«

»

Mai 12 2009

Photo du profil de Karine:)

Godmother – The secret Cinderella Story – Carolyn Turgeon

Présentation de l’éditeur (maladroitement traduite en partie par moi-même)
« Lil est une vieille dame qui passe ses journées à classer des livres rares et d’occasion dans une minuscule librairie de Manhattan et ses soirées seule dans son appartement.  Mais Lil a un secret.  Attachées derrières son dos, il y a des ailes plumeuses  – le seul indice qui révèle ce qu’elle a vraiment été: la fée marraine responsable d’amener Cendrillon au bal et de la réunir avec son prince charmant.  Sauf que le fameuse nuit, quelque chose a terriblement mal tourné et Lil a été bannie dna sle monde des humains, loin de ses soeurs fées et de leur monde magique sous l’eau. »

Commentaire
Comment résister à un livre tellement plein de couleurs, sous titré « The secret Cinderella Story » en plus, quand on adore tout ce qui touche aux contes de fées?  On fait comme moi, on ne résiste pas!  Je ne savais pas trop à quoi m’attendre en ouvrant ce livre mais j’avais vu des billets très, très enthousiastes au sujet de ce livre alors je me disais que je me préparais pour un excellent moment de lecture. 

Excellent?  Non.  Quand même bien, mais pas excellent.  Et c’est quand même un peu plus sombre que la couverture ne le laisse présager.

Le livre s’ouvre donc sur Lil, une vieille dame qui ne semble ne pas vraiment faire partie du monde et être en attente.  Tous les matins, en ouvrant la librairie où elle travaille, elle regarde un livre de contes de fées où la phrase « Tous vos anciens amours vous seront rendus » en attendant le jour fatidique où elle pourra retourner d’où elle vient et quitter ce corps de vieille dame qu’elle a en horreur.  Elle se rappelle sa vie de fée marraine et surtout la mission qui a tellement mal tourné, celle où elle devait emmener Cendrillon au bal et qui lui a valu son banissement.   La narration alterne entre New York de nos jours et les souvenirs de Lil, du temps où elle était une fée qui habitait sous la mer, dans un monde rempli de pierres précieuses et de merveilles.  Quand Lil rencontre Veronica une jeune femme colorée et pétillante mais malheureuse en amour, elle se dit que si elle lui permet de retrouver son prince charmant, peut-être sera-t-elle rachetée et pourra-t-elle quitter ce monde humain qu’elle trouve si terne et où sa beauté et son éclat sont morts.

J’ai trouvé l’idée très intéressante au départ; l’histoire de Cendrillon du point de vue de la fée marraine.  Cendrillon est une jeune fille magnifique mais blessée et très malheureuse.  Est-ce que ça peut réellement se terminer avec « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants »??nn Bon, j’avoue qu’après un moment, les bijoux scintillants et les gouttes de rosées, ça suffisait, mais je comprenais pourquoi c’était nécessaire et j’ai bien aimé cette partie.  La réflexion de la fée marraine au sujet du vieillissement, de la jeunesse perdue, la culpabilité et la difficulté de vivre dans le présent  quand ce qui n’est plus nous semble tellement mieux (parce que bon, fée marraine ou pas, c’est quand même un parallèle qui peut s’effectuer assez facilement.)  C’est parfois un peu répétitif, les mêmes réflexions reviennent souvent deux ou trois fois (alors qu’une fois m’aurait largement suffi) et la majeure partie de l’histoire se déroule dans la tête de Lil; pas d’action débordante à toutes les pages.

Là où j’ai des réserves, c’est que j’ai trouvé les fils un peu gros et pas très subtils tout au long du roman.  En fait, j’ai saisi certaines choses dès le début  et je ne suis pas certaine que c’était ce que souhaitait l’auteure.  Mais bon, peut-être que oui, en fait.  J’espère!  D’un côté, ça m’a enlevé du suspense et de l’autre, par contre, ça m’a permis d’appréhender certains éléments d’une autre façon, que j’ai préférée, en fait…  Toutefois, c’est publié en jeunesse, c’est peut-être la raison de l’évidence.   Je sais, je ne suis pas claire… mais c’est volontaire!!

Plaisir de lecture: 7/10

(20 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Maribel

    Il m’a presque tenté, mais vu ton commentaire, je ne le noterai pas.

  2. lael

    J’ai vu la très jolie couverture et j’ai été tenté, à la lecture de ton billet, je le suis un peu moins mais ton commentaire me plaît assez! les contes de fées, la couverture puis tu as tout de même mis une belle note 7 sur 10 alors…

  3. Stephie

    J’adore la couverture et ce que promet l’histoire. Une traduction est-elle prévue prochainement ?

  4. Cachou

    Quelle coïncidence que tu parles de ce livre. J’ai justement lu hier sur le blog de Kyle Cassidy (le photographe qui a pris les photo de « Who killed Amanda Palmer », livre reprenant des textes de Gaiman et illustré musicalement par Amanda Palmer des Dresden Dolls) qu’il avait reçu cette auteur chez lui et qu’elle leur avait lu des extraits de ce livre (il y a même une photo de l’auteur avec sa femme – à Kyle cassidy hein- et une chanteuse sur ce même blog et sur celui de sa femme).

  5. Neph

    La couverture, je vote pour ! Mais le reste de ton article me fait hésiter…

  6. Karine:)

    Maribel: En fait, il ne faut pas te fier à mon seul avis… c’est le moins positif de tous ceux que j’ai lus.. probablement à cause de ma malédiction « je vois tout venir tout de suite »!

    Lael: N’est-ce pas qu’elle est jolie, cette couverture!!  Si tu aimes le thème, ça vaudrait peut-être la peine de tenter le coup!

    Stephie: Le livre est assez récent mais il a beaucoup de succès aux États-Unis…  C’est bon signe, normalement!

    Cachou: C’est vrai que c’est une drôle de coïncidence!!  Je vais aller voir le livre dont tu parles… tu as mis le mot magique « Gaiman » dedans :))

    Neph: Comme je disais plus haut, j’ai vu des tas de billets bien bien positifs!  Et j’ai quand même aimé, surtout la deuxième moitié, où il y a un peu moins de redondance. 

  7. Pimpi

    Je l’ai vu lors de mes pérégrinations, mais je ne l’ai pas pris. A voir, plus tard peut-être! Ça m’intéresse bien, mais j’hésite encore!

  8. Ori

    Ca l’air bien je trouve!
    Espérons qu’il sortira en français!

  9. Aelys

    Puis-je te demander un petit service ? Pourrais-tu me décrire quel était ton souci pour laisser un commentaire sur mon blog ? Je suis bien embêtée parce que les essais que j’ai pu faire sur différents ordis sont concluants et je n’arrive pas à savoir ce qui pose souci (et dans quel cas, il y a problème…). Je te remercie d’avance !!!

  10. Lou

    J’aime beaucoup la couverture, tout comme toi, et l’histoire me semble bien sympa. Je serais bien tentée mais j’ai quand même l’impression que c’est un peu niaiseux au final, non ? Et puis ton avis mitigé ne me rassure pas du tout 🙂 Au fait je t’ai répondu au sujet du gravatar (et de Zola), et si tu veux je peux essayer pour toi^^

  11. Manu

    Pas pour moi je pense. Je ne suis pas très conte de fées.

  12. A_girl_from_earth

    Pareil, je crois que je résisterais très difficilement si ce livre croisait mon chemin. D’ailleurs, malgré tes bémols, il est tout à fait possible que je fasse en sorte que ce livre croise mon chemin!

  13. Karine:)

    Pimpi: Il est dur à manquer, n’est-ce pas!!!  Est-ce qu’il est classé en jeunesse, dans les magasins??

    Ori: Je pense que ça pourrait te plaire!  Je me croise les doigts aussi pour que ce soit traduit!

    Aelys: En fait, je faisais valider et ça devenait une page blanche.  Ca m’a fait ça sur deux ordis différents.  Mais quand j’ai réessayé, un peu plus tard, ça a super bien fonctionné!!

    Lou: Je vais voir ta réponse pour Gravatar ET Zola!  Pour ce livre, c’est moins niais que ça en a l’air, plus l’histoire avance.  Il y a des éléments bien intéressants, ça fait réfléchir à nouveau sur les contes de fées (j’adore), sur le vieillissement, la résilience, etc. Mais bon, j’avais tout saisi tout de suite alors ça m’a enlevé du plaisir, c’est certain!!

    Manu: Si tu n’es pas contes de fées, une partie du roman ne t’atteindra probablement pas!!!

    A girl from earth: Pourquoi je ne suis pas surprise de savoir que tu vas peut-être te débrouiller pour croiser son chemin ;))  Quand il y a des contes de fées, tu n’es jamais loin!!!

  14. Florinette

    C’est vrai que l’idée de départ est très originale, mais je ne sais pas si en fin de compte ce livre me plaira…

  15. Karine:)

    Florinette: La plupart des gens ont vraiment apprécié! De toute façon, le temps que ce soit traduit, tu as le temps de te faire une tête!!

  16. Lilibook

    Bon, il est bien tentant quand même mais j’attendrais qu’il soit traduit 😉

  17. Aelys

    Merci pour ton aide : ça me rassure de savoir que ce n’était que temporaire !!!

  18. Karine:)

    Lilibook: C’est quand même très facile à lire!  Mais en effet, ce n’est pas la fin du monde d’attendre la traduction!

    Aelys: Oui, très temporaire… tout semble bien fonctionner maintenant!

  19. Pauline

    Ah ouais… pas mal.
    Ce livre me dit bien, je ne connaissais pas du tout.
    En plus, j’aime bien ce qui est communément appelé : adaptations

  20. Karine :)

    Pauline: Pareil comme moi!  Et quand ça a rapport à des contes de fées, je ne  peux jamais résister!  Et celui-ci m’a beaucoup plu!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils