«

»

Mai 03 2009

Photo du profil de Karine:)

Where the heart is (La petite voix du coeur) – Billie Letts

Présentation de l’éditeur
« C’était la faute aux sept malchanceux.  Une heure auparavant, Novalee Nation, 17 ans, enceinte de 7 mois, se dirigeait vers la Californie avec son petit ami.  Maintenant, elle se retrouve abandonnée dans un Wal-Mart à Sequoyah, Oklahoma, avec seulement 7,77$ en poche.  Mais Novalee va découvrir les trésors cachés de cette petite ville du Sud-Ouest – un groupe de gens terre à terre et attentionnés désirant aider une jeune fille sans maison, sans travail, vivant secrètement dans un Wal-Mart ¨[…]

Commentaire
C’est Yueyin qui m’a décidée à sortir ce roman – acheté dans une bouquinerie de Vancouver l’an dernier – de ma pile à lire où il attendait avec quelques *tousse* dizaines d’autres.  Et finalement, j’ai bien fait car après un départ un peu en dents de scie, j’ai finalement beaucoup apprécié ce roman doudou.  Sans prétention, plein de bons sentiments (mais sans que ça m’énerve terriblement) mais tout compte fait très agréable à lire!

J’avoue que j’ai eu du mal au départ.  Novalee, qui vieillit dans le roman, m’est apparue au départ plutôt nounoune (pour parler en bonne québécoise qui écrit à presque minuit et qui est à court de beaux mots qui veulent dire la même chose).  Ok, elle ne l’a pas eue facile: elle n’a pas connu son père, sa mère l’a abandonnée pour suivre l’un de ses hommes-du-jour et elle a été trimballée de foyer en foyer, a abandonné l’école avant de s’amouracher d’un espèce de voyou qui la traite comme un chien.  Et c’est avec ça que j’ai eu du mal, au départ, tous ces gens qui sont tellement méchants avec la pauvre Novalee à qui rien ne sourit (j’avoue que quand sa mère vient la voir après la naissance du bébé, j’ai failli abandonner tellement ce genre de choses m’énerve… en plus que j’étais en train de me remettre du fait que le bébé s’appelle Americus – je vous mets au défi de décider si c’est un nom de garçon ou de fille!!). 

Par contre, tout de suite après, quand les personnages secondaires sont apparus de façon plus consistante, j’ai commencé à vraiment apprécier ce portrait d’une petite ville des États-Unis où un groupe de personnes eux-mêmes échaudés par la vie ouvrent leur coeur à cette jeune fille ayant accouché dans un Wal-Mart.    Dans ce coin de pays où les grands vents et les grandes tempêtes les obligent à aller de l’avant et à rebâtir leur petit monde à intervalles réguliers, Novalee va se faire une place à elle et, pour la première fois de sa vie, se sentir chez elle en quelque part. 

La galerie de personnages très particuliers m’a beaucoup plu: Sister Husband, ex-alcoolique aux cheveux bleus très pieuse et distributrices de paniers de bienvenue aux nouveaux arrivants en ville; Mr. Sprock, en raison de qui la dite Sister Husband doit se confesser pour fornication certains mardis, Forney, qui tient la librairie à la place de sa soeur aînée alcoolique, Lexie, mère de 4 enfants auxquels elle cherche un père, Moses Whitecotton, photographe à ses heures, et plusieurs autres.  Tous sont dépeints de façon charmante et comique à la fois, avec leurs petits travers et leurs grandes qualités et ce roman nous fait vivre avec eux quelques années où ils aurant de grandes joies, de grandes peines aussi. 

Bref, un roman tout simple, qui fait du bien et qui donne envie de croire que parfois, les choses peuvent s’arranger, aussi terribles qu’elles semblent au départ. 

Plaisir de lecture: 8/10
(bon, comme ça a bien fini et que j’en garde une bonne impression globale, je vais passer sur les premières pages!!) 

(32 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Jules

    Novalee pourrait vivre dans un Walmart pendant des années, car depuis que ce livre a été écrit, tous les groupes de la chaîne alimentaire y sont en vente!! Avec la section BBQ, elle y serait pénarde! Bon je rigole, mais c’est un livre que j’ai beaucoup aimé en… 2001!!!  My God! J’ai vu le film, mais je n’en garde pas vraiment de souvenirs…

  2. Maribel

    Il est noté dans ma liste! J’ai aussi vu le film, mais je ne m’en rappelle plus…

  3. Grominou

    Le film n’est pas mal, mais l’aspect «grosse annonce de Wal-Mart» m’avait un peu agacée…  Il me semble que l’auteur aurait pu inventer une chaîne de magasins fictive…

  4. Karine:)

    Jules: J’avoue que dans le dit magasin grande surface, on peut trouver de tout, tout, tout!!!  Aucun risque de malnutrition! 

    Maribel: Je ne l’ai pas vu, quant à moi… j’essaierai probablement un jour!

    Grominou: Je lis mon billet et je réalise que je ne l’ai pas dit clairement (mais je suis pas mal certaine de l’avoir écrit dans un commentaire en quelque part…) mais c’est l’un des aspects qui m’a un peu énervée.  Mais bon, disons que c’est facile à visualiser, comme truc…

  5. cathulu

    Lu à sa sortie en France, un bon souvenir, plein de tendresse.

  6. cathulu

    Lu à sa sortie en France, un bon souvenir, plein de tendresse.

  7. keisha

    Yep!!! Il est dans la chaine des livres, et il va bientot arriver… Elle est pas belle la vie?

  8. erzebeth

    Americus, je penche pour un garçon. Mais quoi qu’il en soit, elle ne l’aime pas, son gosse…
    Sinon, ça m’a tout l’air d’être de la guimauve, mais de la guimauve que je n’aime pas – j’avais eu la même sensation, je crois, chez Fashion, ce qui prouve que je sais parfois être cohérente. Ouf !!!

  9. Leiloona

    Je le lirai pour la chaîne des livres, je verrai bien. J’aime bien l’expression « nounoune ».

  10. Ys

    On dirait que La Chaîne des livres porte déjà ses fruits

  11. fashion

    Nous avons eu la même lecture : le début m’a fait un peu peur, j’ai cru qu’on aurait droit à des bons sentiments à la truelle et puis finalement non. J’ai bien envie de voir le film.

  12. Karine:)

    Cathulu: Je crois que c’est exactement le souvenir que je vais en garder!

    Keisha: Yep, c’est exactement ça!  Disons qu ela chaîne de livres a accéléré la lecture!!

    Erzébeth: Toi, incohérente?  Jamais, voyons!!!  Et na, bad guess… j’avoue que je trouve ça très, très bizarre, ce nom, pour une fille!!  Et c’est un peu guimauve mais pas tant que ça… doudou, en fait!!

    Leiloona: Je n’ai pas vraiment trouvé une autre expression qui traduisait ce que je voulais dire alors…  Je verrai bien ce que tu vas en penser!

    Ys: Oui, en effet!  Ca m’a fait déterrer ce bouquin plus vite que prévu!

    Fashion: Idem pour moi, en ce qui concerne le film.  J’ai eu peur d’une pub de Wal Mart et ensuite d’un dégoulinement de bons sentiments mais non pour finir… pas tant que ça!!

  13. Laetitia la liseuse

    Americus ? He ben, y en a qui ont peur de rien… Il a l’air bien ce roman. c’est une sorte de chronique sociale ?

  14. Ofelia

    Isil l’a lu aussi, je l’ai vu sur son blog, je pense qu’elle devrait faire un billet bientôt. Tu en parles très bien en tout cas!
    Rien à voir mais je rebondis sur ton blog-it: quel âge as-tu donc?

  15. Ofelia

    Isil l’a lu aussi, je l’ai vu sur son blog, je pense qu’elle devrait faire un billet bientôt. Tu en parles très bien en tout cas!
    Rien à voir mais je rebondis sur ton blog-it: quel âge as-tu donc?

  16. Nina

    Je ne connais pas du ce roman mais tu vois ça vaut le coup parfois de se forçer car en fait c’est un bon livre. Je te souhaite une bonne semaine.

  17. Karine:)

    Laetitia la liseuse: En effet, certains n’ont peur de rien!  Chronique sociale… je ne sais pas trop…. chroniques d’un petit village où des écorchés se viennent en aide, plutôt!

    Ofelia: J’ai aimé, en tout cas, malgré mes réserves du départ!  Pour ta question blog-it, mon bébé-frère et moi avons presque 11 ans de différence (en anglais l’expression babybrother était pas mal utilisée à ce moment là…de là le bébé-frère!), ce qui me fait un gros 33 ans… l’âge de Bridget Jones, donc!!

    Nina: Oui, parfois, ça vaut la peine de s’accrocher un peu!  J’en ai eu encore un meilleur exemple plus tôt cette semaine!! (mon billet paraîtra dans quelques jours, je pense!)

  18. yueyin

    Exactement, ua début on a un pincement au coeur (mais ou il va nous emmener ce coeur là arg) et puis ensuite on s’installe et tout va bien ouf – les personnage sont vraiment très sympa – le prénom du bébé arf évidemment mais bon j’ai vu en vrai  bien des choses étranges en la matière Eros par exemple qui me semble un nom encore plus difficile à porter… bref !!!) !!! Bon l’aspect Wall mart est moins « publicitaire » ici puisque ça n’existe pas :-))))

  19. Karine:)

    Yueyin: Eros… my god… c’est aussi pire qu’Americus et en plus, c’est vrai!!  Je connais des jumeaux qui s’appellent Harry et Ron par contre…  dans le genre, c’est particulier aussi!!

  20. la+nymphette

    Moi je dois dire que le coup du bébé kidnappé et retrouvé tu sais où, ca m’a gonflé, je l’ai refermé de suite! et pourtant la guimauve ca me  connait!

  21. la+nymphette

    Moi je dois dire que le coup du bébé kidnappé et retrouvé tu sais où, ca m’a gonflé, je l’ai refermé de suite! et pourtant la guimauve ca me  connait!

  22. rory

    Je trouve ce livre trés agreable aussi. L’adaptation avec Natalie Portman est plutot bien reussi aussi meme si elle est un peu differente.

  23. Manu

    Non décidément, malgré tous les commentaires positifs, cette histoire ne me tente pas !

  24. Ofelia

    Mais t’es jeune! (dit la fille de 25 ans) Du coup, je comprends mieux le bébé-frère

  25. Karine:)

    La nymphette: J’avoue, j’avoue!!  Mais c’est le pire épisode de l’histoire, je pense… ce qui m’a plu là-dedans, c’est que ce n’était pas valorisé par l’auteure, tout de même!!!!  Ca passait pour cinglé plus qu’autre chose!!

    Rory: Je n’ai pas vu l’adaptation… un jour, peut-être!!

    Manu: Si ça ne te tente pas, ne force pas les choses!  Il y a tant à lire!!

    Ofelia: Le bébé-frère mesure presque 6 pieds 4 pouces… disons que ça fait toujours sourciller les gens quand ils m’entendent l’appeler ainsi!  Et merci pour le « jeune » ;))

  26. lael

    un roman doudou!!! j’aime beaucoup la couverture qui nous donne envie d’entrer dans cette maison!

  27. Isil

    Bon alors moi j’ai préféré les moments où les gens étaient méchants (c’est quand même plus romanesque avoue) et en effet, même si j’ai été un peu moins emballée, je trouve ça plaisant à lire. L’écriture sobre y est certainement pour beaucoup.

  28. Karine:)

    Isil: Plus romanesque c’est vrai… mais bon, j’ai bien aimé le côté doudou, pour ma part!!  J’ai besoin de doudous, ces jours-ci!!!

  29. Anjelica

    je l’ai noté on verra bien

  30. Karine:)

    Anjelica: Bonne idée!  Sait-on jamais, si tu tombes dessus!!

  31. amiedeplume

    Un très bon livre!

    1. Karine :)

      Amiedeplume: Ca m’a plu, même si j’avais de grosses appréhensions au début!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils