«

»

Août 29 2009

Photo du profil de Karine:)

Cassiopée – Michèle Marineau

Présentation de l’éditeur
« Dans Cassiopée, Michèle Marineau aborde avec talent et sensibilité le nécessaire et parfois douloureux passage à l’âge adulte.  Voici deux de ses grands succès, L’Été Polonais et L’Été des baleines, réunis pour la première fois en un seul volume enrichis d’un épilogue inédit. 

Cassiopée: quinze ans, un prénom emprunté à une constellation, des questions et des rêves plein la tête… Au fil des pages et des saisons, elle nous raconte ses amis, sa famille, l’école, les joies et les angoisses du quotidien.  Et, surtout, l’éblouissement et la fragilité de son premier amour. « 

Commentaire
Cette fin de semaine (nous sommes le 16 août au moment où j’écris ces lignes), Yueyin m’a montré ce livre, acheté pour l’une de ses deux demoiselles pendant ses vacances québécoises.  Et le lendemain, je tombe sur un superbe billet de Marguerite au sujet de ce même livre.   Je me suis dit que c’était un signe et que ça voulait dire qu’il était temps pour moi de sortir ce livre de ma pile, où il traînait depuis heu… quelques années.  Je sais, c’est terrifiant comment le temps passe vite!

Et je crois que oui, le destin a bien fait les choses parce que j’ai  lu le livre en quelques heures et que j’ai été touchée à maintes et maintes reprises, autant par Cassiopée et ses grands questionnements que par les citations très à propos dont le livre est parsemé.  Pour la petite histoire, j’ai lu ces livres adolescente mais j’en avais un très, très vague souvenir.  Toutefois, je me rappelais l’avoir conseillé à la ronde et j’avais crié au coup de coeur.  Cette lecture m’a replongée à cette époque (je devais voir 14-15 ans quand je l’ai lu) où j’étais en amour par dessus la tête mais tellement mêlée en même temps, déchirée entre mon « amour idéal » et celui qui était vraiment là, tout près.  Avec ma gang d’amis inséparables, les soirées ciné, les discussion philosophiques sur le sens de la vie, ma volonté d’être tout sauf banale, ce que j’étais convaincue d’être.  Je me suis revue avec mes grands projets, mes folles escapades, mes réactions complètement démesurées, mon besoin d’être « grande » tellement vite.  Ce livre a aussi marqué pour moi ma rencontre avec Paul Eluard (que j’ai soupiré après ses poèmes!) et de multiples écoutes de Jules et Jim, de même qu’une passion assez intense pour la chanson « Le tourbillon de la vie ».  J’avais même décidé d’apprendre à jouer de la guitare pour ça… bon, ça n’a pas nécessairement fonctionné mais c’est l’intention qui compte!

Bref, quand on repart comme ça dans le passé à travers un livre, quand on réussit à jeter un regard bienveillant sur l’ado qu’on a été, sans pour autant regretter l’époque, impossible de ne pas être emportée ou de chipoter sur les détails.  C’est le journal de Cassiopée, 15 ans,  que nous lisons et le livre est bâti comme tel, avec tout ce que ça comporte de divagations et de contradictions.  Journal étalé sur deux étés où elle vivra son premier amour, ses premières grandes décisions, celles qu’elle devra prendre toute seule, comme une grande.   Tout au long du livre, on entend les vagues et le bord de mer sur les diverses îles où Cassiopée sera entraînée et on se sent comme elle, un peu perdus et ballotés par tout ça.  Bref, une énième histoire de passage à l’âge adulte mais celle-ci me ressemble vraiment.  Les livres ont été écrits fin des années 80 (je me demande ce que la fille de Yueyin va en penser, en ado super moderne et méga-championne des textos) et on sent l’époque mais c’était soooo romantic, les lettres par la poste, non??    C’est beau mais réaliste à la fois. 

Je n’avais jamais lu l’épilogue, qui nous montre Cassiopée 15 ans plus tard, avec sa petite Constance, âgée de quelques semaines.   J’ai vraiment été touchée et j’ai eu les larmes aux yeux à la fin.  D’autant plus que j’ai trouvé dans ce livre plusieurs phrases qui disent exactement ce que je pense à plusieurs sujets… mais beaucoup mieux que je ne saurais le faire.

Un beau voyage dans le passé!

Plaisir de lecture : 9/10

Était dans la pile depuis heu… quelques années!  Mais je l’ai dit plus haut, je me répète!! Ce serait pas la première fois!!

(24 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Lise (pas de blogue)

    Ce livre, je l’ai acheté et lu car la petite-fille d’une amie a été prénommée ainsi. J’ai aimé l’écriture et la sensibilité de l’auteur, qui semblait habiter chacun de ses personnages. Très touchant. Et je le relirai un jour…

  2. aBeiLLe

    Ahhh Cassiopée… Que de souvenirs! Quand j’étais en 6e année on a reçu la visite de Michèle Marineau pour qu’elle nous parle de ses deux romans. Quelle belle rencontre pour la petite fille amoureuse des livres que j’étais. J’en garde un précieux souvenir! J’ai les deux romans dans ma biblio, je crois bien que je vais les relire, juste pour me remémorer… Merci Karine!

  3. Leiloona

    Je ne connais pas du tout ce livre, mais d’après ce que tu en dis, c’est une erreur.
    C’est un classique au Québec ?

  4. Karine :)

    Lise (pas de blogue): Tout à fait d’accord avec ton commentaire.  Une lecture toute pleine de sensibilité!

    Abeille: Cette relecture a très bien supporté le temps… je trouve que c’est vraiment de la bonne littérature jeunesse!! 

    Leiloona: C’est de la littérature jeunesse québécoise, ça doit être pour ça que tu ne connais pas.  S’il y a des intéressés, je peux en envoyer une copie outremer pour qu’il se promène un peu!  Je ne sais pas ce que ça donnerait, une première lecture à l’âge adulte mais j’aime beaucoup!!

  5. Hermione

    C’est noté pour ma part! Je suis sûr que ça me plairait ce genre de récit! Je crois que je vais faire le tour des blogs et noter tous les livres à acheter et que je voudrais lire…
     

  6. Catherine

    LE livre qui a marqué mon adolescence. On avait lu le premier en sec II et je me rappelle que la bibliothécaire refusait de me prêter le 2ième… pas avant sec III (parce qu’ils font l’amour!!!). Ah ben shit! Je suis allée me l’acheter! Non mai!

  7. Mariel

    Aïe, aïe, aïe! Moi qui essaie de ne plus acheter de bouquins tant que ma PAL ne rétrécit pas… Je n’ai que de grandes tentations! Je l’ajoute à ma LAL tout de suite.

  8. Marguerite

    Depuis que tu avais dis que tu l’avais relu j’attendais ce billet ! 🙂 Je suis absolument daccord avec toi du début à la fin. Un incontournable de la littérature jeunesse ! Pas de prête du 2ème tome avant le troisième secondaire, je trouve ça très drôle Catherine !!!

  9. rose

    ça fait du bien de retrouver ses lectures d’adolescence, on se retrouve aussi un peu soi-même , et ton enthousiasme fait plaisir à lire.

  10. Karine :)

    Hermione: C’est un très bon livre jeunesse, qui se passe à l’époque de ma jeunesse alors c’est certain que je me suis sentie interpellée!!  Pour la liste, je fais ça depuis un moment… et elle a maintenant 32 pages!!!  l’horreur!!

    Catherine: J’ai vraiment adoré à l’époque, et j’ai adoré encore.  Le nouvel épilogue est très bien, très touchant.  Bien entendu, c’est un fait universellement reconnu qu’avant le secondaire trois, on est pur et chaste!!! ;)))  Après, c’est le free for all!

    Mariel: C’est terrible… j,ai le même problème! :))

    Marguerite: C’est vraiment toi qui m’a donné le goût de ressortir ce livre de la pile!  J’avais la version « avec épilogue » depuis une éternité et j’ai adoré cette relecture!!

    Rose: Tout à fait d,accord.  J’aime toujours relire un livre de mon adolescence et aimer autant… ça me fait réaliser que je n’ai pas vieilli tant que ça et j’aime me rappeler de moi plus jeune… ça me fait toujours sourire!!

  11. Celsmoon

    Il faut que je le trouve, tu me donnes envie ! complètement charmée par ton billet !

  12. Karine :)

    Celsmoon: C’est un très agréable livre jeunesse! Je serais vraiment curieuse de voir ce qu’un adulte en dirait à une première lecture!!!

  13. gambadou

    Je ne connais pas, et au vue de ton post et des commentaires, il faut vraiment que je le note pour ma fille dans quelques années (et pour moi par la même occasion !)

  14. Karine :)

    Gambadou: Très bonne idée pour ta fille… et pour toi aussi!  Faut tester la qualité!!

  15. Edelwe

    Et voilà! je meurs d’envie de l’acheter maintenant! je fais comment avec ma pal, hein?

  16. Karine :)

    Edelwe: Ca, c’est le drame des LCA!!!  C’est soit la liste ou la pile qui augmente!!  Mais il se lit super vite, celui-là!!

  17. amiedeplume

    Un gros coup de coeur pour moi aussi!

  18. Karine:)

    Amiedeplume: J’ai vraiment aimé ce livre!!!  De beaux souvenirs et une histoire très touchante!!

  19. GeishaNellie

    J’ai lu ce livre étant très jeune, donc c’est un peu vague, mais c’est vrai que je me rappelle l’avoir adoré.

  20. Karine:)

    GeishaNellie: J’ai adoré ado et j’ai encore adoré!!!  C’est bien de voir qu’il supporte une relecture adulte!

  21. Isabelle

    Je viens moi aussi de relire ce «classique» de mon adolescence ! Quel bonheur !

    C’est une expérience différente de le relire à l’âge adulte, mais c’est tout aussi intéressant, parce qu’on dirait qu’on voit tout d’un oeil différent.

    L’épilogue m’a beaucoup émue ! Surtout que j’étudie pour devenir une enseignante, alors je me sens encore plus près de Cassiopée !

    1. Karine :)

      Isabelle: Moi aussi l’épilogue m’a beaucoup émue.  Ce fut une très belle lecture souvenir!

  22. Laura

    Un délicieux coup de coeur pour moi aussi, j’avais lu et relu l’édition en deux tomes. J’attends de tomber sur le deuxième tome dans une bouquinerie pour pouvoir relire cette histoire.

    1. Karine :)

      Laura: Je l’ai relu récemment et j’ai autant aimé que la première fois, je pense!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils