«

»

Juil 24 2009

Photo du profil de Karine:)

Kidnapped (Enlevé!) – Robert Louis Stevenson

Présentation de l’éditeur

« Quand Davie Belfour est dupé par son seul parent vivant et vendu comme esclave dans un vieux bateau qui se dirige vers les Carolines, il semble que sa vie se dirige vers une fin précoce.  Mais en sauvant la vie d’un Highlander recherché, Alan Breck, Davie trouve un réel ami et une grande aventure. »


Commentaire

J’ai lu ce livre dans des conditions idéales!  Acheté à Edinburgh, au Writers Museum, les yeux et la mémoire encore pleins des beautés de Highlands, il m’a accompagnée pendant mon voyage de retour et j’ai savouré!  J’avais déjà pu apprécier le style et le rythme de Stevenson dans « Le maître de Ballantrae » récemment et j’ai retrouvé dans ce volume un récit d’aventures rempli de rebondissements, de paysages , de trahisons et surtout d’une grande amitié.  Nous sommes loin d’une histoire d’amour et je n’y ai pas trouvé non plus le niveau de complexité  et de profondeur des personnages du maître de Ballantrae – du moins, je ne l’ai pas réalisé avant la fin du roman – mais si je ne m’abuse (et n’hésitez pas à me corriger si je me trompe), il n’était pas du départ destiné au même public.


Le narrateur de l’histoire est adolescent et vient de perdre son père.  Celui-ci l’envoie vers son oncle, au domaine de Shaw, afin que celui-ci lui assure un avenir.  Mais le dit oncle est radin et peu enclin à aider son neveu.  Il le piégera donc et l’embarquera sur un bateau en direction des Carolines, dans le but de le vendre aux planteurs de l’endroit.  Nous sommes dans les années 1750, quelques années après la révolte Jacobite et les Highlands sont encore en effervescence.  Les clans sont affaiblis, le port du tartan interdit et plusieurs chefs de clan sont en exil.   Sur le bateau, notre héro fait la connaissance de Alan Breck, Highlander jacobite recherché, à qui il sauvera la vie, malgré le fait que lui-même soit royaliste et fidèle au roi Georges.  


Les aventures du jeune adolescent sans expérience et du hors-la-loi les mèneront dans un périple à travers les Highlands et les Highlanders, dans ce climat rude où la survie dépend du savoir faire de chacun.  J’ai aimé rencontrer ces Highlanders, parfois brutes, parfois gentlemen, parfois les deux à la fois.  Les péripéties déboulent, le héro devra grandir vite et prendre de l’expérience pour assurer sa survie.  J’ai beaucoup aimé cet adolescent  à la fois naïf mais également fidèle à ses valeurs.  Le personnage d’Alan est extrêmement charismatique malgré un physique décrit comme banal.  Et cette amitié improbable, entre deux personnes qui devraient être ennemies par les circonstances, est prenante. 


J’avoue toutefois qu’ayant acheté une édition « cheapette » du livre, je croyais que le livre s’arrêtait en plein milieu!  C’est en fouillant sur le net que j’ai découvert que non, Stevenson arrêtait ainsi son roman, comme si après ces événements l’intérêt porté à l’histoire devenait secondaire, nous laissant imaginer ce qui nous plaît.   Je trouve ça quand même un peu dommage… j’aurais bien voulu un final un peu plus… fini!  Ou une fin comme ça, sans l’ouverture finale…  Bref, ça porte à confusion!!


Définitivement, je suis fan de Stevenson et de ses atmosphères écossaises.   Je relirai certainement d’autre chose de l’auteur!


Plaisir de lecture : 8/10

(24 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Kitty

    Je ne suis pas certaine à 100%, mais il me semble que Stevenson écrivait pour son fils ou son neveu… On comprend mieux pourquoi son style se rapproche des contes que l’on écoutaient quand nous étions enfants ! Et pourquoi on l’aime autant !

  2. Manu

    Je te l’ai déjà dit, je pense, mais à part « L’île au trésor » dans mon enfance, je n’ai rien lu d’autre. Il faut que je m’y remette !!!

  3. Cachou

    Il m’intrigue celui-là! (j’ai l’impression de déjà avoir vu ce titre-là dans un autre contexte, c’est possible???)

  4. kathel

    Intriguant, certes mais… on ne peut pas tout lire ! (ah, tu avais remarqué ça aussi ? )

  5. Lilly

    J’ai acheté ce livre il y a peu moi aussi, mais je ne pense pas le lire dans l’immédiat. J’aimerais bien savoir si Stevenson a écrit d’autres livres aussi poussés que Le Maître de Ballantrae… 

  6. zarline

    ton billet donne vraiment envie. Je note au risque d’être un peu énervée par une fin pas finie.

  7. Lilibook

    Sympathique comme tout ce livre. Un peu dommage pour la fin visiblement.

  8. Anneso

    J’ai lu l’ile au tresor,  le maitre de ballantrae et mr jeckyll et mister hide, mais je ne connaissais pas cet ouvrage.
    tu m’as donné envie !

  9. Laetitia la liseuse

    Bon ben après un tel billet vantant les mérites de Stevenson, me voilà contrainte et forcée de noter ce livre. Ahhhh l’Ecosse !!!

  10. Carotte Rose

    Bonjour! C’est ma première visite grâce à un petit détour par le blog de Hambre. J’aime beaucoup ta façon d’écrire ce que tu penses du livre. Il donne le goût de le lire.

    Bienvenue sur mon blog!

  11. Hermione

    Je te recommande très vivement « L’étrange cas du Dr. Jekyll et Mr. Hyde »! Je l’ai présenté sur mon blog! Pour ce qui est de « Kidnapped », je ne l’ai encore jamais lu! C’est noté!

  12. Cryssilda

    Ton billet me donnerait presque envie de le lire… le problème, c’est que je fais un bloge total sur les histoires de marins, et je suis bloquée sur ce bateau depuis des mois!

  13. Cryssilda

    Je ne sais pas vraiment ce que c’est qu’un ‘bloge’, mais c’est un blocage que je fais!

  14. Lou

    Il est aussi dans ma Pléiade, demandée au père Noël parce que je ne voulais pas rester sur mes mauvaises impressions… allez, il est temps de redonner sa chance à cet écrivain incontournable !:)

  15. béné

    j’adore Stevenson. je vais m’empresser de trouver ce livre grâce à toi! Merci bien. Peut être que je ferais aussi un article élogieux sur ce livre sur mon blog! bye

  16. Thaïs

    il faut que j’essaye, il m’inspire 🙂

  17. Karine :)

    Kitty: Je crois avoir lu ça quelque part aussi… et c’est vrai que son style narratif accroche réellement!

    Manu: Et moi je n’avais rien lu du tout avant il y a peu! 🙂  Je veux lire jeckyll maintenant!

    Cachou: Hmmm… je ne sais pas trop!  J’en avais entendu parler mais pas plus que ça!  Il a peut-être été commenté par une bloggueuse!

    Kathel: En effet… j’ai même du mal à lire toute ma pile, c’est verrible!!

    Lilly: Je ne sais pas trop, en fait… le plus connu est Jeckyll et Hyde mais je ne sais pas si c’est aussi poussé… j’ai « The weir of quelque chose » dans ma pile mais il n’est pas terminé, je pense…

    Zarline: Tu verras ce que tu vas en penser!  L’épisode est pas mal terminé, par contre!

    Lilibook: Un peu… mais bon, avec du recul, ça va!

    Anneso: Et lequel as-tu préféré dans ceux que tu as lus?  Ma préférence va encore au maître, pour le moment!

    Laetitia la liseuse: Je l’aime, je pense, ce Stevenson!!!  Je n’ai pas fini de le lire!

    Carotte rose: Bienvenue ici!  Je vais aller faire un tour chez toi quand je me mettrai à ma tournée des blogs!

    Hemione: Il est dûment noté!!  Merci pour le tuyau!

    Cryssilda: Bah, ils ne sont pas si longtemps sur le bateau!  Ils sont surtout dans les Highlands! 😉

    Lou: oui, je me souviens qu’il ne t’avait pas impressionnée!  Une édition Pléiade, chanceuse!

    Béné: Bienvenue ici!  Quel est ton préféré de Stevenson?

    Thaïs: Bonne tentative alors… j’espère que ça te plaira!

  18. lael

    et bien il me reste tant à découvrir dont cet auteur!! qui fait partie des classiques!

  19. yueyin

    héhé lmais je ne le connais pas celui-là, tss tss faut que je remèdie 😉

  20. Karine :)

    Lael: Il y en a tant à lire… c’Est fou, fou fou!!!

    yueyin: J’imagine que tu es arrivée, toi, vu l’heure à laquelle tu écris!!  J’espère que tu as fait bon voyage!  Je pense en effet que Stevenson vaut la peine d’être découvert!

  21. Isil

    C’est grâce à une adaptation de la BBC que j’ai découvert ce roman de Stevenson. Et que j’ai décidé de lire ses oeuvres complètes. En fait, il a une suite, qui s’appelle « Catriona » mais je ne l’ai pas tellement aimée alors que j’ai autant que toi aimé « Kidnapped », dont la fin ne me dérange pas spécialement d’ailleurs 🙂

  22. Karine :)

    Isil: Ben en fait, à y repenser, la fin me va aussi… sauf que sur le coup, je me suis vraiment posé des questions!!!  Et bon, si la suite peut s’éviter, je pense que je vais passer à côté!  Je suis curieuse de lire son roman inachevé aussi… bref, je vais poursuivre!

  23. Yvon Verrier

    Stevenson a écrit l’ile au trésor, en collaboration avec Lloyd Oubourne, le fils de Fanny, sa femme. En fait, Lyoyd avait à peine onze ans. Pendant une longue période d’averse, l’enfant avait remplis sa chambre de dessins, et Stevenson à inventé son histoire, en jouant avec l’enfant. L’histoire est d’autant plus jolie, que le père de Stevenson, qui aurait voulu que son fils devienne avocat, et qu’il épouse une femme plus jeune, enfin, c’est pendant la première lecture de l’histoire, que Stevenson s’est réconcillié avec son père.

    Kidnaped, Enlevé, suit le schéma habituel des histoires de Stevenson. Il y a des adultes, accessoires, mais ce sont les enfants qui mènent. C’est un peu comme pour Tintin, très jeune journaliste, assisté par le Capitaine Hadhock, qui fait figure d’adulte. Dans Kidnaped, Stevenson refait l’histoire de ses ancêtres, les Balflour, ou les Belles Fleurs. Mais le roman a une suite: Catriana. Cette fois, David est un peu plus vieux, et il voudra épouser Catherine McGregor, petite fille du célèbre Robert McGregor. Cette fois, le roman est plus près de la réalité. David voyagera en France et au Pays Bas, tout comme Stevenson, qui devait y étudier le droit.

    Enfin, pour le romantiques, la vie de Robert Louis Stevenson est aussi intéressante que ses romans. Ses voyages autour du monde, sa vie avec Fanny, et Lloyd, son fils adoptif, qui lui aussi, sera écrivain, et épousera une femme beaucoup plus vieille que lui, et sa mort, aux iles Samoa, où il est enterré.

    1. Karine :)

      Yvon Verrier: Ah, c’est intéressant, ça!  Je savais que l’île au trésor avait été écrite pour son fils (en fait, je croyais que c’Était son vrai fils, mais je vous crois sur parole!!!) mais je connaissais pas l’histoire de la réconciliation.  Quand à Kidnapped, j’avais fini par trouver une suite mais je ne l’ai pas encore lu… J’ai accroché principalement au Maître de Ballantrae et j’ai pu lire un peu de son hiatoire au writer’s museum à Edinburgh.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils