«

»

Mai 18 2009

Photo du profil de Karine:)

Le rapport de Brodeck – Philippe Claudel

Présentation de l’éditeur

« Je m’appelle Brodeck et je n’y suis pour rien. Je tiens à le dire. Il faut que tout le monde le sache.

 

Moi je n’ai rien fait, et lorsque j’ai su ce qui venait de se passer, j’aurais aimé ne jamais en parler, ligoter ma mémoire, la tenir bien serrée dans ses liens de façon à ce qu’elle demeure tranquille comme une fouine dans une nasse de fer.

 

Mais les autres m’ont forcé : « Toi, tu sais écrire, m’ont-ils dit, tu as fait des études. » J’ai répondu que c’étaient de toutes petites études, des études même pas terminées d’ailleurs, et qui ne m’ont pas laissé un grand souvenir. Ils n’ont rien voulu savoir : « Tu sais écrire, tu sais les mots, et comment on les utilise, et comment aussi ils peuvent dire les choses. Ça suffira. Nous on ne sait pas faire cela. On s’embrouillerait, mais toi, tu diras, et alors ils te croiront. » »

Commentaire
Il y a un bon moment qu’il traînait dans ma pile, celui-là!!!  Je devrais être domptée, pourtant: n’acheter des grands formats seulement si je suis certaine de les lire immédiatement, pas 2 ans plus tard quand ils sont finalement sortis en poche depuis déjà un bon moment!  C’était le moment d’auto-discipline du jour!!  Qui pense vraiment que je vais m’écouter??

Je ne vais pas être originale en disant que ce roman m’a beaucoup plu.  Je ne savais aucunement à quoi m’attendre, à part que Brodeck n’y était pour rien et qu’il y était question d’un rapport.  Je suis donc entrée à l’aveugle dans ce petit village jamais nommé qui pourrait être presque n’importe où, au flanc des montagnes, au bout du monde.  Brodeck est un homme presque transparent.  Après une guerre, il revient de là où ne revient pas, où il croit avoir laissé toute son humanité.  À jamais changé, extérieur à ce village que la guerre a ravagé et à ses habitants.  

Et un jour, l’Eregniës survient.  Un meurtre collectif sur la personne de l’Anderer, l’étranger qui ne révèle rien, qui renvoie une image qu’ils ne veulent pas voir.  Différent donc suspect, menaçant.  Et on charge Brodeck d’écrire le Rapport qui pourra faire comprendre la nécessité du geste, disculper les habitants du village.   Dans son texte, Brodeck mentionne que son récit va en tous les sens et la construction du roman, qui sont en fait les pages qu’il écrit soir après soir sur sa machine, nous balade du passé au présent, des pensées de Brodeck au récit des événements.  Et c’est particulièrement réussi, ce fil de pensées qui raconte les camps, la vie de Brodeck et l’histoire de l’Anderer, le tout embriqué dans la grande Histoire, de façon très cohérente.   Rien n’est jamais nommé mais plutôt suggéré.  On parle de la Shoah écrire dire les mots-clé.  Je me suis sentie emportée par ce flot des pensées de cet homme qui a dépassé le stade de la souffrance mais qui ne peut pas oublier, qui ne peut rien oublier.  Cet homme qui soudain réalise que peut-être que tout n’est pas terminé.

Difficile de ne pas être touché par ce qui est raconté, de ne pas être interpellé.  Difficile de ne pas contempler avec horreur où peut mener la culpabilité, la peur de la différence et la bêtise humaine, surtout quand la force du nombre est présente, surtout lorsque les gens sont convaincus de leur bon droit.  Horreur parce que le récit est intemporel.  Qu’il aurait pu arriver n’importe où, n’importe quand, à plus ou moins grande échelle.    Cet aspect contribue à donner de la force au roman, selon moi.

L’écriture de Claudel est toujours très poétique, pleine d’images, de métaphores.  Au départ, avant d’être vraiment emportée par l’histoire, je n’ai pu m’empêcher de compter les comparaisons introduites par « comme », je l’admets (parfois plusieurs par page… je suis bizarre quand un mot commence à me sauter au yeux comme ça) mais finalement, le ton du roman ajoute à ce sentiment de flou, de « n’importe où, n’importe quand » dont je parlais plus haut. 

Bref, une lecture qui m’a beaucoup remuée.

Plaisir de lecture: 8,5/10

(50 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Grominou

    J’avais beaucoup aimé moi aussi.  L’écriture de Claudel est superbe!

  2. Jules

    J’aurais préféré appercevoir un 6,5 ou un 7 pour ne pas avoir à lire ce livre d’un auteur qui m’a déçue déjà…

  3. Karine:)

    Grominou: C’est très poétique, en effet!!  J’ai beaucoup aimé les métaphores, malgré l’over-dose de « comme » au début, avant que je n’entre complètement dans l’histoire!

  4. Karine:)

    Jules: Désolée pour la réponse en doublon… j’ai regardé en homme tantôt!! ;))  Non, sincèrement, j’ai beaucoup aimé.  Plus que « La petite fille de Monsieur Lihn », que j’avais beaucoup apprécié sur le coup, pour en garder un souvenir assez mitigé par la suite… (je sais, je suis bizarre parfois!)

  5. Stephie

    J’ai aussi beaucoup aimé ce livre, lu il y a peu de temps.

  6. alain

    C’est un très beau livre.

  7. saxaoul

    Je n’ai pas aimé « la petite fille de monsieur Linh » mais j’ai adoré delui-ci.

  8. zarline

    Ce livre me fait de l’oeil depuis quelques temps mais j’ai déjà 2 Claudel dans ma PAL donc… Et pour l’achat de grands formats, lus 2 ans plus tard alors qu’ils sont en poche, je suis souvent dans la même situation très énervante. Allez, je prends la même bonne résolution!

  9. sylvie

    c’est un livre qui m’a remuée aussi. Un gros coup de coeur !

  10. Aifelle

    Je tourne autour de ce livre là depuis un moment, un jour j’ai envie, le lendemain plus envie .. je vais laisser faire le hasard. J’avais adoré « la petite fille de M. Linh ».

  11. Fleur

    Pas mieux à dire… superbe roman !

    (moi les grands formats je les prends à la bibliothèque, mon portefeuille est très content )

  12. emiLie

    J’ai beaucoup aimé ce roman mais mon préféré de Philippe Claudel reste Les Ames grises! Moi aussi je viens juste de lire Le rapport de Brodeck, en grand format !

  13. emiLie

    J’ai beaucoup aimé ce roman mais mon préféré de Philippe Claudel reste Les Ames grises! Moi aussi je viens juste de lire Le rapport de Brodeck, en grand format !

  14. Cryssilda

    Je VEUX le lire celui là, mais j’attends toujours le poche!

  15. Karine:)

    Stephie: Il reçoit en effet de bons commentaires, généralement!  Contrairement à toi (je viens d’aller lire ton billet), je n’ai pas trouvé de tant de longueurs que ça.  Ca m’a pris quelques pages avant d’arrêter de voir les comparaisons avec « comme » partout, par contre, donc, quelques pages avant de vraiment entrer dans l’histoire.

    Alain: Bien d’accord

    Saxaoul: L’envergure des deux livres est tout à fait différente, je trouve…

    Zarline: C’est certain que c’est mieux de lire la pile avant (tu vois, je peux conseiller raisonnablement, parfois)!  Le problème, avec les résolutions… c’est de les tenir!

    Sylvie: C’est difficile de ne pas être remuée.  Cette justification qu’ils recherchaient… c’est ce que j’ai trouvé le pire, je trouve.

    Aifelle: C’est un peu ce qui m’est arrivé aussi… c’est pour ça qu’il a passé un an et demi dans ma pile!

    Fleur: Il faudrait que j’essaie de fréquenter les biblios… mais j’ai un sérieux problème avec les livres empruntés!  J’ai vraiment iamé.

    Emilie: Les âmes grises est dans ma pile.  Je ne le lirai pas tout de suite vu que je ne veux pas faire d’overdose… mais certainement un jour!!  Vu que j’ai le grand projet de finir de lire ma pile!!

    Cryssilda: Il est sorti, le poche, je crois!  Tu vas pouvoir le lire bientôt!  Merci pour tes infos, au fait!!  Mes parents préfèrent tout réserver… on a passé une soirée folle hier avec ça!!

  16. Cryssilda

    Aaaah merciiii! Il est sorti !!!!! Il me le fauuuuuuuuuut! 🙂

  17. Restling

    C’est drôle, j’ai beau le voir sur les blogs, il ne m’attire pas du tout !

  18. gambadou

    c’est un livre qui reste en mémoire, très sombre et dur

  19. Lilibook

    Pas encore lu celui-ci, je viens de terminer la petite fille de mr linh et si c’est le m^me style d’écriture, je devrais aimé à nouveau cet auteur avec le rapport de brodeck.

  20. In+Cold+Blog

    Je me joins au concert de louanges : ce roman m’avait énormément plu et m’avait réconcilié avec Claudel, après la déception de Mr Linh.

  21. Orchidée

    j’avais beaucou aimé de roman dont on ne sort pas indemne…
    j’ai d’ailleurs acheté en brocante (2 euros) la petite fille de mr linh du même auteur ; dur de résister à ce prix …
    mail il attend dans ma PAL

  22. chiffonnette

    Je n’apprécie pas beaucoup Claudel mais je dois dire que Le rapport de Brodeck m’a vraiment remuée. C’est un roman qui touche au coeur et au ventre!

  23. Edelwe

    Toujours pas lu. Il faudrait que je mette la main dessus…

  24. Flo

    C’est mon auteur chouchou !

  25. Hambre

    C’est un livre dont j’ai lu de nombreux avis positifs….ton billet est très intéressant et je comprends pourquoi le livre plaît autant !!!

  26. Karine:)

    Cryssilda: Yep, il te le faut!  Du moins parce que j’ai hâte de voir ce que tu vas en penser!!

    Restling: Sait-on jamais, peut-être auras-tu un jour une bonne surprise… ou peut-être n’est-ce tout simplement pas pour toi!!

    Gambadou: Extrêmement, oui.  C’est intemporel mais en même temps, ce n’est que quelques années après… et pourtant…

    Lilibook: Le style est un peu différent, moins détaché (selon mon souvenir… mais ça date) mais c’est encore Claudel!  Il est très bien, en tout cas!

    In Cold Blog: Comme je le disais à Jules, j’ai aimé M. Lihn (ou Linh… je ne sais jamais) sur le coup mais j’en garde un souvenir très mitigé un an et quelque après…)  Celui-ci est d’une autre envergure, selon moi.

    Orchidée: À ce prix-là, tu as raison… faut pas hésiter (et à voir ton pseudo, j’en déduit qu’O-B déconne encore.  Je suis à la veille de faire un post juste pour bougonner après o-b!)

    Chiffonnette: J’ai cru voir ça dans ton billet.  Ca fait peur, n’est-ce pas. 

    Edelwe: Il en vaut la peine, je crois.

    Flo: J’ai aimé celui-là en tout cas.  Et il me reste « Les âmes grises » dans ma pile!

    Hambre: Je pense que ce livre nous montre en pleine face un côté qu’on ne voudrait pas voir.  À plus petite échelle, (vraiment plus petite échelle), cette ostracisation de la différence n’est pas si rare que ça, malheureusement.  L’humain est une drôle de bestiole.

  27. Angua

    Je me souviens en avoir entendu beaucoup parler à sa sortie, et l’avoir cherché de nombreuses fois en bibliothèque… mais il est toujours dehors! Je en désespère, j’ai vraiment envie de le lire, c’est le genre de sujet qui me passionne!
    Cela me rappelle que j’ai la Petite fille de M.Linh sur une étagère. Aucune iée de la façon dont il est arrivé là, mais ça vaut peut-être le coup que je m’y penche…

  28. Manu

    Je n’ai pas aimé « Les âmes grises » et depuis je n’ai plus envie de lire cet écrivain. Et je vois que je ne suis pas la seule à acheter des grands formats et à les lire alors qu’ils sont déjà en poche

  29. Anna+Blume

    il vient de sortir en poche. je vais m’y attaquer prochainement vu ton billet.

  30. Karine:)

    Angua: Moi aussi j’en avais beaucoup entendu parler et je l’avais reçu pour Noël… et 2007!!!  Et ce n’est que maintenant que je le lis, c’est terrible.  La petite fille de M. Linh est bien différent mais il a plu à la plupart des bloggueurs!

    Manu: Ca me fait un peu peur que tu n’aies pas aimé LEs âmes grises (dans ma pile)… normalement, on a pas mal de goûts communs…  Quant aux livres en grand format qui patientent trop longtemps, je ne sais pas si je vais me dompter un jour!!!

    Anna Blume:Yep, il est en poche!  Beaucoup plus abordables, et ça vaut le coup!

  31. A_girl_from_earth

    Aaah Philippe Claudel, je suis une grande adepte de son écriture!
    Et bravo pour le PAL moins 1, surtout qu’il semblait compter parmi les anciens. Je le vis toujours comme une victoire ces PAL-1.

  32. Freude

    Toujours pas lu, mais maintenant qu’il en poche, je vais l’acheter… Moi aussi je me fais régulièrement avoir avec les grands formats qui restent deux ans dans ma PAL… Et c’est la vue du poche correspondant en librairie qui me rappelle que je l’ai à la maison… couvert de poussière ! C’est rageant !

  33. Karine:)

    Freude: Yep, il est en poche!!!  Je me fais tellement avoir souvent avec les grands formats que c’est devenu une habitude!  Il faudrait que je passe une résolution pour lire tout de suite les livres grands format!!!  Reste à voir si je la tiendrais!

  34. Gio1102

    J’ai déjà lu Les âmes grises et La petite fille de M. Linh que j’ai adorés… J’avais commencé le Rapport Broddeck car on me l’avait prêté, et je ne sais pas pourquoi, je n’ai pas réussi à dépasser les 60 premières pages… Mais comme il est sorti en poche je vais m’y remettre ! Bravo pour ton site très fourni !

  35. Leiloona

    Je n’avais pas aimé « Les Âmes grises » … je tenterai de nouveau avec celui-ci.

  36. herisson08

    Bonjour,
    il est aussi (en grand format) dans ma PAL depuis un bon moment… du coup je n’ai pas lu tout ton article, je préfère moi aussi y entrer à l’inconnu 🙂

  37. Mirontaine

    Pas encore lu mais ton billet me permet de ne pas l’oublier!

  38. antigone

    Comment résister à tous ces avis positifs ? Je ne l’ai toujours pas lu et même pas acheté, non plus.

  39. celsmoon

    Tiens on est synchro, j’ai écrit mon billet dimanche ! Quel beau roman ! Quelle belle plume !

  40. Karine:)

    A girl from earth: N’est-ce pas que ces PAL-1, ça fait du bien!  Surtout quand ça date de plus d’un an!! (Désolée pour l’absence de réponse avant… j’avais comme skippé ton commentaire!)

    Gio1102: Peut-être que ce n’était pas le moment ou alors simplement pas pour toi.  Ca prend quand même un moment avant qu’on entre vraiment dedans.  Thanks pour ton commentaire sur mon blog!

    Leiloona: Il va vraiment falloir que je voie pour « Les âmes grises » (anyway, il est dans la pile)… les avis sont vraiment très partagés!

    Herisson08: Oui, c’est préférable, en fait!  C’est terrible ces livres qui s’empoussièrent en grand format, n’est-ce pas!!

    Mirontaine: Il faut le coup, en tout cas.  Pour moi, ça a valu la peine!

    Antigone: En effet, c’est difficile de résister!  L’avantage de ne pas encore l’avoir acheté c’est que tu vas pouvoir l’avoir en poche!

    Celsmoon: Je vais lire ton billet… je réalise que je n’avais pas ton blog dans mon GR… j’ai remédié à ça!

  41. calypso

    Un livre qui est dans ma LAL.. il faut juste que je trouve le temps de le lire…

  42. Florinette

    Ça fait un petit moment que je projette de lire ce livre, reste à savoir quand…

  43. Karine:)

    Calypso: Il est bien!  Et en poche en plus alors plus de raison!

    Florinette: Le « quand » reste souvent un problème, en effet!! ;))

  44. lael

    très beau billet, très complet et bien écrit! je crois que j’en ai entendu parlé mais sans vraiment m’y intéressée, je ne sais toujours pas si je le lirais mais ton billet m’inspire la curiosité et surtout donne envie de le lire

  45. Karine:)

    Lael: JE pense que c’est un livre qu’il faut lire quand on file pour ça… mais si un jour l’envie te prend, je crois que ça en vaut la peine!!

  46. Stephanie

    Tu relances mon envie de le lire, ce n’est vraiment pas sympa
    Et je devrais prendre la même résolution que toi pour les brochés. Il m’est même arrivé une fois, d’oublier tellement longtemps le broché dans ma pal que je l’ai racheté en poche. Et je crois que je n’ai même pas encore lu le livre en question.

  47. BelleSahi

    Un de mes auteurs favoris.

  48. sylire

    C’est une lecture effectivement très marquante. J’ai eu la chance de rencontrer l’auteur. J’en garde un souvenir très fort.

  49. Karine:)

    Stephanie:  J’ai déjà fait la même chose (acheter un poche alors que j’avais déjà le broché, honteusement oublié dans la pile!!!)  c’est terrible, non!!

    BelleSahi: Je ne suis pas surprise! 

    Sylire: Quand une lecture nous marque ça doit être quelque chose que de rencontrere l’auteur!!!

  50. Nanne

    Très en retard pour un commentaire, mais j’ai ce roman en poche depuis peu dans ma PAL, et je ne voudrais pas le lire dans deux ans ! Il me semble encore très puissant et dire beaucoup avec une économie de mots … C’est un livre que je lirai sans doute cet été, pendant les vacances, au repos ! J’aime tellement Claudel, que je ne veux passer à côté de cette lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils