«

»

Juin 03 2009

Photo du profil de Karine:)

Bleak House (BBC)

Je pense que j’ai suffisament clamé mon amour pour Dickens et, plus récemment, pour Bleak House, un méga coup de coeur de la fin de l’année 2008!  En effet, c’est Isil qui me l’a offert dans le cadre du Victorian Christmas Swap et il s’est mérité un 10/10 question plaisir de lecture, ce qui n’est pas rien!!  Mon billet ici (qui ne disait pas grand chose, je le réalise en le relisant). 

C’est donc très logiquement que j’ai immédiatement commandé la minisérie de la BBC, série que j’ai mis dans mon DVD une fois que Cuné se soit mise à Dickens et à ses adaptations.  Et mon ressenti?  Après un début un peu houleux, j’ai finalement accepté que bon, ça ne pouvait pas être exactement pareil pareil pareil au roman, avec tous tous tous les mots de Dickens en arrière-plan… et je me suis laissée emporter.  Mais j’ai bougonné pendant trois épisodes entiers en me disant que définitivement, la plume de Dickens me manquait, que c’était trop, bien trop évident, que les sentiments et motivations étaient révélées trop tôt, qu’il n’y avait pas assez d’humour, pas assez d’ironie, pas assez de descriptions comiques, pas assez de personnages, pas assez Dickens, quoi…  Difficile d’égaler mon imaginaire en ce qui concerne ces personnages.  Mais finalement, je termine la série sur une note très positive, pour ce qu’elle m’a procuré en émotions (j’ai eu les larmes aux yeux plusieurs fois, notamment pour Jo, pour Lady et Sir Dedlock ou pour Mr. Jarndyce, à la fin) et pour m’avoir fait revivre cette histoire que j’aime d’amour.

Bien entendu, même si j’ai boudé parce que certaines de mes scènes favorites étaient écourtées ou absentes, je comprends parfaitement qu’il ait fallu faire des choix: impossible de tout inclure de ce roman si riche.  Il manque donc des personnages (on s’entend que dans Dickens, il sont nombreux), certaines actions changent d’acteur et le jeu des acteurs, leurs expressions, révèlent beaucoup de choses tôt dans le téléfilm.  Pourtant, la trame principale est présente et j’ai ressenti le désespoir de Lady Dedlock (j’avoue que Gilian Anderson m’a surprise), j’ai détesté Mr. Tulkinhorn, Mr. Skimpole (que j’avais le goût de frapper à chaque fois qu’il disait « I’m a child »!) et Mr. Smallweed (détestable, celui-là… mais excellent! J’avoue avoir dû cessé de grignoter – je grignote toujours devant la télé!) à chaque fois que je voyais ses dents!  Shake me up, Judy!!), Mr. Guppy m’a fait mourir de rire (comme Cuné, le voir changer 3 fois d’idées et tenter, lui si stuck up, d’être un amoureux passionné… j’ai vraiment ri.  À noter que l’acteur est celui qui joue Owen dans Torchwood!) et je me suis prise d’affection pour Mr. George et Miss Flite.  En fait, les personnages qui m’ont le moins touchée dans le téléfilm sont Ada (l’actrice est celle qui joue Sally Sparrow dans Dr. Who) et Richard, bizarrement, alors que je les ai adorés malgré leurs failles dans le roman.

De plus, j’ai beaucoup aimé la réalisation (on s’entend que je n’y connais rien… mais ça m’a plu quand même, naa!) qui m’a fait plonger dans cette atmosphère particulière, sombre et froide par moments, chaleureuse à d’autres. Les images de Londres ou de la campagne anglaise m’ont beaucoup plu.   Le rythme me convenait tout à fait et je n’ai pas vu le temps passer pour les 2e et 3e CD, que j’ai dévorés à la vitesse de l’éclair, complètement prise par l’histoire que, pourtant, je connaissais.  On en perd un peu côté critique sociale (le système judiciaire, la vie des plus démunis à Londres… c’est effleuré mais pas aussi fouillé que dans le roman…) mais j’ai vraiment passé un bon moment et je reverrai sans doute la série, après l’avoir prêtée aux copains-copines, pour en parler des heures!!

Une série dans laquelle je me suis laissée emportée donc, à partir du moment où j’ai cessé de comparer avec le livre! Je n’hésiterais pas à la conseiller!!!

(10 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. stephanie

    Non svp pas Dickens!
    Désolé mais….

  2. Cune

    Je crois qu’on ne pourrait pas être plus d’accord sur une adaptation, Karine ! 😀
    (Oh oui, les dents, tu as raison, à te faire cracher immédiatement ce que tu aurais en bouche !! ;o))

  3. Isil

    J’ai vu l’adaptation avant de lire le roman (en fait, je me suis jetée sur l’édition de la Pléiade juste après l’avoir vue). Je l’ai donc beaucoup plus appréciée que toi et Cuné, ce qui est assez logique. D’accord pour tout, et j’ajoute Esther qui est très bien aussi. Gilian Anderson est vraiment formidable ici, très surprenante.

  4. Karine:)

    Stéphanie; Faut pas parler contre Dickens!!! Non mais ;))  Je blague mais je pense que pour moi, Dickens et Austen, j’aimerai toujours!!

    Cuné: En effet, je relisais ton billet après avoir écrit le mien et je trouvais que, vraiment, nous avis se ressemblaient!  Comme dit Isil, nous avons en commun le fait d’avoir lu (et adoré) le roman avant!  Difficile de ne pas comparer!  ET ces dents… yaaaark!!!  Faut montrer cette adaptation à tous les enfants qui bougonnent pour ne pas se laver les dents!

    Isil: Oui, c’est logique!  J’aurais aussi été conquise totalement si je n’avais pas lu le roman avant!  C’est vrai qu’Esther est excellente.  On réussit à montrer son côté « bon », son manque de confiance en elle mais aussi son bon sens, notamment avec Mr. Skimpole!

  5. Celsmoon+aka+lutin+:)

    pas encore lu Dickens en tant qu’adulte malgré tout David Copperfield reste un souvenir d’enfance doux et plein de plaisir… je devrais le lire donc et s’il y a adaptation, je dis double oui 🙂

  6. Karine:)

    Celsmoon: Ah mais il FAUT lire Dickens ;))  Je sais, je ne suis pas du tout impartiale!  Mais il faut quand même ;))

  7. Lou

    J’hésitais à la commander et tu me donnes envie de me laisser tenter…

  8. Hambre

    Envie de voir !!! 🙂

  9. Constance

    Comme quoi le grand intérêt des livres c’est que quand on se fait notre cinéma au moins on n’est pas décues !!!

  10. Karine:)

    Lou: Mais oui, il faut se laisser tenter :))  C’est bien réussi, je trouve!

    Hambre: Il faut voir, alors!

    Constance: En effet, pas de déception quand on lit!!!  Mais cette adaptation m’a quand même beaucoup plu même si j’ai quelques bémols!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils