«

»

Mai 30 2009

Photo du profil de Karine:)

L’amour est à la lettre A – Paola Calvetti

Présentation de l’éditeur
« Milanaise romantique, Emma décide de changer radicalement de vie en ouvrant une librairie de quartier baptisée Rêves&Sortilèges.

Le charme et l’originalité de sa boutique résident dans sa spécialité: les livres consacrés à l’amour.  emma, qui semble s’être résigné au célibat depuis son divorce, n’a pas son pareil pour dénicher l’ouvrage qui aidera un client perdu sur la carte du Tendre.

C’est évidemment par l’intermédiaire d’un livre qu’Emma retrouvera Federico, son grand amour de jeunesse.  alors qu’ils ne se sont pas vus depuis trente ans, tout se passe comme s’ils ne s’étaient jamais quittés.  Si ce n’est que Federico vit à présent à New York, où il est architecte, marié et père d’une adolescente.  Malgré tout, Federico et Emma entament une relation épistolaire, après avoir ouvert chacun une boîte postale dont ils sont les seuls à connaître l’existence. « 

Commentaire
J’ai passé par toutes les étapes par rapport à ce livre.  Autant avant sa lecture que pendant.  Au départ, je voulais absolument le lire.  Puis, j’en étais moins certaine.  Finalement sont apparus d’autres avis positifs et j’ai accepté la proposition de Chez les Filles, en me disant que je savais à quoi m’attendre et que j’entreprendrais ma lecture en sachant que j’avais affaire à un roman-guimauve, avec tout ce que ça implique, et que ce serait parfait pour me changer les idées. 

Et finalement?  Oui, c’est un roman-guimauve avec plusieurs de ses clichés (on s’entend, l’intrigue est un peu digne d’Harlequin) mais ça ne m’a pas dérangée outre-mesure.  Je n’ai pas accroché tant que ça au couple Federico/Emma (en fait, je préférais les parties narratives à leurs lettres… et j’ai plus accroché au personnage et au couple d’Alice… je sais, ce n’était pas ce qui était prévu!). Je n’ai eu qu’un bug avec ce roman.  Mais un méga bug, qui m’a empêché de l’apprécier à sa juste valeur.   Mais j’en reparle plus tard!

La librairie et les livres en tant que tel sont très, très présents dans le roman et c’est ce que j’ai préféré dans tout ça. Bien entendu, j’ai souligné plein de titres qui étaient dans ma liste!  En effet, malgré que la librairie soit réservée aux romans d’amour, elle inclut à peu près tous les classiques et les héros qui nous font soupirer (aucune référence à Ranger, toutefois… je suis déçue!!  Mais il y a Darcy!)  On parle de livres, on survole ce qu’ils nous apportent, et parfois ce qu’ils ne peuvent nous apporter.  Et mon inkulture est moins grande qu’elle ne l’était; j’ai réalisé que « You’ve got mail » était un remake du film « The shop around the corner »!!!  J’étais soufflée, j’ai même emailé en direct de Toronto à Pimpi pour lui annoncer ma grande découverte… dont elle était parfaitement au courant bien entendu était beaucoup moins inkulte que moi!!  

De plus, je veux absolument visiter une telle librairie!!  Le classement par thème, les vitrines (qui semblent géniales), le petit coin café en haut, l’atmosphère chaleureuse… je veux aller faire un tour!  Je veux aussi aller faire un tour cet automne dans la librairie New Yorkaise dont elle parle, classée elle aussi par thèmes… vraiment, il me faut une telle visite!  Vous en connaissez, des librairies du genre??  Ici, on n’en a pas.  Malheureusement!!  J’ai aussi beaucoup aimé les histoire d’auteurs, l’histoire de Sarah Bernhart, et tout ça… c’est la partie qui m’a plu!

Allons-y pour le bug.  Encore une fois, je vais être à l’envers de tout le monde parce que mon bug s’appelle Emma.  Ce qu’elle a pu m’énerver!!!  Je l’ai trouvée tellement, tellement condescendante, c’est incroyable.  Tout ce qu’elle pense est bien (et fonctionne à merveille, bien entendu).  Tout ce que pensent les autres n’est pas bien et un peu stupide.  Bien entendu, elle les bouche généralement par une réplique sans riposte ou accepte pour leur faire plaisir, même si elle trouve ça complètement stupide.  Son antitechnologie (tout ce qui ne date pas de son enfance est résolument mauvais, un mal nécessaire), ses jugements constants sur un peu tout.  J’en suis presque venue à espérer que quelque chose, au moins une petite chose, ne fonctionne pas pour elle!!!  Je sais, c’est vilain!  Mais j’ai tellement grincé à ses propos!

Et ce qui m’est tout à fait personnel… Emma méprise le marketing, méprise ceux qui parlent d’argent, … mais elle le fait sans cesse elle-même et sérieusement, ça m’a tapé sur les nerfs.  Non, mais sérieux, ça apporte quoi de savoir qu’elle a achetés ces livres pour 100 Euros?  Cette table pour 10?  Que ses chambres se louent 180 euros la nuit? (chiffres approximatifs et un peu aléatoire, dans l’idée générale de la chose… on s’entend que je n’ai pas du tout refouillé le livre pour vérifier!!)  Je sais, c’est un détail.  Un petit détail.  Mais quand même, ça m’énerve!!!

Donc, des hauts et des bas.  J’ai aimé le début, la découverte de la librairie, vers les 2/3 du roman, ça s’essouffle, une partie m’a davantage plu – celle juste avant la fin –  et finalement, j’aurais préféré une autre finale (mais bon, c’était un peu stupide d’espérer autre chose, on s’entend!!!)

Donc, merci à « Chez les filles » qui m’a offert le roman ainsi qu’aux Presses de la Cité! 

Plaisir de lecture: 5,5/10

(39 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Venise

    Tu en avais beaucoup à dire, j’en ai aussi beaucoup à dire ! J’ai lu avec intérêt tout ce que tu en dis, et j’avoue avoir été légèrement surprise du 5.5/10. Autrement dit, je n’ai pas deviné ta fin, contrairement à toi devant ce roman à la fin entendue (genre Harlequin). Tu sembles si enthousiaste de connaître une telle librairie, est-ce qu’elle existerait ? (je sais, c’est candide comme question).

    Autre point, un détail, mais je crois que tu les aimes ! Cette Emma, qui t’a énervée, a un prénom de circonstance = aima et Emma = MA et si on regarde le titre qui fait allusion aux lettres (classement daans la librairie), c’est assez amusant.

    Quand dont la première réunion entre les personnes de la blogosphère littéraire intéressées à  partir la première librairie par thème au Québec ? Ou sinon, qu’au moins une librairie établie se ménage une pièce pour ce genre de classement. Et avec au centre de la pièce, une table ronde basse (pour déposer la pile de livres à feuilleter) des fauteuils autour. Pour le confort. Pour l’énergie qui circule, pour la convivialité. Je suis certaine que ça ferait un méga succès, et que certaines personnes qui achètent peu de romans en achèteraient plus. Pour la contagion de la passion !

  2. Jules

    5.5/10 bon pour une fois ça ne me dérange pas que Les filles « n’expédient pas » au Canada!!! ahahah ces filles….

  3. Maribel

    Moi aussi Emma m’a gravement agacé. La narration aussi, surtout au début. Je passais mon temps à lire des passages qui m’agaçaient à mon conjoint.
    Dommage, car l’idée était très bonne au départ.

  4. lael

    Les avis se rejoignent pour dire que le coupe Federico/ Emma ne fait pas sensation!!! je suis tout à fait de ton avis pour la librairie, l’ambianche chaleureuse, j’aimerais beaucoup visiter une librairie de ce genre, le thème aussi est sympathique j’ai explosé ma LAL!! j’aime beaucoup ce que tu dis au début de ton billet oui un roman guimauve, type Harlequin sans tomber à fond dedans!! OH alors un voyage à New-York est prévu??

  5. lael

    Zut j’ai laissé un commentaire mais il n’a pas ete pris!!! je disais que le couple Emma Federico ne fait pas sensation!! que j’etais d’accord avec ce que tu écrivais sur la librairie, l’ambiance!! les références littéraires qui font augmenter la LAL!!! ah oui alors un voyage à New York est prévu??

  6. Karine:)

    Venise: En fait, le point d’énervement était tellement constant que ça a vraiment entaché ma lecture… et franchement, il y a des longueurs… je me suis demandée si je poursuivrais, un moment donné.  Et oui, j’aimerais voir une telle librairie… concept très prometteur, je trouve!  Ce serait génial!

    Jules: Plusieurs ont adoré… d’autres trouvent ça dispensable… dont moi!  Quant aux expéditions, ça dépend des jours, je pense!

    Maribel: J’ai été plus agacée par Emma que par la narration… mais je suis d’accord, l’idée était géniale au départ.  Ca aurait pu être teeeellement bien, avec un couple plus crédible (à mes yeux, en tout cas)

    Lael: Ton message était pris en compte mais les mystères de o-b sont parfois impénétrables, faut croire!!  Ce serait bien de visiter une telle librairie, non!!  Quant à New York, on a choisi des dates avec des copines en octobre… ne reste qu’une copine à trouver pour partager la chambre à 4.  Un vrai voyage de filles!!

  7. Stephie

    Je suis en train de le lire et j’aurai moi aussi beaucoup à dire 😉 Je repasse quand j’ai fini. Bon week-end !

  8. Aifelle

    5.5 çà correspond assez à ce que j’aurais mis moi-même. Moi c’est le côté passif d’Emma qui m’a énervée, a-t’on idée d’accepter aussi peu d’un homme que l’on prétend aimer ? Mais je l’ai pris comme une histoire tout-à-fait irréelle et pas prise de tête entre deux bouquins plus costauds.

  9. yueyin

    Ah c’est vrai qu’elle est agaçante Emma, c’est le prénom qui veut ça mais bon j’ai fini par bien l’aimer. J’en connais des comme ça, on les aime parce qu’au fond ils sont généreux :-))) Et cette librairie… j’aimerai bien visiter celle de new york aussi 😉

  10. wictoria

    globalement, j’ai les mêmes impressions (couple Emma / Frédérico peut vraisemblant, longueurs inutiles et surtout poussives,…) ; et moi aussi je VEUX fréquenter une telle librairie 🙂

  11. Karine:)

    Stephie: Je vais donc guetter ce que tu as à en dire!  Je suis curieuse de lire ton avis, en fait!

    Aifelle: Cette attitude supposément réfléchie est bizarre aussi.  Mais tu as raison, entre deux bouquins plus tough, ça fait bien. Sauf qu’il peut faire un peu pâle figure!

    Yueyin: C’est vrai que les Emma littéraires font parfois grincer :))  Si tu veux aller visiter la librairie de New York, faut revenir en Amérique en octobre et venir avec nous !! ;))

    Wictoria: Une telle librarie, c’est le bonheur total pour une LCA… et la catastrophe pour les piles, non!!!  Mais tout à fait d’accord avec toi pour le couple et les longueurs.

  12. Manu

    Le livre, je passe ! Mais c’est vrai qu’une telle librairie existe à NY ??? Si oui, je veux savoir où vu que j’y retourne fin août !!!!

  13. keisha

    100 % d’accord avec tes impressions!
    (ça c’est du commentaire instructif…)

  14. saxaoul

    Moi, j’ai abandonné au bout de 80 pages…

  15. kathel

    Comme Manu, je passe pour le livre et cette Emma qui m’horripilerait, mais je veux bien l’adresse à New York pour dans… quelques années !

  16. Thalia

    Je serais interessée de lire le bouquin juste pour la description de la librairie. Le concept m’interesse très fort aussi 🙂

    Lol ton agacement pour Emma et frederico me fait penser à mon agacement pour Bella et Edward. XD Comme quoi les couples vedettes d’un bouquins sont pas toujours les meilleurs mais les couples en arrière plan qui sont plus interessant. ^^

  17. Restling

    Moi aussi, j’ai été exaspérée par Emma, tout comme toi. Mais par contre, le reste du roman ne m’a pas plu et m’a même beaucoup ennuyée. Ce livre a vraimet suscité 2 types d’avis totalement opposés !

  18. Edelwe

    Je trouve ton commentaire plein de bon sens. Moi aussi Emma m’a tapé sur le système…ainsi que Frédérico d’ailleurs…j’ai nettement préféré Alice.

  19. bladelor

    Un billet à contre-courant, cela me plaît !! Je viens de l’emprunter à la bibliothèque, je me ferai ma propre opinion !!

  20. Pimpi

    J’étais sûre que ton avis serait celui-là, je le sentais…. je vais rester sur le mien quand même, parce que pour des raisons qui me sont très personnelles, Emma me rejoint beaucoup. Même si son couple est improbable, même si j’ai également aimé le couple d’Alice (j’aurais même aimé qu’il ait plus de place…), même si je n’ai pas aimé la fin imaginée, même si l’énoncé des prix m’a semblé superflu, il y a tellement de choses dans ce livre qui ont résonné en moi (certaines que tu sais) qu’il ne pouvait pas ne pas le plaire. Ceci dit, de manière tout à fait objective, je le redis, je suis tout à fait consciente des défauts énervants du roman!!!

  21. Karine:)

    Manu: En fait, dans le bouquin, on parle d’une librairie par thèmes à New York.  Je crois que c’Est beaucoup plus gros que la petite librairie d’Emma, par contre!  Si tu retournes à NY en août et que tu fais des recherches pour les logements et tout, je vais te demander des conseils, vu que j’y vais en octobre!  Tu fais juste la ville de NY ou tu vas un peu ailleurs?

    Keisha: Je suis la reine du commentaire instructif alors j’apprécie tous ces commentaires 100% instructifs :))

    Saxaoul: J’ai songé à abandonner un moment donné, mais plus vers les 2/3 du roman…  au départ, je me suis dit que les noms de livres me tiendraient dedans!!

    Kathel: On ne sait jamais ce que la vie nous réserve, hein!!  Tu reverras peut-être NY avant ça!!  Je vais essayer de dénicher cette librairie dont on parle quand j’irai!

    Thalia: Le concept de la librairie m’a plu, en effet!!  Pour les couples, il arrive que certains ne nous rejoignent pas du tout.  Dans mon cas, le couple m’a plutôt laissée indifférente mais Emma par contre, m’a royalement tapé sur les nerfs!  Pour Edward et Bella, par contre, ça ne m’a pas duuuu tout fait cette impression!!! ;))  Bien que parfois, j,avoue que… 😉

    Restling: En effet, il y a eu des avis diamétralement opposés pour ce roman.  Contente de voir que je ne suis pas la seule n’ayant pas vraiment adhéré à Emma!!  Un moment donné, on se demande où ça s’en va. 

    Bladelor: J’ai hâte de voir ce que tu vas en penser alors!  Je comprends tout à fait, malgré les avis moins positifs, j’avais vraiment envie de me faire ma propre opinion!

    Pimpi: En tout cas, même si Emma te rejoint, elle ne te ressemble pas du tout!!  Tu es beauuucoup plus agréable et tu ne m’énerves en aucune façon :))  Et je comprends parfaitement pourquoi tu as aimé et quelles choses sont venues te chercher.  Je ne suis pas du tout surprise que toi tu aimes!!  Il y a des livres comme ça, dont on voit tous les défauts mais qui nous plaisent quand même!

  22. Cryssilda

    Bon, finalement, nos avis ne divergent pas tant que ça (juste tu avais pu t’y préparer psychologiquement au livre, pas moi! ), sauf que moi j’ai également eu un bug sur la librairie!

  23. Manu

    En fait pour le logement, on a trouvé via une offre studio plus avion. Donc on a une kitchenette avec une machine à café (très important !) Je te donnerai le nom de l’endroit si tu veux (et si c’est bien ! ) On reste 10 jours sur place cette fois mais on aimerait faire un saut jusque Philadelphie ou Boston. On va réfléchir et voir ce qui est possible. Il y a tellement de choses à faire et tellement peu de temps

  24. Anne

    J’ai vraiment pas aimé ce roman. Emma m’a horripilé, tout ce qu’elle st entreprend marche bien, c’est totalement irréaliste 😉 Pour moi, elle manque de caractère, pardonnant tout à Federico. Bref, un très mauvais souvenir que ce roman. Quant à la librairie, j’aime le concept café/librairie et j’adhére !! 😀

  25. Flo

    Plus je le vois ce livre, moins j’ai envie de le découvrir !

  26. Karine:)

    Cryssilda: Même si j’ai davantage aimé que toi, il y a en effet plusieurs points communs dans nos avis… et je seconde sur les « PS »… Myyyyy god!!!  Mais la librairie m’a plu, toutefois!  Une chance!!

    Manu: Oui, j’aimerais bien avoir l’adresse de l’endroit, si ça vaut le coup!!  Je finis tout le temps par me ramasser dans les Mariott un peu partout par manque de connaissance!!!  J’ai passé quelques jours à Boston et à Salem en 2007 et j’ai beaucoup aimé.  Il y a beaucopu d’histoire des États-Unis à cette endroit, particulièrement en ce qui concerne la guerre d’indépendance.  C’est très intéressant!!

    Anne: Je suis allée lire ton avis et en effet, je vois ce que tu veux dire par mauvais souvenit!  J’ai vraiment aimé la partie « librairie » mais je suis tout à fait d’accord, tous ces graaands succès deviennent agaçants!

    Flo: Il y a des avis très positifs aussi 😉  Pour moi, ça n’a juste pas vraiment fonctionné!

  27. pimprenelle

    Un avis très mitigé donc… Je n’ai moi-même pas été emballée par cette lecture. Tout est trop beau, trop rose, je me suis ennuyée.

  28. Karine:)

    Pimprenelle: Oui, mitigée.  J’ai eu un moment d’ennui aussi, des moments d’énervement aussi.  Mais bon, je veux encore qu’il y ait une librairie pareille dans mon coin!

  29. Hathaway

    Je n’ai pas aimé Emma non plus !!  Remarque je n’ai pas aimé grand chose dans ce livre !!

  30. Karine:)

    Hathaway: En effet, je me rappelle ton billet!  Les avis sont définitivement assez partagés au sujet de ce roman!

  31. Géraldine

    Ton avis ne m’incite pas plus que les autres à me plonger dans cette lecture. Merci à toutes et à tous de l’avoir lu pour moi !!!

  32. Géraldine

    Ton avis ne m’incite pas plus que les autres à me plonger dans cette lecture. Merci à toutes et à tous de l’avoir lu pour moi !!!

  33. Karine:)

    Géraldine: Pour moi, c’est une lecture qui n’est pas essentielle… mais d’autres (Pimpi, Fashion, Yueyin) pensent tout à fait autement, faut pas se fier qu’à moi! 🙂

  34. Diane

    Je vis en France, près de Rouen et il y a un bouquiniste, le Thé Majuscule, qui fait salon de thé (avec d’autres livres) à l’étage

  35. Karine:)

    Diane: J’aimerais vraiment ça qu’il y ait un tel bouquiniste chez moi… je pense que j’y passerais des heures!!

  36. Lilali

    J’ai très vite abandonné… Je ne sais pas si c’est la traduction, mais j’ai trouvé ça trèès mal écrit et d’un manque total de finesse – bon, ça fait un peu bêcheuzintello de dire ça, mais je ne peux quand même pas me forcer dis?

    1. Karine :)

      Lilali: Ben non, il ne faut pas se forcer.  J’ai été très moyennement convaincue aussi, l’héroïne m’a souvent tapé sur les nerfs. 

  37. christine lucas

    qui pourrait me dire le MOT EN JAPONAIS qui exprime la mort d’avoir trop aimé; le livre m’avait^été prêté par une amie qui l’a revendu…lucasch@wanadoo.fr

    1. Karine :)

      Christine Lucas: Oups…. désolée, je n’ai pas le livre en ce moment, je l’ai prêté…  Je laisse ta question, peut-être que quelqu’un s’en souviendra davantage que moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils