ma part beaucoup aimé!  Mais si le sujet ne t’attire pas, c’est autre chose!

  22. Manu

    Bof pas trop pour moi je pense. Mais une question me turlupine : comment fais-tu pour te souvenir quand tu as acheté tes livres ?????

  23. Karine:)

    Manu: Tu ne le sais peut-être pas, mais j’ai une mémoire bizarre… en fait, j’ai vraiment une bonne mémoire des événements alors je peux rapporter des conversations complètes d’il y a 3 ans ou me souvenir de ce que j’ai fait telle date parce que bon, c’était avant ça ou après ça!!!  Donc je sais pas mal tout le temps « à peu près » quand j’ai acheté un livre.  Mais parfois, j’avoue que ça m’échappe!!!!

  24. Edelwe

    Tu me donnes envie de découvrir cet auteur.

  25. Karine:)

    Edelwe: Elle est à découvrir, je pense!  Je vais poursuivre, en tout cas!!

  26. Emeraude

    ça y est, commandé, reçu et lu (c’était très rapide mais bon, ça a un prix quand même ! (très cher)).
    Mais c’était vraiment très bien.
    Très très bien même. Une histoire pas comme les autres. Je la relirai sûrement !

  27. Karine:)

    Emeraude: Contente que ça t’ait plu!  Vraiment!!  Et les livres québécois chez vous, c’est fou comment c’est cher… j’ai été surprise quand je suis allée!  Mais c’est le contraire ici!!!

  28. Emeraude

    surtout que la version brochée était épuisé alors j’ai commandé la version poche. 120 pages d’un tout petit livre, ça m’a coûté 14 euros !! (heureusement que j’ai 30% de reduc sur ces 14 euros). Mais bon, un livre comme ça, je le garde à vie.
    EN tout cas j’ai « Chrysalide » dans ma PAL depuis une éternité, je sais maintenant que je ne vais pas tarder à le lire !

  29. amiedeplume

    , Je voulais lire ce livre depuis un bon moment déjà. Le sujet m’intéressait particulièrement. Toutefois, ces personnages n’ont pas su me toucher autant que j’aurais voulais. De plus, l’atmosphère de ce roman m’a dérangée sans que je sache vraiment pourquoi…

    1. Karine :)

      Amiedeplume: Je peux comprendre ton malaise.  Ce livre m’a remuée mais je n’étais pas très bien dedans non plus… il y a quelque chose qui dérange… mais somme toute, j’en garde pour ma part un très bon souvenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils